Science.gov

Sample records for parpaing sur le

  1. Rapport annuel sur le dveloppement

    E-print Network

    Laval, Université

    > De nombreux sentiers pédestres et couloirs souterrains > 1,8 km2 de campus, 60 % d'espaces verts et des fonds publics en amérique du nord. Cette certification est le fruit du travail accompli depuis

  2. volution des lignes directrices sur le traitement de la dyslipidmie

    PubMed Central

    John Bosomworth, N.

    2014-01-01

    Rsum Objectif Comprendre comment les nouvelles lignes directrices sur la prise en charge du risque cardiovasculaire publies par lAmerican Heart Association et lAmerican College of Cardiology (AHA-ACC) peuvent tre interprtes et utilises dans le contexte canadien. Sources des donnes Les lignes directrices de lAHA-ACC ont t examines, de mme que toutes les rfrences. Des recherches indpendantes dans PubMed ont t effectues pour inclure lajout aux statines dautres antihyperlipidmiants et lemploi de calculatrices mdicales visant aider le patient comprendre. Message principal Les nouvelles lignes directrices de lAHA-ACC sappuient sur les meilleures donnes probantes disponibles actuellement en matire de traitement de la dyslipidmie. Cela inclut le risque cardiovasculaire (CV) sur 10 ans comme seuil thrapeutique au lieu du taux de cholestrol des lipoprotines de faible densit, de mme que labandon des cibles thrapeutiques de lipoprotines de faible densit. On met de plus en plus laccent sur les interventions alimentaires et lexercice, avec lamorce dun effort pour quantifier leffet de ces interventions. Les statines constituent la principale intervention pharmacologique, et lajout dautres mdicaments pour accentuer la baisse lipidique nest plus recommand. En ce qui concerne lapplication au Canada, les tables de risque de Framingham sont plus appropries pour valuer le risque que les quations de cohortes regroupes utilises aux tats-Unis. Les calculatrices du risque de maladie cardiovasculaire (MCV) devraient contenir de linformation sur lge cardiovasculaire et devraient pouvoir illustrer le risque et les interventions de rechange afin daider le patient comprendre et de favoriser la prise de dcision claire. Conclusion Lattention sur les meilleures donnes probantes concernant le risque CV peut simplifier le traitement de la dyslipidmie tant pour le mdecin que pour le patient.

  3. 1. Preliminaires 2. Deux feuilletages sur T 3. Le feuilletage F aire-perim`etre Le feuilletage aire-perim`etre sur

    E-print Network

    El Kacimi, Aziz

    1. Preliminaires 2. Deux feuilletages sur T 3. Le feuilletage F aire-perim`etre Le feuilletage aire-perim`etre sur l'espace des triangles Aziz El Kacimi LAMAV - Universite de Valenciennes Expos sur T 3. Le feuilletage F aire-perim`etre On se situe dans un espace euclidien. Soit ABC un triangle

  4. Sige social sur le continent amricain Cisco Systems, Inc.

    E-print Network

    Meunier, Michel

    Sige social sur le continent amricain Cisco Systems, Inc. 170 West Tasman Drive San Jose, CA 95134-1706 tats-Unis http://www.cisco.com Tl. : +1 408 526-4000 +1 800 553-NETS (6387) Fax : +1 408 527-0883 Guide de l'utilisateur de l'Outil Web Cisco Unity Connection Interface tlphonique Version 7

  5. Un nouveau regard sur le monde physique

    E-print Network

    Constantin Piron

    2002-04-24

    Dans ce colloque je discute la notion d'espace selon Descartes et Leibniz et j'y oppose le point de vue de Samuel Clarke et Isaac Newton comme solution pour comprendre la r\\'ealit\\'e du monde physique

  6. Quatrime confrence consensuelle sur le diagnostic et le traitement de la dmence

    PubMed Central

    Moore, Ainsley; Patterson, Christopher; Lee, Linda; Vedel, Isabelle; Bergman, Howard

    2014-01-01

    Rsum Objectif Revoir les stratgies diagnostiques de la maladie dAlzheimer, actualiser les recommandations concernant le traitement des symptmes de dmence et proposer une approche thrapeutique la dmence dapparition prcoce et dvolution rapide. Composition du comit Des spcialistes et des dlgus de diverses rgions du Canada et reprsentant diverses disciplines pertinentes ont discut et se sont mis daccord sur les rvisions apporter aux lignes directrices de 2006. Mthodologie On a eu recours au systme GRADE (grading of recommendations, assessment, development, and evaluation) pour valuer le consensus concernant les recommandations, lequel tait dfini comme suit : lorsque 80 % ou plus des participants ont vot en faveur de la recommandation. La cote des donnes probantes est rapporte lorsque cela est possible. Rapport important pour les mdecins de famille, malgr les progrs effectus dans les domaines des biomarqueurs liquidiens et de la neuro-imagerie, le diagnostic de dmence au Canada demeure fondamentalement clinique. De nouveaux critres cliniques essentiels de diagnostic de la maladie dAlzheimer en reconnaissent dornavant les formes moins frquentes et non amnestiques. La dmence prcoce, une affection rare, mais importante, devrait inciter les mdecins aiguiller les patients vers un spcialiste ayant accs des conseillers en gntique. La dmence dvolution rapide, mal dfinie dans la littrature, faciliterait le dpistage de cette affection rare, mais importante. Les inhibiteurs de la cholinestrase sont maintenant indiqus pour le traitement daffections autres que la maladie dAlzheimer. Des lignes directrices concernant larrt du traitement, lesquelles nexistaient pas auparavant, sont galement apparues. De nouvelles donnes probantes sur le recours la mmantine, aux antidpresseurs et dautres agents psychotropes dans le traitement de la dmence sont aussi prsentes. Conclusion Plusieurs recommandations de la Quatrime confrence consensuelle sur le diagnostic et le traitement de la dmence intresseront les mdecins de famille. Pour assurer lutilit des lignes directrices, les mdecins de famille devraient participer toutes les tapes du processus de formulation continu, y compris la slection des sujets.

  7. EDSP rechercher et publier sur le net! Francoise.Tort@ens-cachan.fr!

    E-print Network

    Schmitz, Sylvain

    la recherche! [star wars +I]! "retourne des informations sur le premier pisode de star wars ! Recherche par synonymes (Google)! L'oprateur "~" devant un mot clef, force la recherche soit du mot soit

  8. Aide-Memoire Commandes sur le syst`eme de fichiers

    E-print Network

    Tichit, Laurent

    Aide-M´emoire Commandes sur le syst`eme de fichiers commande description options et usage ls liste le contenu d'un r´epertoire ls -l : long format LiSt directory ls -a : liste aussi les fichiers masqu´epertoire courant cp duplique un fichier cp -fr : copie r´ecursivement le contenu d'un r´epertoire CoPy file mv

  9. Appel candidature pour le poste de directeur de l'Observatoire ocanologique de Villefranche-sur-Mer (universit Pierre et Marie Curie et CNRS)

    E-print Network

    Rigotti, Christophe

    Appel candidature pour le poste de directeur de l'Observatoire ocanologique de Villefranche-sur-Mer Villefranche-sur-Mer (OOV) seront vacantes le 31 aot 2015. Le directeur est nomm jusqu' la fin du contrat en marine. L'Observatoire ocanographique de Villefranche-sur-Mer rassemble deux units mixtes de recherche

  10. L'objectif principal de ce TP est de travailler plusieurs en rseau via le service git/PLM et sur la gestion de branches.

    E-print Network

    Jeanjean, Louis

    service git/PLM et sur la gestion de branches. Les utilisateurs devront avoir dpos leurs cls ssh sur le portail PLM :https://plm.math.cnrs.fr/portail/ Organisation Ce travail se droulera en trinme : user1 aura une mission supplmentaire : crer le dpt git sur la PLM user2 et user3 utiliseront le dpt

  11. Reflections on "Petit Battement sur le Cou de Pied": Is It Still Relevant?

    ERIC Educational Resources Information Center

    Paskevska, Anna

    2007-01-01

    This article presents multiple perspectives of "petit battement sur le cou de pied". These perspectives include historical, biomechanical, and pedagogic points of view. The article offers useful information for ballet specialists and applied research studies aimed at ballet pedagogy. (Contains 2 tables and 5 figures.)

  12. Votre budget matris sur le Web Skynet Web Rechercher

    E-print Network

    Rankin, Daniel

    (du 09/01 au 15/01) Barack Obama, prsentation du prsident amricain Flash info 15h Sondage L'arrive de Barack Obama va-t-elle amliorer l'image que vous vous faites des Etats-Unis ? Oui Non Vidos Ils prsident Barack Obama, selon la presse amricaine, et quelques mots de soutien ont t prononcs par le

  13. En janvier 2005 le CNRS concrtisait la volont de 21 laboratoires de structurer une dmarche multidisciplinaire sur l'tude des biofilms en crant le ple national biofilms.

    E-print Network

    Loreau, Michel

    multidisciplinaire sur l'tude des biofilms en crant le ple national biofilms. Ce ple s'appuie sur quatre CNRS Biofilms s'or- ganisera autour de deux thmatiques : Biofilms et eaux : ressources, traitement et sant Biofilms et dispositifs mdicaux Toute la journe, des exposs seront prsents par les

  14. Transfert et installation sur le RV LANCE L'entrainement est fini. Le transfert sur le navire ocanographique RV LANCE se fera par un transit

    E-print Network

    'quipe scientifique et du matriel s'effectuera par hlicoptre. Cet aronef de type super-puma est utilis le temps de dire au revoir et a y est, le super-puma dcolle. 23h00 : Toute l'quipe du LEG2 est

  15. Admission par internet et sur dossier. Le Rectorat de l'Acadmie de Nantes coordonne le

    E-print Network

    Di Girolami, Cristina

    'entreprise (achats, logistique, marketing, ventes...) : option GMO (Gestion et Management des Organisations Comptabilité et de Gestion (DCG) - Gestion et Management des Organisations (GMO) - Gestion des Ressources financier Option GMO : chargé de clientèle, responsable d'agence, chef de projet... Option GRH

  16. Impact de la varicocle sur le volume testiculaire et les paramtres spermatiques

    PubMed Central

    Benazzouz, Mohamed Hicham; Essatara, Younes; El Sayegh, Hachem; Iken, Ali; Benslimane, Lounis; Nouini, Yassine

    2014-01-01

    Introduction La varicocle est une pathologie masculine frquente dont l'incidence est encore plus importante dans dans la population des hommes infertiles. Si ses mcanismes sont ce jour incompltement expliqus il semble acquis que la varicocle peut tre associe a une dysfonction testiculaire avec diminution du volume testiculaire et de la concentration en spermatozode de ljaculat. Mthodes Dans un premier temps nous exposons les rsultats d'une tude rtrospective sur 5 ans (de Mars 2009 Mars 2014), ralise au service d'urologie A de l'hpital Ibn Sina de Rabat et ayant comme objectif dvaluer l'impact de la varicocle palpable sur le volume testiculaire et les paramtres spermatiques. Tous les patients inclus dans notre tude avaient une varicocle palpable. Dans un deuxime temps, et travers une revue de la littrature nous discutons l'impact du traitement de la varicocle sur la fertilit. Rsultats 39 patients ont t inclus dans notre tude. Lge moyen tait de 29,71 ans et la varicocle sigeait dans 89,74% des cas du cot gauche. Une atrophie testiculaire homolatrale la varicocle tait retrouve dans 7% des cas alors que des anomalies du spermogramme se voyaient dans 69,23% des cas. Conclusion L'impact de la varicocle sur l'altration des paramtres spermatiques a t clairement tabli bien que sa physio pathognie ne soit pas bien lucide. Le traitement chirurgical de la varicocle semble indiqu chez les hommes infertiles prsentant une varicocle clinique et une altration significative du sperme. PMID:25918574

  17. Le Point sur la Pharmacologie des Agents Anesthesiques Chez le Brule Grave

    PubMed Central

    Siah, S.; Ababou, K.; Benziane, H.; El Jaoudi; Bensghir, M.; Bakali, H.; El Wali, A.; Ihrai, I.; Drissi, N.K.

    2008-01-01

    Summary La pharmacologie des agents anesthsiques chez le brl est variable et imprvisible. Dans les premires 48 h, il y a une hypovolmie avec chute du dbit cardiaque et des fuites plasmatiques. Aprs 48 h, il y a une hypervolmie avec augmentation du dbit cardiaque, hypermtabolisme et la clearance des mdicaments est augmente. Parmi les facteurs de dsquilibre, on retrouve les variations des protines plasmatiques. Deux protines sont importantes chez le brl grave : l'albumine et l'alpha 1- glycoprotine. Leur taux varie beaucoup au cours de l'volution de la brlure. Les agents anesthsiques dont la liaison avec ces deux protines est prdominante verront leur pharmacocintique modifie. L'anesthsiste-ranimateur du service des brls va matriser ces notions pharmacologiques pour utiliser bon escient les agents anesthsiques. PMID:21991108

  18. Developpement d'un compresseur d'hydrogene base sur le cyclage thermique des hydrures metalliques

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Laurencelle, Francois

    La compression de l'hydrogene est une etape incontournable de son utilisation dans l'industrie actuelle et dans les nouvelles applications energetiques de l'hydrogene (stockage stationnaire et transport). Les compresseurs mecaniques traditionnellement utilises posent plusieurs problemes d'ingenierie, de securite et de maintenance qui pourraient etre contournes en developpant de nouvelles technologies mieux adaptees a l'hydrogene. Dans cette these, notre objectif est de developper d'un compresseur d'hydrogene base sur les hydrures metalliques pouvant etre connecte a la sortie d'un electrolyseur fonctionnant a basse pression et d'ainsi repondre au besoin de productioncompression d'hydrogene decentralisee. La methodologie du projet comprend plusieurs etapes. Premierement, nous faisons la revue bibliographique des projets impliquant des compresseurs a hydrures metalliques. Deuxiemement, a travers des travaux experimentaux, nous recherchons des hydrures permettant une compression efficace entre 20 et 80C. Les materiaux sont synthetises par fusion a arc electrique et caracterises sur bancs d'essais d'hydrogenation. La structure de certains materiaux est aussi investiguee par rayons X, methode de B.E.T. et microscopie electronique. Troisiemement, un reacteur d'hydrures est concu de maniere a promouvoir des echanges de chaleur rapides et efficaces. Quatriemement, le prototype et son interface de controle sont construits. Cinquiemement, le compresseur est caracterise pour en evaluer les performances en termes de debit et de capacite. Les resultats obtenus sont presentes dans trois articles publies et dans le chapitre 5 de cette these. Le compresseur (article I) est base sur trois hydrures (LaNi 4.8Sn0.2, LaNi5 et MMNi4.7Al0.3 ). Celui-ci permet d'atteindre un debit de compression de 10 a 20 L d'hydrogene par heure et son efficacite est, estimee a 5% par rapport a un compresseur adiabatique ideal. Il a ete demontre que l'efficacite pourrait etre augmentee en utilisant un seul hydrure et en choisissant une temperature plus elevee pour la desorption (150C). Un hydrure ABS (LaNi4.8Sn0.2) a ete soumis a 1000 cycles d'hydrogenation (article II). Sa structure et ses performances thermodynamiques et cinetiques ont ete mesurees avant et apres le cyclage. La capacite d'absorption a diminue de 0.02 H-pds%. Les particules d'hydrure ont diminue de taille sans changement apparent de leur structure cristalline. Le maintien des performances de cet hydrure apres cyclage en fait un excellent materiau pour les applications thermodynamiques. Nous avons effectue des simulations du reacteur d'hydrures utilise dans le compresseur. Celui-ci comporte une mousse d'aluminium qui est modelisee sous forme d'une cavite spherique (article III). Les performances modelisees sont comparables aux mesures obtenues et ce modele devient donc un outil de developpement pour de nouveaux reservoirs. D'apres cette etude, notre reacteur fonctionne de maniere optimale. Les performances du compresseur (chapitre 5) dependent des choix des temperatures et pressions a l'entree et a la sortie. La duree d'un cycle permettant l'absorption de la pleine capacite des materiaux est de 20 min mais en diminuant cette duree a <10 minutes un debit plus eleve 15-20 L/heure peut etre obtenu au detriment de l'efficacite. Le compresseur construit fonctionne bien mais il comporte des limitations clairement identifiees: pertes de chaleur dans la tuyauterie et les fixations des reacteurs. Le rejet thermique d'un electrolyseur est suffisant pour comprimer l'hydrogene qu'il produit d'un facteur 20:1 avec un compresseur a hydrure.

  19. Activit Localisation d'un bateau par triangulation Ulysse navigue sur son bateau au large de la Corse, dans le golfe de Sagone. Pour dterminer sa

    E-print Network

    Jeanjean, Louis

    Activit Localisation d'un bateau par triangulation Ulysse navigue sur son bateau au large de la Corse, dans le golfe de Sagone. Pour dterminer sa position par rapport aux ctes, Ulysse va se reprer Giuseppe se trouve 2=-97. Le but de votre travail est de dterminer la position du bateau d'Ulysse sur

  20. Le titre est le premier lment permettant d'attirer le lecteur. Il doit lui permettre de se faire rapidement une ide de ce qui lui est propos. Un titre doit tre si possible informatif et explicite sur ce dont il est question dans

    E-print Network

    van Tiggelen, Bart

    espaces compris) replace le travail dans son contexte et explicite le résultat. Voici quelques conseils cherchant à restituer l'aspect le plus marquant du travail que vous avez réalisé. LES PARAGRAPHES Le 1er travailler sur ce sujet ? (Eviter les généralités sur le domaine général) Qu'apporte de nouveau le travail

  1. Renaud Paulian et le programme du CNRS sur les hautes montagnes Madagascar: tage vs domaine

    PubMed Central

    Guillaumet, Jean-Louis; Betsch, Jean-Marie; Callmander, Martin W.

    2011-01-01

    Rsum Le programme intitul tude des cosystmes montagnards dans la rgion malgache (RCP 225/CNRS; responsable: Recteur Renaud Paulian) avait pour ambition de dgager leurs caractres gnraux, l'origine des lments constitutifs et de tester la validit d'un Domaine malgache des Hautes Montagnes propos par Humbert ds 1951. De 1970 1973, trois campagnes (Andringitra; Chanes anosyennes et Ankaratra; Itremo, Ibity et Marojejy) ont permis une caractrisation cologique des milieux particuliers ainsi que des analyses de systmatique sur certains taxa connus pour leur intrt biogographique. La succession altitudinale des formations vgtales, dfinies par des critres physionomiques et structuraux, est prcise par massif. Le dernier tage caractris par le fourr ricode et ses groupements associs ne correspond pas l'tage des Hautes Montagnes de l'Est africain. Des groupes de la faune (invertbrs hexapodes: Collemboles et Dermaptres) indiquent une disjonction entre les massifs du Nord (Tsaratanana, Marojejy), ceux du Centre et du Sud; des lments de la flore (Pandanaceae, Araliaceae, Asteraceae) sont en cours d'analyse dans le mme sens. Le Domaine des Hautes montagnes Madagascar est une ralit cologique mais ne peut tre dfini floristiquement; chaque massif montagneux est une entit phytogographique d'tages de vgtation interdpendants inclus dans les diffrents Sous-Domaines du Centre. Les groupes peu mobiles de la faune indiquent globalement une dpendance trophique et bioclimatique (effet tampon du climat intraforestier) vis--vis des tages de vgtation, mais peuvent ragir des microclimats locaux par des dcalages leurs limites. PMID:21731422

  2. Le cancer en Mauritanie : rsultats sur 10 ans du registre hospitalier de Nouakchott

    PubMed Central

    Baba, Nacer Dine Ould Mohamed; Sauvaget, Catherine

    2013-01-01

    Le fardeau du cancer reste mal connu en Mauritanie. Il n'est bas que sur des extrapolations de l'incidence des cancers des pays avoisinants. Les donnes du registre de l'hpital national permettent de dcrire les cas avec un diagnostic histologique. Tous les cas de cancers enregistrs par le service d'anatomo-pathologie de l'hpital national de Nouakchott de 2000 2009 ont t analyss. En 10 ans, 3305 prlvements histologiques ont t analyss (hommes:42%, femmes:58%). Chez l'homme, le cancer le plus frquemment analys tait le cancer de la peau (218 cas au total, 189 cas en excluant mlanome), suivi de la prostate (203), des cancers digestifs (179, colorectal et sophage), et des lymphomes (151). Chez la femme, un quart des biopsies tait des cancers du sein (485), suivi du col utrin (344), de la sphre gyncologique (218, ovaire et corps utrin), et de la peau (114). Les cancers du foie, du poumon ou de la vessie taient peu frquents. Ces rsultats ne refltent pas l'incidence ni l'actuel fardeau du cancer en Mauritanie puisque de nombreux patients diagnostiqus avec un cancer ne reoivent pas d'examen anatomopathologique. Si, comme dans les pays avoisinants du Maroc et du Mali, les cancers du col et du sein sont les pathologies les plus frquentes chez la femme, la distribution des cancers chez l'homme dans ce registre hospitalier diffre des rsultats des registres de population du Maroc et du Mali o les cancers du poumon, du foie, de la prostate et de la vessie dominent. PMID:23785554

  3. RGLEMENT DISCIPLINAIRE SUR LE PLAGIAT OU LA FRAUDE CONCERNANT LES TUDIANTS Rglement modifi, adopt par l'Assemble universitaire

    E-print Network

    Boyer, Michel

    RGLEMENT DISCIPLINAIRE SUR LE PLAGIAT OU LA FRAUDE CONCERNANT LES TUDIANTS Rglement modifi fait pour un tudiant de commettre une fraude ou, intentionnellement, par insouciance ou ngligence ayant particip au complot. 1.2 Constituent notamment un plagiat, copiage ou fraude : a) la substitution

  4. Cristaux et minraux Si on regarde de prs le granite qu'on trouve sur les plans de cuisine ou les murs d'immeubles,

    E-print Network

    / N 12 Cristaux et minraux Si on regarde de prs le granite qu'on trouve sur les plans de cuisine. On l'appelle granite d'ailleurs cause de ces grains. Ce sont des minraux : le quartz (gris huileux). On trouve aussi d'autres minraux dans le granite : de la hornblende, de la magntite, du grenat, du zircon

  5. Effets du stress familial li au diabte sur le contrle glycmique chez les jeunes diabtiques de type 1

    PubMed Central

    Tsiouli, Elina; Alexopoulos, Evangelos C.; Stefanaki, Charikleia; Darviri, Christina; Chrousos, George P.

    2013-01-01

    Objectif Examiner la faon dont le stress familial influence le contrle glycmique chez les patients diabtiques de moins de 18 ans. Sources des donnes Une recherche des tudes pertinentes publies depuis 1990 a t ralise dans PubMed et Scopus l'aide des mots-cls suivants en anglais: diabetes type 1, glycemic control, family stress, family conflict et family function. Slection des tudes La recension initiale a permis de cerner un total de 1 478 articles. La synthse finale portrait sur 6 tudes de cohortes, 3 tudes transversales et 1 tude qualitative dans lesquelles le stress familial tait valu l'aide d'instruments de mesure des conflits spcifiquement relis au diabte et le contrle glycmique tait mesur en fonction de l'hmoglobine glycosyle. Synthse Dans la plupart des tudes, il existait une corrlation ngative entre le stress familial et le contrle glycmique des patients. Le bon fonctionnement familial tait fortement reli un bon contrle glycmique des patients, tandis que les conflits familiaux taient associs un mauvais contrle glycmique. Les familles dont la situation socioconomique tait dfavorise, celles ayant des adolescents atteints de diabte et les familles monoparentales taient plus enclines vivre un stress reli au diabte et taient, par consquent, plus susceptibles de connatre un moins bon contrle glycmique. Conclusion Les interventions psychologiques thrapeutiques et les programmes ducatifs peuvent aider attnuer le stress familial reli au diabte et amlioreront probablement le contrle glycmique.

  6. Un essai contrl randomis: effet du port de chaussures talons hauts sur le squelette appendiculaire inferieur

    PubMed Central

    Koussihoud, Fifam Eudia Nadge; Falola, Jean-Marie; Fousseni, El-Mansour Barres

    2015-01-01

    Introduction Vritable attribut de la fminit, le port de chaussures talons est devenu une exigence professionnelle dans certaines structures des pays en dveloppement comme le Bnin. L'objectif de ce travail est de dterminer les effets spcifiques du port de chaussures talons hauts sur le squelette appendiculaire infrieur. Mthodes Des examens radiographiques de face et de profil de la cheville et du genou ont t effectus sur 122 femmes volontaires, ges en moyenne de 25,09 1,34 ans et ayant les genu varum qui ont particip cette tude. Rsultats Les rsultats ont indiqu une augmentation significative de lcart inter mallolaire, de lcart inter condylien, de l'angle antrieur du pied et de l'angle fmoro-patellaire. Une diminution significative de l'angle postrieur du pied a t constate. Conclusion Le port de chaussures talons hauts est l'une des causes de la gonarthrose, des troubles des articulations de la cheville et du pied. PMID:26113922

  7. Page 1 sur 4 Le contrat doctoral prvoit (article 5 du dcret n 2009-464) que les obligations de service du doctorant peuvent

    E-print Network

    Sart, Remi

    Page 1 sur 4 Le contrat doctoral prvoit (article 5 du dcret n 2009-464) que les obligations de de son contrat doctoral. En consquence, le doctorant contractuel ne peut exercer aucune activit complmentaire en dehors de son contrat doctoral. C A N D I D A T En 2014-2015, vous serez doctorant en 1re

  8. Effet de l'interaction coulombienne sur la localisation d'Anderson dans le gaz bidimensionnel d'lectrons

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Fleury, G.

    2010-09-01

    Nous tudions leffet des interactions coulombiennes sur la localisation dAnderson dans le gaz bidimensionnel dlectrons dsordonn. Lobjectif est de statuer sur la question de lexistence de mtaux deux dimensions. En labsence dinteraction, la thorie dchelle de la localisation prdit quun dsordre infinitsimal suffit localiser la fonction donde lectronique et donc rendre le systme isolant temprature nulle (Abrahams et al., 1979). Dans certaines limites extrmes, les interactions peuvent tre prises en compte et lon aboutit galement un tat isolant. Cependant, aucune thorie analytique ne permet de traiter le rgime quantique non-perturbatif o dsordre et interaction sont intermdiaires. Exprimentalement, il est possible de lexplorer dans des chantillons de haute mobilit et basse densit. Depuis 1994, des comportements mtalliques inexpliqus y ont t observs (Kravchenko et al., 1994). Nous avons mis au point une mthode numrique permettant dtudier le problme coupl de la localisation dAnderson en prsence dinteraction. Cette mthode mle Monte Carlo quantique temprature nulle et thorie dchelle pour la conductance de Thouless. Nous trouvons que la thorie dchelle de la localisation est prserve en prsence dinteraction et donc que le gaz bidimensionnel, mme corrl, est isolant temprature nulle. Nos rsultats montrent de plus que les interactions dlocalisent le gaz bidimensionnel et que cet effet de dlocalisation est accru en prsence de dgnrescence de valles. Ils nous permettent de proposer un mcanisme simple rendant compte des principales caractristiques des comportements mtalliques observs exprimentalement.

  9. Une tude rtrospective sur le cancer de l'ovaire avec un recul mdian de 42 mois

    PubMed Central

    Raherinantenaina, Fanomezantsoa; Rakotomena, Solonirina David; Hasiniatsy, Nomeharisoa Rodrigue Emile; Rakototiana, Felantsoa Auberlin; Rafaramino, Florine; Ratsimba, Hery Nirina Rakoto

    2015-01-01

    Le cancer de l'ovaire est relativement frquent mais grave et de mauvais pronostic. Le but de cette tude tait de mettre en vidence les aspects pidmiologique, diagnostique, thrapeutique et volutif de cette pathologie maligne prise en charge dans un pays en dveloppement. Il s'agit d'une tude rtrospective et descriptive de 10 ans (2000- 2009) effectue dans un CHU de chirurgie gnrale et d'Oncologie sur 62 patientes ayant dvelopp un cancer de l'ovaire et opres vise curative. Lge moyen des patientes tait de 43 ans dont 53,23% avaient plus de 45 ans. Le dosage sanguin du CA-125 tait positif chez 10 patientes sur 12. Les tumeurs taient dcouvertes lchographie dans 87,10% des cas et la laparotomie dans 12,90%. L'hystrectomie totale avec annexectomie bilatrale tait l'intervention la plus pratique (64,52%). Les suites opratoires prcoces taient simples. Dix patientes taient opres de second regard (16,13%) pour des rcidives locorgionales. Les tumeurs pithliales taient le type histologique le plus frquent (93,55%) dont 79% au stade avanc (Ic-IV) et 21% au stade prcoce (Ia-Ib). La chimiothrapie adjuvante tait administre chez 22,60% des patientes. Avec un recul mdian de 42 mois, 29 patientes taient perdues de vue. Lvolution tait favorable dans 27,42% et dans 25,81% les dcs se sont survenus en postopratoire tardif. Le cancer de l'ovaire ntait pas frquent mais grave compte tenu des stades avancs et du taux lev des dcs postopratoires tardifs qui taient largement observs chez les patientes prives d'une chimiothrapie adquate. PMID:26113942

  10. Effets de la taille finie du milieu non-linaire sur le bruit quantique spatial gnr par un oscillateur paramtrique optique confocal

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Lopez, L.; Gatti, A.; Maitre, A.; Treps, N.; Gigan, S.; Fabre, C.

    2004-11-01

    Nous nous intressons au comportement spatial des fluctuations quantiques la sortie d'un oscillateur paramtrique optique dgnr en modes transverses, sous le seuil. En vue de futures expriences, nous tudions les effets de la diffraction dans le milieu paramtrique sur le bruit quantique spatial. Nous montrons que l'on voit apparatre une aire de cohrence de taille finie pour les effets quantiques transverses.

  11. Voltaire et le "vous" de l'essai sur les moeurs: note instructive

    E-print Network

    Renwick, John

    2015-03-31

    Il est vident qu'une pratique ininterrompue de l'Abrg de l'histoire universelle, devenu en 1754 l'Essai sur l'histoire universelle, devenu enfin en 1756 l'Essai sur les moeurs, sert sensibiliser progressivement ...

  12. Le?Ons Sur Les Ondes De Gravit Des Fluides Incompressibles

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    van den Dungen, F. H.

    Le 3 Janvier 1814 au moment o les Allis franchissant le Rhin allaient entamer la campagne de France, la classe des Sciences de l'Institut de France proposait comme sujet du grand prix de mathmatique dcerner en Janvier 1816 la question suivante: "La thorie de la propagation des ondes la surface d'un fluide pesant d'une profondeur infinie".

  13. Prvision de l'effet hygrothermique sur le comportement mcanique d'un composite stratifi quilibr carbone HR/poxyde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Mili, F.; Lekrine, A.; Necib, B.; Bradai, C.

    2005-05-01

    La prvision de l'effet de l'environnement, humidit et temprature, sur le comportement mcanique des structures en matriaux composites constitue l'axe principal de cette tude. Nous nous intressons la rsistance ultime en traction du matriau composite renforcement unidirectionnel carbone HR/poxyde travaillant dans des milieux hygrothermiques diffrents. Ce problme fait donc apparatre des dformations d'chelle macroscopique lies au changement de la squence d'empilement du stratifi et la variation du degr d'anisotropie du matriau. L'utilisation de critres de rsistance permet de prvoir la rupture du pli composant le moins rsistant, de dterminer les diffrents modes de rupture et zones d'endommagement des stratifis quilibrs [ +?/-?]4S et de caractriser le tenseur de dformation des plaques [ +45/-45]4S, [0/90]4S et [0/+45]4S. Les rsultats ainsi obtenus montrent que la variation de la temprature d'utilisation et de l'humidit relative en fonction de l'orientation des fibres confre au matriau des caractristiques mcaniques spciales. De plus, ils fournissent des ressources objectives aux calculs visant optimiser les performances de la structure sollicite grce une connaissance de l'volution des paramtres de rsistance et des mcanismes d'endommagement du composite.

  14. Developpement et validation d'un outil base sur l'acoustique geometrique pour le diagnostic du bruit de nacelle

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Minard, Benoit

    De nos jours, la problmatique du bruit gnr par les avions est devenue un point de dveloppement important dans le domaine de l'aronautique. C'est ainsi que de nombreuses tudes sont faites dans le domaine et une premire approche consiste modliser de faon numrique ce bruit de manire rduire de faon consquente les cots lors de la conception. C'est dans ce contexte qu'un motoriste a demand l'universit de Sherbrooke, et plus particulirement au groupe d'acoustique de l'Universit de Sherbrooke (GAUS), de dvelopper un outil de calcul de la propagation des ondes acoustiques dans les nacelles mais aussi pour l'tude des effets d'installation. Cet outil de prdiction leur permet de raliser des tudes afin d'optimiser les traitements acoustiques ( liners ), la gomtrie de ces nacelles pour des tudes portant sur l'intrieur de la nacelle et des tudes de positionnement des moteurs et de design pour les effets d'installation. L'objectif de ce projet de matrise tait donc de poursuivre le travail ralis par [gousset, 2011] sur l'utilisation d'une mthode de lancer de rayons pour l'tude des effets d'installation des moteurs d'avion. L'amlioration du code, sa rapidit, sa fiabilit et sa gnralit taient les objectifs principaux. Le code peut tre utilis avec des traitements acoustiques de surfaces (liners) et peut prendre en compte le phnomne de la diffraction par les artes et enfin peut tre utilis pour raliser des tudes dans des environnements complexes tels que les nacelles d'avion. Le code dvelopp fonctionne en 3D et procde en 3 tapes : (1) Calcul des faisceaux initiaux (division d'une sphre, demi-sphre, maillage des surfaces de la gomtrie) (2) Propagation des faisceaux dans l'environnement d'tude : calcul de toutes les caractristiques des rayons convergents (amplitude, phase, nombre de rflexions, ...) (3) Reconstruction du champ de pression en un ou plusieurs points de l'espace partir de rayons convergents (sommation des contributions de chaque rayon) : sommation cohrente. Le code (GA3DP) permet de prendre en compte les traitements de surface des parois, la directivit de la source, l'attnuation atmosphrique et la diffraction d'ordre 1. Le code a t valid en utilisant diffrentes mthodes telles que la mthode des sources-images, la mthode d'analyse modale ou encore la mthode des lments finis de frontire. Un module Matlab a t cr spcialement pour l'tude des effets d'installation et intgr au code existant chez Pratt & Whitney Canada. Mots-cls : Acoustique gomtrique - Ray-Tracing - Lancer de faisceaux - Diffraction - Sommation Cohrente - Niveau de Pression.

  15. Mmoire de l'Universit de Montral aux fins de la Consultation sur le projet de

    E-print Network

    Charette, Andr

    : rcupration, limination et rduction 9 - Les espaces verts, le mont Royal et les pesticides 10 - La qualit microprogramme de 2e cycle en sant environnementale et sant au travail. la Facult de mdecine, il y a une matrise en sant environnementale et sant au travail. la Facult de l'amnagement, il y a un DESS en

  16. Mis `a jour le 5 decembre 2009 Rapport sur ma mission

    E-print Network

    Waldschmidt, Michel

    'ASSMS (Abdus Salam School of Mathematical Sciences) `a Lahore. Le dimanche 29 novembre je me suis rendu `a de l'Abdus Salam School of Mathematical Sciences. Jusqu'`a present elle a dej`a forme 35 Docteurs

  17. Principes et ralisation d'une chane laser femtoseconde haute intensit base sur le saphir dop au titane

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Le Blanc, Catherine

    We present the initial study, the realisation and the characterisation of a high intensity femtosecond laser chain. This chain is able to produce intensities higher than 10^18 W/cm2 on target, at a 10 Hertz repetition rate. We present first fondamentals principles of chirped pulse propagation mechanisms: group velocity dispersion, self-phase modulation, self-focusing, and gain saturation. Then after describing the spectroscopic properties of titanium doped sapphire (Ti:S), we discuss near infrared femtosecond oscillators able to be amplified in Ti:S medium, and describe our home made Kerr Lens mode locked femtosecond Ti:S oscillator. The high intensity laser chain is based on the Chirped Pulse Amplification concept, which consists in stretching the pulse before its amplification in order to avoid non-linear effects such self-focusing or breakdown, and then recompressing it to its initial pulse duration. We have developed two compact and efficient multipass amplifiers for femtosecond chirped pulse amplification. With only two of these devices, we obtain an amplification factor of 10^8, which corresponds to a peak power of 0.5 terawatt after compression. We analyse in details the performances of this system and its advantages in terms of its high quantum yield (0.3), flexibility, and optical quality. Some observed spectral distortion on chirped pulses is simply explained by a gain saturation model. High dynamic pulse temporal control is crucial for interaction experiments. For this reason, we have developed a third order sampling autocorrelator. This device is able to measure 100 fs pulses with more than 8 orders of magnitude. I compare our obtained performances to other femtosecond systems and I analyse the best way to increase the energy, reduce the pulse duration and optimise focusing in order to reach the 10^19 W/cm2 regime. Ce mmoire prsente les tudes prliminaires, la ralisation et la caractrisation d'une chane dite "de haute intensit" en rgime femtosecondes. Cette installation est capable de produire sur cible des intensits suprieures 10^18 W/cm2 une rcurrence de 10 tirs par seconde. Nous prsentons tout d'abord les principes fondamentaux de la propagation d'impulsions tires dans un milieu amplificateur en mettant en vidence les principaux mcanismes mis en jeu dans ce processus : la dispersion de vitesse de groupe, l'automodulation de phase, l'autofocalisation et la saturation du gain. Une analyse des diffrentes possibilits quant au choix de la source initiale capable d'mettre des impulsions de dure femtoseconde dans le domaine du proche infrarouge est ralise aprs la prsentation des caractristiques spectroscopiques du saphir dop au titane. Sont en particulier dcrits en dtail le principe et le fonctionnement de l'oscillateur au saphir dop au titane autoblocage de modes que nous avons construit cet effet. L'amplification jusqu'aux puissances de l'ordre du terawatt repose sur le concept "CPA" d'amplification d'impulsions drive de frquence. Nous explorons ici la voie des amplificateurs multipassages suivant des configurations dj dveloppes pour les amplificateurs colorants. Une attention particulire a t porte sur les mthodes de rglage, la fiabilit, la stabilit et la qualit du profil spatial du faisceau. D'autre part, une modlisation rend parfaitement compte des effets de saturation dans les amplificateurs. Les impulsions obtenues aprs compression ont une nergie de l'ordre de 60 mJ et une dure de l'ordre de 130 fs. La partie suivante est consacre une tude des problmes d'tirement et de recompression pour tenter d'expliquer les raisons de cette recompression imparfaite. Finalement, un paramtre encore plus crucial pour la physique de l'interaction sur cible solide sans cration d'un prplasma est le contraste des impulsions. Nous dcrivons donc l'appareil de mesure capable d'effectuer des autocorrlations avec une dynamique dpassant 10^8 permettant d'observer un vent

  18. Methodologie Mathematiques Demonstrations par 'reductio ad absurdum' La base logique: Le principe base sur l'axiome 'tertiur non datur', c'est `a dire du tiers

    E-print Network

    Haak, Bernhard

    principe base sur l'axiome 'tertiur non datur', c'est `a dire du tiers exclu. Cela veut dire qu'une assertion est soit fausse, soit vraie mais rien d'autre (le 'tiers'). Par exemple 'ni vraie ni fausse' pourrait ^etre un tel tiers - mais par axiome on n'accepte pas la possibilit´e d'un tiers. La m´ethode de d

  19. Evaluation du niveau de connaissance des patients sur la gestion du traitement par les antis vitamines K dans le service de cardiologie de Ouagadougou

    PubMed Central

    Samadoulougou, Andr; Temoua Naibe, Dangw; Mandi, Germain; Yameogo, Relwend Aristide; Kabore, Elis; Millogo, Georges; Yameogo, Nobila Valentin; Kologo, Jonas Koudougou; Thiam/Tall, Anna; Toguyeni, Boubacar Jean Yves; Zabsonre, Patrice

    2014-01-01

    Introduction Les antivitamines K (AVK), traitement anticoagulant oral le plus largement prescrit, posent un rel problme de sant publique du fait de leur risque iatrogne. L'objectif de cette tude tait de prciser le niveau de connaissance des patients sur la gestion de leur traitement par les AVK. Mthodes Il s'est agi d'une enqute transversale descriptive ralise au CHU-Yalgado Oudraogo, sur une priode de 03 mois : du 1er mars au 31 mai 2012. Un questionnaire a t administr aux patients bnficiant d'un traitement AVK depuis au moins un mois. Rsultats Soixante-dix patients ont t inclus dans l'tude dont 30 hommes. L'ge moyen tait de 49 ans 16 ans. Les cardiopathies et la maladie thromboembolique veineuse justifiant l'institution du traitement AVK taient retrouves respectivement dans 58,6% et 41,4% des cas. Le nom de l'AVK et la raison exacte du traitement taient connus respectivement dans 91,4% et 67,1% des cas. Plus de la moiti des patients (68,6%) savaient que les AVK rendaient le sang plus fluide. Quarante-six patients (65,7%) citaient l'INR comme examen biologique de surveillance du traitement et seulement 28 patients (40%) connaissaient les valeurs cibles. La majorit des patients ne connaissait pas les risques encourus en cas de surdosage (72,8%) et de sous-dosage (71,4%). Une automdication par anti-inflammatoire non strodien tait signale par 18 patients (25,7%). Les choux (74,3%) et la laitue (62,9%), aliments consommer avec modration, taient les plus cits. Conclusion Les connaissances des patients sur la gestion des AVK taient fragmentaires et insuffisantes pour assurer la scurit et l'efficacit du traitement. La cration d'un programme d'ducation thrapeutique sur les AVK s'avre alors ncessaire. PMID:25870741

  20. Technique distribuee de gestion de la charge sur le reseau electrique et ring-tree: Un nouveau systeme de communication P2P

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Ayoub, Simon

    Le reseau de distribution et de transport de l'electricite se modernise dans plusieurs pays dont le Canada. La nouvelle generation de ce reseau que l'on appelle smart grid, permet entre autre l'automatisation de la production, de la distribution et de la gestion de la charge chez les clients. D'un autre cote, des appareils domestiques intelligents munis d'une interface de communication pour des applications du smart grid commencent a apparaitre sur le marche. Ces appareils intelligents pourraient creer une communaute virtuelle pour optimiser leurs consommations d'une facon distribuee. La gestion distribuee de ces charges intelligentes necessite la communication entre un grand nombre d'equipements electriques. Ceci represente un defi important a relever surtout si on ne veut pas augmenter le cout de l'infrastructure et de la maintenance. Lors de cette these deux systemes distincts ont ete concus : un systeme de communication peer-to-peer, appele Ring-Tree, permettant la communication entre un nombre important de noeuds (jusqu'a de l'ordre de grandeur du million) tel que des appareils electriques communicants et une technique distribuee de gestion de la charge sur le reseau electrique. Le systeme de communication Ring-Tree inclut une nouvelle topologie reseau qui n'a jamais ete definie ou exploitee auparavant. Il inclut egalement des algorithmes pour la creation, l'exploitation et la maintenance de ce reseau. Il est suffisamment simple pour etre mis en oeuvre sur des controleurs associes aux dispositifs tels que des chauffe-eaux, chauffage a accumulation, bornes de recharges electriques, etc. Il n'utilise pas un serveur centralise (ou tres peu, seulement lorsqu'un noeud veut rejoindre le reseau). Il offre une solution distribuee qui peut etre mise en oeuvre sans deploiement d'une infrastructure autre que les controleurs sur les dispositifs vises. Finalement, un temps de reponse de quelques secondes pour atteindre 1'ensemble du reseau peut etre obtenu, ce qui est suffisant pour les besoins des applications visees. Les protocoles de communication s'appuient sur un protocole de transport qui peut etre un de ceux utilises sur l'Internet comme TCP ou UDP. Pour valider le fonctionnement de de la technique de controle distribuee et le systeme de communiction Ring-Tree, un simulateur a ete developpe; un modele de chauffe-eau, comme exemple de charge, a ete integre au simulateur. La simulation d'une communaute de chauffe-eaux intelligents a montre que la technique de gestion de la charge combinee avec du stockage d'energie sous forme thermique permet d'obtenir, sans affecter le confort de l'utilisateur, des profils de consommation varies dont un profil de consommation uniforme qui represente un facteur de charge de 100%. Mots-cles : Algorithme Distribue, Demand Response, Gestion de la Charge Electrique, M2M (Machine-to-Machine), P2P (Peer-to-Peer), Reseau Electrique Intelligent, Ring-Tree, Smart Grid

  1. La Loi C-35 et les services rendus en matire d'immigration fdrale Dans le cadre de la Loi C-35 du Gouvernement du Canada modifiant la Loi sur l'immigration et la

    E-print Network

    Meunier, Michel

    La Loi C-35 et les services rendus en matire d'immigration fdrale Dans le cadre de la Loi C-35 du Gouvernement du Canada modifiant la Loi sur l'immigration et la protection des rfugis, le personnel universitaire n'est plus autoris offrir d'explications ou de conseils en matire d'immigration

  2. A review of "Le Tailleur et le fripier. Transformations des personnages de la comedia sur la scene francaise" by Catherine Marchal-Weyl

    E-print Network

    Racevskis, Roland

    2007-01-01

    va se constituer, en quelques d?cennies, l?esth?tique classique, laquelle deviendra r?f?rence culturelle pour le reste de l?Europe dans les ann?es qui suivront. Ce n?est pas le moindre des paradoxes, mais c?est plus qu?un simple hasard? (9). Showing... Pedro Calder?n de la Barca, Carpio (F?lix) Lope de Vega, Francisco de Rojas Zorrilla, and Gabriel T?llez a.k.a. Tirso de Molina?and about their adaptations by French play- wrights. The latter include principally Fran?ois Le M?tel de Boisrobert, Jean...

  3. L'eclairage de la recherche sur la situation et le point de vue des enseignants de sciences du primaire et ses repercussions sur leur formation continue en ce domaine

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Roy, Jean A.

    Cette these par articles comporte deux textes successivement consacres (1) a elaborer un modele causal hierarchique des facteurs qui se repercutent sur l'enseignement de sciences de l'enseignant du primaire, et (2) a degager puis a analyser la representation du point de vue des enseignants de sciences du primaire et du secondaire qui emerge de la recherche qualitative qui leur est consacree. L'essentiel des conclusions de ces articles tient aux faits suivants: (1) au primaire, la prestation d'enseignement des sciences de l'enseignant serait directement determinee par ses "preferences" au plan des pratiques d'enseignement, par ses attitudes a l'egard des sciences et de leur enseignement et par son sentiment d'efficacite personnelle en ce domaine; (2) l'action de l'enseignant de sciences du primaire tout autant que du secondaire est confrontee a des dilemmes pedagogiques dont la resolution obeit a des regles qui tiennent moins souvent a des principes abstraits ou bien etablis qu'aux exigences variables et tres contextualisees de l'"ici et maintenant" de sa classe. Chacun des deux articles est par ailleurs complete par un texte substantiel qui propose des clarifications et des donnees complementaires qui en precisent la portee et qui en relient plus directement le contenu au propos de cette these: la formation initiale et surtout continue des enseignants du primaire dans le domaine de l'enseignement des sciences. S'articulant tous autour de l'enseignant de sciences et s'appuyant chaque fois sur un travail de recension de la recherche adapte a la nature particuliere de la problematique qui y est traitee, ces articles et les textes qui les accompagnent veulent contribuer a mieux eclairer et a resoudre la situation problematique de l'enseignement des sciences au primaire, un enseignement qui est souvent caracterise par des pratiques pedagogiques traditionnelles et inadequates, si ce n'est meme par son evitement plus ou moins delibere par les enseignants. Apres avoir decrit les avancees methodologiques qu'ont occasionne les approches differenciees de recension auxquelles les deux articles ont donne lieu, cette recherche debouche sur une reflexion sur les conditions necessaires d'une formation plus adequate des enseignants de sciences du primaire a l'egard de leur maitrise des savoirs disciplinaires, de leur formation initiale a la pratique ainsi que de la mise a jour continuee de leurs pratiques d'enseignement. On conclut enfin en mesurant l'ampleur de la transformation necessaire des conceptions des formateurs de maitres qui s'engageraient dans une telle reforme de la formation initiale et continuee des enseignants de sciences du primaire.

  4. INFORMATION SUR LE CONTRAT DE TELEPHONIE MOBILE DE FREE MOBILE Free Mobile -SAS au capital de 365.138.779 Euros -RCS PARIS 499 247 138 -Sige social : 16 rue de la Ville l'Evque 75008 Paris

    E-print Network

    Rossi, Vivien

    INFORMATION SUR LE CONTRAT DE TELEPHONIE MOBILE DE FREE MOBILE Free Mobile - SAS au capital de 365 de votre contrat d'abonnement avec FREE MOBILE. Attention, ce document ne se substitue pas aux avec un mobile compatible. LES CONDITIONS DE SOUSCRIPTION DU CONTRAT Vous pouvez souscrire au service

  5. CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS LISSUE DE LA CONSULTATION DE LOMS SUR LA LUTTE CONTRE LA CARENCE MARTIALE CHEZ LE NOURRISSON ET LE JEUNE ENFANT DANS LES PAYS DENDMIE PALUSTRE

    PubMed Central

    Allen, L.; Black, R.E.; Brandes, N.; Brittenham, G.; Chazot, G.; Chunming, C.; Crawley, J.; de Benoist, B.; Dalmiya, N.; Darnton-Hill, I.; Dewey, K.; El-Arifeen, S.; Fontaine, O.; Geissler, C.; Haberle, H.; Harvey, P.; Hasler, J.; Hershko, C.; Hurrell, R.; Juma, M.A.; Lnnerdal, B.; Lozoff, B.; Lynch, S.; Salgado, H. Martines; McLean, E.; Metz, J.; Oppenheimer, S.; Premji, Z.; Prentice, A.; Ramsan, M.; Ratledge, C.; Stoltzfus, R.; Tielsch, J.; Winachagoon, P.

    2011-01-01

    Cet article prsentent les rsultats d'une Consultation d'Experts dont l'objectif tait d'valuer l'efficacit et l'innocuit des supplments de fer administrs aux nourrissons et aux jeunes enfants dans les zones dendmie palustre, ainsi que les consquences dune telle mesure pour la sant publique. Les participants cette Consultation, qui sest droule Lyon (France) les 1214 juin 2006, se sont entendus sur plusieurs questions importantes concernant ladministration dune supplmentation martiale aux nourrissons et aux jeunes enfants dans les zones dendmie palustre. Les conclusions du prsent rapport sappliquent plus particulirement aux pays o le paludisme est endmique. PMID:18630054

  6. A review of "La Jouissance et le trouble. Recherches sur la littrature chrtienne de lge Classique." by Jacques Le Brun

    E-print Network

    J. H. Mazaheri

    2006-01-01

    XV concern two Protestants. In the former, Le Brun introduces Pierre Jurieu?s spiritual works, discussing the famous pastor?s Trait? de la d?votion (1675, 1678), which was well received by Protestants and Catho- lics alike and emphasizing Jurieu... of mysticism was rather mitigated, hinting at a secret sympathy for persecuted mystics. Chapter XV describes the spirituality of another Protestant controversialist, theologian, and moralist, Jean Claude (1619-1687). In the first section, a reading of Claude...

  7. Impact du traitement antirtroviral sur le profil biologique des enfants VIH positifs suivis au Centre Hospitalier et Universitaire de Yaound au Cameroun

    PubMed Central

    Kalla, Ginette Claude Mireille; Assoumou, Marie-Claire Okomo; Kamgaing, Nelly; Monebenimp, Francisca; Mbopi-Keou, Francois-Xavier

    2015-01-01

    Introduction L'objectif de ce travail tait dvaluer l'impact du traitement antirtroviral sur le profil biologique des enfants VIH positifs suivis au Centre Hospitalier et Universitaire de Yaound au Cameroun. Mthodes Il s'agissait d'une tude rtrospective ralise de Mai 2003 Dcembre 2012 au CHU de Yaound au Cameroun. Pour cette tude, nous avons obtenu une clairance thique. Rsultats Lge moyen tait de 54.0246.34 mois. The sexe ratio tait de 0.96 en faveur des garons. Le diagnostic stait fait tardivement (74.2%) ainsi que la mise sous traitement (83.3%). Seuls 36 des 116 enfants (31%) avait pu avoir un bilan biologique l'initiation du traitement antirtroviral et six mois aprs l'initiation du traitement antirtroviral. Aprs six mois de traitement, nous avons enregistrs une augmentation significative des paramtres biologiques suivants: taux de glycmie de 0.09g/L (0.75-0.84; p= 0.007), pourcentage de CD4 chez les enfants de moins de 5 ans de 4.62% (20.12-24.75; p = 0.022), valeur absolue de CD4 chez les enfants de plus de 5 ans de 294 cellules/mm3 (151.18-445.18; p = 0.011), le rapport CD4/CD8 de 0.35 (0.55-0.90; p = 0.000). Enfin, aprs six mois de traitement, on enregistrait une baisse significative de la charge virale du VIH de 3.90 log (5.85-1.95; p = 0.006). Conclusion Il ressort de cette tude que la restauration immunitaire et la suppression virologique peuvent tre obtenus aprs six mois de traitement antirtroviral. Cependant, des efforts doivent encore tre faits en ce qui concerne la prise en charge du suivi biologique, gage d'un bon suivi thrapeutique au Cameroun. PMID:26113902

  8. Laboratoire sur le terrain Ceci est une activit exclusivement formative. Il ny aura donc pas dvaluation formelle pour

    E-print Network

    Blouin-Demers, Gabriel

    !) fait au nom du Dpartement de Biologie de l'Universit d'Ottawa au cours du vendredi 27 mars. Ce cot samedi ainsi que votre dner du dimanche. La cuisine de la station est ferme au mois davril. J'ai ngoci avec le grant de la station pour qu'il me laisse utiliser la cuisine pour que nous puissions

  9. L'effet de la superoxyde dismutase sur le systme nerveux central irradi propos d'tudes pilotes exprimentales chez le rat

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Baillet, F.; Lamproglou, I.; Boisserie, G.

    1998-04-01

    It has been observed that bovine superoxide dismutase (SOD) can reduce some chronic complications due to radiotherapy. For this reason this enzyme has been used in the rat to treat radiation induced encaphalitis, studied by the two-way avoidance test. SOD has allowed significant regression of troubles in two studies with chronic encephalitis and two studies with acute encephalitis. Moreover, another study has shown that SOD prevented cognitival troubles brought on by strong painful stimulus. Thus SOD has been shown able to improve cerebral performances after a specific aggression (after radiotherapy) or after a non specific one (after very painful stimulus). This observation leads to interesting prospects for therapy. Il a t constat que la superoxyde dismutase bovine (SOD) pouvait faire rgresser certaines complications chroniques de la radiothrapie. Pour cette raison cette enzyme a t utilise chez le rat pour traiter des encphalites radiques tudies par le test de l'vitement actif bilatral. La SOD a permis une rgression significative des troubles dans deux tudes d'encphalite chronique et deux tudes d'encphalite aigu. Par ailleurs une autre tude a montr que la SOD prvenait les troubles cognitifs engendrs par un stimulus douloureux important. Ainsi la SOD s'est rvle capable d'amliorer les performances crbrales aprs une agression spcifique (radiothrapie) ou non spcifique (stimulus douloureux important). Cette constatation ouvre des perspectives intressantes pour la thrapeutique.

  10. Etude de la Production des Mesons d* Sur le PIC de Resonance du Boson Z Observes AU Lep avec le Detecteur Opal

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Przysiezniak, Helenka

    L'etude de la production des mesons D* est effectuee a partir d'evenements multihadroniques rm Z^0to q| q, avec des donnees prises en 1990, 1991 et 1992 avec le detecteur OPAL au LEP. La notation q definit les quarks des cinq saveurs pouvant etre observees au LEP: up (u), down (d), strange (s), charme (c), beaute (b). Les D* et les correlations D*-leptons sont identifiees et ces dernieres servent a effecteur une separation claire entre les evenements rm Z^0to b| b et Z^0to c| c. On mesure la distribution de la variable de fragmentation x_{rm D^ *}=E_{rm D^*}/E _{rm faisceau} pour les D* produits dans les evenements rm Z^0 to c| c. Elle est notee f _{rm cto D^*}. Ce resultat est a la base d'une publication OPAL (1), avec trois autres methodes de separation etudiees en parallele, donnat la premiere mesure OPAL de f _{rm cto D^*} qui soit independante de toute modelisation de la fragmentation des quarks lourds, ainsi qu'une mesure de Gamma_{rm c| c} parmi les plus precises effectuees a ce jour, ou Gamma_{rm c| c} est la largeur partielle de la desintegration du Z^0 en une paire cc. En ce qui concerne les resultats obtenus dans le cadre de cette these, la valeur moyenne de la distribution f_ {rm cto D^*}, notee < x_{rm cto D^*}>, est donnee par:< x_{rm cto D^*}>=0.530+/-0.027 +/-0.022ou la premiere erreur est statistique, et la seconde est systematique. On mesure aussi le taux de production des mesons D*, donnee par: {Gamma({rm Z^0to D^ *}X)overGamma_{rm hadrons}}=0.207+/-0.007+/-0.017 ou Gamma_{rm hadrons } est la largeur totale de la desintegration du Z^0 en paires de qq des cinq saveurs. La separation entre evenements rm Z^0to b| b et Z^0 to c| c, dans lesquels sont produits des D* se desintegrant selon rm D^ *to D^0pito (Kpi)pi, nous donne:(DIAGRAM, TABLE OR GRAPHIC OMITTED...PLEASE SEE DAI)La variable de fragmentation x_ {rm cto D^*} est utilisee pour tester les modeles des processes perturbatifs et non-perturbatifs qui entrent en jeu lors de la fragmentation des quarks b et c. On compare la distribution mesuree de la variable aux distributions des echantillons de donnees simulees, generees avec differentes fonctions de fragmentation (Peterson, Lund, Collins & Spiller, Kartvelishvili). On compare aussi la valeir moyenne de la distribution a celles mesurees dans d'autres experiences, a d'autres energies au centre de masse. On onserve que < x_{rm cto D^*} > decroi t avec l'energie au centre de masse. Ceci est une indication des violations d'echelle en ChromoDynamique Quantique. La mesure des taux de production sont en accord avec les autres mesures effectuees au LEP, dans ALEPH et DELPHI. Enfin, le resultat pour Gamma_ {| c}/Gamma_{ rm hadrons} est en accord avec les predictions du Modele Standard.

  11. Quand le malheur frappe les bnficiaires de la scurit du revenu. Sur qui peuvent-ils sappuyer ?

    PubMed Central

    Tousignant, Michel; Caron, Jean

    2013-01-01

    Cette tude analyse les conditions de ralisation du soutien social dans les quartiers de Saint-Henri et de la Pointe Saint-Charles, en comparant un groupe de 61 prestataires de la scurit du revenu avec un chantillon de 21 personnes de la population vivant au-dessus du seuil de la pauvret, et en fonction du degr de dtresse dans chaque groupe. Elle vise galement dcrire comment une adversit vcue par les prestataires avec ou sans dtresse vient briser ou modifier le rseau de soutien. Les rsultats indiquent que le rseau social est moins fiable en prsence de dtresse quen son absence, que les personnes en dtresse se sont vues plus frquemment refuser du soutien ou tre abandonnes et quelles ont davantage de personnes nuisibles dans leur entourage. De plus, les vnements vcus comportent souvent une atteinte leur rputation, des menaces, des trahisons et des refus un droit lgitime. Les personnes en dtresse sont aussi davantage isoles. PMID:16505926

  12. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2002-12-01

    XMM la recherche de la matire exotique; Ancienne toile; Le Trou noir volant; Magntar; Stardust et Annefrank; Le centre de la galaxie; Deux trous noirs dans la mme galaxie; Eruption gante sur Io; Le Soleil;

  13. Rponse au commentaire de dominique schwartz sur la note. Le site de Lop 2: un indicateur de transition cosystmique ca 10 000 BP dans la moyenne valle de l'Ogoou (Gabon)

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Oslisly, Richard; Peyrot, Bernard; Abdessadok, Salah; White, et Lee

    1997-09-01

    A l'occasion de la publication aux Comptes rendus de l'Acadmie des sciences, Paris, (323, srie IIa 1996, 933-939) de notre note intitule ? Le site de Lop 2: un indicateur de transition cosystmique ca 10 000 BP dans la moyenne valle de l'Ogoou (Gabon) ?, D. Schwartz ouvrait une controverse, arguant d'une absence de preuves d'un comportement original des savanes de la Lop et rfutant notre hypothse, qu'il estime reposer sur un biais mthodologique majeur, relatif aux rapports ? 13C et datations 14C. Ces commentaires appellent deux niveaux de rponse; mais en pralable, nous regrettons qu'il n'ait fait qu'une lecture partielle de notre propos, ne prenant pas en compte les donnes premires issues de l'analyse sdimentologique vers lesquelles convergent les donnes x003B4; 13C et 14C; la critique ne s'inscrit pas dans le mme cadre chronologique. La premire rponse concernera le plan mthodologique, qui est la base de la controverse, la seconde se situera au niveau d'une critique gnrale de la thse de Schwartz vis--vis de nombreux faits rvlateurs de l'volution climatique de l'Afrique centrale depuis le Plistocne.

  14. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2012-04-01

    Collision dans le Dragon; Trou noir de masse intermdiaire; Zoom sur une galaxie lointaine; Les jours de Vnus s'allongent ? Lumire cendre; Anomalies magntiques lunaires; Ocan martien; Hercule par le VST

  15. Le "Dictionnaire quebecois d'aujord'hui": Enquete sur les registres. (The "Dictionnaire quebecois d'aujord'hui": An Investigation of Register).

    ERIC Educational Resources Information Center

    Guillot, Marie-Cecile

    1998-01-01

    A survey was carried out to determine whether the registers indicated in "Le Dictionnaire quebecois d'aujourd'hui" correspond to Quebec francophones' linguistic intuition. A 50-word questionnaire was given to 150 respondents, who were asked to assign a language register to each word. Results suggest that the registers in "Le Dictionnaire quebecois

  16. RELAXATION QUADRUPOLAIRE DE L'ISOTOPE 201Hg SUR DES PAROIS DE QUARTZ Par C. COHEN-TANNOUDJI,Laboratoire de Physique de l'E. N. S., Paris.

    E-print Network

    Cohen-Tannoudj, Claude

    653. RELAXATION QUADRUPOLAIRE DE L'ISOTOPE 201Hg SUR DES PAROIS DE QUARTZ Par C. COHEN paroi de quartz d'atomes de 201Hg orientés optiquement est étudiée théoriquement et expérimentalement produced by collisions on quartz walls of optically oriented 201Hg atoms is studied theoretically

  17. Le hasard et la necessite en linguistique. Reflexions sur la teleonomie des langues naturelles (Chance and Necessity in Linguistics. Reflections on the Teleonomy of Natural Languages)

    ERIC Educational Resources Information Center

    Neve de Mevergnies, Francois Xavier

    1976-01-01

    The hypotheses formulated by J. Monod in "Le hasard et la necessite" (1970) regarding biological evolution are applied to linguistic evolution. It is concluded that the two processes are similar. (Text is in French.) (CDSH/AM)

  18. Le 19 avril 2010 Publication visant informer les intervenants cls sur des sujets d'intrt particulier Vous prvoyez un voyage Cuba ?

    E-print Network

    Charette, Andr

    'intrt particulier Vous prvoyez un voyage Cuba ? compter du 1er mai 2010, les voyageurs qui se rendent Cuba devront dtenir une protection sant de fournisseurs qui sont approuvs par le gouvernement cubain officielle de Cuba. Grce l'affiliation de Croix Bleue Medavie CanAssistance, les voyageurs qui

  19. Particularits de la cardiomyopathie du pripartum en Afrique: le cas du Togo sur une tude prospective de 41 cas au Centre Hospitalier et Universitaire Sylvanus Olympio de Lom

    PubMed Central

    Pio, Machihude; Afassinou, Yaovi; Baragou, Soodougoua; Akue, Edem Goeh; Pssinaba, Souleymane; Atta, Borgatia; Ehlan, Koffi; Alate, Amouzou; Damorou, Findibe

    2014-01-01

    Introduction La cardiomyopathie du pripartum (CMPP) est une dfaillance cardiaque dont ltiologie demeure encore mconnue. Mthodes Il s'agit d'une tude prospective descriptive ralise dans le service de cardiologie du CHU Sylvanus olympio de Lom du 1er janvier 2010 au 30 avril 2012. Elle a concern 41 patientes ayant prsent une insuffisance cardiaque entre le 8eme mois de la grossesse et les 5 premiers mois du post-partum. Rsultats Lge moyen des patientes tait de 31,47 ans (extrmes 21 et 44ans). L'incidence de la CMPP tait de 1/362 grossesses. La parit moyenne tait de 3,07 (extrmes 1 et 6). Les symptmes taient apparus dans le post-partum dans 90,24% des cas. Un retard important de diagnostic tait observ. L'insuffisance cardiaque globale tait le mode de dcompensation dans 65,85%. Les signes lectrocardiographiques taient essentiellement la tachycardie sinusale (97,56%) et l'hypertrophie ventriculaire gauche (97,56%). Lchographie cardiaque a montr dans tous les cas une cardiomyopathie dilate. Quatre cas de thrombus intraventriculaire gauche taient nots. La FEVG tait svrement altre. L'HTAP tait importante dans 56,09%. Conclusion La cardiomyopathie du pripartum est une complication cardiaque grave de la grossesse de cause inconnue, frquente dans la population africaine. PMID:25309645

  20. Influence du comportement des accompagnants sur le vcu des patients admis pour hmorragies digestives hautes au CHU campus de Lom (Togo)

    PubMed Central

    Bagny, Aklesso; Dusabe, Angelique; Bouglouga, Oumboma; Lawson-ananisoh, Mawuli Late; Kaaga, Yeba Laconi; Djibril, Mohaman Awalou; Soedje, Kokou Mensah; Dassa, Simliwa Kolou; Redah, Datouda

    2014-01-01

    Introduction L'hmorragie digestive haute est une urgence, qui constitue souvent pour les patients un danger mortel suscitant inquitude et agitation. Dans cet tat, le patient dpend de ses accompagnants pour ses soins et pour honorer le traitement; mais souvent, il a t observ une discordance entre l'urgence et les comportements des accompagnants. Le but de cette tude tait de dcrire les facteurs socioconomiques et psychologiques pouvant influencer les comportements des accompagnants des patients admis pour HDH, estimer l'indice de relation entre ces comportements et les facteurs associs d'une part et le vcu des patients admis pour HDH d'autre part. Mthodes Il s'agit d'une tude prospective mene de Septembre 2010 Juin 2011 (soit 10 mois). Nous avions utilis l'entretien semi-dirig et l'observation directe pour collecter nos donnes, ces dernires avaient t traites par les mthodes statistiques et d'analyse de contenu. Rsultats Dans la prsente tude, les comportements des accompagnants des patients admis pour HDH sont en majorit marqus par l'abandon (84%) et le manque de sollicitude (80,2%). Ces comportements sont souvent stimuls par les facteurs socioconomiques tels que les difficults conomiques (83,2%), des conflits intrafamiliaux (85,1%) et des reprsentations (maladie incurable ou envotement) de la maladie par les accompagnants (73,3%) des cas. Quant aux patients, ils vivent ces comportements comme tant des menaces de mort ou des rejets (77,20%) et comme tant une dvalorisation ou une humiliation de la part de leurs accompagnants (70,30%). Les rsultats confirment l'existence de lien significatif entre les comportements des accompagnants et les facteurs socio conomiques, entre les comportements des accompagnants et des facteurs psychologiques, et entre le vcu des patients admis pour l'HDH et les comportements des accompagnants. Conclusion Des tudes ultrieures devraient aborder les points non touchs dans cette tude. Certes, elle a apport un plus dans la comprhension du vcu des patients admis pour HDH et des comportements de leurs accompagnants. Cependant, elle est loin d'avoir puis les diffrents contours de la problmatique de la prsente tude. PMID:25848453

  1. Le Monopoly pour les nuls Philippe Gaucher

    E-print Network

    Gaucher, Philippe - Laboratoire Preuves, Programmes et Systmes, Universit Paris 7

    Le Monopoly pour les nuls Philippe Gaucher 8 septembre 1996 1 Introduction Le but de cet expos "Pour La Science" de Juin 1996), les differentes cases du Monopoly ne sont pas equiprobables. Nous avons fait des tests sur le Monopoly francais. Nous verrons m^eme qu'il y a des disparites entre les

  2. Le grain de pollen L`arobiologie

    E-print Network

    Jeanjean, Louis

    Le grain de pollen L`arobiologie Circuit dcouverte Le Chnopode Chenopodium album L. Famille des Chnopodiaces Plante commune sur les terrains dlaisss, son pollen est un allergne important dans certaines rgions (mditerrane...). Il en est de mme pour les amaranthes dont le pollen est assez semblable

  3. Diagramme de phases dans le systeme (Bi, Pb)-Sr-Ca-Cu-0 : influence de la pression partielle d'oxygne sur la composition Pb-2212

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Satre, P.; Sebaoun, A.; Monnereau, O.; Vacquier, G.

    1994-02-01

    DTA-DTG study of 2212 compound, with and without lead, shows that the different phase transformations observed on heating and cooling involve a variation of oxygen stoechiometry quantitatively invertable. Influence of constraint oxygen partial pressure on phase transformations has been studied under several P_O_2, by thermal scanning and isothermal dwell. Lead loss under PbO form has been distinguished from oxygen variations and the existence of an isobaric invariant under 1 013 15 h Pa at 884 1 ^circC for 0,5 < P_O_2 (of constraint) < 1 has been shown. L'tude par ATD-ATG de l'espce 2212, avec et sans plomb, montre que les diffrentes transformations de phases observes au chauffage et au refroidissement mettent en jeu une variation de stoechiomtrie en oxygne renversable quantitativement. L'influence de la pression partielle d'oxygne de contrainte sur les transformations de phases a t tudie sous diffrentes P_O_2, par balayage thermique d'une part et par maintien isotherme d'autre part. La perte de plomb sous forme de PbO a pu tre dissocie des variations en oxygne et l'existence d'un invariant isobare (sous 1 013 15 h Pa) 884 1 ^circC pour 0,5 < P_O_2 (de contrainte) < 1 a t mise en vidence.

  4. Effets de l'interaction avec l'oxygne sur le comportement de couches semi-conductrices de ZnO, SnO{2} et CdSe

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Ain-Souya, A.; Ghers, M.; Haddad, A.; Tebib, W.; Rehamnia, R.; Messsalhi, A.; Bounouala, M.; Djouama, M. C.

    2005-05-01

    Les proprits superficielles des matriaux solides diffrent de celles du volume. A la surface, des dfauts de diffrentes natures peuvent tre prsents. Ils permettent la surface d'tre interactive avec le milieu ambiant. Les multiples interactions entre les tats de surface et des lments du milieu extrieur peuvent modifier les proprits superficielles. Ce travail tudie la rgnration de couches semi-conductrices aprs adsorption isotherme d'oxygne diffrentes tempratures effectues entre 20 C et 300 C. Les matriaux qui ont servi l'tude sont des couches de ZnO, SnO{2} et CdSe. Celles de CdSe ont t obtenues par co-vaporation, sous vide, de cadmium et de slnium. Les chantillons de ZnO et SnO{2} ont t labors par oxydation, des tempratures respectives de 450 C et 200 , de Zn et Sn dposs par lectrolyse et par vaporation sous vide. Les matriaux vapors ont t dposs sur des plaquettes en verre, les autres ont t lectrodposs sur des substrats mtalliques. Les variations des proprits lectriques des couches ont t suivies par mesure de leur rsistance lectrique superficielle R. Les courbes LogR = f (103 /T (K)), releves sous vide diffrentes tempratures, sont caractristiques d'un comportement de semi-conducteur. Des essais d'adsorption d'O{2} diffrentes tempratures montrent des variations considrables de R. En effet, la chimisorption forte d'un gaz par une surface semi-conductrice est telle que l'change lectronique entre adsorbant et adsorbat provoque la formation d'une zone de charge d'espace modifiant la conduction superficielle. Les rsultats mettent en vidence des domaines de temprature de plus haute sensibilit l'oxygne. Pour le CdSe, certaines dsorptions isothermes ont t suffisantes pour une rgnration totale des chantillons. Les couches de ZnO ont souvent ncessit des dsorptions programmes en temprature (D.P.T.), pour leur restauration l'tat initial, aprs ionosorption d'O{2}. L'exploitation des courbes de variation de R en cours de D.P.T. permet de dterminer les nergies mises en jeu. Les rsultats prouvent que les ractions des tats de surface avec l'oxygne sont multinergtiques. La ractivit de ces couches vis vis de cet lment dpend fortement de leurs conditions d'laboration. Ainsi, ces chantillons pourraient servir la dtection de gaz rducteurs d'O{2} qui s'adsorberait par rduction de l'oxygne ionosorb, et provoquerait un effet inverse sur la conduction, telle qu'une augmentation de la conductivit superficielle ou une diminution de la rsistance d'un matriau semi-conducteur de type n. Ces variations sont importantes lorsque la concentration d'oxygne ionosorb est grande, donc dans les domaines de temprature de plus haute sensibilit l'oxygne. Ce mcanisme serait rvlateur de la prsence d'un gaz rducteur dans l'atmosphre et la surface d'un semi-conducteur pourrait servir d'lment sensible d'un dtecteur de gaz.

  5. Le genre Ceratocystis Jaekel (Echinodermata, Stylophora)

    E-print Network

    Ubaghs, G.

    1967-11-30

    PALEONTOLOGICAL CONTRIBUTIONS November 30, 1967 Paper 22 LE GENRE CERATOCYSTIS JAEKEL (ECHINODERMATA, STYLOPHORA) GEORGES UBAGHS Universit de Lige, Belgium ABSTRACT Ceratocystis JALKEL (Middle Cambrian, Czechoslovakia) is the oldest known genus of the class... travaux prcdents (13, 14). L'aulacophore, tenu pour le support articul d'un unique ambulacre, dsigne 5 FIG. 1. Reconstitution de Ceratocystis perneri basle sur le lectotype et d'autres individus, X2. UbaghsLe genre Ceratocystis laekel (Echinodermata...

  6. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2005-06-01

    Rosetta, Deep Impact, Titan Cratre sur Titan, Point chaud sur Titan, Phoeb, Treize nouvelles lunes pour Saturne, pimthe, Le mystre d'Amalthe, L'anomalie Pioneer, 2M1207, Oui, c'est une plante, Mini cratres martiens, On a retrouv le Mars Polar Lander, Au Soleil toute l'anne, Amplification cosmique, Hubble a quinze ans, Collision de vents dans WR 140, Cration d'un trou noir, Un anneau d'Einstein presque parfait, Super flares, Mira en X

  7. A.4.2. R'eduction des donn'ees 101 Le premier terme sous la racine est le bruit de photon, le second est le bruit de lecture

    E-print Network

    Cuillandre, Jean-Charles

    S tot C = N im \\Theta SC cumul'e sur l'ensemble des poses, il est int'erressant de rechercher le nombre sur la pose totale est alors: S=B = S tot C r S tot C g +N im oe 2 CCD + 1 Nim 1 N f (e 0 rqe S tot C opt im = 1 p N f e 0 rqe S tot C oe CCD Prenons le cas de MOCAM pour atteindre un rapport signal sur

  8. Mathmatiques pour la biologie Devoir sur table 2

    E-print Network

    Frnod, Emmanuel

    Mathmatiques pour la biologie Devoir sur table 2 L1 Biologie 2013-2014 ---- Caculatrice autorise. Exercice 3. On considre le problme de biologie trs simplifi d'un animal situ dans une zone o il

  9. Le LHC, un tunnel cosmique

    SciTech Connect

    2009-09-17

    Et si la lumire au bout du tunnel du LHC tait cosmique ? En dautres termes, quest-ce que le LHC peut nous apporter dans la connaissance de lUnivers ? Car la monte en nergie des acclrateurs de particules nous permet de mieux apprhender lunivers primordial, chaud et dense. Mais dans quel sens dit-on que le LHC reproduit des conditions proches du Big bang ? Quelles informations nous apporte-t-il sur le contenu de lUnivers ? La matire noire est-elle dtectable au LHC ? Lnergie noire ? Pourquoi lantimatire accumule au CERN est-elle si rare dans lUnivers ? Et si le CERN a bti sa rputation sur lexploration des forces faibles et fortes qui oprent au sein des atomes et de leurs noyaux, est-ce que le LHC peut nous apporter des informations sur la force gravitationnelle qui gouverne lvolution cosmique ? Depuis une trentaine dannes, notre comprhension de lunivers dans ses plus grandes dimensions et lapprhension de son comportement aux plus petites distances sont intimement lies : en quoi le LHC va-t-il tester exprimentalement cette vision unifie ? Tout public, entre libre / Rservations au +41 (0)22 767 76 76

  10. Le LHC, un tunnel cosmique

    ScienceCinema

    None

    2011-10-06

    Et si la lumire au bout du tunnel du LHC tait cosmique ? En d?autres termes, qu?est-ce que le LHC peut nous apporter dans la connaissance de l?Univers ? Car la monte en nergie des acclrateurs de particules nous permet de mieux apprhender l?univers primordial, chaud et dense. Mais dans quel sens dit-on que le LHC reproduit des conditions proches du Big bang ? Quelles informations nous apporte-t-il sur le contenu de l?Univers ? La matire noire est-elle dtectable au LHC ? L?nergie noire ? Pourquoi l?antimatire accumule au CERN est-elle si rare dans l?Univers ? Et si le CERN a bti sa rputation sur l?exploration des forces faibles et fortes qui oprent au sein des atomes et de leurs noyaux, est-ce que le LHC peut nous apporter des informations sur la force gravitationnelle qui gouverne l?volution cosmique ? Depuis une trentaine d?annes, notre comprhension de l?univers dans ses plus grandes dimensions et l?apprhension de son comportement aux plus petites distances sont intimement lies : en quoi le LHC va-t-il tester exprimentalement cette vision unifie ? Tout public, entre libre / Rservations au +41 (0)22 767 76 76

  11. Version finale, approuve par le Rectorat le 24.09.2001, rvise le 01.02.2010 -1 -CONTRAT DE DEPT, D'ARCHIVAGE ET DE DIFFUSION

    E-print Network

    Halazonetis, Thanos

    Version finale, approuve par le Rectorat le 24.09.2001, rvise le 01.02.2010 - 1 - CONTRAT DE humaines et sociales. Les droits d'usage accords l'Universit, sur la base du prsent contrat, n'auteur-e, signataire de la thse, certifie tre titulaire, la date de signature du prsent contrat, de tous les

  12. Lignes directrices simplifies sur les lipides

    PubMed Central

    Allan, G. Michael; Lindblad, Adrienne J.; Comeau, Ann; Coppola, John; Hudson, Brianne; Mannarino, Marco; McMinis, Cindy; Padwal, Raj; Schelstraete, Christine; Zarnke, Kelly; Garrison, Scott; Cotton, Candra; Korownyk, Christina; McCormack, James; Nickel, Sharon; Kolber, Michael R.

    2015-01-01

    Rsum Objectif Produire un guide de pratique clinique comportant une approche simplifie la prvention primaire des maladies cardiovasculaires (MCV), en insistant sur lestimation du risque de MCV et la prise en charge des profils lipidiques lintention des cliniciens de soins primaires et leurs quipes; nous avons recherch la contribution de professionnels des soins primaires qui navaient que peu ou pas de conflits dintrts et nous nous sommes concentrs sur les donnes probantes de la plus haute qualit accessibles. Mthodes Neuf professionnels de la sant (4 mdecins de famille, 2 internistes, 1 infirmire praticienne, 1 infirmire autorise et 1 pharmacienne) et 1 membre non votant (pharmacienne gestionnaire de projet) formaient le comit principal appel le Lipid Pathway Committee (le comit). La slection des membres sest fonde sur la profession, le milieu de pratique et son emplacement. Les membres ont divulgu tous leurs conflits dintrts potentiels ou rels. Le processus dlaboration des lignes directrices tait itratif et sappuyait sur des affichages en ligne, une rvision dtaille des donnes probantes, des runions par tlphone et en ligne. Le comit a cern 12 questions prioritaires rpondre. Le groupe de rvision des donnes probantes a rpondu ces questions. la suite dun examen des rponses, les principales recommandations ont t formules par consensus du comit. Nous avons produit une bauche des lignes directrices qui a ensuite t peaufine, distribue un groupe de cliniciens (mdecins de famille, autres spcialistes, pharmaciens, infirmires et infirmires praticiennes) et des patients pour obtenir de la rtroaction, la rviser en consquence et le comit la ensuite finalise. Recommandations Des recommandations sont prsentes concernant le dpistage et les analyses, les valuations du risque, le suivi, de mme que le rle de lacide actylsalicylique en prvention primaire. Conclusion Ces lignes directrices simplifies sur les lipides offrent des recommandations pratiques pour la prvention et le traitement des MCV lintention des professionnels des soins primaires. Toutes les recommandations ont pour but daider la prise de dcision conjointement avec les patients plutt que de la dicter.

  13. Universit de Montral chantillonnage bas sur les Tuiles de Penrose

    E-print Network

    Montral, Universit de

    #12;Universit de Montral chantillonnage bas sur les Tuiles de Penrose et applications en Facult des tudes suprieures Ce mmoire intitul chantillonnage bas sur les Tuiles de Penrose et'utilisation des tuiles de Penrose pour aborder le problme de l'chantillonnage. Il s'avre que ce jeu de tuiles

  14. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2006-06-01

    Deep Impact; Comte 73P/Schwassmann-Wachmann 3; L'anneau bleu d'Uranus; Triplet de neptunes; Triton; Dunes de Titan; Arologie; Tache Rouge Junior; Obliquit des grosses plantes; Le jour de Saturne; Xna; Un compagnon pour le Soleil; Galaxies satellites; Sisme sur une toile neutrons; Trou noir double; Hydrogne lointain

  15. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2007-05-01

    Abell 2667; Plantes et toiles bipolaires; Disques proto-plantaires; Astrode binaire Antiope; Galaxie NGC 4258; PAH; Supernova SN 2006jc; L'hexagone de Saturne; Dtection de l'oxygne molculaire dans le milieu interstellaire; Trou d'ozone; Rchauffement global sur Mars; Eclipse d'un trou noir; Le jour de Saturne; MAD l'ESO

  16. POP SCUIO-IP MAJ le 06/09/10 1 Pourquoi le POP ?

    E-print Network

    Naud Frédéric

    7 février 2011 sur votre Espace Numérique de Travail. Le POP se déroulera sur 10 séances de 1H30, à que vous souhaiteriez exercer plus tard, votre travail sera plus efficace car vous saurez pourquoi vous travaillerez en équipe (environ 4 étudiants). Vous apprendrez ainsi à partager le travail et les

  17. Communiqu de presse Etude de psychologie sociale sur les relations linguistiques belges

    E-print Network

    Nesterov, Yurii

    sur les relations linguistiques belges 2me vague Bruxelles, le 10 mai 2011 "Une quipe psychologie sociale sur les relations linguistiques belges. Cette tude, dont les donnes ont t rcoltes'volution de relations linguistiques belges, l'quipe a adapt le questionnaire prcdent et en propose une

  18. Premi ere partie Le volcanisme de la plaque Paci que

    E-print Network

    Clouard, Valerie

    passant du stade d'^ le haute #12;a celui d'atoll. En 1831, Charles Darwin embarque sur le Beagle, pour une croisi#12;ere qui dure 5 ans. Elle l'am#12;ene dans le Paci que et il constate que les atolls du

  19. Le matrialisme scientifique

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Meunier, Jean-Franois

    2004-03-01

    De nos jours, il arrive quotidiennement aux grands hommes d'avoir frquenter d'ignorants mortels pris d'une conviction maladive que la science est la grande responsable de tous les maux du monde. videmment sans physique atomique, il n'y aurait pas eu d'Hiroshima et sans rvolution industrielle, pas de pollution et etc. Cependant, ces accusations envers le progrs technique sont tout fait injustes, irrflchies et, j'irai mme jusqu' dire, irresponsables, puisque le calcul, i.e. la planification, mme la plus lmentaire, est ce qui caractrise le mieux, pragmatiquement, la socit humaine. mon avis, les problmes sociaux tireraient plutt leur origine de sciences sociales irralistes, qui, concrtment, inspireraient ou serviraient d'alibis ceux qui dtiennent vritablement le pouvoir. Dans cet article, je tenterai donc de dmontrer la meilleure vracit et efficacit du matrialisme scientifique. Cette doctrine, dont Mario Bunge est le plus illustre reprsentant, s'appuy sur les rsultats thoriques et exprimentaux des sciences factuelles ainsi que sur l'exactitude logique des mathmatiques, utilises ici comme langage universel de l'expression des ides. Cette conception philosophique qui s'inspire principalement du modle des thories physiques, stipule que les ralits sociales sont, comme tout autre ralit, matrielles, mathmatisables et reprsentables comme des systmes en interaction. En fait, le modle des physiciens ayant historiquement fait ses preuves en matire de testabilit et de cohrence interne est propos d'tre appliquer aux sciences sociales, aujourd'hui scindes des sciences dites pures sous l'inspiration des pseudo penseurs no-kantiens, phnomnologiques et post-moderne. Cette nouvelle approche permettrait ainsi d'voluer plus exactement vers une comprhension des bases sociales et biologiques du comportement humain afin de dvelopper une thique sans cesse plus raliste. L'utopie de cette thorie universelle; la dmocratie parfaite.

  20. Communiqu de presse Paris, le 14 novembre 2013 Parrainez un animal du

    E-print Network

    facebook ds le 15 novembre Les contributions Les "p'tits amis" (don de 15) recevront une fiche de zoologique de Paris, ainsi que des remerciements sur le site Internet du Parc. Uniquement pour les p'tits

  1. Nous avons assist le 15 septembre dernier, un exercice russi de

    E-print Network

    Demouchy, Sylvie

    Lallemand focus Partie de karst, atout eau Le projet Hydrologie et Godsie tudiait les rapports entre fait suite en se focalisant sur un type d'aquifre particulier : le karst. A ce propos, il n'est pas

  2. Prendre le virage des partenariats.

    PubMed

    Sebestyen, Norma; Sulatycky, Ron; Rondos, Spyro; Davis, Sheila

    2015-11-01

    Deux projets dmontrent que la mise en uvre de donnes colliges sur le terrain peut contribuer rgler des problmes dans le milieu de la sant pour favoriser de meilleurs rsultats et de plus grandes efficiences. Dans le premier exemple, une vaste coalition de partenaires publics et privs de l'Alberta recourt aux techniques de mesures amliores et la mthodologie du Triple objectif pour amliorer les rsultats cliniques de populations de cas complexes et lourds du quartier Eastwood d'Edmonton. On espre que les conclusions novatrices qui en sont tires seront adaptes d'autres rgions de la province. Dans le deuxime exemple, la Childhood Obesity Foundation s'associe Merck au Canada et Ayogo (une socit de thrapies numriques situe Vancouver) et utilise le concept novateur de la ludification pour mobiliser les jeunes de plus en plus sdentaires du Canada et modifier leurs comportements. PMID:26482219

  3. Une boule roule sur un cylindre. Si on la pose exactement au sommet, la boule reste en quilibre instable: elle ne bouge pas, mais cependant la

    E-print Network

    Hoepffner, Jrme

    Une boule roule sur un cylindre. Si on la pose exactement au sommet, la boule reste en quilibre avec la verticale la ligne qui lie le point de contact et le centre du cylindre (voir figure 1 ci touche plus le cylindre.Tracez ces points de mesure sur l'image originelle avec un marqueur rouge pour

  4. Expdition Transarc II PS94 Sur la route du grand nord : les quarts CTD.

    E-print Network

    Expdition Transarc II PS94 Partie II Sur la route du grand nord : les quarts CTD. Ces deux fonctionnement de 3 IMB quipes de camras envoy par J. Wilkinson (British Antarctic Survey) et d'une boue le pont caresse les -6C. Pic4 : Le Polarstern en route vers le grand nord Arctique #12;

  5. Conseils et instructions Rcuperer les 4 images .png et le fichier .pdf l'adresse http://

    E-print Network

    Faccanoni, Gloria

    remarques sur la vie de Leonhard Euler Votre Nom 31 janvier 2013 Table des matires 1 Quelques rsultats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 Introduction Leonhard Paul Euler, n le 15 avril 1707 Ble et mort le 18 septembre 1783 Saint Euler, c'est notre matre tous . Figure 1 Leonhard Paul Euler 1 #12;Euler est reprsent sur la

  6. Paris, le 4 octobre 2013 Valid en sance du CCHSCT du 04/10/13

    E-print Network

    Loreau, Michel

    SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL DU 15 MAI 2013 PROCES-VERBAL #12;2 taient prsents : Reprsentants 2013 ; 2. POINT D'INFORMATION SUR LES ESPACES COLLABORATIFS CORE ; 3. PRESENTATION DU BILAN D'INFORMATION SUR LE SUIVI DES ACTIONS EN COURS ; #12;3 7. POINT D'INFORMATION SUR L'AVANCEMENT DU GROUPE DE TRAVAIL

  7. Communiqu de presse 17 juin 2013 Faites le Tour de France avec le Musum national d'Histoire naturelle

    E-print Network

    ces messages de sensibilisation sur le respect des espaces naturels, de sa faune, de sa flore et des bonnes pratiques vis--vis de son environnement. #12;Ralisateur : Christophe Findji Rdacteur : Jean-Christophe

  8. Le tetanos chez le grand enfant dans un hpital pdiatrique Yaound, Cameroun

    PubMed Central

    Ntoto Njiki Kinkela, Mina; Nguefack, Flicite; Mbassi Awa, Hubert; Chelo, David; Enyama, Dominique; Mbollo Kobela, Marie; Koki Ndombo, Paul Olivier

    2012-01-01

    Le ttanos est vitable par la vaccination, mais peut survenir en cas d'une immunisation incomplte. Nous avons men une tude sur les dossiers mdicaux des enfants admis pour ttanos entre 2008-2009 au Centre Mre et Enfant de la Fondation Chantal BIYA Yaound. Le but tait d'analyser les circonstances de survenue et les manifestations cliniques du ttanos chez le grand enfant, afin de proposer des stratgies de prvention adaptes au contexte camerounais. Le statut vaccinal tait inconnu chez un patient, les autres (80%) n'avaient pas reu de rappel vaccinal. Les portes d'entre taient les plaies aux membres, l'une tait secondaire une injection mdicamenteuse. Tous ont prsent le ttanos gnralis. Le dcs tait survenu chez un patient. Le ttanos n'est pas rare chez le grand enfant au Cameroun. Il se dgage ainsi la problmatique des rappels vaccinaux. PMID:22514771

  9. Grossesse sur cicatrice de csarienne: propos d'un cas et revue de la literature

    PubMed Central

    Lachiri, Boutaina; Zazi, Abdelgheni; Benkerroum, Zineb; Hafidi, Moulay Rachid; Kouach, Jaouad; Rahali, Driss Moussaoui; Dehayni, Mohamed

    2015-01-01

    La grossesse sur cicatrice de csarienne est une forme rare de grossesse ectopique qui engage le pronostic vital et fonctionnel utrin par hmorragie ou par rupture utrine prcoce. Nous rapportons le cas d'une grossesse ectopique sur cicatrice de csarienne diagnostique 11 semaines d'amnorrhe suite une aspiration blanche pour grossesse arrte chez une patiente de 43 ans porteuse d'un utrus bi-cicatriciel. A travers cette observation ainsi qu'une revue de la littrature les auteurs vont essayer de mettre le point sur les mthodes diagnostiques et thrapeutiques de cette entit rare afin d'amliorer la prise en charge. PMID:26213603

  10. Le strorestituteur Kelsh

    USGS Publications Warehouse

    Kelsh, H.T.

    1949-01-01

    Le ste??re??orestituteur Kelsh est un appareil de restitution a?? double projection base?? sur le principe des anaglyphes, comme le Multiplex par exemple, mais il a une plus grande pre??cision que ce dernier, vu que les ne??gatifs sont utilise??s directement pour la restitution, sans que l'on soit oblige?? de les re??duire au pre??alable. Une telle solution devient possible lorsque l'e??chelle de l'image plastique (mode??le) est au moins 7 fois plus grande que celle des cliche??s. L'appareil comprend un support reposant par 4 pieds sur la table a?? dessin. Sa partie supe??rieure porte, par l'interme??diaire de trois vis calantes, un cadre dans lequel les deux chambres de projection sont suspendues. Des leviers de commande, agissant sur les chambres, permettent d'introduire la base, le de??versement et les inclinaisons transversale et longitudinale. Les cliche??s conjugue??s ou des diapositifs sont directement place??s dans les chambres de projection munies d'objectifs. En projetant les deux cliche??s au moyen de couleurs comple??mentaires, l'observateur - muni de lunettes a?? verres colore??s (couleurs comple??mentaires) - observe l'image plastique audessus de la table a?? dessin, l'orientation relative des chambres ayant e??te?? e??tablie au pre??alable. Pour le report des points de l'image plastique sur la minute, l'ope??rateur dispose d'une tablette amovible a?? marque-repe??re lumineuse qu'il de??place a?? la main et dont la hauteur au-dessus de la table a?? dessin peut e??tre commande??e par une molette. Pour e??tablir l'orientation absolue de l'image plastique, il suffit d'incliner convenablement le cadre de suspension a?? l'aide des vis calantes, l'orientation relative n'e??tant pas de??truite par cette ope??ration. Les deux cliche??s sont e??claire??s par des projecteurs munis d'une suspension a?? la cardan et relie??s a?? la tablette de restitution par des tiges te??lescopiques. Moyennant ce dispositif, l'e??clairage est concentre?? sur deux petites re??gions conjugue??es des cliche??s et l'observateur ne voit ainsi qu'une petite partie de l'image spatiale, ce qui pre??sente l'avantage de ne pas l'e??blouir. D'autre part, les tiges te??lescopiques impriment, suivant l'inclinaison, un de??placement vertical plus ou moins prononce?? aux objectifs de projection, ce qui permet d'e??liminer les erreurs de distorsion. Pour les travaux de triangulation ae??rienne, l'auteur propose d'appliquer la me??thode des plaques a?? fontes radiales (templets). Pour le passage d'un mode??le a?? l'autre, l'orientation spatiale des chambres de restitution est de??termine??e au moyen d'une nivelle place??e sur les cliche??s. Un premier essai a e??te?? effectue?? sur 7 mode??les (e??chelle des cliche??s 1/34000) et apre??s compensation l'erreur probable altime??trique des douze points connus s'est e??leve??e a?? 1.50 m tandis que l'erreur maximum e??tait de 4 m. L'erreur altime??trique des restitutions effectue??es par le U.S. Forest Service en Californie avec des cliche??s ou 1/48000, ou?? les diffe??rences de niveau de??passaient parfois 600 m par cliche??, varie entre 1 m et 2.70 m. ?? 1949.

  11. Le pompage optique naturel dans le milieu astrophysique

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Pecker, J.-C.

    The title of this lecture abstracts only a part of it : the importance in astrophysics of the study of non-LTE situations has become considerable, as well in the stellar atmospheres as, still more, in the study of fortuitous coincidences as a mechanism of formation of emission line nebular spectra, or of molecular interstellar masers . Another part of this talk underlines the role of Kastler in his time, and describes his warm personality through his public reactions in front of the nuclear armement, of the Viet-Nam and Algerian wars, of the problems of political refugees... Kastler was a great scientist ; he was also a courageous humanist. 1976 : Les accords nuclaires du Brsil : allocution d'ouverture (19 mars). Colloque sur le sujet ci-dessus. 1976 : La promotion de la culture dans le nouvel ordre conomique international, allocution l'occasion d'une table ronde sur ce thme par l'UNESCO (23-27 juin 1976) ; Sciences et Techniques , octobre 1976. 1979 : La bte immonde (avec J.-C. Pecker), Le Matin , 20 mars. 1979 : Appel nos ministres (avec J.-C. Pecker), Le Monde , 13 dcembre. 1979 : Le flou, le tnbreux, l'irrationnel (avec J.-C. Pecker), Le Monde , 14 septembre. 1980 : Education la paix, Prface, in : Publ. UNESCO. 1981 : Le vrai danger, Le Monde , 6 aot 1981. 1982 : Nuclaire civil et militaire, Le Monde , 1er juin 1982. 1982 : Les scientifiques face la perspective d'holocauste nuclaire (texte indit). Le titre de cette communication en rsume seulement une partie : l'importance prise en astrophysique par l'analyse des situations hors ETL est devenue considrable, qu'il s'agisse des atmosphres stellaires, ou plus encore, des concidences fortuites de la formation des spectres d'mission nbulaires, ou des masers molculaires interstellaires. Une autre partie de cet expos souligne le rle de Kastler dans son poque, et dcrit sa personnalit gnreuse travers ses ractions publiques face l'armement nuclaire, aux guerres de Viet-Nam et d'Algrie, aux problmes des rfugis politiques... Kastler tait un grand savant, mais aussi un homme courageux.

  12. LES SERVICES LE SITE WEB

    E-print Network

    Chamroukhi, Faicel

    DE TRAVAIL POUR ACC?DER ? TOUS LES SERVICES ´ LES R?SEAUX SOCIAUX POUR FAVORISER LES ?CHANGES www http://moodle.univ-tln.fr ´ L'ENVIRONNEMENT NUM?RIQUE DE TRAVAIL (ENT) ´ LA MESSAGERIE ?LECTRONIQUE problème rencontré. ´ CONTACTS TECHNIQUES ´ DES ESPACES WIFI SUR TOUT LE CAMPUS Des zones wifi sont

  13. Carcinome hpatocellulaire non fibrolamellaire sur foie sain

    PubMed Central

    Bouomrani, Salem; Kilani, Ichrak; Nouma, Hanne; Slama, Alaeddine; Beji, Maher

    2014-01-01

    Le carcinome hpatocellulaire (CHC) survient le plus souvent sur foie de cirrhose. Sa survenue sur un foie sain est exceptionnelle et pose un vritable dfit diagnostique pour le clinicien. Nous rapportons l'observation d'un patient de 53 ans, sans antcdents pathologiques notables qui ft admis pour exploration d'une douleur de l'hypochondre droit voluant depuis quelques mois avec une exacerbation rcente, associe un amaigrissement important et une altration de ltat gnral. L'examen clinique notait une hpatomgalie ferme et douloureuse. Lchographie abdominale montrait une masse htrogne du secteur latral droit du foie faisant 10 cm de grand axe. La TDM abdominale montrait une masse tissulaire, htrogne, vascularisation artrielle importante, mesurant 10 cm de diamtre et occupant le secteur latral droit du foie. Cette tumeur comprime la branche portale droite sans signes d'extension. Il n'y avait pas d'adnopathie ni dpanchement intra abdominal. La ponction biopsique cho-guide avait conclu un CHC non fibrolamellaire. Le bilan biologique, en particulier les transaminases, le taux de prothrombine, llectrophorse des protines sanguine et l'alpha foeto-protine, tait sans anomalies. Les srologies de l'hpatites virales B et C ainsi que la recherche des auto anticorps spcifiques des hpatites auto immunes et le bilan cuprique taient aussi ngatives. Vue lge, le stade avanc de la tumeur et l'altration de ltat gnral la conduite thrapeutique tait de s'abstenir. PMID:25419293

  14. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2014-06-01

    Future lune ? - L'ge de la Lune - Des volcans actifs sur Vnus - Un lac dans le cratre Gusev ? - Mtorites et atmosphre martiennes - Lhexagone de Saturne - Pluton - Exo-Terre - Bta Pictoris b - Crs et Vesta depuis Mars - Naine froide - Parallaxes par Hubble - L2 Puppis et le sort du Soleil - Supernova et lentille gravitationnelle - Champ magntique galactique - Lobjet de Sakurai - Fermi et la matire noire - Lentille naine

  15. Coop'eration de solveurs lin'eaires sur les r'eels pour la r'esolution de

    E-print Network

    Wolf, Christian

    Coop'eration de solveurs lin'eaires sur les r'eels pour la r'esolution de probl`emes lin'eaires en. On introduit dans cet article un nouveau solveur bas'e sur la coop'eration de solveurs lin'eaires sur les r'eels sur les r'eels, puis de r'eduire ces domaines ` a l'intervalle entier inclus le plus proche. Ce

  16. Le GPS : une prcision toute relativiste Table des matires

    E-print Network

    Franchi, Jacques

    Le GPS : une prcision toute relativiste Table des matires 1 Structure du poster 1 2 Anecdotes 2 3 sur la ncessit de maintenir tout le systme parfaitement synchronis. En effet, l'application du GPS toutes les horloges du systme GPS ne battent pas au mme rythme. Ce phnomne n'est pas du tout

  17. Le GPS (Global positioning system) pleinement oprationnel depuis 1995

    E-print Network

    Rousseau, Christiane

    Le GPS (Global positioning system) pleinement oprationnel depuis 1995 Rseau de satellites en prcision de 20 mtres. #12;Applications du GPS Trouver son chemin dans la nature Tracer une carte-voyants Trouver son chemin sur la route Atterrir dans le brouillard #12;Les GPS sont une rfrence de temps

  18. Le consentement libre et clair aux soins en psychiatrie

    PubMed Central

    Neilson, Grainne; Chaimowitz, Gary

    2015-01-01

    Rsum Le patient a le droit dtre inform sur les soins de sant qui lui sont proposs et de participer activement la prise de dcisions relativement ces soins. Le respect de la dignit et de lautonomie de la personne passe par le respect de son droit de prendre des dcisions propos de ses soins psychiatriques, notamment de refuser un traitement, pour autant quelle soit apte prendre des dcisions. Il importe que le psychiatre connaisse les fondements thiques du consentement libre et clair et les exigences prvues par le droit en cette matire, y compris la jurisprudence. Le consentement nest pas immuable, pouvant changer avec le temps, au fil de lvolution des conditions et des circonstances. Par consquent, le consentement doit tre un processus continu.

  19. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2014-12-01

    Les comtes de bta Pictoris, GG Tau-A - Jupiters chauds dans un systme binaire - Lumire exozodiacale - Rosetta - Reflets sur Titan - La galaxie de la Toile dAraigne - HL Tauri - Lamas Abell 2744 - Le plus brillant pulsar jamais observ

  20. Facult des sciences LE SAVIEZ-VOUS ?

    E-print Network

    Halazonetis, Thanos

    collaborateurs acadmiques, 500 assistants, 300 collaborateurs techniques et 90 collabo- rateurs administratifs millions de subventions fdrales et 50 millions de contrats de recherche. A chaque franc du contribuable tte en Suisse pour les contrats de recherche attribus sur concours par le Fonds National Suisse de la

  1. Sujet de Matrise Titre : Extraction de patrons dans la rdaction collaborative sur les Wikis et les

    E-print Network

    Valtchev, Petko

    Sujet de Matrise Titre : Extraction de patrons dans la rdaction collaborative sur les Wikis et. Adjoint DIRO (directeur) Problmatique Un wiki est un site Web qui permet tout utilisateur d'diter directement son contenu sur les pages mme du site. Le concept de wiki a t introduit par Ward Cunningham en

  2. Bilan des chercheurs invits sur contrat 2012 ("postes rouges") P. Dehornoy, INSMI-CNRS

    E-print Network

    Dehornoy, Patrick

    Bilan des chercheurs invits sur contrat 2012 ("postes rouges") P. Dehornoy, INSMI-CNRS Le CNRS nationalit trangre et rsidant dans un pays tranger). Ces chercheurs sont embauchs sur un contrat dure de contrat a t la mme qu'en 2011 (et donc en rduction de 38% par rapport 2010). Son montant

  3. Bilan des chercheurs invits sur contrat 2011 ("postes rouges") P. Dehornoy, INSMI-CNRS

    E-print Network

    Dehornoy, Patrick

    Bilan des chercheurs invits sur contrat 2011 ("postes rouges") P. Dehornoy, INSMI-CNRS Le CNRS nationalit trangre et rsidant dans un pays tranger). Ces chercheurs sont embauchs sur un contrat dure de contrat a t rduite de 38% par rapport celle de 2010. Son montant est cependant rest trs

  4. Algorithmes sur les arbres et les graphes en bioinformatique

    E-print Network

    Carbone, Alessandra

    rgulation de E.coli, au lieu de 28 7 dans un graphe alatoire. Un facteur agit sur un autre et les deux de rgulation de E.coli, au lieu de 4, 4 3 dans un graphe alatoire. Il se trouve trs reprsent: rseau de rgulation de Ecoli #12;A.Carbone - UPMC 9 On le trouve trs reprsent dans les rseaux des

  5. Simulation de l'ecoulement dans un parc d'eoliennes situees sur un terrain accidente

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    El Kasmi, Amina

    L'objectif principal de cette these est la modelisation de l'ecoulement de la couche limite atmospherique dans un parc eolien sur un terrain complexe. Pour ce faire, trois domaines distincts ont ete abordes: caracteristiques de la couche limite atmospherique, aerodynamique des eoliennes et modelisation du terrain complexe. Ainsi l'objectif global de la these a ete divise a trois objectifs specifiques. Le premier objectif specifique est de demontrer l'efficacite du modele de turbulence propose base sur le modele de turbulence RNG, combinee avec les equations du tenseur de Reynolds moyennees dans le temps (RANS) pour simuler l'ecoulement turbulent moyen sur les collines et les vallees bidimensionnelles de formes analytiques et de pentes variables, et aussi, sur le terrain complexe tridimensionnel Blashaval. Le deuxieme objectif specifique de la these est de proposer un nouveau modele de turbulence pour simuler l'ecoulement axisymetrique a travers une eolienne a axe horizontal. Pour valider le modele propose, des resultats sont presentes pour les eoliennes experimentales Nibe B, Danwin 180/23, et MOD-0A. Le dernier objectif specifique est d'appliquer le modele de turbulence propose pour la simulation de l'ecoulement tridimensionnel a travers une eolienne immergee dans une couche limite atmospherique sous diverses conditions de stabilite thermique.

  6. Le sevrage de lallaitement

    PubMed Central

    Grueger, Barbara

    2013-01-01

    RSUM Lallaitement exclusif assure une alimentation optimale aux nourrissons jusqu lge de six mois. Par la suite, les nourrissons ont besoin daliments complmentaires pour rpondre leurs besoins nutritionnels. Cest alors que le sevrage commence. Le sevrage dsigne le processus graduel dintroduction daliments complmentaires au rgime du nourrisson, tout en poursuivant lallaitement. Il ny a pas de moment universellement accept ou scientifiquement dmontr pour mettre un terme lallaitement. Le moment et le processus de sevrage doivent tre adapts par la mre et lenfant. Le sevrage peut tre soudain ou graduel, prendre plusieurs semaines ou plusieurs mois, tre dirig par lenfant ou par la mre. Les mdecins doivent orienter et soutenir les mres tout au long du processus de sevrage. Le prsent document remplace le document de principes sur le sevrage qua publi la Socit canadienne de pdiatrie en 2004.

  7. Que nous apprennent les petits frres et surs sur les signes prcoces dautisme?1

    PubMed Central

    Rogers, Sally J.

    2010-01-01

    Lobjectif de cette revue est de prsenter une synthse des rponses que lon peut actuellement apporter la question de savoir quelles sont les premires caractristiques comportementales qui prdisent le dveloppement de lautisme. Larticle se centre sur 5 points : la prsence de Troubles du Spectre Autistique (TSA) dans des groupes de frres et surs puns denfants dj diagnostiqus, les patterns et caractristiques du dveloppement moteur, les patterns et caractristiques du dveloppement social et motionnel, les patterns et caractristiques de la communication intentionnelle verbale et non verbale, et les patterns qui marquent le dbut de comportements pathognomoniques de TSA. La discussion porte sur les aspects inattendus des rsultats et les pistes de recherche nouvelles quils peuvent engendrer. PMID:20890377

  8. Europe et Japon au coude--coude pour accueillir le racteur ITER

    E-print Network

    Europe et Japon au coude-à-coude pour accueillir le réacteur ITER LE MONDE | 18.12.03 | MIS A JOUR mondial. Le Japon est lui aussi en lice et la compétition est serrée. Au point que les partenaires du s'étend sur 180 hectares, au confluent de la Durance et du Verdon. Il jouxte le centre du

  9. Le filet d'eau du robinet Filet d'eau

    E-print Network

    Hoepffner, Jrme

    'aspect entre le rayon des arceaux et la distance entre les arceaux. Faire varier ce paramtre et capturer les formes. Vrifier que ce sont bien des catnodes (y=Rm cosh(x/Rm) ou Rm est le rayon de gorge). Si le peut porter la tension de surface sur un cercle de rayon r). En fait le poids qui se dtache n'est qu

  10. Tracer le potentiel galactique aux petites chelles.

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Crz, M.; Bienaym, O.; Chereul, E.

    Le potentiel gravitationnel reflte la rpartition de la densit de masse totale. En l'absence de moyens surs pour obtenir une cartographie fine de cette rpartition (problme de la masse cache), on peut observer la trajectoire d'une particule test dans ce potentiel et en dduire les forces qui agissent sur la particule. Toutefois l'chelle galactique, l'ordre de grandeur des forces en jeu est tel que les acclrations des toiles ne sont pas mesurables. En revanche l'observation de la distribution des positions et des vitesses d'un ensemble de particules test fournit la rponse cherche.

  11. IFT 3515 : DEVOIR 5 Patrice Marcotte `A remettre le mercredi 19 avril 2011 (examen final)

    E-print Network

    Marcotte, Patrice

    points) Le puzzle "Instant Insanity" consiste `a disposer l'un sur l'autre quatre cubes dont les faces^ote comporte les quatre couleurs. Voir par exemple http://en.wikipedia.org/wiki/Instant_Insanity Formuler ce

  12. En librairie le 10 avril Communiqu de presse 29 mars 2013

    E-print Network

    En librairie le 10 avril Communiqu de presse 29 mars 2013 Collection L'amateur de Nature Sur Collet Lundi 17 juin 2013 18h, Auditorium de la Grande Galerie de l'Evolution La collection L'amateur

  13. Regard sur les lazarets en terre canadienne

    PubMed Central

    Milot, Jean

    2008-01-01

    Puisant dans les nombreuses rfrences quoffrent les publications mdicales canadiennes du milieu du XIXe sicle nos jours, lauteur fait dcouvrir lexistence de lazarets en terre canadienne, dcrit limpact de la maladie sur les conditions vie des lpreux qui y taient confins et en souligne les contrecoups tant sur le plan physique et psychologique que social. Il prsente un bref aperu de la maladie, ses symptmes, ses signes ainsi que ses complications oculaires et rappelle les premiers moyens thrapeutiques base dhuile de chaulmoogra introduits dans la colonie de Tracadie vers 1901. Il illustre son propos en voquant la vie dans les lazarets de lle de Sheldrake (18441848) et de Tracadie (18481965) au Nouveau-Brunswick, puis dans ceux des les DArcy (18911924) et de Bentinck (19241957) en Colombie-Britannique. PMID:19352451

  14. Adolescence et pornographie sur la toile

    PubMed Central

    Haza, Marion

    2012-01-01

    Dans cet article, nous abordons la question de laccs la pornographie sur Internet par les adolescents. Nous dclinons plusieurs facettes de ces rencontres: la rencontre fortuite, quand les adolescents sont confronts des images intempestives, des publicits ou spams avec des contenus pornographiques; la rencontre spectatrice, quand les adolescents cherchent activement des vidos ou photos mettant en scne la sexualit; et enfin la rencontre actrice, quand les adolescents se mettent en scne eux-mmes, seuls ou plusieurs, de faon pornographique sur le Net. A partir dexemple, nous rflchissons aux enjeux de ces rencontres virtuelles prcoces de la sexualit adulte par rapport au dveloppement adolescent et la reprsentation de leur propre sexualit en construction. PMID:22876261

  15. Colloque Chimie Atmosphrique Aussois du 16 au 18 septembre 2015 Le Comit Scientifique de l'Action LEFE/CHAT est heureux de vous convier au colloque

    E-print Network

    van Tiggelen, Bart

    'Action LEFE/CHAT est heureux de vous convier au colloque «Chimie atmosphérique: derniers résultats et défis à informations plus détaillées sur le programme et sur l'inscription. Le CS LEFE/CHAT #12;

  16. CAMILLE LAURENT-GENGOUX 2005-2006 Analyse complexe. Revisions suggerees pour le DS1.

    E-print Network

    Laurent, Camille

    -dessous : (a) pourquoi si la suite (unzn )nN est born´ee si |z| r le rayon de on l'int`egre sur un pentagone ? (f) que vaut l'int´egrale sur le cercle de centre 0 et de rayon 1 d et de rayon 1 et si lim sup|f(zn)| 1 pour toute suite zn de points de ce disque telle que |zn| 1

  17. Le Reseau des mille dieux et demons : mythes et classifications

    E-print Network

    Blondeau, Anne-Marie

    2008-01-01

    'or [d'une taille] vertigineuse, l'ouest de la Montagne excellente Homme rouge de cuivre, Au nord de la Montagne excellente Homme bleu de turquoise, Au centre, Homme de cornaline, Vous qui rgnez sur les cinq lments, Vous qui rgnez sur les... , Viens aujourd'hui vers le mdos du monde cr ! Parfois, lorsque tu viens sous une forme mane, Homme bleu de turquoise [d'une taille] vertigineuse, Comme monture, tu chevauches un cheval de turquoise la bouche bante, Sur ta tte est nou un...

  18. Le mlanome malin de la fosse nasale

    PubMed Central

    Rekik, Wafa; Goucha, Aida; Hamdane, Mohamed Moncef; Debbabi, Boutheina; EL May, Ahmed; Gammoudi, Amor

    2012-01-01

    Le mlanome muqueux primitif de la fosse nasale est une tumeur maligne trs agressive, rare, constituant 1% de lensemble des mlanomes. Sa symptomatologie est non spcifique et son diagnostic est anatomo-pathologique, appuy par limmunohistochimie. Son traitement est essentiellement chirurgical bas sur une rsection large de la tumeur. Le pronostic est dfavorable, caractris par des rcidives et des mtastases frquentes et un taux de survie bas. Nous rapportons dans ce travail un nouveau cas de mlanome malin primitif de la fosse nasale, tout en prcisant les caractristiques de cette tumeur. PMID:23024827

  19. En 1854, aprs deux sicles de fermeture politique et culturelle vis--vis des Etats-Unis et des pays europens ( l'exception de la Hollande), le Japon s'ouvre nouveau l'Occident et entame une nouvelle priode d'changes. Le regard neuf que les architectes eu

    E-print Network

    Dalang, Robert C.

    entame une nouvelle priode d'changes. Le regard neuf que les architectes europens et amricains posent regard des architectes europens sur l'architecture japonaise. La priode historique prise en compte s ces regards par l'dification du corpus des tmoi- gnages crits des architectes sur le Japon. Ensuite

  20. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2014-04-01

    Cartographie dune naine brune; 2006DP14; Anatomie dun astrode; Lastrode P/2013 R3; Formation des plantes; Plantes Kepler; Bta Pictoris; Cratre Mojave; Les astrodes de la ceinture principale; Plante X; Mercure et la gravitation; Gloire sur Vnus; Galaxies elliptiques massives; Cas A; SN 2014J et les supernovae Ia; Le Grand Nuage de Magellan; Nbuleuse dAndromde; ESO 137-001

  1. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2004-09-01

    Cassini; Distance des Pliades; Gaz trs chaud au centre de notre Galaxie; FUSE; Peser une toile froide; Masse d'une toile; Naines brunes; Sursaut gamma dans la Galaxie; Trou noir record; Masse des neutrinos; Un satellite de notre Galaxie; Une jumelle de notre Galaxie; Vie sur Mars?; Rencontre intergalactique; Hawking change d'avis; Pollution lumineuse; Sursauts gamma; Le systme solaire, une exception?; Babar et l'antimatire; Spicules; Tau Ceti; Anneau de poussires; Naissance d'une toile; Vieilles galaxies

  2. Apprentissage pour la synth`ese visuelle guidee par un flux audio et application dans le champ de l'art contemporain

    E-print Network

    Fvotte, Cdric

    Contexte Le travail rapporte dans cet article s'inscrit dans le cadre d'un projet arts/sciences initi temps `a l'Avant-Sc`ene, espace d'exposition situe sur le campus Saint Jean d'Angely `a Nice, de cheminer. Ces oeuvres se fondent sur une analogie entre espaces reels et espaces mathematiques (espace

  3. La prvention des infections par le virus respiratoire syncytial

    PubMed Central

    Robinson, JL

    2011-01-01

    RSUM Linfection par le virus respiratoire syncytial (VRS) est la principale cause dinfections des voies respiratoires infrieures chez les jeunes enfants. Le palivizumab, un anticorps monoclonal anti-VRS, rduit le taux dhospitalisation des enfants haut risque mais est trs coteux. Le prsent document de principes remplace les trois prcdents documents de principes de la Socit canadienne de pdiatrie sur le sujet et est mis jour principalement pour traiter des rcentes modifications aux lignes directrices de lAmerican Academy of Pediatrics dans le contexte canadien. Il contient une analyse des publications ainsi que des recommandations au sujet de lutilisation du palivizumab chez les enfants haut risque

  4. UNIVERSITE DE GENEVE Section de Mathmatiques Facult des sciences prparer pour le 1 avril 2011

    E-print Network

    Velenik, Yvan

    PROBABILITS ET STATISTIQUE Srie 16 Exercice 1. chauffement: Le hamster paresseux Un hamster paresseux ne la matrice de transition du systme. 2. On suppose que le hamster dort lors de la premire minute de de la deuxime minute? 3. Que peut-on dire sur l'activit probable du hamster la fin de la journe

  5. Vrication des les de priorit dans le modle de Nathanal Franois

    E-print Network

    Magniez, Frédéric

    seulement à un ux sur lequel sa tête de lecture ne peut qu'avancer. Copier en mémoire tout ce qui a été vu priorité ont déjà été étudiées dans le modèle de streaming, notamment par Chakrabarti, Cormode, Kondapally

  6. Le naevus bleu cellulaire atypique du poignet: propos d'un cas et revue de la literature

    PubMed Central

    Boussakri, Hassan; Roux, Jean Luc; Durand, Luc; Elibrahimi, Abdelhalim; Elmrini, Abdelmajid

    2014-01-01

    Le naevus bleu cellulaire atypique est une entit pathologique rare et sa localisation au niveau du poignet est exceptionnelle. Il est Considr comme une Variante des caractristiques intermdiaires entre le naevus bleu cellulaire typique et le naevus bleu malin, dont lvolution est incertaine. Le but de notre travail est d'attirer l'attention sur cette varit lsionnelle rare et de discuter les diagnostiques diffrentiels, ainsi que dcrire les aspects histologique et les options thrapeutiques possibles. PMID:25426206

  7. Projet de Traitement du Signal : Dtection de transitoires sur des signaux d'alimentation

    E-print Network

    Tourneret, Jean-Yves

    Projet de Traitement du Signal : Détection de transitoires sur des signaux d'alimentation électrique d'avion 4 avril 2013 1 Introduction Sur un avion, l'usure des gaines d'isolation des cables d'alimentation réseau d'alimentation terrestre à 50 Hz. Le phénomène qui nous intéresse affecte les signaux à des

  8. 1. Srie de Fourier de la fonction f(x) = -x 2 sur [0, 2[.

    E-print Network

    Di Girolami, Cristina

    1. Srie de Fourier de la fonction f(x) = -x 2 sur [0, 2[. Les coefficients de Fourier sont an = 0 de Fourier pour n = 5, 10, 20 : la convergence est assez lente et on constate le phnomne de Gibbs au singularit. 2. Srie de Fourier de la fonction f(x) = 1 si x [0, [ 0 si x [, 2[ sur [0, 2[. Les

  9. Lignes directrices canadiennes sur la rhinosinusite chronique

    PubMed Central

    Kaplan, Alan

    2013-01-01

    Rsum Objectif Prsenter un rsum clinique des lignes directrices canadiennes sur la rhinosinusite chronique (RSC) qui comporte des recommandations pertinentes aux mdecins de famille. Qualit des donnes Les auteurs des lignes directrices ont effectu une recherche documentaire systmatique dans la littrature mdicale et ont rdig une bauche de recommandations. Une cote a t donne la fois en fonction de la fiabilit des donnes probantes et de la solidit des recommandations. On a sollicit les commentaires dexperts en contenu de lextrieur, ainsi que laval des socits mdicales (Association pour la microbiologie mdicale et linfectiologie Canada, Socit canadienne dallergie et dimmunologie clinique, Canadian Society of OtolaryngologyHead and Neck Surgery, Association canadienne des mdecins durgence et Regroupement canadien des mdecins de famille en sant respiratoire). Message principal Le diagnostic dune RSC se fonde sur le type et la dure des symptmes et une constatation objective dune inflammation de la muqueuse nasale ou des sinus paranasaux. La rhinosinusite chronique est catgorise en fonction de la prsence ou de labsence de polypes nasaux et cette distinction entrane des diffrences dans le traitement. On traite la rhinosinusite chronique avec polypes nasaux au moyen de corticostrodes par voie intranasale. Des antibiotiques sont recommands quand les symptmes indiquent une infection (douleur ou purulence). Pour une RSC sans polypes nasaux, on recommande des corticostrodes par voie intranasale et des antibiotiques de deuxime ligne (par ex. combinaisons amoxicillineacide clavulanique ou fluoroquinolones activit accrue contre Gram positif). Une irrigation avec une solution saline, des strodes par voie orale et des tests dallergies pourraient tre appropries. Si le patient ne rpond pas au traitement, il faudrait envisager dautres diagnostics et une demande de consultation en otorhinolaryngologie. Les patients qui subissent une chirurgie endoscopique des sinus ont besoin dun traitement postopratoire et dun suivi. Conclusion Les lignes directrices canadiennes prsentent des approches au diagnostic et au traitement en se fondant sur ce quon comprend actuellement de la maladie et les donnes probantes disponibles. De plus, les lignes directrices fournissent les opinions dexperts de divers groupes de pratique et de spcialistes scientifiques pour aider orienter les cliniciens lorsque les donnes probantes sont rares.

  10. Data Mining et Statistique Philippe Besse # , Caroline Le Gall + ,

    E-print Network

    Besse, Philippe

    Data Mining et Statistique Philippe Besse # , Caroline Le Gall + , Nathalie Raimbault # & Sophie Sarpy § R??esum??e Cet article propose une introduction au Data Mining. Celle­ci prend la forme d'une r permettent de tirer quelques ensei­ gnements sur les pratiques du data mining : choix d'une m??ethode, comp

  11. Le calendrier des evenements scientifiques grenoblois I/ CONTEXTE/

    E-print Network

    van Tiggelen, Bart

    mis par la SFP, less vvnnemements de Physique (enen bbleleuu) se disistitingueuentnt ddeses inscrites sur les listes de didiststribution de la SFP et/ou de la Fondation Nanosciences. Il est possible Sciences. Le format dess ancienss bulletins de la SFP est conserv et les vnements sont prsents dans la

  12. APPEL CONTRIBUTION COLLOQUE Les pandmies et le droit

    E-print Network

    Vellend, Mark

    aviaire, grippe A (H1N1), bola, etc. Ces noms rsonnent dans l'imaginaire collectif comme des dangers, non sans discussions comme pour la grippe aviaire, ces maladies interpellent la fois la communaut novembre 2015 un colloque sur les pandmies et le droit. Variole, tuberculose, lpre, malaria, grippe

  13. A l'occasion de la Semaine du cerveau, l'Universit de Genve (UNIGE) invite le public dcouvrir, du lundi 16 au vendredi 20 mars, les mys-

    E-print Network

    Shore, David

    , du lundi 16 au vendredi 20 mars, les mys- tres qui entourent le mouvement, le rythme ou encore la mars. Les diffrents interve- nants discuteront notamment des rythmes biologiques d'une dure de 24 neurones sur notre comportement et nos motions sera gale- ment explique. Le mardi 17 mars, les

  14. valuation des caractristiques mcaniques du polissoir en polyurthanne utilis comme porte abrasifs durant le processus du polissage du verre optique

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Aliouane, T.; Bouzid, D.; Belkhir, N.; Bouzid, S.; Herold, V.

    2005-05-01

    La fabrication des composants en verre optique ncessite des moyens de grande prcision dans les procds de finition vue l'importance accorde leur qualit.?Durant le processus de polissage des verres optiques, le polissoir est un lment cl et a un impact direct sur les performances des composants optiques, non seulement il est utilis comme support de grains abrasifs mais il doit possder la fonction de transmission de la pression aux grains. La connaissance de ses proprits, essentiellement mcanique, est imprative afin d'obtenir un tat de surface optimal des composants optiques destins remplir des fonctions trs prcises dans des appareils optiques trs performants.?Dans cette tude, nous avons constat que les proprits des polissoirs en polyurthanne tel que la duret, le module d'lasticit et la densit varient au cours du polissage. Ce changement a des effets sur l'tat de surface de verre optique, caus par le changement microstructural de la surface du polissoir (distribution et dimensions des pores) et par consquent sur la quantit des abrasifs (en oxyde de crium) insre dans les pores, ce qui influe sur la quantit de verre enleve et sur l'tat de surface du composant.?Sur la base des rsultats obtenus, il a t prouv que le polissoir subit des modifications trs importantes ce qui influe considrablement sur son efficacit de polissage.

  15. Le syndrome dalcoolisme foetal

    PubMed Central

    2002-01-01

    Lalcool est un tratogne physique et comportemental. Le syndrome dalcoolisme foetal (SAF) est un trouble courant mais encore sous-diagnostiqu dcoulant de la consommation dalcool par la mre pendant la grossesse. Bien quil puisse tre prvenu, le SAF est galement invalidant. Mme si le SAF est prsent dans tous les groupes socioconomiques du Canada, sa prvalence est leve dans certaines communauts inuites et des Premires nations du Canada. Le prsent nonc porte sur la prvention, le diagnostic, le dpistage prcoce et la prise en charge du SAF par les professionnels de la sant. La prvention du SAF doit seffectuer deux chelons. La prvention primaire consiste liminer le SAF par une formation en classe ou dans la collectivit et inciter les femmes viter de consommer de lalcool avant la conception et pendant la grossesse. La prvention secondaire consiste reprer les femmes qui boivent pendant leur grossesse et rduire leur consommation. Le prsent nonc dcrit plusieurs stratgies de dpistage, dont la stratgie T-ACE (tolrance-agacement, rduction, veil). Les dispensateurs de soins devraient recommander labstinence ds la premire visite prnatale. Un envoi rapide en consultation en vue de traiter lalcoolisme est recommand pour les femmes enceintes incapables darrter de boire. Le prsent nonc dcrit le diagnostic de SAF, de SAF partiel ou atypique, danomalies congnitales et de troubles neurodveloppementaux relis lalcool. En cas dexposition lalcool in utero, un diagnostic de SAF devrait tre envisag en prsence dun retard de croissance courant ou antrieur, de certaines anomalies faciales touchant la lvre suprieure et les yeux et danomalies neurodveloppementales. Ces caractristiques sont mieux quantifies au moyen dune mthode diagnostique quatre chiffres. Des stratgies de dpistage prcoce des anomalies pouvant tre relies lalcool sont soulignes. Lintervention est axe sur loptimisation du dveloppement, la prise en charge des troubles de comportement et la prestation dun programme scolaire convenable. Il est capital dintervenir le plus tt possible pour prvenir les incapacits secondaires susceptibles de dcouler dun dlai caus par lattente dun diagnostic dfinitif de SAF. Ce nest que depuis 1973, lorsque Jones et Smith (1) ont donn des descriptions classiques des malformations relies lexposition du foetus lalcool, quon a compris toute ltendue de la dvastation provoque par la consommation dalcool pendant la grossesse. Un diagnostic de syndrome dalcoolisme foetal (SAF) dpend dun historique de consommation prnatale dalcool par la mre, combin un ensemble de caractristiques chez le nourrisson : croissance mdiocre, traits caractristiques du visage et anomalies neurodveloppementales. lorigine, leffet de lalcool sur le foetus (SAF atypique) tait dcrit comme une exposition lalcool accompagne dun schma incomplet de manifestations physiques et psychologiques non spcifiques. Cette nomenclature a largement t remplace par un systme de classification qui prcise si les effets sont physiques (anomalies congnitales relies lalcool [ACRA]) ou relis

  16. Le continu contre l'espace

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Salanskis, Jean-Michel

    Disons pour conclure que, en tout tat de cause, la faon de concevoir philosophiquement le conflit du continu et de l'espace que nous avons trouve chez Hegel n'est pas homogne avec le style et les modalits de la pense mathmatique: 1) d'une part, le lien classique, le lien de rfrence entre continu et espace en mathmatiques n'est pas que l'espace serait premier et priv de pense, et le continu second, venant dissoudre l'espace en apportant la qualit, l'infini et la pense, mais tout au contraire, il consiste en ce que l'espace est fond sur l'abme infinitaire du continu ; 2) d'autre part, l'ventuel divorce entre l'espace et le continu dans l'aire mathmatique n'est pas celui d'une rflexivit purement conceptuelle du continu avec un positivisme gomtrique, n'quivaut pas une rupture disciplinaire ; il est plutt le symptme de la drive d'une hermneutique l'gard d'une autre, au sein d'un continent juridique commun dfinissant la discipline (la mathmatique ensembliste), cette drive pouvant, la limite, induire une refonte de ce sol juridique, sans que jamais il soit question pour autant de nier l'unit des mathmatiques, comprendre ici comme l'unit ultime de responsabilit de la communaut mathmatique l'gard des trois questions Qu'est-ce que l'espace?, Qu'est-ce que le continu? et Qu'est-ce que l'infini?.

  17. Etude Bacteriologique sur 30 Mois dans un Service de Bruls

    PubMed Central

    Chaibdraa, A.; Bentakouk, M.C.

    2008-01-01

    Summary Le pronostic des brlures est souvent tributaire de complications infectieuses. Les objectifs de cette tude prliminaire rtrospective sont une valuation de la flore microbienne et ses fluctuations selon la dure d'hospitalisation chez les patients du Centre des brls adultes de Annaba (Algrie). Ce travail porte sur 633 prlvements microbiologiques positifs obtenus entre juin 2003 (inauguration du service) et dcembre 2005. Selon le site de prlvement la rpartition est: cutan (78%), hmoculture (9%), prlvement tracho-bronchique (4%), uroculture (3%), sonde urinaire (3%), cathter(3%). Les germes isols sont: les staphylocoques (58%), les Pseudomonas (20%), le Candida albicans (5%), l'Acinetobacter (3%) et les autres germes (14%). Parmi les staphylocoques et les Pseudomonas recenss, respectivement 19% et 11% sont isols la premire semaine, contre 43% et 52% au-del de 21 jours. Ces rsultats confronts aux donnes de la littrature confirment la prdominance du staphylocoque et du Pseudomonas. Le risque de contamination partir des techniques invasives de ranimation est commun toutes les quipes. La prolifration bactrienne est en relation avec la dure d'hospitalisation. Ces constatations doivent nous inciter tirer bnfice de l'exprience des autres services, en particulier sur les moyens, accessibles, de prvention de l'infection nosocomiale. PMID:21991102

  18. AIDS Resource Directory and Repertoire de ressources sur le SIDA.

    ERIC Educational Resources Information Center

    Department of National Health and Welfare, Ottawa (Ontario).

    This set of documents presents directories of resources on the topic of Acquired Immune Deficiency Syndrome (AIDS) available in Canada in English and in French. The first section in each directory contains a list of names, addresses, and telephone numbers of organizations from which readers may obtain the listed resources. Resources are then

  19. Impact du rchauffement climatique sur le cycle hydrologique

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Planton, Serge; Dqu, Michel; Douville, Herv; Spagnoli, Bruno

    2005-02-01

    At the planetary scale, the models consistently simulate an intensification of the hydrological cycle in a future climate, warmer than the present-day one. However, this intensification might be accompanied by its slowing down due to an increase of the residence time of water vapour in the atmosphere. The impact of climate change on extreme events is even more difficult to evaluate, as results are dependent on methods, emission scenarios and, above all, on models. However, the increase of extreme winter precipitation over northern Europe is a common feature of these evaluations. The hydrological cycle, through the geographical distribution of continental surface humidity, seems to play a key role on the possibility to detect the warming in France. To cite this article: S. Planton et al., C. R. Geoscience 337 (2005).

  20. Strochimie de la liaison hydrogne sur le groupe carbonyle

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Laurence, Christian; Berthelot, Michel; Helbert, Maryvonne

    The asymmetric shape or splitting of the ?(XH) or ?(XD) bands of OH(OD), NH, SH and CH proton donors hydrogen bonded to the carbonyl group of ketones, aldehydes, esters, amides, ureas and carbamates have been explained by the existence of two stereoisomeric complexes: a linear complex (along the axis of the carbonyl bond) and an angular complex (in the direction of a lone pair). Bulky substituents on the carbonyl group or near the XH bond destabilize the angular arrangement. Inductive electron-withdrawing substituents on the carbonyl group favour the linear arrangement.

  1. Quete et enquete sur le lexique (Inquiry on Vocabulary).

    ERIC Educational Resources Information Center

    Kara, Seref

    1993-01-01

    A questionnaire used to elicit from university students their uses for, attitudes about, and problem areas in French vocabulary learning is presented and discussed. In the questionnaire, a series of brief lexical exercises tests understanding of word similarities and commonalities, lexical functions, registers, antonyms, paraphrasing,

  2. Transitions de phase dans le oxyde de yttrium vanadium

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Roberge, Benoit

    Dans le mmoire qui suit, les ordres structural, magntiques et orbital dans le YVO3 sont tudis avec l'aide de la diffraction des rayons X,de la spectroscopie Raman et de la technique de la cavit rsonnante hyperfrquence. L'objectif premier consiste observer l'volution de ces ordres en fonction de la temprature. Le mmoire met ensuite en vidence le couplage entre les diffrents ordres cohabitants dans le YVO3 . Les mesures effectues par la diffraction des rayons X permettent de mesurer le caractre polycrystallin des chantillons du YVO 3. Une comparaison de nos mesures avec des mesures de diffraction des rayons X faites sur la poudre de YVO3 indique la faible prsence de maclage. Les mesures effectues avec la technique de rsonnance hyperfrquence permettent de suivre l'volution de la constante dilectrique en fonction de la temprature. Les changements impliquant l'ordre orbital se manifestent de manire vidente dans la constante dilectrique 200 K et 77 K. La transition dilectrique dtecte 77 K est une transition de premier ordre. Un couplage entre les proprits dilectriques et magntiques est observable la temprature de Nel 114 K. L'effet d'un champ magntique fixe sur la temprature de transition de l'ordre orbital survenant 77 K est galement remarquable. Cela indique un couplage magntodilectrique dmontrant ainsi le caractre multiferroque du YVO 3. Finalement, l'observation d'un mcanisme de relaxation pouvant tre modlis par le modle d'Havriliak-Negami est observ en dessous de 77 K. En utilisant le modle d'Arrhnius et le modle d'Havriliak-Negami, on peut caractriser le mcanisme avec son nergie d'activation et son temps de relaxation. Les mesures effectues en spectroscopie Raman permettent de suivre l'volution de la structure du YVO3 en fonction de la temprature. Les deux changements structuraux survenant 200 K et 77 K sont observs. Le couplage entre le rseau et l'ordre orbital se manifeste par une augmentation de l'anharmonicit qui se traduit par une augmentation de l'intensit des processus de deuxime et troisime ordres. Les diffrentes thories expliquant comment l'ordre orbital interagit avec le rseau cristallin seront abordes en mettant l'accent sur la thorie de Van den Brink ['] qui rflte le mieux la ralit. Une comparaison de nos mesures avec d'autres travaux en spectroscopie Raman effectus sur le YVO3 sera galement effectue. Le couplage entre le rseau et l'ordre magntique s'observe par la prsence d'excitations magntiques dans les spectres Raman et par la prsence d'un ramollissement/durcissement survenant la temprature de Nel. La thorie de Granado expliquant le phnomne de durcissement/ramollissement sera discute.

  3. Le traitement familial des enfants et des adolescents anorexiques : Des lignes directrices pour le mdecin communautaire

    PubMed Central

    Findlay, S; Pinzon, J; Taddeo, D; Katzman, DK

    2010-01-01

    Lanorexie mentale (AM) est une maladie grave qui met la vie en danger et qui fait gnralement son apparition pendant ladolescence. Les donnes probantes au sujet du traitement optimal de lAM chez les enfants et les adolescents sont en croissance, mais il reste beaucoup apprendre. Mme si les dmarches thrapeutiques actuelles varient au Canada et ailleurs, les donnes jusqu prsent indiquent que le traitement familial (TF) est le plus efficace pour les enfants et les adolescents anorexiques. Un lment essentiel du modle de TF, cest que les parents sont investis de la responsabilit de rtablir la sant physique de leur enfant et de sassurer de la reprise complte de son poids. Le mdecin qui comprend les principes fondamentaux et la philosophie du TF peut mettre en place les lments de cette intervention fonde sur des faits probants auprs des jeunes patients anorexiques et de leur famille.

  4. Quadrimestriel | Fvrier 2013 | n17 | Spirit of Management | le magazine de HEC-ULg | 5 e BELGIQUE-BELGIE

    E-print Network

    Ernst, Damien

    'entreprise de demain? VERDIR Robert Papin : grer le changement Mdias et TIC. Se renouveler ou ... disparatre Industrial Revolution: How Lateral Power Is Transforming Energy, the Economy, and the World). Il insiste sur renouveler ou ... disparatre ? p.46 | Entreprendre et Innover Robert Papin HEC-ULg : grer le changement p

  5. Un exemple de transfert de technologie dans le domaine des polymres conducteurs : le projet ``HYRA"

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Parneix, J. P.; Miane, J. L.; Colin, T.; Ruffie, G.; Mege, J.

    1998-06-01

    The HYRA project is a response to the restructuration of local companies : these are purveyors of high technology military and spatial especially in the radars business. Furthermore, the development of mobile communications needs devices and materials in the millimeter range (from 20 to 100Ghz). The aim of the HYRA project is the development of materials with specific properties - particularly conducting materials - in the millimeter wave range. The results obtained on thermoplastic/conducting polymer composites are presented. Le projet HYRA rpond des proccupations rgionales lies des restructurations industrielles : les industries rgionales fournissant les marchs militaires et spatiaux disposent de techniques trs performantes mais coteuses, en particulier dans le domaine des radars. Par ailleurs le dveloppement des communications mobiles a besoin de dispositifs et de matriaux dans tout le domaine millimtrique (de 20 100 Ghz). Le projet HYRA a pour but le dveloppement de matriaux proprits spcifiques - en particulier conducteurs - dans ce domaine de frquence. Les rsultats obtenus sur des composites thermoplastiques/polymres conducteurs sont prsents.

  6. Effet d'un renforcement d'aluminium sur la fragmentation dynamique du SiC

    E-print Network

    Effet d'un renforcement d'aluminium sur la fragmentation dynamique du SiC Pascal Forquin-CL?S : Céramique SiC/ squeeze casting/ mécanique de l'endommagement/ rupture dyna- mique/ modèle de Weibull KEYWORDS: SiC ceramics/ squeeze casting/ Continuum Damage Mechanics/ dynamic fracture/ Weibull model 1re

  7. ALGORITHME D'EUCLIDE SUR LES POLYN ^OMES : TAILLE DES COEFFICIENTS

    E-print Network

    Jehanne, Arnaud

    ALGORITHME D'EUCLIDE SUR LES POLYN ^OMES : TAILLE DES COEFFICIENTS 1. Introduction Soient les polyn'algorithme d'Euclide classique applique `a f et g, fait appara^itre des poly- n^omes aux coefficients "unitaire" de l'algorithme d'Euclide Dans l'algorithme d'Euclide classique, on divise `a chaque etape le

  8. CRIRE ET RCRIRE. UNE APPROCHE RFLEXIVE ET COLLABORATIVE SUR LES CRITS PROFESSIONNELS

    E-print Network

    CRIRE ET RCRIRE. UNE APPROCHE RFLEXIVE ET COLLABORATIVE SUR LES CRITS PROFESSIONNELS Jeudi 04 et vendredi 05 dcembre 2014 IF, ENS de Lyon Responsable : Catherine Loisy, S2HEP, EducTice, IF promeut le partage de pratiques et la diffusion des innovations pdagogiques, construire une approche

  9. Dtection robuste et automatique des contours myocardiques sur des squences IRM cardiaques marques

    E-print Network

    Histace, Aymeric

    Détection robuste et automatique des contours myocardiques sur des séquences IRM cardiaques et le suivi de patho- logies cardio-vasculaires. L'IRM cardiaque marquée (ou taggée) permet de satisfying results in term of precision but also in term of reproducibility. 1 Introduction L'IRM de marquage

  10. Structure de cat'egorie de mod`eles sur Cat d'apr`es Thomason

    E-print Network

    Bruguières, Alain

    Structure de cat'egorie de mod`eles sur Cat d'apr`es Thomason Au cours de ses expos'es, Georges a d'efini les 'equivalence faible de Cat * *comme 'etant les fl`eches de Cat dont l'image par le foncteur `espace classifiant' B : Cat- * *! Top est une

  11. On dsigne par trochode la courbe dcrite par un point li un disque de rayon R roulant sans glisser sur une droite

    E-print Network

    Hoepffner, Jrme

    On dsigne par trochode la courbe dcrite par un point li un disque de rayon R roulant sans, puisque la source lumineuse est attache sur un des rayons de la roue. 1) Prenez une vingtaine de points'chelle est telle que le rayon de la roue est 1. Tracez ces points dans le nouveau rfrentiel dans un second

  12. Centre d'Enseignement et de Recherches sur l'Environnement et la Socit Environmental Research and Teaching Institute

    E-print Network

    Gutkin, Boris

    CERES-ERTI Centre d'Enseignement et de Recherches sur l'Environnement et la Société Environmental'Enseignement et de Recherches sur l'Environnement et la Société (CERES-ERTI) de l'Ecole Normale Supérieure est-2016. Au sein de l'ENS, le CERES-ERTI a pour vocation de fournir et coordonner un enseignement

  13. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2003-01-01

    Premier plongeon d'Integral dans l'univers du rayonnement gamma; Collisions et cannibalisme galactique; Proplydes dans la Carne; Quasar record; Eta Carinae toile double; Gantes rouges; La vitesse de la gravit; Sursaut gamma; Une plante lointaine; Un Troyen neptunien; L'univers lointain; Bb galaxie; Le centre de notre Galaxie version X; Un HERO astronomique; Disque X gant; Electrons mystrieux dans RCW 38; Environnement martien; Interfromtrie infrarouge; Mthane titanien; Micro-organismes atmosphriques; Rchauffement plantaire; La meilleure observation infrarouge de l'univers; Plantes en grand nombre?; Ple sud et Big Bang; SS 433; Volcans et astrodes; Amalthe; De l'eau sur Mars; DEM L 106; Gliese 876; La taille des toiles; Le danger des supernovas; Vieux cailloux

  14. Une tumeur rare de la paroi thoracique: le synovialosarcome

    PubMed Central

    Ouadnouni, Yassine; Smahi, Mohamed; Bouchikh, Mohammed; Achir, Abdellah; Msougar, Yassine; Lakranbi, Marouane; Benosman, Abdelatif

    2011-01-01

    Les sarcomes tnosynoviaux ou synovialosarcomes sont des tumeurs malignes des tissus mous, l'atteinte primitive de la paroi thoracique est rare. Nous rapportons l'observation d'un patient suivi pour des douleurs thoraciques avec l'examen une masse paritale, le bilan radiologique a montr un dveloppement galement endothoracique de la tumeur. L'analyse anatomopathologique de la biopsie de la masse a conclu un synovialosarcome, le patient a eu une rsection de la tumeur associ une radio chimiothrapie, le suivi a t marqu par la rcidive au bout d'un an. A travers cette observation, nous insistons sur la raret de la localisation, les caractres histologiques, les diffrentes approches thrapeutiques et le pronostic de ces tumeurs qui reste pjoratif. PMID:22355418

  15. Lignes directrices canadiennes sur la rhinosinusite bactrienne aigu

    PubMed Central

    Kaplan, Alan

    2014-01-01

    Rsum Objectif Faire un rsum clinique des lignes directrices canadiennes sur la rhinosinusite bactrienne aigu (RSBA) qui prsente des lments dintrt pour les mdecins de famille. Source des donnes Les auteurs des lignes directrices ont effectu une recherche documentaire systmatique et ont rdig des recommandations. Une cote a t donne la fois en fonction de la fiabilit des donnes probantes et de la solidit des recommandations. On a sollicit les commentaires dexperts en la matire venant de lextrieur, ainsi que laval de socits mdicales canadiennes (Association pour la microbiologie mdicale et linfectiologie Canada, Socit canadienne dallergie et dimmunologie clinique, Socit canadienne dotorhinolaryngologie et de chirurgie cervicofaciale, Association canadienne des mdecins durgence et Regroupement canadien des mdecins de famille en sant respiratoire). Message principal Le diagnostic de la RSBA repose sur la prsence de symptmes particuliers et leur dure; limagerie ou une culture nest pas ncessaire dans les cas peu compliqus. Le traitement dpend de la gravit des symptmes, notamment avec des corticostrodes intranasaux (CSIN) recommands comme monothrapie pour les cas de lgers modrs, quoique leurs bienfaits soient modestes. Le recours des CSIN accompagns dantibiotiques est rserv aux patients qui ne rpondent pas aux CSIN aprs 72 heures et comme traitement initial des patients dont les symptmes sont graves. Le choix de lantibiotique doit tenir compte du pathogne souponn, du risque de rsistance, des problmes concomitants et des tendances locales de la rsistance aux antimicrobiens. Des thrapies dappoint comme lirrigation nasale avec une solution saline sont recommandes. En prsence de cas rfractaires au traitement, dpisodes rcurrents et de signes de complications, on devrait demander une consultation en otorhinolaryngologie. Les lignes directrices portent sur les situations particulires lenvironnement canadien des soins de sant, y compris les actions prendre durant les priodes dattente prolonges pour avoir une consultation avec un spcialiste ou une imagerie. Conclusion Les lignes directrices canadiennes offrent des recommandations jour pour le diagnostic et le traitement de la RSBA qui tiennent compte de la comprhension en volution de la maladie. De plus, les lignes directrices prsentent des outils utiles pour aider les cliniciens cerner les pisodes viraux par opposition ceux dorigine bactrienne, ainsi qu prendre en charge de manire optimale leurs patients atteints de RSBA.

  16. Syndrome de Sweet: tude clinique et natomopathologique sur 5 ans

    PubMed Central

    Bouzidi, Hanae; Gallouj, Salim; Amraoui, Nissrine; Mernissi, Fatima Zahra; Harmouch, Taoufiq

    2015-01-01

    Le syndrome de Sweet ou dermatose aigu fbrile neutrophilique est une maladie inflammatoire rare expression cutane prdominante, appartenant au groupe des dermatoses neutrophiliques. Il est caractris par le polymorphisme de son expression clinique et la diversit des maladies qui peuvent lui tre associes. Le but de ce travail tait dtudier les particularits cliniques, anatomopathologiques, thrapeutiques et volutives du syndrome de Sweet. Nous rapportons une tude rtrospective et descriptive de 25 cas de syndrome de Sweet observs dans les services de dermatologie et d'anatomie pathologique du centre hospitalier universitaire de Fs sur une priode de 5 ans. Notre srie tait constitue de 5 hommes et de 20 femmes avec un sex-ratio (hommes/femmes) de 0,25. Lge moyen des patients tait de 47 ans avec des extrmes allant de 11 75 ans. Des maladies associes taient retrouves chez 17 patients: hmopathies (deux cas), tumeur solide (1cas), maladie chronique de l'intestin (1cas), tuberculose (1 cas), diabte (trois cas) et infections (9 cas). Deux patientes taient enceintes au moment du diagnostic. Les manifestations cutanes taient polymorphes avec atteintes muqueuses dans deux cas. Les lsions sigeaient le plus souvent au niveau acral. Histologiquement, le derme tait le sige d'un infiltrat dense et diffus riche en polynuclaires neutrophiles dans tous les cas. Une inflammation de la paroi des vaisseaux taient observes dans trois cas. Le syndrome de Sweet peut tre rvlateur ou prcder des maladies associes, ce qui impose une surveillance rigoureuse et prolonge. PMID:26185554

  17. Effets des electrons secondaires sur l'ADN

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Boudaiffa, Badia

    Les interactions des electrons de basse energie (EBE) representent un element important en sciences des radiations, particulierement, les sequences se produisant immediatement apres l'interaction de la radiation ionisante avec le milieu biologique. Il est bien connu que lorsque ces radiations deposent leur energie dans la cellule, elles produisent un grand nombre d'electrons secondaires (4 x 104/MeV), qui sont crees le long de la trace avec des energies cinetiques initiales bien inferieures a 20 eV. Cependant, il n'y a jamais eu de mesures directes demontrant l'interaction de ces electrons de tres basse energie avec l'ADN, du principalement aux difficultes experimentales imposees par la complexite du milieu biologique. Dans notre laboratoire, les dernieres annees ont ete consacrees a l'etude des phenomenes fondamentaux induits par impact des EBE sur differentes molecules simples (e.g., N2, CO, O2, H2O, NO, C2H 4, C6H6, C2H12) et quelques molecules complexes dans leur phase solide. D'autres travaux effectues recemment sur des bases de l'ADN et des oligonucleotides ont montre que les EBE produisent des bris moleculaires sur les biomolecules. Ces travaux nous ont permis d'elaborer des techniques pour mettre en evidence et comprendre les interactions fondamentales des EBE avec des molecules d'interet biologique, afin d'atteindre notre objectif majeur d'etudier l'effet direct de ces particules sur la molecule d'ADN. Les techniques de sciences des surfaces developpees et utilisees dans les etudes precitees peuvent etre etendues et combinees avec des methodes classiques de biologie pour etudier les dommages de l'ADN induits par l'impact des EBE. Nos experiences ont montre l'efficacite des electrons de 3--20 eV a induire des coupures simple et double brins dans l'ADN. Pour des energies inferieures a 15 eV, ces coupures sont induites par la localisation temporaire d'un electron sur une unite moleculaire de l'ADN, ce qui engendre la formation d'un ion negatif transitoire dans un etat electronique dissociatif, cette localisation est suivie d'une fragmentation. A plus haute energie, la dissociation dipolaire (i.e., la formation simultanee d'un ion positif et negatif) et l'ionisation jouent un role important dans le dommage de l'ADN. L'ensemble de nos resultats permet d'expliquer les mecanismes de degradation de l'ADN par les EBE et d'obtenir des sections efficaces effectives des differents types de dommages.

  18. Impacts potentiels d'un changement climatique sur le pergelisol dans le nord canadien

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Obretin, Calin

    This thesis explores the potential impacts of a climate change due to the greenhouse gases on the state and the evolution of the permafrost in the Canadian North. The permafrost represents the half of the Canadian national territory and a change of its current state will echo in all spheres of activity, on the biosphere and on the environment generally. In spite of the evident importance of the subject, there is no precise idea as to how the permafrost will react to the climate change and to what extent the frozen layer will be disrupted. This thesis investigates this problem by using a methodological approach inspired by the Canadian model on the evolution of permafrost (TTOP) coupled with a theoretical approach based on the theory of the complex neuronal systems. The general objective of this thesis is to improve the Canadian model of evolution of permafrost (TTOP-Temperature one the Top Of Permafrost) created by Smith and Riseborough in 1996, its structure of computation, spatial resolution and to determine the state of the permafrost in the study area between 2010 and 2100. The study zone is situated in the Mackenzie Basin (N-W.T) on a north-south transect of 1440 by 720 km. The first objective of the research is to derive maps of the annual values of temperature on the top of the permafrost from 2010 to 2100 by using an improved dynamic model of the evolution of permafrost (TTOP-A). Thereafter, these values are compared with those obtained by Smith and Riseborough (1996). The values of the evolution of air temperature for this period are supplied by the climatic scenarios CGCM32 SRES A1B, CGCM3 SRES A2 and CGCM3 SRES B1. Secondly, this thesis has as an objective the production of the maps of the thickness of permafrost for 2100 with a spatial resolution of 25 km. More exactly, we determine the evolution of the values of thickness of permafrost for the three climatic scenarios mentioned above. Furthermore, the study proposes: i) a new method for downscaling of climate data by using a Determined Stochastic Model, ii) the integration of soil type, iii) the integration of the soil humidity, iv) the integration of the values of thickness of the snow layer and v) the integration of remote sensing data (SSM/I). As a rule, the results obtained by the TTOP-A model reveal that the mean values of temperature at the surface of the permafrost follow closely the values of air temperature and that they are similar to those found by Smith and Riseborough (1996) and Heginbottom and coll. (1995). Also, the differences of the values of temperature on the surface of permafrost between 2010 and 2100 are similar to the values published by the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC). Concerning the second objective of this thesis, the spatio-temporal dynamics of the permafrost until 2100 demonstrates that, in the study zone, the surface perturbed by global warming will be 37 %, 60 % and 29 % according to the scenarios CGCM3 SRES A1B, CGCM3 SRES A2 and CGCM3 SRES B1 respectively. The permafrost layer inside this zone will disappear by 20 %, 32 % and 18 % according to the scenarios mentioned before. These results lead us to believe that the estimations made by Smith and Riseborough were overvalued in the context of two of three current climates scenarios compared to that of the 1996. Finally, this study demonstrates that the method of downscaling of climate data using the neuronal network within a Determined Stochastic Model gives good results and it represents a reliable option which lends itself to large-scale generalizations. Keywords: permafrost, downscaling, snow, soil humidity, climate scenarios, neuronal network, Determined Stochastic Model, climate change, CGCM3, TTOP. 2The third generation Coupled Global Climate Model [CCCma, 2010].

  19. Le concept de banque d'items et ses implications sur le contenu didactique

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Tistaert, G.; Mwene, Magabe

    1985-12-01

    The development of the concept of an item bank comes as a reply to the didactic situations which for reasons of efficiency require the storing of a number of susceptible items to be used at any time. Access to the computer makes possible an improvement and rationalization of the management of the item bank. At the same time the extension of the concept has followed two main directions. On the one hand, particular care relates to the adequacy of stored items with the content of learning and it brings about the emergence of a technology of item-editing. On the other hand, psychometric considerations have caused the invariance of essential characteristics of the items. This demands that the items respond to the presupposed models with latent traits. On the basis of theoretical arguments supported by some research findings the final part of the article calls attention to the deep discord among researchers concerning the reliability of the presuppositions of these models in the didactic field. The compromise will probably lead to it that the multidimensionality of items which have a didactic character are admitted.

  20. Le conflit fmoro-actabulaire et la coxarthrose

    PubMed Central

    Zhang, Charlie; Li, Linda; Forster, Bruce B.; Kopec, Jacek A.; Ratzlaff, Charles; Halai, Lalji; Cibere, Jolanda; Esdaile, John M.

    2015-01-01

    Objectif Expliquer la prsentation clinique, les observations lexamen physique, les critres diagnostiques et les options de prise en charge du conflit fmoroactabulaire (CFA). Sources des donnes Une recherche documentaire a t effectue dans PubMed pour trouver des articles pertinents sur la pathogense, le diagnostic, le traitement et le pronostic du CFA. Message principal Depuis les dernires annes, on reconnat de plus en plus que le CFA est un prcurseur potentiel et une tiologie importante des douleurs la hanche dans la population adulte et de la coxarthrose idiopathique plus tard dans la vie. Le conflit fmoro-actabulaire dsigne un ensemble danomalies morphologiques osseuses de larticulation de la hanche qui se traduit par un contact anormal durant le mouvement. Le CFA par effet came concerne une prominence osseuse non sphrique du col fmoral proximal ou de la jonction tte-col. Le CFM par effet tenaille dsigne une couverture actabulaire excessive par-dessus la tte du fmur, qui peut se produire en raison de diverses variantes morphologiques. Les patients qui ont un CFA prsentent une douleur inguinale antrieure chronique, profonde ou lancinante, le plus souvent en position assise, durant ou aprs une activit. Les patients peuvent aussi ressentir des douleurs occasionnelles aigus durant lactivit. Il faut procder une anamnse approfondie portant notamment sur lincidence de traumatismes ou la frquence de lexercice. Il faut aussi faire un examen physique complet des hanches, de la rgion lombaire et de labdomen pour valuer dautres causes de douleurs inguinales antrieures. Le diagnostic de CFA est confirm par radiographie. Le conflit fmoro-actabulaire peut tre pris en charge selon une approche conservatrice comportant du repos, la modification des activits, des mdicaments et de la physiothrapie ou encore tre trait par intervention chirurgicale. Conclusion Le conflit fmoro-actabulaire est une cause importante de douleurs antrieures laine. Une dtection prcoce et une intervention rapide par un mdecin de soins primaires sont essentielles pour attnuer la morbidit et viter la progression du CFA.

  1. Etude de l'influence de la topographie et des caracteristiques des vergers sur l'efficacite du

    E-print Network

    Duchesne, Thierry

    programme d'epandage d'insectes steriles pour le carpocapse de la pomme (Laspeyresia pomonelle) par Ga'axes la rive du lac Okanagan peut ^etre representee par une droite de pente -1.37. La direction de cette pour faire coincider la rive du lac avec l'axe y. Le changement d'axe s'effectue sur les donn

  2. IFT2015 Miklos Csuros 5 novembre 2013 12 Tris elementaires et le tri par fusion

    E-print Network

    Csürös, Miklós

    IFT2015 Mikl´os Csur¨os 5 novembre 2013 12 Tris ´el´ementaires et le tri par fusion 12.1 Tri´ements. Tri externe et interne. Un algorithme de tri externe sert `a ordonner les ´el´ements d'un fichier l'acc`es `a m´emoire externe. Le tri interne se fait sur un fichier stock´e enti`erement en m

  3. RENFORCER LE QUBEC comme PLE D'INNOVATION grce aux SCIENCES NATURELLES et au GNIE

    E-print Network

    Meunier, Michel

    RENFORCER LE QUBEC comme PLE D'INNOVATION grce aux SCIENCES NATURELLES et au GNIE FAIRE DU RECHERCHE SUR LA NATURE ET LES TECHNOLOGIES Novembre 2003 #12;T A B L E D E S M A T I R E S Page MANDAT ET 1. LES SCIENCES NATURELLES ET LE GNIE, FER DE LANCE DE L'INNOVATION ET DU DVELOPPEMENT DE NOTRE

  4. Le processus de commissionnement vu par le maitre d'ouvrage

    E-print Network

    Moro, M.

    2004-01-01

    , technique et financier, national ventuellement rgional, et des comptences locales diverses. UN PATRIMOINE HETEROGENE LE PATRIMOINE 6 300000 m dont 90% > 10 ans L?Ucanssintervient sur 10% des oprations faisant l?objet d?appels d?offres (BOAMP) Plus de 50...% des Urssaf dbut 1990En cours14 Cram dbut 1990RAP depuis 1997Campagne importante de diagnostics Ples rgionaux mis en place . Ples rgionaux PRECI. Ugcam pour l?ASS Structures rgionales Quelques oprationsToutes les oprationsAucune En ASS Toutes...

  5. Le syndrome du canal dAlcock ou nvralgie pudendale : un diagnostic ne pas mconnatre

    PubMed Central

    Ziouziou, Imad; Bennani, Hassan; Zizi, Mohamed; Karmouni, Tarik; Khader, Khalid El; Koutani, Abdellatif; Andaloussi, Ahmed Iben Attya

    2013-01-01

    Rsum Le syndrome du canal dAlcock ou nvralgie pudendale est li la compression chronique du nerf pudendal dans la fossette ischiorectale ou au niveau du ligament sacropineux. Le diagnostic du syndrome dAlcock est surtout clinique. Les examens complmentaires sont domins par les explorations lectrophysiologiques et le test de bloc anesthsique. Le diagnostic repose sur des critres bien prcis, soit les critres de Nantes. La prise en charge doit tre globale, comprenant un traitement mdicamenteux, des infiltrations, des techniques de neuromodulation, et dans les cas graves ou rsistants, un traitement chirurgical qui consiste librer le nerf pudendal. Les nvralgies pudendales peuvent tre rencontres aprs traitement dune incontinence urinaire deffort par bande-lettes sous-urtrales (TVT). Ce syndrome motive des consultations en urologie, car la douleur intresse le territoire du prine et des organes gnitaux. Des signes urinaires peuvent aussi accompagner cette douleur. Il est donc judicieux de connatre cette pathologie. PMID:23914265

  6. Prvalence du tabagisme chez le personnel de l'Hpital Gnral de Douala, Cameroun

    PubMed Central

    Mbatchou Ngahane, Bertrand Hugo; Luma, Henry; Ndiaye, Mor; Njankouo, Yacouba Mapoure; Mbahe, Salomon; Wandji, Adeline; Temfack, Elvis; Mouelle Sone, Albert; Dautzenberg, Bertrand

    2012-01-01

    Introduction La prvalence du tabagisme parmi le personnel de sant hospitalier au Cameroun n'est pas connue alors que le tabagisme est en expansion dans ce pays avec 13,2% de fumeurs selon l'OMS. Pour combler ce manque une enqute sur les consommations, les connaissances, opinions et attitudes vis--vis des fumeurs a t conduite l'Hpital Gnral de Douala, l'un des hpitaux de rfrence du Cameroun. Mthodes Du 1er au 30 Avril 2010, des questionnaires anonymes ont t distribus par des enquteurs dans les services ou via les surveillants et recueillis et analyss de faon anonyme. Rsultats Sur 402 questionnaires distribus 277 ont t rcuprs. La prvalence de fumeurs est de 3,6% parmi les soignants et de 9,4% parmi les autres personnels soit en moyenne sur l'ensemble de l'hpital 5,4%. Les produits fums taient toujours des cigarettes. L'initiation du tabagisme souvent t tardive (21,5 ans) et la dpendance est absente ou faible chez 33% des fumeurs. Les personnes pensent que c'est leur devoir de questionner sur le tabac et de prendre en charge les fumeurs, mais ils sont presque un sur deux ignorer la loi Camerounaise. Conclusion Le tabagisme chez le personnel hospitalier est une ralit au Cameroun; le personnel soignant et les pouvoirs publics devraient s'impliquer davantage dans la lutte contre ce flau qui est en expansion dans les pays du sud. PMID:22514759

  7. La tuberculose pulmonaire et le tabac: propos de 100 cas

    PubMed Central

    Janah, Hicham; Souhi, Hicham; Kouissmi, Hatim; Marc, Karima; Zahraoui, Rachida; Benamor, Jouda; Soualhi, Mona; Bourkadi, Jamal Eddine

    2014-01-01

    Le tabagisme et la tuberculose sont deux enjeux majeurs de sant publique au niveau mondial, en particulier dans les pays mergents. Pour dterminer les particularits cliniques, radiologiques, bactriologiques et thrapeutiques de la tuberculose pulmonaire chez les sujets tabagiques nous avons men une tude prospective au service de phtisiologie de l'hpital Moulay Youssef sur une priode de 10 mois, portant sur 100 nouveaux cas de tuberculose pulmonaire, rpartis en 2 groupes, 50 patients tabagiques: Groupe A et 50 patients non tabagiques: Groupe B. Tous nos patients taient de sexe masculin, lge moyen tait de 41 ans 12 chez le groupe A et de 36 ans 16 chez le groupe B. Le dlai de consultation tait plus long chez les tabagiques, la mdiane tait de 60j (30; 98) contre 40j (30; 60), la symptomatologie clinique tait variable chez les deux groupes, domine par les expectorations chez les tabagiques 96% contre 60%. Les lsions radiologiques taient similaires chez les deux groupes ainsi que la charge bacillaire. Tous les patients ont t mis sous traitement antituberculeux. Aprs un mois du traitement, la Bacilloscopie tait ngative chez 50% du groupe A contre 66% chez le groupe B. la rgression des lsions radiologiques tait similaire chez les deux groupes. Le retard diagnostique et le retard de ngativation des frottis sont les principales particularits de la tuberculose pulmonaire du sujet tabagique. Le sevrage tabagique doit faire partie intgrante de la prise en charge des patients atteints de tuberculose. PMID:25821545

  8. Des ports, des ports, encore des ports ? En Mditerrane, le plateau continental est gnralement troit, de telle sorte que les fonds de

    E-print Network

    Boudouresque, Charles F.

    Des ports, des ports, encore des ports ? En Mditerrane, le plateau continental est gnralement Sahara. Tous les amnagements littoraux (ports, endigages, plages artificielles) sont concentrs sur les port tous les 7 km de cte ; ce chiffre tombe 5 km en rgion PACA, et 3 km si l'on considre le

  9. Le concept de symbiose se dgage dans la deuxime moi-ti du XIXe sicle, d'une nbuleuse d'observations et de

    E-print Network

    ENTRE LES TERMITES CHAMPIGNONNISTES ET LE CHAMPIGNON. Le champignon est cultiv sur des meules constitues d'excrments et abrites dans les termitires. Dans l'alimentation vgtale des termites, les pour les fourmis et termites champignonnistes. Les alentours des termitires de ces der- niers sont

  10. Si vous pensez que c'est juste un mal de jambe dtrompez-vous: ce que les leaders en sant doivent savoir sur la maladie artrielle priphrique.

    PubMed

    Papia, Giuseppe; Mayer, Perry; Kelton, David; Queen, Douglas; Elliott, James A; Kuhnke, Janet L

    2015-11-01

    Environ 800 000 Canadiens ont une maladie artrielle priphrique (MAP), une cause majeure d'amputation. Pourtant, le public et les cliniciens connaissent trs peu cette maladie. Le prsent article traite de la campagne de sensibilisation Si vous pensez que c'est juste un mal de jambe dtrompez-vous que l'Association canadienne du soin des plaies a lance pour contrer cette tendance. Il porte galement sur les facteurs de risque et le dpistage de la MAP, son lien avec le diabte, son traitement et ses soins, ses innovations en matire de soins de la MAP et la ncessit de faire preuve de leadership sur le plan des politiques. PMID:26487733

  11. Chapitre pour le livre disabelle Drouet sur le Baysianisme Le cerveau est-il une machine Baysienne?

    E-print Network

    Edinburgh, University of

    origines de cette ide sont quelquefois attribues Hermann von Helmholtz1 . Etudiant l'oeil humain et observant combien cet instrument optique tait imparfait, von Helmholtz a propos que la perception visuelle

  12. Ensemble des troubles causs par l'alcoolisation ftale : lignes directrices canadiennes concernant le diagnostic

    PubMed Central

    Chudley, Albert E.; Conry, Julianne; Cook, Jocelynn L.; Loock, Christine; Rosales, Ted; LeBlanc, Nicole

    2005-01-01

    Rsum LE DIAGNOSTIC DE L'ENSEMBLE DES TROUBLES CAUSS PAR L'ALCOOLISATION FTALE (ETCAF) est complexe et l'laboration de lignes directrices concernant le diagnostic est justifie. Un sous-comit du Comit consultatif national de l'Agence de sant publique du Canada sur l'Ensemble des troubles causs par l'alcoolisation ftale a examin, analys et intgr les mthodes de diagnostic actuelles afin de parvenir une mthode de diagnostic normalise faisant le consensus au Canada. L'objet du prsent document est d'examiner et de clarifier l'utilisation des systmes de diagnostic actuels et de formuler des recommandations quant leur application pour le diagnostic des dficiences lies l'ETCAF chez des individus de tous les ges. Les lignes directrices sont fondes sur un vaste consensus de praticiens et d'autres intervenants spcialiss dans le domaine. Ces lignes directrices ont t organises en sept catgories, soit le dpistage et l'orientation vers les spcialistes, l'examen physique et le diagnostic diffrentiel, l'valuation du comportement neurologique, le traitement et le suivi, les antcdents de consommation d'alcool de la mre pendant la grossesse, les critres du diagnostic pour le syndrome d'alcoolisation ftale (SAF), SAF partiel et troubles neurologiques du dveloppement lis l'alcool, l'harmonisation de l'Institute of Medicine (IOM) et des approches du Code diagnostique 4 chiffres. Le diagnostic exige une valuation complte des antcdents, ainsi qu'un examen physique et du comportement neurologique, tout en recourant une approche multidisciplinaire. Les prsentes lignes directrices pour le diagnostic du syndrome d'alcoolisation ftale et des dficiences qui y sont associes sont les premires avoir t labores au Canada et elles sont fondes sur la consultation d'un grand ventail de spcialistes du diagnostic.

  13. eJournal -une mtaphore pour soutenir la collaboration dans un environnement d'apprentissage flexible bas sur

    E-print Network

    Nguyen-Ngoc, Anh Vu

    'apprentissage flexible basé sur le Web Anh Vu Nguyen Institut d'ingénierie des systèmes Ecole Polytechnique Fédérale de contexte flexible Nous avons déjà identifié dans la partie précédente les deux niveaux de collaboration

  14. Communiqu de presse 25 septembre 2013 L'impact minor du changement climatique sur l'extinction

    E-print Network

    Communiqu de presse 25 septembre 2013 L'impact minor du changement climatique sur l'extinction extinctions actuelles des poissons d'eau douce dues aux pressions anthropiques seraient bien suprieures 'une des causes majeures de leur extinction. Mais ces modles ngligent le facteur temps et ne prcisent

  15. II Dossier scientifique : LAMFA 2006 II.1 -Rapport scientifique concis et utilisation des crdits sur les quatre dernires annes

    E-print Network

    Petite, Samuel

    crdits sur les quatre dernires annes (comprenant l'organigramme de l'unit au contrat prcdent) Organigramme de l'unit au contrat prcdent : LAMFA UMR 6140 CNRS-UPJV Responsable : Professeur Olivier GOUBET. Le LAMFA comprend aussi 1 adjoint administratif et 1 assistant ingnieur informatique. De plus

  16. 13Chloniens 33 mars 2014 Le coin de l'leveur

    E-print Network

    Rasmont, Pierre

    engendrs par les printemps difficiles, le mieux est d'organiser une hibernation artificielle, sous abris. La premire indication prcise sur l'hibernation des Emydidae en captivit est fournie par Rollinat mauvaise saison." Pour cette espce, il y aurait donc deux modalits possibles : - soit une hibernation

  17. Devoir en temps libre d'algorithmique rendre le mardi 24 octobre 2000

    E-print Network

    Portier, Natacha

    'algorithme pour construire un mariage maximum ? 8. On a vu que s'il existe un chemin M-augmentant, M n'est pas mariage l'homme le plus haut sur sa liste qui ne l'a pas déjà rejetée. Tou homme qui reçoit k #21; 2

  18. IFT 6575: DEVOIR 3 Patrice Marcotte `A remettre le mardi 17 novembre au debut du cours

    E-print Network

    Marcotte, Patrice

    determinerez. #12;4 (15 points) Le jeu INSTANT INSANITY est compose de 4 cubes dont les faces sont variables enti`eres. Pour plus d'information sur ce jeu, vous pouvez consulter: http://en.wikipedia.org/wiki/Instant_Insanity

  19. Louvain-la-Neuve, le 1er avril 2011 Enseignement UCL

    E-print Network

    Nesterov, Yurii

    Louvain-la-Neuve, le 1er avril 2011 Enseignement UCL Les diplmes d'architecte et d'ingnieur architecte mnent un emploi La presse a fait cho, ces derniers jours, une enqute du FOREM sur l pourcentage d'insertion aprs 6 mois, les diplmes d'architecture et d'ingnieur architecte. La Facult d

  20. Mapping d'ontologies pour le Web Smantique Proposition de projet long

    E-print Network

    Grigoras, .Romulus

    2008 1/2 1. Vinci Consulting Depuis sa cration en 1992, Vinci Consulting est le spcialiste du. Dans ce cadre, l'quipe projet innovant de Vinci Consulting travaille sur ces techno- logies et : Evrard Fabrice (fabrice.evrard@enseeiht.fr) Contact industriel : Richard Camille (camille.richard@vinci

  1. Le projet FORVER : FORts, biomasses et leurs filires durables de Valorisation nERgtique

    E-print Network

    Matias, Catherine

    nergies renouvelables Biomasse en vert Devin, 1992 #12;Certaines limites de la biomasse-nergie Le bois interdisciplinaire sur la valorisation nergtique du bois. CO2, H2O Energie Mobilisation Procd Energie, Rejets . Arbres Sol Sous-tage Cycle de l'eau Bilan Energie Cycle du carbone Develop -pement des plantes Micro

  2. Voici donc le dernier numro de Gosciences-Infos avant l't. Un t sans rapport AERES rdiger... Mais avec quelques devoirs de vacances tout de mme, de faon tre tout--fait

    E-print Network

    Cattin, Rodolphe

    Padron Navarta sur un poste de chercheur CNRS. Bienvenue aussi nos trs nombreux visiteurs, postdocs, fusion partielle et transport de magmas dans le manteau. En plus des prsentations orales et des posters

  3. Evaluation des connaissances des parents sur les bronchiolites aigus

    PubMed Central

    Gueddari, Widad; Tazi, Abderrahmane; Ouardi, Amine; Nani, Samira; Zineddine, Abdelhadi

    2014-01-01

    Les infections respiratoires (IR) constituent la deuxime cause de mortalit infantile au Maroc, d en partie l'absence d'information et de sensibilisation. Le but de ce travail tait dvaluer les connaissances des parents sur la bronchiolite aigu, infection respiratoire trs frquente. Nous avons ralis une enqute base sur un questionnaire, auprs de parents de nourrissons consultants pour toux, avec ou sans gne respiratoire. 180 parents ont t inclus dans ltude. Les parents pensaient que l'infection respiratoire tait secondaire au climat froid (96%); seuls 4% ont voqu une origine infectieuse. Aucun des parents ne savait que le lavage des mains tait un moyen de prvention de la transmission. Les parents ont majoritairement rpondu que la kinsithrapie respiratoire ne servait rien (65%), et qu'elle tait nocive (24.5%). Ce manque de connaissances fondamentales en matire d'IR et de bronchiolite en particulier, devrait inciter entreprendre un programme de sensibilisation PMID:25328606

  4. Le sumatriptan intranasal pour la migraine chez les enfants

    PubMed Central

    Goldman, Ran D.; Meckler, Garth D.

    2015-01-01

    Rsum Question Je vois de plus en plus denfants et dadolescents qui souffrent de cphales pouvant se classer dans la catgorie des migraines. Jai fait des lectures sur le sumatriptan par voie intranasale comme thrapie abortive. Est-ce un traitement efficace? Rponse La migraine aigu chez les enfants et les adolescents est frquente et difficile traiter. Le sumatriptan intranasal est une option sre et gnralement efficace pour les enfants et les adolescents. La dose actuellement recommande est de 20 mg pour les enfants qui psent plus de 40 kg et de 10 mg pour ceux dont le poids se situe entre 20 et 39 kg. Il faudrait faire des tudes de plus grande envergure pour contrecarrer les limitations des chantillons de petite taille et mieux comprendre la faible concentration plasmique et les effets placebo observs dans les tudes jusqu prsent.

  5. Algorithmes de tris Le tri d'un ensemble d'objets consiste `a les ordonner en fonction de cles et

    E-print Network

    Denis, François

    Chapitre 4 Algorithmes de tris Le tri d'un ensemble d'objets consiste `a les ordonner en fonction de cl´es et d'une relation d'ordre d´efinie sur cette cl´e. Le tri est une op´eration classique et tr stocker les objets, et par comparaison, c'est-`a-dire que le tri s'effectue en comparant les objets entres

  6. Cancer dvelopp sur dilatation kystique de la voie biliaire: propos dun cas

    PubMed Central

    Soufi, Mehdi; Lahlou, Mohammed Khalid; Chad, Bouziane

    2014-01-01

    Les auteurs rapportent un cas de dilatation kystique du choldoque intra- pancratique dcouvert chez une femme de 46 ans et compliqu d'un carcinome tubulo-papillaire n'envahissant pas le pancras. Le traitement a consist en une duodnopancratectomie cphalique avec un curage ganglionnaire et anastomose hpatico-jjunale; la survie tait de 30 mois; les auteurs abordent les aspects radiologiques, anatomopathologiques, thrapeutiques et pronostiques de ces cancers dvelopp sur dilatation kystique de la voie biliaire et discutent la place d'une radiothrapie complmentaire de la chirurgie susceptible d'amliorer la survie. PMID:25922635

  7. Cancer du sein sur tissu mammaire ectopique: propos de 2 cas

    PubMed Central

    Haddad, Houssam; Bourhaleb, Zouhour; El Harroudi, Tijani; Mezouar, Loubna; El Hfid, Mohamed

    2012-01-01

    Le cancer du sein sur tissu mammaire ectopique est une tumeur rare qui reprsente 0,2 0,6% de l?ensemble des cancers du sein. Les auteurs en rapportent 2 cas pris en charge dans 2 centres d?oncologie marocains. Il s?agit de 2 patientes ges de 31 ans et 47 ans prsentant un cancer du sein sur tissu mammaire ectopique en situation axillaire. Une tumorectomie avec curage ganglionnaire axillaire homolatral a t ralise chez les 2 patientes dont une aprs une chimiothrapie noadjuvante. Le traitement adjuvant a compris une chimiothrapie, radiothrapie puis une hormonothrapie. Aprs un recul de 12 mois et 20 mois respectivement, les 2 patientes sont en rmission complte. PMID:23330041

  8. Effets de la formation sur la violence conjugale

    PubMed Central

    Zaher, Eman; Keogh, Kelly; Ratnapalan, Savithiri

    2014-01-01

    Rsum Objectif Dcrire et valuer lefficacit de la formation concernant la violence conjugale pour amliorer les connaissances et permettre la reconnaissance et la prise en charge par les mdecins des femmes victimes de violence. Sources des donnes On a fait une recension dans la base de donnes des rvisions systmatiques de Cochrane, MEDLINE, PubMed, PsycINFO, ERIC et EMBASE pour trouver des articles publis entre le 1e janvier 2000 et le 1e novembre 2012. Des recherches manuelles ont complt cette recension pour cerner des articles pertinents laide dune stratgie de recherche combinant des textes, mots et expressions MeSH. Slection des tudes On a choisi des tudes randomises contrles qui portaient sur des interventions ducatives lintention des mdecins et fournissaient des donnes sur les effets des interventions. Synthse On a inclus 9 tudes randomises contrles qui dcrivaient diffrentes approches pdagogiques et diverses mesures des rsultats. Trois tudes examinaient les effets dinterventions ducatives pour des mdecins en formation postdoctorale et ont constat une augmentation des connaissances, mais il ny a eu aucun changement dans le comportement en ce qui a trait lidentification des victimes de violence conjugale. Six tudes portaient sur des interventions ducatives pour des mdecins en pratique active. Trois dentre elles utilisaient une approche multiples facettes pour les mdecins, qui combinait une formation ainsi que des interventions de soutien de la part du systme pour changer les comportements des mdecins, comme une sensibilisation gnrale accrue la violence conjugale au moyen de brochures et daffiches, des aide-mmoire pour rappeler aux mdecins comment identifier les victimes, des moyens pour faciliter laccs des mdecins des services de soutien pour les victimes, la ralisation daudits et la fourniture de rtroaction. Les interventions ducatives multiples facettes prenaient la forme dateliers interactifs, dapprentissage sur le web et de formation exprientielle. Une autre tude utilisait des discussions de groupes tmoins et de la formation et a permis de constater une amlioration dans le signalement de la violence conjugale par les mdecins. Les 2 autres tudes ont relev une meilleure perception par les mdecins en pratique de leur confiance en eux laide dapprentissage par problmes en ligne. Conclusion Il a t difficile de dterminer quelle stratgie pdagogique tait la plus efficace tant donn que les interventions ducatives et les mesures des rsultats variaient entre les tudes choisies. De brves interventions pour les mdecins en formation postdoctorale amlioraient les connaissances mais ne semblaient pas influencer les comportements. La formation en ligne sous forme dapprentissage par problmes amliorait les perceptions des mdecins en pratique, leurs connaissances et leurs habilets quant la prise en charge de la violence conjugale. La formation des mdecins combine des interventions de soutien de la part du systme semblait bnfique aux victimes de violence conjugale et augmentait le nombre de demandes de consultations auprs des ressources de soutien leur intention.

  9. Universite de Marseille, 2006 Projet sur la simulation numerique de la recuperation assistee des hydrocarbures

    E-print Network

    Gallouët, Thierry

    Universit´e de Marseille, 2006 Projet sur la simulation num´erique de la r´ecup´eration assist la simulation num´erique de la r´ecup´eration des hydrocarbures pi´eg´es dans un r´eservoir p, comment injecter. . . pour r´ecup´erer le plus possible d'hydrocarbures). Un autre probl`eme int

  10. Formule de Plancherel pour les fonctions de Whittaker sur un groupe reductif p-adique

    E-print Network

    Provence Aix-Marseille I, Université de

    ´eterminons ici la transformation de Fourier de l'espace de Schwartz C(U0\\G, ). Au del`a du r´esultat, ce travail-Chandra, pour les fonctions lisses sur le groupe. Au del`a du r´esultat, ce travail met en place un cadre qui devrait s'av´erer utile pour d'autres formules de Plancherel, notamment pour les espaces sym´etriques r

  11. Structure de cat'egorie de mod`eles sur Cat d'apr`es Thomason

    E-print Network

    Bruguières, Alain

    Structure de cat'egorie de mod`eles sur Cat d'apr`es Thomason Au cours de ses expos'es, Georges a d'efini les 'equivalence faible de Cat comme 'etant les fl`eches de Cat dont l'image par le foncteur `espace classifiant' B : Cat \\Gamma! Top est une 'equivalence faible. Si l'on note We 0 la classe des 'equivalences

  12. Inhomogeneites dans le Vent des Etoiles Wolf-Rayet

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Robert, Carmelle

    1992-01-01

    Des mesures spectroscopiques effectuees avec un haut rapport signal sur bruit et une bonne resolution ont demontre l'existence de regions perturbees en mouvement dans le vent d'etoiles Wolf-Rayet (WR). L'echantillon d'objets etudies ici comprend 9 etoiles WR couvrant differents sous-types WN et WC. De nombreuses petites structures variables superposees au profil des raies d'emission formees dans le vent stellaire signalent la presence des perturbations. L'etude des variations globales des raies et l'examen des micro-structures individuelles ont permis de decrire plusieurs caracteristiques des perturbations. Entre autres, on observe des correlations significatives entre le niveau de variabilite des raies et certains parametres des etoiles qui confirment que le phenomene de variabilite est intrinseque au vent stellaire. En comparant les changements des vitesses radiales et des largeurs equivalentes des differentes raies d'une meme etoile, on conclut que les regions perturbees ont une etendue finie par rapport a l'enveloppe des etoiles. On peut facilement suivre les structures individuelles sur une periode de temps couvrant ~eq8 heures (et peut etre meme 24 heures) avant qu'elles ne disparaissent. Durant ce temps les structures se deplacent en s'eloignant du centre de la raie. A partir des differents comportements notes lors de l'analyse des variations globales et lors de l'examen des structures individuelles, on propose de representer les perturbations par un modele d'inhomogeneites discretes en expansion dans le vent. On suppose simplement que les inhomogeneites emettent comme le vent global (et absorbent aussi si le vent global montre un profil P Cyg). La superposition du graphique de l'acceleration radiale moyenne des inhomogeneites de WR140 en fonction de leur vitesse radiale et du modele theorique d'inhomogeneites qui suivent la loi generale de vitesse donne un taux d'acceleration lent, avec beta >= 3 pour les inhomogeneites de cette etoile. On obtient, entre autres, une correlation entre le nombre d'inhomogeneites detectees et la vitesse terminale. Cette relation explique bien l'anti-correlation observee entre le niveau de variabilite spectroscopique, photometrique ou polarimetrique et la vitesse terminale. On estime pour toutes les etoiles une masse moyenne des inhomogeneites de 7 times 10^{ -10} Modot et un taux de perte de masse sous la forme d'inhomogeneites detectables qui correspond a 10% de la perte de masse du vent total. L'histogramme du nombre d'inhomogeneites en fonction du leur flux pourrait cependant predire l'existence d'un grand nombre de petites structures non-detectees ici a cause du rapport signal sur bruit relativement trop faible. Ce resultat interessant, qui demande cependant a etre verifie, suggere que le vent pourrait etre forme d'un ensemble quasi infini d'inhomogeneites. En ajustant une loi de puissance dans l'histogramme du flux de chaque etoile, on calcule, pour les plus grosses structures, un exposant = -2.4 +/- 0.2. On constate alors que cette valeur est compatible avec celle que predit la turbulence supersonique. Les structures observees dans les spectres des etoiles WR ont des caracteristiques tres semblables a celles des etoiles O. On propose alors que les perturbations observees chez ces 2 types d'etoiles ont une meme origine. Parmi les mecanismes deja proposes dans le passe pour expliquer les variations des etoiles O et WR (instabilites radiatives, pulsations et champ magnetique) on ne saurait encore dire <=uel, ou lesquels, correspondent le mieux aux observations. Dans les projets futurs, on propose de considerer aussi le role que pourrait avoir la turbulence pour expliquer les perturbations du vent stellaire.

  13. Diffusion des macromolcules de dextrane dans le gel Sphadex G-200

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Moussaoui, M.; Hamieh, T.; Toufaily, J.; Naoufal, D.

    2005-05-01

    Dans cet article nous avons tudi la diffusion des macromolcules de dextrane marques l'isothiocyanate de fluorescine (FITC), dans les perles de l'ultrogel AcA34, par la mthode du retour de la fluorescence aprs photoblanchiment (FRAP). Le coefficient de partage chromatographique (Kc), a t dtermin par chromatographie sur une colonne de l'ultrogel AcA34. Le coefficient de partage microfluorimtrique (Kf) a t dtermin par la technique de (FRAP), en mesurant la fois, la fluorescence dans la perle et dans le solvant. La relation entre le coefficient de partage chromatographique et le rayon de Stokes (Rs) des macromolcules a t tudie en appliquant la relation de Laurent et Killender, alors que la variation du coefficient de diffusion relatif D/D0, a t tudie en fonction de Kc en appliquant la thorie d'Ogston et al.

  14. Le cancer en milieu chirurgical pdiatrique au Togo

    PubMed Central

    Gnassingbe, Komla; Guedenon, Koffi Mawuse; Kanassoua, Kokou; Adabra, Komlan; Kpabi, Kagnimtassou; Akakpo-Numado, Gamedzi Komlatse; Napo-Koura, Gado; Tekou, Hubert

    2014-01-01

    Introduction Le but de ce travail tait de relever les aspects pidmiologiques des cancers de l'enfant en milieu chirurgical, dcrire les problmes poss par ces cancers et valuer les rsultats de leur prise en charge Mthodes Il s'agit d'une tude rtrospective analytique sur dossiers de patients gs de moins de 15 ans pris en charge dans le service de chirurgie pdiatrique pour cancer solide de preuve anatomopathologique entre janvier 1987 et dcembre 2010. Jusqu'en 2010, les hpitaux publics du Togo ne disposaient pas d'imagerie par rsonance magntique ni de la tomodensitomtrie. Il n'existe pas de service d'oncologie pdiatrique, ni de radiothrapie au Togo. Depuis quelques annes maintenant, le Togo a intgr le Groupe Franco Africain d'oncologie Pdiatrique (GFAOP) et les patients bnficient gracieusement des antimitotiques pour la prise en charge de certains cancers. Rsultats Trente un patients avaient t pris en charge dans le service de chirurgie pdiatrique pour cancer. Parmi eux, il y avait 18 garons (58,06%) et 15 filles (41,94%). Lge moyen des patients tait de 7,62 ans (extrmes: 3 mois et 15 ans). Les patients taient galement rpartis dans les diffrentes tranches dge. Les circonstances de dcouverte variaient selon le type de tumeurs. Les tumeurs des tissus mous reprsentaient 51,61% des cas, les tumeurs germinales 25,81% des cas et les tumeurs osseuses 22,58% des cas. Le dlai moyen dvolution avant la consultation tait de 4,6 mois (extrmes: 2 et 14 mois). Le taux de dcs tait de 54,84% des cas. Conclusion Les cancers solides de l'enfant sont caractriss par un retard la consultation et un plateau vise diagnostique et thrapeutique trs limit entrainant de ce fait une forte mortalit. PMID:25161753

  15. Retour vers le futur: l'exprience des patients et le lien avec la qualit, la scurit et le rendement financier.

    PubMed

    Cochrane, Bonnie S; Hagins, Mitch; King, John A; Picciano, Gino; McCafferty, Maureen M; Nelson, Brian

    2015-11-01

    Au Canada, l'amlioration de l'exprience des patients est devenue une priorit des politiques de sant. Le perfectionnement et la normalisation des outils et systmes pour surveiller les mesures de l'exprience des patients augmentent, tandis que la tendance vers une plus grande reddition de compte sur des amliorations durables et abordables se confirme. Pour de nombreux professionnels de la sant, ce phnomne fait foi d'un intrt renouvel pour les besoins et priorits fondamentaux des patients, aprs des dcennies o les changements structurels et technologiques ont domin les programmes de sant. Pour les leaders en sant canadiens, l'amlioration de l'exprience des patients comporte actuellement de grands dfis et de belles possibilits. cet gard, l'exprience des organisations partenaires du groupe Studer au Canada est la fois pertinente et instructive. Ces organisations ont adopt un modle, du nom de Evidence-Based Leadership (EBL, ou leadership fond sur des donnes probantes), qui favorise et soutient l'harmonisation de l'ensemble des activits et des comportements, conformment des objectifs organisationnels prcis, y compris des amliorations mesurables de l'exprience des patients. Le prsent article expose des tudes de cas d'organisations qui ont adopt l'EBL. Ces organisations ont ralis des progrs rapides en matire d'indicateurs de l'exprience des patients, ainsi que dans des secteurs essentiels comme les rsultats cliniques, la scurit et le rendement financier. Les donnes mergentes sur les facteurs et processus qui sous-tendent ces amliorations sont galement abordes. PMID:26487730

  16. Le traitement conservateur du cancer du sein: exprience d'une quipe tunisienne

    PubMed Central

    Dimassi, Kaouther; Gharsa, Anissa; Chanoufi, Mohammed Badis; Sfar, Ezzeddine; Chelli, Dalenda

    2014-01-01

    En Tunisie, le cancer du sein touche des femmes jeunes avec une taille moyenne au moment du diagnostic 5 cm. Ces particularits font que la chirurgie radicale reste prdominante. Nous prsentons dans ce travail l'exprience de notre quipe en matire de chirurgie conservatrice du cancer du sein. Le but de ce travail est dvaluer les rsultats de ce traitement. Etude rtrospective longitudinale, sur une priode de 75 mois. Nous avons inclus toutes les patientes ayant bnfici d'un traitement conservateur pour une tumeur maligne du sein. Ont t analyss: les caractristiques pidmiologiques, les aspects radiologiques et histologiques. Le suivi des malades s'est bas sur la dtection des rcidives. Nous avons valu le rsultat esthtique la fin de la radiothrapie. Le traitement conservateur a t ralis dans 23.8% des cas. Le taux de rcidives locales tait de 6.8% avec une corrlation significative pour une taille tumorale > 30 mm (p= 0.009), l'association d'une composante intracanalaire (p= 0.035), le statut triple ngatif (p= 0.003) et des marges d'exrse < 5mm sans recoupes per-opratoires (p = 0.045). Les facteurs suivants taient significativement lis au risque de survenue de mtastases distance: le statut triple ngatif (p= 0.003), taille tumorale > 30mm (p = 0.006) et l'atteinte ganglionnaire (p = 0.001). Le rsultat esthtique tait satisfaisant dans 90% des cas. L'augmentation du nombre de patientes pouvant bnficier d'une chirurgie conservatrice, doit passer imprativement par le dveloppement et la promotion du diagnostic prcoce et du dpistage par la mammographie. PMID:25810795

  17. Communiquer sur un rsultat ou une actualit scientifique Vous souhaitez valoriser une publication scientifique, une actualit innovation (brevet, start-up...), un

    E-print Network

    Matias, Catherine

    caractères, espaces compris). · S'il s'agit d'une publication scientifique, les épreuves de l'article. Ces spécialistes du domaine (comme un chercheur d'une autre discipline). Il doit replacer le travail dans son travailler sur ce sujet ? Qu'apporte de nouveau le travail réalisé ? · Il doit ensuite donner des indications

  18. Troubles de la mnopause: enqute sur les connaissances, attitudes et pratiques du personnel des structures sanitaires de Dakar

    PubMed Central

    Diouf, Abdoul Aziz; Faye-Dim, Marie Edouard; Guye, Mamour; Sandjon, Tatiana Gisle; Mbaye, Magatte; Moreau, Jean Charles; Diouf, Alassane

    2014-01-01

    Introduction Evaluer le niveau de connaissance du personnel de sant des structures sanitaires de la rgion de Dakar, l'attitude et les pratiques face aux troubles de la mnopause. Mthodes Enqute prospective auprs de 135 prestataires avec un questionnaire anonyme divis en quatre rubriques: les caractristiques socioprofessionnelles, les connaissances gnrales sur la mnopause, l'attitude et la pratique du prestataire par rapport la mnopause trouble. Rsultats Les prestataires de sant inclus dans ltude taient rpartis comme suit: 11 gyncologues, 37 mdecins en spcialisation gyncologique, 34 mdecins gnralistes et 53 sages-femmes dtat. Lge moyen tait de 35 ans. Le sexe fminin reprsentait 64% du groupe. Vingt et un pourcent des prestataires exeraient depuis plus de 10 ans. De manire globale, les connaissances gnrales sur la mnopause taient satisfaisantes du moment o la majeure partie des prestataires tait en mesure de poser le diagnostic et de prvoir les consquences du dficit hormonal. La majorit des prestataires (62%) tait favorable au traitement de la mnopause trouble. Cependant, nous notons une certaine insuffisance dans le traitement de la mnopause, aussi bien dans le cadre de la thrapie hormonale que dans l'utilisation des moyens alternatifs. Conclusion Le nombre de femmes mnopauses augmente progressivement, et il convient de runir toutes les stratgies de mise niveau afin de faire face au dfit de l'amlioration de la qualit de vie de cette catgorie de la population. PMID:25489362

  19. Influence des interactions du couple ciment/adjuvant dispersant sur les proprietes des betons: Importance du mode d'introduction des adjuvants

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Baalbaki, Moussa

    1998-12-01

    Les travaux de recherche de cette these de doctorat ont porte sur les phenomenes d'incompatibilite (ou de compatibilite) ciment/adjuvant dispersant en mettant l'accent sur l'influence du mode d'introduction des adjuvants sur les proprietes des betons frais et durcis. Les aspects physiques et chimiques de l'interaction ciment/adjuvant a ete relies aux proprietes des betons en tenant compte du rapport E/C, de la teneur en C3A du ciment ainsi que du type d'adjuvant dispersant. Le programme experimental propose debute par une etude rheologique et mecanique sur pate et sur beton. Le comportement du superplastifiant a base de polynaphtalene (PNS) depend surtout de son interaction avec les premiers produits d'hydratation du ciment. Cette interaction du superplastifiant PNS avec le ciment est remarquablement differente dans le cas ou l'ajout du PNS est differe de quelques minutes. Lorsque le superplastifiant PNS est introduit directement avec l'eau de gachage, on remarque la formation d'un gel blanc compose d'ettringite, de CaCO 3 et de polynaphtalene et ce compose organo-mineral est presque inexistant lorsque le superplastifiant PNS est ajoute en mode differe. Ce gel organo-mineral se forme a partir de la solution entre les aluminates de calcium hydrates, les sulfates et le PNS, et est responsable de la perte d'affaissement du beton. Les analyses au microscope electronique a balayage montrent que l'introduction du superplastifiant PNS en mode S1 (ajout direct) engendre la precipitation d'une plus grande quantite d'ettringite et de produit organo-mineral. Cette ettringite finement cristallisee, abondante et enchevetree aura pour consequence de diminuer les proprietes rheologiques des betons et des pates. Ce phenomene ne s'observe pas lorsque le superplastifiant PNS est introduit en mode differe. Le mode d'introduction du superplastifiant a base de polyacrylate (PAE) n'affecte nullement le comportement rheologique du beton. Par ailleurs, le gel organo-mineral n'apparait pas avec le superplastifiant PAE. Le superplastifiant PNS et son adsorption n'est pas fonction de la teneur en C3A. Un resultat tres important est la concentration en calcium qui est beaucoup plus elevee avec le superplastifiant PNS, surtout avec le ciment a forte teneur en C3A. Il semble que l'hydratation des phases du ciment soit controlee par la presence du superplastifiant PAE. Les analyses au microscope electronique a balayage avec le superplastifiant a base de polyacrylate apres 60 minutes d'hydratation du ciment montre de facon tres nette que la surface des grains de ciment est denudee de tout produit d'hydratation. En ce qui concerne les reducteurs d'eau, l'ajout en mode differe produit un certain effet benefique sur la rheologie et depend aussi du dosage surtout avec le reducteur d'eau de portee moyenne a base de lignosulfonate modifie (LM). Dans tous les cas, le reducteur d'eau ordinaire CG retarde plus la prise que le reducteur d'eau de portee moyenne LM. (Abstract shortened by UMI.)

  20. Lignes directrices sur laiguillage des cas souponns de cancer colorectal par un mdecin de famille ou autre professionnel des soins primaires

    PubMed Central

    Del Giudice, M. Elisabeth; Vella, Emily T.; Hey, Amanda; Simunovic, Marko; Harris, William; Levitt, Cheryl

    2014-01-01

    Rsum Objectif Ces lignes directrices ont pour but daider les mdecins de famille et les autres professionnels des soins primaires reconnatre les caractristiques qui devraient susciter leurs soupons quant la prsence dun cancer colorectal (CCR) chez leurs patients. Composition du comit Les membres du comit ont t choisis parmi les dirigeants rgionaux des soins primaires au sein du Rseau provincial des soins primaires et de la lutte contre le cancer, les membres du Comit consultatif sur le dpistage du cancer colorectal de lOntario et les membres du Groupe sur le sige de la maladie, Cancer gastrointestinal, dAction Cancer Ontario. Mthodes Ces lignes directrices sont le fruit dune revue systmatique et dune synthse des donnes probantes, ainsi que dun examen formel par des intervenants canadiens pour valider la pertinence des recommandations. Rapport Des lignes directrices fondes sur des donnes probantes ont t labores pour amliorer la prise en charge des patients qui prsentent des caractristiques cliniques dun CCR et ce, dans le contexte canadien. Conclusion Un quilibre judicieux entre une suspicion de CCR et le niveau de risque dun tel cancer devrait favoriser une demande de consultation en temps opportun par les mdecins de famille et les professionnels des soins primaires. Ces lignes directrices pourraient aussi orienter les dcisions de demander une consultation des programmes dvaluation diagnostique du CCR.

  1. Traitement orthopdique d'une fracture pathologique du fmur sur malformation veineuse: propos d'un cas

    PubMed Central

    Guelzim, Soufiane; Lamrani, Omar; Kharmaz, Mohammed; Lahlou, Abdo; Elouadghiri, Mohammed; El Bardouni, Ahmed; Mahfoud, Mustapha; Berrada, Mohammed Saleh; El Yaccoubi, Mouradh

    2015-01-01

    Les malformations vasculaires artrioveineuse, veineuse ou lymphatique reprsentent des dfects localiss dans la morphognse vasculaire. Elles peuvent survenir dans tous les organes, mais prdominent au niveau de membres, plus souvent dans la peau, les espaces celluleux ou les muscles. Le bilan de nombreuses malformations a t transform par l'utilisation de l'angioscanner avec reconstruction ou de l'IRM. Les auteurs rapportent un cas de fracture pathologique du fmur proximal gauche sur malformation veineuse, chez une patiente de 35 ans. Le diagnostic a t port sur un faisceau d'arguments cliniques et paracliniques. La radiographie standard a montr une fracture diaphysaire du tiers suprieur du fmur gauche sur os pathologique. L'IRM de la cuisse gauche ainsi qu'un phlboscanner des membres infrieurs ont objectiv un aspect en faveur d'une malformation veineuse. Vu le dplacement minime de la fracture et le risque trs important de saignement peropratoire, la patiente a bnfici d'un traitement orthopdique; lvolution a t simple, marque par une consolidation au sixime mois. PMID:26600903

  2. VOS DROITS EN MATIERE DE SANTE En octobre 2009, le service social a mene une enqute auprs des agents du C.N.R.S, par le biais d'un

    E-print Network

    Loreau, Michel

    sant au travail. Ce questionnaire anonyme a t distribu 9 % des agents de la dlgation, rencontrs de manire alatoire au sein de l'institution (espaces de dtente, laboratoires...). Trente questions d'un arrt de travail sur le plan financier, les prestations sociales pouvant tre sollicites et

  3. Le Groupe d'Histoire de l'Astronomie du Centre Franois Vite de l'Universit de Nantes, et le patrimoine astronomique

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Boistel, G.; Tirard, S.

    2012-12-01

    Le Groupe d'Histoire de l'Astronomie (GHA) du Centre Franois Vite d'histoire et des techniques de l'Universit de Nantes, travaille et publie rgulirement des travaux de recherche depuis l'anne 2000 dans les domaines de l'histoire des observatoires astronomiques et des observatoires navals, civils ou militaires, et des questions lies la sauvegarde du patrimoine. Ces recherches se font en collaboration avec des astronomes acteurs de la sauvegarde du patrimoine des observatoires (observatoires de Marseille, de Nice, de Bordeaux notamment). Au sein du Centre Franois Vite existe une expertise sur les questions patrimoniales qui doit permettre d'accompagner les astronomes dans la rflexion portant sur la sauvegarde des archives et des instruments des observatoires, ainsi que sur leur valorisation auprs de diffrents publics.

  4. Mise jour sur la vaccination contre lherps zoster

    PubMed Central

    Shapiro, Marla; Kvern, Brent; Watson, Peter; Guenther, Lyn; McElhaney, Janet; McGeer, Allison

    2011-01-01

    Rsum Objectif Rpondre aux questions frquentes concernant lutilisation du nouveau vaccin contre lherps zoster (HZ). Sources de linformation Les rsultats publis dtudes cliniques et dautres tudes, les recommandations du Comit consultatif national de limmunisation du Canada et de lAdvisory Committee on Immunization Practices des tats-Unis; des donnes ont aussi t obtenues dans la monographie du produit approuve par Sant Canada sur le vaccin. Principal message Lherps zoster est caus par la ractivation du virus varicelle-zoster; lalgie post-zostrienne (APZ) est sa complication la plus frquente et la plus grave. Lincidence de lAPZ aprs un zona est directement relie lge, notamment 50% des personnes affectes de plus de 60 ans qui ont des douleurs persistantes non soulages. Le vaccin base de virus vivant contre le HZ rduit lincidence du zona denviron 50 % et de 2 tiers lapparition des APZ. De plus, les symptmes sont attnus et de plus courte dure chez les personnes vaccines. Le vaccin est contre-indiqu chez de nombreux patients immunodprims et pourrait ne pas tre efficace chez les patients qui prennent des mdicaments antiviraux qui agissent contre le virus HZ. Les mdecins devraient tre au courant des diffrentes recommandations touchant ces groupes. Conclusion Le vaccin contre le HZ est une mesure de prvention scuritaire et efficace pour rduire le fardeau global et la gravit du zona chez les adultes plus gs. Le vaccin semble rentable lorsquil est administr des adultes de 60 ans et plus.

  5. Mesures experimentales de l'impact des revetements hydrophobeset superhydrophobes sur la trainee et la portance d'un profil aerodynamique propre et glace

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Villeneuve, Eric

    Ce projet, realise a la demande du Laboratoire International des Materiaux Antigivre, a pour but de mesurer et definir experimentalement l'impact de revetements hydrophobes sur les coefficients de trainee et de portance d'un profil NACA 0012. Pour ce faire, la balance aerodynamique du LIMA devait tout d'abord etre amelioree afin d'offrir une sensibilite suffisante pour realiser le projet. Plusieurs ameliorations ont ete faites, comme le changement des cellules de charge, la diminution du nombre de cellules de charge, le changement du cadre de la balance, etc. Une fois ces ameliorations terminees, la reproductibilite, l'exactitude et la sensibilite ont ete valides afin de s'assurer de la fiabilite des resultats offerts par la balance. Pour les angles d'attaque etudies avec les revetements, soient -6 et 0, la balance a une reproductibilite de +/-2,06% a 360 000 de nombre de Reynolds. Pour valider la sensibilite, des essais a -6 et 0 d'angle d'attaque et des nombres de Reynolds de 360 000 et 500 000 ont ete faits avec des papiers sables. Les resultats de ces essais ont permis de, tracer des courbes de tendances du coefficient de trainee du NACA 0012 en fonction de la rugosite de surface et d'etablir la valeur de la sensibilite de la balance a +/-8 mu m. Cinq revetements populaires ont ete choisis pour l'experimentation, soient le Wearlon, le Staclean, le Hirec, le Phasebreak ainsi que le Nusil. Les revetements sont soumis aux memes conditions experimentales que les papiers sables, et une rugosite equivalente est trouvee par extrapolation des resultats. Cependant, les rugosites equivalentes de surfaces different entre -6 et 0. Les essais avec le Staclean et le Hirec donnent des coefficients de trainee equivalent a ceux avec l'aluminium, alors que le Wearlon, le Nusil et le Phasebreak donnent une augmentation du coefficient de trainee de 13%, 17% et 25% respectivement par rapport a l'aluminium. Pour les coefficients de portance, la balance ne detecte pas l'effet des revetements, ni des papiers sables, sur la force de portance ce qui signifie qu'il entre dans l'insensibilite de la balance. La derniere etape experimentale consistait a mesurer l'impact des revetements sur la formation de la glace ainsi que sur l'evolution des coefficients de trainee et de portance du NACA 0012 en fonction de l'accumulation de glace sur celui-ci. Le Wearlon a ete choisi comme revetement en raison de sa grande popularite. Des essais a -5C et -20C ont ete faits et les resultats ont montres que le Wearlon n'apporte pas d'effet benefique au NACA 0012 en conditions d'accumulations de glace. L'augmentation du coefficient de trainee du profil muni du Wearlon debutait plus rapidement que sur l'aluminium et de l'eau gelait legerement plus loin vers l'arriere du profil pendant les essais, ce qui n'est pas souhaitable. Le coefficient de trainee est superieur d'environ 13% pour le Wearlon par rapport a l'aluminium pendant toute l'accumulation de glace, ce qui correspond au meme ecart lorsque la glace n'est pas en cause. Pour le coefficient de portance, les resultats ne peuvent etre utilises pour une raison qui doit etre investiguee.

  6. Le rle de lomalizumab dans le traitement de lasthme allergique grave

    PubMed Central

    Chapman, Kenneth R; Cartier, Andr; Hbert, Jacques; McIvor, R Andrew; Schellenberg, R Robert

    2006-01-01

    CONTEXTE : Un nouveau traitement anti-immunoglobuline E (anti-IgE) contre lasthme, lomalizumab, a t approuv au Canada. OBJECTIF : Passer en revue les donnes fondamentales et cliniques sur lomalizumab et examiner le rle possible de ce mdicament dans la prise en charge de lasthme au Canada. MTHODOLOGIE : Une recherche documentaire a t effectue dans MEDLINE afin de reprer les tudes menes de 1960 2006 sur lomalizumab. La recherche a galement port sur les rsums de runions scientifiques rcentes dans le domaine des maladies respiratoires et des allergies; par ailleurs, toute donne non publie a t demande au fabricant. Aprs avoir revu et rsum les donnes, un comit mixte constitu de spcialistes des maladies respiratoires et des allergies a rdig un ensemble de recommandations relatives lutilisation de lomalizumab. RSULTATS : Lomalizumab est un anticorps monoclonal humanis qui se lie au domaine C epsilon 3 de la molcule dIgE pour former des complexes immuns solubles qui sont limins par le systme rticulo-endothlial. Ladministration dinjections sous-cutanes espaces de deux ou de quatre semaines la dose recommande entrane une diminution rapide des taux dIgE circulantes libres. Lors de deux essais cliniques de phase III mens auprs de 1 405 adultes et adolescents atteints dasthme modr grave qui recevaient des doses moyennes stables de corticostrodes en inhalation (CSI), lomalizumab a diminu les taux dexacerbation par rapport au placebo et a t associ une amlioration des symptmes ainsi qu une pargne plus importante des corticostrodes. Dans un essai men auprs de 419 patients atteints dasthme grave non matris malgr lutilisation de doses leves de CSI et de la prise concomitante dagonistes bta-2 action prolonge, les exacerbations graves taient de 50 % moins frquentes chez les patients traits par lomalizumab que chez les sujets tmoins. Des analyses rtrospectives ont permis didentifier les caractristiques des patients les plus susceptibles de rpondre au traitement par lomalizumab. RECOMMANDATIONS : Lomalizumab pourrait tre envisag comme traitement dappoint dans les cas atopiques dasthme grave non matris avec des traitements classiques par des doses optimales de CSI et un traitement dappoint appropri (p. ex. : agonistes bta-2 action prolonge). En gnral, les patients sont classs en fonction de leur recours traitement court et frquent ou continu et oral aux corticostrodes. Il ne faut amorcer le traitement quaprs avoir consult un spcialiste pour confirmer le diagnostic et sassurer que le traitement classique est optimal.

  7. Prvention de l'Escarre chez le Bless Mdullaire l'Aide du Capteur de Pressions Textile TexiSense

    E-print Network

    Payan, Yohan

    Prvention de l'Escarre chez le Bless Mdullaire l'Aide du Capteur de Pressions Textile Texi prvention des escarres fond sur l'utilisation d'une nappe textile capable de collecter les pressions partir de fibres spciales tricotes selon un arrangement particulier permettant de raliser des textiles

  8. IFT 6575: DEVOIR 3 Patrice Marcotte `A remettre le mercredi 19 novembre avant la fin du cours

    E-print Network

    Marcotte, Patrice

    points) Le jeu INSTANT INSANITY est compose de 4 cubes dont les faces sont colorees de blanc, de bleu'information sur ce jeu, vous pouvez consulter: http://en.wikipedia.org/wiki/Instant_Insanity . 2 (15 points) Soit

  9. CNRS -Dfi littoral Appel projets 2015 Le CNRS, travers la Mission pour l'interdisciplinarit, engage une rflexion transversale autour

    E-print Network

    van Tiggelen, Bart

    simulation de la dynamique de transformation des espaces littoraux par l'urbanisation sur le moyen et long, complémentaire d'un travail de prospective plus large mené par les forces du CNRS en 2015, visera à explorer les contenir une part de prospective (groupe de travail, séminaire, workshop) et d'animation qui leur permettra

  10. Paris, le vendredi 12 juin 2015 Observatoire de Paris 61 avenue de l'Observatoire 75014 Paris France

    E-print Network

    Aulanier, Guillaume

    Paris, le vendredi 12 juin 2015 Observatoire de Paris 61 avenue de l'Observatoire 75014 Paris'Observatoire de Paris lance son premier MOOC Grand tablissement de recherche et d'enseignement en astronomie et en astrophysique, l'Observatoire de Paris lance, sur la plateforme France Universit Numrique (FUN

  11. Le modele de Hubbard bidimensionnel a faible couplage: Thermodynamique et phenomenes critiques

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Roy, Sebastien

    Une etude systematique du modele de Hubbard en deux dimensions a faible couplage a l'aide de la theorie Auto-Coherente a Deux Particules (ACDP) dans le diagramme temperature-dopage-interaction-sauts permet de mettre en evidence l'influence des fluctuations magnetiques sur les proprietes thermodynamiques du systeme electronique sur reseau. Le regime classique renormalise a temperature finie pres du dopage nul est marque par la grandeur de la longueur de correlation de spin comparee a la longueur thermique de de Broglie et est caracterisee par un accroissement drastique de la longueur de correlation de spin. Cette croissance exponentielle a dopage nul marque la presence d'un pic de chaleur specifique en fonction de la temperature a basse temperature. Une temperature de crossover est alors associee a la temperature a laquelle la longueur de correlation de spin est egale a la longueur thermique de de Broglie. C'est a cette temperature caracteristique, ou est observee l'ouverture du pseudogap dans le poids spectral, que se situe le maximum du pic de chaleur specifique. La presence de ce pic a des consequences sur l'evolution du potentiel chimique avec le dopage lorsque l'uniformite thermodynamique est respectee. Les contraintes imposees par les lois de la thermodynamique font en sorte que l'evolution du potentiel chimique avec le dopage est non triviale. On demontre entre autres que le potentiel chimique est proportionnel a la double occupation qui est reliee au moment local. Par ailleurs, une derivation de la fonction de mise a l'echelle de la susceptibilite de spin a frequence nulle au voisinage d'un point critique marque sans equivoque la presence d'un point critique quantique en dopage pour une valeur donnee de l'interaction. Ce point critique, associe a une transition de phase magnetique en fonction du dopage a temperature nulle, induit un comportement non trivial sur les proprietes physiques du systeme a temperature finie. L'approche quantitative ACDP permet de calculer une echelle de temperature concrete pour laquelle ce point critique a des repercussions. Dans le regime critique, la longueur de correlation enregistre plutot une dependance en 1T Finalement, une synthese de ces resultats permet d'aborder une mise en application pratique de ces methodes d'analyse pour les supraconducteurs a haute temperature critique dopes aux electrons tels que le Nd2--xCe xCuO4+/-delta. Une comparaison entre les resultats theoriques et les mesures experimentales pour ce materiau est effectuee.

  12. Lvaluation d'un programme dducation thrapeutique chez le patient diabtique dans un Centre Hospitalier Universitaire marocain: rsultats prliminaires d'une enqute pilote

    PubMed Central

    Doubi, Sana; El Ouahabi, Hanan; Dakkar, Otmane; Ajdi, Farida

    2014-01-01

    Lducation thrapeutique est fondamentale. Elle n'a pas uniquement pour effet la prservation du capital de sant par le meilleur contrle mtabolique, favoris par la responsabilisation et l'autonomie. En effet, en se soignant mieux, le diabtique peut amliorer sa qualit de vie, et en retirer un bnfice qui va au-del de la satisfaction de prserver son avenir. L'objectif principal de cette tude tait de dterminer le nombre des patients diabtiques ayant bnfici d'une ducation thrapeutique, la relation entre cette ducation et les paramtres sociodmographiques de la population tudie et clinico-biologiques lies la maladie. Nous avions ralis une tude transversale, tale sur 3 mois, intressant 100 patients diabtiques suivis au service d'Endocrinologie au CHU Hassan II Fs. Lge moyen des patients tait de 50,01 ans +/-16,44; 60% des patients taient des femmes, la majorit des patients taient des diabtiques de type2 (81 malades). La majorit des patients avaient un niveau d'instruction bas (41% non scolariss), 69% appartenaient au milieu urbain. Alors que 62 malades n'avaient pas de couverture sociale. Lducation thrapeutique avait compris diffrents thmes: 91% des patients avaient bnfici d'une ducation sur les mesures hygino-dittiques (nanmoins 34% ne les respectaient pas); 98% sur l'auto mesure glycmique (cependant 28% des patients ne surveillaient pas leurs glycmies rgulirement); 59% sur l'intrt de HbA1c; 79% sur les complications du diabte et la majorit des patients avaient bnfici d'une ducation sur le traitement antidiabtique (80%). L'analyse des donnes a mis en vidence une relation statiquement significative entre le niveau socioconomique, le niveau dducation, le milieu de vie et l'application des diffrents vols de lducation thrapeutique: les mesures hygino-dittiques, le suivi mdical et l'observance du traitement. L'intrt de lducation thrapeutique dans la prise en charge des patients diabtiques est certain, un grand effort est ncessaire pour agir sur les facteurs l'entravant: l'analphabtisme, le manque de couverture sociale et surtout le bas niveau socioconomique. PMID:25489363

  13. Le don aprs un dcs d'origine cardiocirculatoire au Canada

    PubMed Central

    Shemie, Sam D.; Baker, Andrew J.; Knoll, Greg; Wall, William; Rocker, Graeme; Howes, Daniel; Davidson, Janet; Pagliarello, Joe; Chambers-Evans, Jane; Cockfield, Sandra; Farrell, Catherine; Glannon, Walter; Gourlay, William; Grant, David; Langevin, Stphan; Wheelock, Brian; Young, Kimberly; Dossetor, John

    2006-01-01

    Rsum Ces recommandations sont le fruit d'un processus multidisciplinaire national ayant dur un an et visant dterminer si et comment l'on pourrait procder au don d'organes aprs un dcs d'origine cardiocirculatoire (don aprs le dcs cardiocirculatoire, ou DDC) au Canada. Le forum national organis en fvrier 2005 a permis aux participants de discuter et d'laborer des recommandations sur les principes, interventions et pratiques se rapportant au DDC. Les aspects thiques et juridiques ont t abords dans les discussions. la fin du Forum, la majorit des participants ont t favorables l'implantation de programmes de DDC au Canada. Les participants du Forum ont galement convenu qu'il fallait formuler et prner des valeurs fondamentales pour orienter l'laboration de programmes et de protocoles bass sur le cadre mdical, thique et juridique tabli lors de cette runion. Mme si la possibilit d'un don d'organes et de tissus doit faire partie intgrante des soins de fin de vie, il faut insister sur le fait que le devoir de diligence envers les patients mourants et leurs familles doit demeurer la priorit des quipes soignantes. La complexit et les rpercussions profondes du dcs sont reconnues et doivent tre respectes, de mme que les diffrences personnelles, ethnoculturelles et religieuses face la mort et au don d'organes. Les dcisions d'arrter le traitement de maintien des fonctions vitales, la prise en charge des derniers moments de la vie et le diagnostic de dcs selon des critres cardiocirculatoires doivent tre distincts et indpendants des processus de don et transplantation. Ce rapport contient des recommandations destines aux gestionnaires de program, aux autorits sanitaires rgionales et aux instances appels laborer les protocoles de DDC. Les programmes doivent tre conus en fonction des lments suivants : direction et planification locales, ducation et engagement des intervenants, mcanismes d'assurance de la scurit et de la qualit et information du public. Il est recommand de commencer par un program de DDC contrl l'unit de soins intensifs o, aprs une dcision par consentement mutuel de cesser le traitement de maintien des fonctions vitales, la mort est attendue, mais n'est pas survenue, ce qui rend possible des discussions non prcipites sur le consentement. Un don non contrl, en cas de dcs aprs un arrt cardiaque non prvu, doit tre envisag seulement une fois que le program de DDC contrl a t tabli. Bien qu'il soit recommand de restreindre le programme initial au don de reins, le don d'autres organes peut aussi tre envisag selon l'expertise rgionale en matire de transplantation. Les rpercussions d'un DDC, y compris les interventions pratiques avant et aprs le dcs, sur la famille du donneur, la disponibilit des organes, la fonction du greffon et la survie du receveur doivent tre documentes de faon mthodique et examines.

  14. Effets de la pollution de lair sur la sant

    PubMed Central

    Abelsohn, Alan; Stieb, Dave M.

    2011-01-01

    Rsum Objectif Faire connatre aux mdecins de famille les effets de la pollution atmosphrique sur la sant et indiquer quels conseils donner aux patients vulnrables pour quils soient moins exposs. Sources de linformation On a consult MEDLINE laide des termes relatifs la pollution atmosphrique et ses effets indsirables. On a rvis les articles en anglais publis entre janvier 2008 et dcembre 2009. La plupart des tudes contenaient des preuves de niveau II. Principal message Au Canada, la pollution de lair extrieur cause une morbidit et une mortalit importantes. Elle peut affecter le systme respiratoire (exacerbation de lasthme et de la maladie pulmonaire obstructive chronique) et le systme cardiovasculaire (dclencher larythmie, linsuffisance cardiaque et les AVC). La cote air sant (CAS) est un nouvel outil de communication mis au point par Sant Canada et Environnement Canada qui indique sur une chelle de 1 10, le risque pour la sant caus par la pollution atmosphrique. La CAS est largement diffuse dans les mdias et cet outil pourrait tre utile au mdecin de famille pour inciter les patients haut risque (comme ceux qui souffrent dasthme, de maladie pulmonaire obstructive chronique ou dinsuffisance cardiaque) rduire leur exposition la pollution atmosphrique. Conclusion Le mdecin de famille peut se servir de la CAS et de ses messages sur la sant pour enseigner aux asthmatiques et aux autres patients risque lev la faon de rduire les risques pour la sant causs par la pollution atmosphrique.

  15. Programmes dapprentissage en petit groupe bas sur la pratique

    PubMed Central

    Zaher, Eman; Ratnapalan, Savithiri

    2012-01-01

    Rsum Objectif Identifier la forme, le contenu et les effets des programmes dapprentissage en petit groupe bas sur la pratique (APGBP) auxquels participent des MF. Source des donnes On a fait une recherche dans les bases de donnes Ovide MEDLINE, EMBASE et ERIC, de leur cration jusqu la deuxime semaine de novembre 2011, qui a produit 99 articles. Slection des tudes On a inclus dans lanalyse les articles qui dcrivaient la forme ou le contenu ou valuaient des programmes dAPGBP auxquels participaient des MF, cest--dire 13 articles. Synthse Il existe 2 principales formes dAPGBP. La premire est un apprentissage autodirig, qui comporte un examen et des discussions de cas de patients problmatiques ou difficiles. Le contenu de tels programmes varie selon les diffrents styles denseignement. La deuxime forme cible des problmes particuliers tirs de la pratique pour amliorer certaines connaissances et habilets ou encore mettre en uvre de nouveaux guides de pratique en utilisant des cas de patients pour stimuler la discussion du sujet choisi. Les 2 formes se ressemblent sur le plan de lobjectif ultime, sont dgale importance et sont bien acceptes des apprenants et des facilitateurs. Les valuations des perceptions des apprenants et des rsultats de lapprentissage indiquent que lAPGBP constitue une mthode pratique et efficace de dveloppement professionnel. Conclusion Les donnes actuelles font valoir que lAPGBP est une mthode prometteuse de dveloppement professionnel continu pour les MF. De tels programmes peuvent tre adapts en fonction des besoins dapprentissage. De futures tudes qui insistent sur les changements dans la pratique dcoulant de lAPGBP renforceront les donnes probantes lappui de cette forme dapprentissage et motiveront les mdecins et les tablissements ladopter.

  16. Adsorption de gaz sur les materiaux microporeux modelisation, thermodynamique et applications

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Richard, Marc-Andre

    2009-12-01

    Nos travaux sur l'adsorption de gaz dans les materiaux microporeux s'inscrivent dans le cadre des recherches visant a augmenter l'efficacite du stockage de l'hydrogene a bord des vehicules. Notre objectif etait d'etudier la possibilite d'utiliser l'adsorption afin d'ameliorer l'efficacite de la liquefaction de l'hydrogene des systemes a petite echelle. Nous avons egalement evalue les performances d'un systeme de stockage cryogenique de l'hydrogene base sur la physisorption. Comme nous avons affaire a des plages de temperatures particulierement etendues et a de hautes pressions dans la region supercritique du gaz, nous avons du commencer par travailler sur la modelisation et la thermodynamique de l'adsorption. La representation de la quantite de gaz adsorbee en fonction de la temperature et de la pression par un modele semi-empirique est un outil utile pour determiner la masse de gaz adsorbee dans un systeme mais egalement pour calculer les effets thermiques lies a l'adsorption. Nous avons adapte le modele Dubinin-Astakhov (D-A) pour modeliser des isothermes d'adsorption d'hydrogene, d'azote et de methane sur du charbon actif a haute pression et sur une grande plage de temperatures supercritiques en considerant un volume d'adsorption invariant. Avec cinq parametres de regression (incluant le volume d'adsorption Va), le modele que nous avons developpe permet de tres bien representer des isothermes experimentales d'adsorption d'hydrogene (de 30 a 293 K, jusqu'a 6 MPa), d'azote (de 93 a 298 K, jusqu'a 6 MPa) et de methane (de 243 a 333 K, jusqu'a 9 MPa) sur le charbon actif. Nous avons calcule l'energie interne de la phase adsorbee a partir du modele en nous servant de la thermodynamique des solutions sans negliger le volume d'adsorption. Par la suite, nous avons presente les equations de conservation de la niasse et de l'energie pour un systeme d'adsorption et valide notre demarche en comparant des simulations et des tests d'adsorption et de desorption. En plus de l'energie interne, nous avons evalue l'entropie, l'energie differentielle d'adsorption et la chaleur isosterique d'adsorption. Nous avons etudie la performance d'un systeme de stockage d'hydrogene par adsorption pour les vehicules. La capacite de stockage d'hydrogene et les performances thermiques d'un reservoir de 150 L contenant du charbon actif Maxsorb MSC-30(TM) (surface specifique 3000 m2/g) ont ete etudiees sur une plage de temperatures de 60 a 298 K et a des pressions allant jusqu'a 35 MPa. Le systeme a ete considere de facon globale, sans nous attarder a un design particulier. Il est possible de stocker 5 kg d'hydrogene a des pressions de 7.8, 15.2 et 29 MPa pour des temperatures respectivement de 80, 114 et 172 K, lorsqu'on recupere l'hydrogene residuel a 2.5 bars en le chauffant. La simulation des phenomenes thermiques nous a permis d'analyser le refroidissement necessaire lors du remplissage, le chauffage lors de la decharge et le temps de dormance. Nous avons developpe un cycle de liquefaction de l'hydrogene base sur l'adsorption avec compression mecanique (ACM) et avons evalue sa faisabilite. L'objectif etait d'augmenter sensiblement l'efficacite des systemes de liquefaction de l'hydrogene a petite echelle (moins d'une tonne/jour) et ce, sans en augmenter le cout en capital. Nous avons adapte le cycle de refrigeration par ACM afin qu'il puisse par la suite etre ajoute a un cycle de liquefaction de l'hydrogene. Nous avons ensuite simule des cycles idealises de refrigeration par ACM. Meme dans ces conditions ideales, la refrigeration specifique est faible. De plus, l'efficacite theorique maximale de ces cycles de refrigeration est d'environ 20 a 30% de l'ideal. Nous avons realise experimentalement un cycle de refrigeration par ACM avec le couple azote/charbon actif. (Abstract shortened by UMI.)

  17. Fiabilit des structures mcaniques adaptatives: effet de la panne des actionneurs ou des capteurs sur la stabilit

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Fall, H.; Charon, W.; Kouta, R.

    2002-12-01

    Ces dernires dcennies, des activits significatives dans le monde taient diriges autour du contrle actif. Le but de ces recherches tait essentiellement d'amliorer les performances, la fiabilit et la scurit des systmes. Notamment dans le cas des structures soumises des vibrations alatoires. D'importants travaux ont t consacr l'utilisation des matriaux intelligents comme capteurs et actionneurs. Cette article propose l'analyse de la fiabilit des systmes mcaniques en tudiant les pannes des actionneurs ou des capteurs. L'effet de ces pannes sur la stabilit et la performance du systme y est dmontr. Les mthodologies de conception y sont rappeles. Des exemples numriques sont fournis travers le contrle d'un panneau sous chargement dynamique pour illustrer la mthode propose.

  18. Etude longitudinale de la nvralgie cervico-brachiale dans le service de neurologie du CHU Gabriel Tour, Bamako (Mali)

    PubMed Central

    Maiga, Youssoufa; Fara, Amina Ahmed; Sogoba, Youssouf; Diango, Djibo; Diakite, Sara; Diallo, Mohamed; Ak, Hadiza; Diallo, Gangaly; Traore, Hamar Alassane

    2013-01-01

    Introduction La Nvralgie Cervico-Brachiale (NCB) est une pathologie relativement frquente dans la pratique courante. Elle est pourvoyeuse d'importants cots mdicaux et socio-conomiques. Peu de donnes existent sur la NCB en Afrique. Mthodes Il s'agit d'une tude longitudinale, descriptive et prospective qui s'est droule du 1er novembre 2009 au 30 Aot 2010 au CHU Gabriel Tour de Bamako, Mali. Elle a pour objectif dtudier les caractristiques pidmiologiques et cliniques de la NCB. Le diagnostic t strictement clinique, et la DN4 a permis de dterminer les caractristiques de cette nvralgie. L'intensit de la douleur a t value par lchelle verbale simple (EVS). Lchelle concis de la douleur et lchelle HAD ont permis dtudier l'impact de la douleur sur la qualit de vie des patients. Rsultats La frquence de la NCB est de 10,9%. Les mnagres sont les plus touches, 21(40,4%). Lge moyen des patients est de 48 7 ans. La tranche dge de 50-59 ans reprsente la classe modale. La douleur est prdominance nocturne chez 75,0% des patients. Les dcharges lectriques sont la caractristique principale soit 48,1% des patients et 57,7% malades prsentent une douleur intense. Sur le plan topographique, la racine C7, est la plus atteinte soit 50,0%. Sur la qualit de la vie, 44,2% des malades prsentent des troubles du sommeil. Sur le plan thrapeutique lvolution a t favorable chez 78,8% des patients sous AINS, Tramadol et Amitriptilline. Conclusion otre travail l'instar des tudes antrieures sur la NCB montre que cette pathologie reste une entit clinique relativement courante. Le pronostic gnralement favorable est fonction d'un diagnostic prcoce et d'une prise en charge adapte. PMID:24648859

  19. Polymorphisme de l'apolipoprotine E dans la population du nord du Maroc: frquence et influence sur les paramtres lipidiques

    PubMed Central

    Benyahya, Fatiha; Barakat, Amina; Ghailani, Naima; Bennani, Mohcine

    2013-01-01

    Introduction L'objectif de ce travail est de dterminer les frquences allliques et gnotypiques des sites polymorphes situs dans le gne de l'apolipoprotine E (apo E) ainsi que leur impact sur les paramtres cliniques et lipidiques dans un chantillon de la population du nord du Maroc cliniquement diagnostiqu ADH. Mthodes Le gnotype de l'apo E a t analys par squenage direct chez 46 patients cliniquement diagnostiqus ADH selon les critres standards. Rsultats Les frquences des allles epsilon 3, epsilon 2 et epsilon 4 ont t respectivement 78.3%, 2.2% et 19.6%. La frquence de l'allle epsilon 4 est trs leve chez la population du nord du Maroc en comparaison avec les populations des autres rgions marocaines. Elle est similaire celle rapporte dans les pays de l'Europe du nord. Les taux du cholestrol total, du cholestrol LDL ainsi que la prsence des xanthomes et les maladies cardiovasculaires ne diffrent pas entre les gnotypes de l'apoE. En revanche, les rsultats ont montr une influence de l'allle epsilon4 sur le taux des triglycrides chez les sujets obses. Conclusion Le gnotype de l'apoE ne peut expliquer le phnotype clinique et biochimique prsent par des patients du Nord du Maroc cliniquement diagnostiqus ADH. PMID:24396563

  20. Les fractures luxations du cotyle: prise en charge et pronostic long terme; tude rtrospective portant sur 40 cas

    PubMed Central

    Chagou, Aniss; Hmouri, Ismail; Rhanim, Abdelkarim; Lahlou, Abdou; Berrada, Mohammed Saleh; Yaacoubi, Moradh

    2014-01-01

    Les fractures luxations du cotyle sont le plus souvent dues des traumatismes de haute nergie. Elles constituent une urgence thrapeutique, l'association de la luxation une fracture du cotyle fait apparatre la question du choix thrapeutique entre traitement orthopdique et traitement mdical. L'objectif de ltude est de mettre le point sur l'aspect thrapeutique dans ces lsions mais aussi leurs pronostics long terme. Nous rapportons une tude rtrospective portant sur 40 cas colligs au service d'orthopdie du centre hospitalier universitaire de Rabat. Nous avons valu les rsultats de notre prise en charge mais aussi le pronostic court et long terme. Dans notre srie, vingt cinq patients ont bnfici d'un traitement orthopdique alors que les quinze restants ont t oprs, la voie d'abord la plus utilise est la voie postrieure. Les rsultats fonctionnels ont t valus, aprs un recul de 3 8 ans, selon la cotation de Merle d'Aubign. Nous avons obtenu 90% de rsultats satisfaisants. La comparaison de nos rsultats ceux de la littrature montre que le rsultat des traitements orthopdiques et chirurgicaux dpend essentiellement du type de fracture. Le pronostic long terme reste imprvisible. La survenue des complications tardives telle que la ncrose cphalique et de l'arthrose reste toujours imprvisible, ce qui impose un suivi rgulier et prolong des patients. PMID:25722763

  1. ble electron le electron

    E-print Network

    Ravikumar, B.

    Importa Applica Notificat ke Yo ble electron Google gla le electron al of this wor hands-on p kshop is fun Scienc Park, CA 9 4g5YHf @sonoma.ed 5 rable ool G or embedd e of the mo electronics EEE and org am

  2. Cot clinique des retards dans le changement de traitement

    PubMed Central

    Walmsley, Sharon

    2007-01-01

    La prise en charge des patients sropositifs pour le VIH ayant dj reu un traitement continue de samliorer et dvoluer. Les nouvelles lignes directrices semblent indiquer que lobjectif du traitement devrait tre une suppression virologique maximale. La meilleure faon dy parvenir consiste utiliser une combinaison dagents auxquels le virus sera le plus vraisemblablement sensible et, si possible, des agents appartenant une nouvelle classe thrapeutique. Les cas discuts dmontrent comment lutilisation dun schma thrapeutique puissant titre de traitement de sauvetage peut avoir de bons rsultats virologiques, immunologiques et cliniques. Toutefois, si le traitement de sauvetage retenu nest pas assez puissant pour atteindre ces objectifs, la durabilit de la rponse est limite. Ce quil faut retenir ici, cest que ces stratgies devraient reposer sur la puissance du schma thrapeutique et quil ne faut pas retarder linstauration des agents en cas dchec dune stratgie.

  3. Le chondrome extra osseux de la cuisse: une localisation exceptionnelle ( propos d'un cas)

    PubMed Central

    Chafry, Bouchaib; Sasbou, Youness; Boussaidane, Mohammed; Nkaoui, Mustafa; Benchebba, Driss; Chagar, Belkacem

    2015-01-01

    Le chondrome extra-osseux est une tumeur cartilagineuse bnigne et rare. Il sige gnralement au niveau des extrmits, nous rapportons un cas exceptionnel d'un chondrome des parties molles de la cuisse chez un homme de 35 ans qui s'est manifest par une tumfaction douloureuse de la face interne de la cuisse droite. L'histologie a confirm le diagnostic sur la pice d'exrse. Un suivi clinique et radiologique aprs un recul de 24 mois n'a pas objectiv de signe de rcidive. PMID:26405480

  4. Ncrolyse pidermique toxique induite par le phnobarbital chez un enfant Rwandais: propos d'uncas

    PubMed Central

    Kaputu-Kalala-Malu, Clestin; Ntumba-Tshitenge, Olga; Misson, Jean-Paul

    2014-01-01

    Le syndrome de Lyell ou la ncrolyse pidermique toxique (TEN) est une des rares complications majeures du traitement par phnobarbital. Sa prise en charge n'est pas encore codifie. Il requiert une intervention urgente, lourde et adapte chaque patient afin d'en rduire la mortalit. Nous dcrivons un cas du syndrome de Lyell survenu une dizaine de jours aprs initiation du traitement antipileptique par phnobarbital chez un enfant rwandais de deux ans. La complexit des lsions cutanomuqueuses et leurs rpercussions sur le plan gnral soulignent l'importance d'une prescription responsable et justifie des mdicaments antipileptiques. PMID:25396028

  5. Le projet franais PREUVE, projet d'tudes et de dveloppement pour la lithographie extrme ultraviolet

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Boher, P.; Paret, V.; Robic, J.-Y.; Marmoret, R.; Schmidt, M.; Cachoncinlle, C.; Geyl, R.; Ferm, J.-J.; Vidal, B.; Barbiche, J.-M.

    2003-06-01

    PREUVE est un projct fdrateur d'acteurs Franais (groupes industriels, PME, Laboratoires de Recherche publics et universitaires). Il se situe dans le cadre du dveloppement de la prochaine gnration de lithographie pour fa micro-lectronique avance, et en particulier la ralisation de circuits aux dimensions sub-micromtriques. Les dveloppements raliss dans le cadre de PREUVE portent sur plusieurs points cls de la lithographie extrme ultraviolet (EUV): L'article ci-aprs rsume quelques points cls de ce projet runis autour d'un descriptif du banc d'essai de lithographie qui fdre l'essentiel des efforts du programme.

  6. Comprendre le langage des toiles

    E-print Network

    Le Coroller, Hervé

    spectre. #12;Un spectre dans la nature Le spectre le plus simple est l'arc- en a expliqué l'origine de l'arc-en-ciel. #12;Le secret des spectres Mais il a fallu'est au début du 19ème siècle que l'on a découvert le secret des spectres

  7. Lrysiple sur cicatrice post opratoire en traumatologie: propos d'un cas et revue de la littrature

    PubMed Central

    Abid, Hatim; El Idrissi, Mohamed; Shimi, Mohamed; El Ibrahimi, Abdelhalim; El Mrini, Abdelmajid; Amraoui, Nissrine; Mernissi, Fatima Zohra

    2015-01-01

    Lrysiple sur cicatrice post opratoire est une entit rare, dcrite principalement chez des patients prsentant les facteurs de risque classiques de la maladie au niveau des sites de veinectomie pour pontage coronarien. En traumatologie orthopdie, nous n'avons que les 3 cas rapports dans le travail de Dhrif survenus au dcours d'une implantation prothtique chez des malades risque. Nous prsentons travers cet article, le cas d'un rysiple post opratoire sur une cicatrice d'ostosynthse d'une fracture ferme du pilon tibial, ayant la particularit du terrain et des circonstances de survenues, pour enfin conclure aux principes de la prvention primaire adopter. PMID:26401204

  8. Les bisphosphonates dans le traitement de lostoporose

    PubMed Central

    Brown, Jacques P.; Morin, Suzanne; Leslie, William; Papaioannou, Alexandra; Cheung, Angela M.; Davison, Kenneth S.; Goltzman, David; Hanley, David Arthur; Hodsman, Anthony; Josse, Robert; Jovaisas, Algis; Juby, Angela; Kaiser, Stephanie; Karaplis, Andrew; Kendler, David; Khan, Aliya; Ngui, Daniel; Olszynski, Wojciech; Ste-Marie, Louis-Georges; Adachi, Jonathan

    2014-01-01

    Rsum Objectif Exposer lefficacit et les risques du traitement par les bisphosphonates dans la prise en charge de lostoporose et dcrire les patients qui seraient de bons candidats aux congs thrapeutiques. Qualit des donnes Une recherche dans MEDLINE (PubMed, jusquau 31 dcembre 2012) a permis de relever les publications pertinentes pour linclusion. La plupart des donnes probantes cites sont de niveau II (tires dessais non randomiss, de cohorte et dautres essais comparatifs). Message principal Lefficacit des bisphosphonates de premier recours homologus pour la prvention des fractures a t prouve dans le cadre dessais cliniques randomiss et contrls. Cependant, lusage clinique rpandu et prolong des bisphosphonates a donn lieu des rapports de manifestations indsirables rares, mais graves. Lostoncrose maxillaire et les fractures atypiques sous-trochantriennes ou diaphysaires du fmur seraient lies lemploi des bisphosphonates dans le traitement de lostoporose, mais ces manifestations sont extrmement rares et lorsquelles surviennent, elles sont accompagnes dautres comorbidits ou de lemploi concomitant de mdicaments. Les congs thrapeutiques ne peuvent tre envisags que chez les patients faible risque et dans un groupe restreint de patients dont le risque de fracture est modr aprs un traitement de 3 5 ans. Conclusion Lorsque les bisphosphonates sont prescrits des patients dont le risque de fracture est lev, leur effet de prvention des fractures lemporte de loin sur leurs torts potentiels. Chez les patients qui prennent des bisphosphonates depuis 3 5 ans, il faut rvaluer le besoin de poursuivre le traitement.

  9. Rseaux et frontires : rflexions sur la cration butorienne

    E-print Network

    Belleguic, Thierry

    1992-01-01

    frontieres: reflexions sur la creation butorienne Thierry Belleguic SYNOPSIS: Francois Rabelais a Symposium Guy Bennett The cartesfrontieres qui ne correspondent a aucune ligne tracee sur une carte,

  10. Traumatismes Oculaires par Petards: Bilan sur Trois Annees

    PubMed Central

    Zouaoui-Kesraoui, N.; Derdour, A.

    2009-01-01

    Summary Les accidents dus aux ptards sont des accidents graves. Leur recrudescence ces dernires annes en Algrie, essentiellement durant les ftes du Mawlid Ennabaoui (fte de la naissance du prophte), mrite notre sens d'entreprendre des bilans exhaustifs dont celui-ci dans le but d'une sensibilisation de toutes les comptences concernes. Nous avons runi sur trois annes conscutives (2002, 2003, 2004) 60 dossiers de malades ayant subi des accidents oculaires par ptards. Nos patients sont rpartis en 42 consultations pour blessures lgres et 18 hospitalisations pour blessures graves. Parmi ces derniers, neuf ont prsent des complications et squelles graves (cinq cas de ccit par atrophie du globe oculaire, trois cas de ccit cornenne et un cas de ccit par trou maculaire). Dans tous ces cas l'incapacit permanente partielle est au minimum de 30%. Au vu de ces donnes nous proposons des mesures d'ducation sanitaire et une sensibilisation du grand public aux traumatismes oculaires, par le biais de m dias appropris: radio, tlvision, affiches. PMID:21991157

  11. Communiqu de presse 26 septembre 2013 L'impact minor du changement climatique sur l'extinction

    E-print Network

    Communiqué de presse ­ 26 septembre 2013 L'impact minoré du changement climatique sur l'extinction extinctions actuelles des poissons d'eau douce dues aux pressions anthropiques seraient bien supérieures à'une des causes majeures de leur extinction. Mais ces modèles négligent le facteur temps et ne précisent

  12. CODE2007 : Conference de la SMAI sur l'Optimisation et la Decision Institut Henri Poincare, Paris

    E-print Network

    Combettes, Patrick Louis

    CODE­2007 : Conf´erence de la SMAI sur l'Optimisation et la D´ecision Institut Henri Poincar, dans un cadre non r´egulier, des th´eories de Lusternik-Schnirelman et de Morse (voir [3,4]). On rappellera que Morse lui-m^eme [5] avait sugg´er´e des d´eveloppements de sa th´eorie dans le cadre m

  13. Aspects pidmiologiques, diagnostiques et thrapeutiques des ostosarcomes de l'enfant au CHU Aristide le Dantec de Dakar: propos de 16 cas

    PubMed Central

    Ndour, Oumar; Alumeti, Desire Munyali; Fall, Mbaye; Fall, Aime Faye; Diouf, Cheikh; Ndoye, Ndeye Aby; Ngom, Gabriel; Ndoye, Mamadou

    2013-01-01

    Le but de cette tude tait de dcrire les aspects pidmiologiques, diagnostiques et thrapeutiques des ostosarcomes de l'enfant. Il s'agissait d'une tude rtrospective sur dix ans qui a collig 16 dossiers d'ostosarcome pris en charge au service de Chirurgie Pdiatrique de l'hpital Aristide Le Dantec de Dakar. Les paramtres tudis taient le niveau d'instruction et le niveau socioprofessionnel des parents, l'origine gographique, lge, le sexe, les antcdents particuliers, le dlai de consultation, les motifs de consultation, les signes physiques, les signes radiologiques, la biologie, les modalits thrapeutiques et lvolution. Tous les patients avaient bnfici d'un examen anatomopathologique qui a confirm le diagnostic d'ostosarcome. Pour la majeure partie de nos patients (58% des cas) les parents avaient un niveau d'instruction bas. Lge moyen tait de 11ans. Une prdominance masculine tait retrouve avec un sex-ratio de 3,25:1. Le dlai de consultation moyen tait de 16 mois. Le principal motif de consultation tait la tumfaction (10 cas). Huit patients avaient bnfici d'un traitement traditionnel. La taille de la tumeur tait suprieure 10cm dans 14 cas. La localisation la plus frquente tait le genou (14 cas). La radiographie standard retrouvait dans 15 cas des images d'ostolyse. Le bilan d'extension n'avait pas retrouv de mtastases. Les options thrapeutiques taient domines par l'amputation seule (43,75% des cas). La survie 2 ans tait de 17%. L'ostosarcome atteint le plus souvent le garon aprs lge de 10 ans. Sa prise en charge au Sngal se heurte dnormes difficults lies au retard diagnostique. La solution repose essentiellement sur une collaboration pluridisciplinaire. PMID:23720705

  14. Environnements Informatiques pour l'Apprentissage Humain, Le Mans 2009 Vers une industrialisation de la conception

    E-print Network

    Marfisi-Schottman, Iza

    outils [Mizuko 2008]. En 2001 déjà, une étude américaine [Prensky 2001] montrait qu'en moyenne, un élève l'apprenant. On retrouve sur ce point les intérêts des EIAH. Un SG peut donc être vu comme résultant comme la Wii [Nintendo-Wii 2009] et les DS [Nintendo-DS 2009], une multitude de SG commerciaux ont vu le

  15. SLE et au del le point de vue d'un physicien

    E-print Network

    Marckert, Jean-Franois

    SLE et au del le point de vue d'un physicien Michel Bauer Institut de physique thorique de Saclay 2010 #12;Plan 1. SLE, c'est quoi ? 2. Hors du point critique #12;Un SLE (chordal), c'est quoi ? C (= ouvert simplement connexe) D de C, reliant a b (a, b sont sur D). a b ok non SLE (chordal) est

  16. Qualit des certificats de coups et blessures volontaires sur adultes Dakar et Diourbel, Sngal

    PubMed Central

    Soumah, Mohamed Maniboliot; Ngwa, Hugues Elie Elame; Ndiaye, Mor; Sow, Mamadou Lamine

    2011-01-01

    Introduction Le certificat mdical est une attestation crite, destine constater un fait d'ordre mdical. L'intrt de cette tude rsultait de la frquence du contentieux entre reprsentants de la loi et mdecins propos des certificats mdicaux descriptifs de coups et blessures volontaires. Les objectifs taient dtudier les critres dtablissement des certificats mdicaux dans les cas de coups et blessures volontaires, dvaluer la qualit des certificats mdicaux dans les procdures judiciaires dans les rgions de Dakar et de Diourbel, d'apprcier lvaluation de l'Incapacit Totale de Travail fixe par les mdecins et leurs implications judiciaires. Mthodes Nous avons tudi 201 certificats descriptifs de constatation de coups et blessures volontaires. L'incapacit totale de travail (ITT) au sens pnal a t revue par un mdecin lgiste. Les donnes recueillies ont t saisies et analyses par logiciel Epi Data version 3.1 et Epi Info 6.04. Rsultats Le nom et les prnoms du mdecin taient mentionns sur les 201 certificats. Sur les 201 certificats tudis, 170 mentionnaient les faits rapports par la victime. En proposant de manire comparative pour chacune des ITT fixes par le mdecin, une ITT pnale, nous trouvions des erreurs entre ITT pnale et ITT civile (dans 95% des cas). Conclusion Les certificats mdicaux dlivrs sont incomplets. Les recommandations concernent la cration d'units mdico-judiciaires et de centres d'accueil des victimes d'agression. PMID:22384305

  17. Digital Mapping SUR 5365 Fall 2013

    E-print Network

    Hill, Jeffrey E.

    Digital Mapping SUR 5365 Fall 2013 School of Forest Resources and Conservation Fort Lauderdale _______________________________________________________________________________________ 1 SUR 5365 - Digital Mapping Fall 2013 INSTRUCTOR: Dr. Hartwig Henry HOCHMAIR (FLREC Fort and practical aspects for mapping and analyzing digital spatial data. The course objective is to provide

  18. Disponible en ligne sur ScienceDirect

    E-print Network

    Disponible en ligne sur ScienceDirect www.sciencedirect.com Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence and Brain Plasticity , Paris, France ; universit Paris Descartes, Sorbonne Paris Cit ; CEA, Gif sur protein kinase (DMPK) gene on chromosome 19q13.3. The occurrence of a brain involvement is now widely

  19. EXTRAITS DES CLAUSES CONTRACTUELLES SUR L'ALIMENTATION

    E-print Network

    , clients et tous les autres partenaires s'engager eux aussi envers le dveloppement durable et les.) rutilisables doivent tre le choix par dfaut. En d'autres termes, moins que le client ne le demande rutilisables devront tre le choix par dfaut. En d'autres termes, moins que le client ne le demande

  20. Recommandations pour le dpistage de lhypertension chez les adultes canadiens

    PubMed Central

    Lindsay, Patrice; Gorber, Sarah Connor; Joffres, Michel; Birtwhistle, Richard; McKay, Donald; Cloutier, Lyne

    2013-01-01

    Rsum Objectif Prsenter des recommandations concernant le dpistage de lhypertension chez les adultes de 18 ans et plus qui nont pas reu antrieurement de diagnostic dhypertension. Qualit des donnes Les donnes probantes sont tires dune recension systmatique dans MEDLINE, EMBASE et la base de donnes des synthses systmatiques de la Collaboration Cochrane (EBM Reviews), de janvier 1985 septembre 2011. Les types dtudes retenues se limitaient aux tudes randomises contrles, aux synthses systmatiques et aux tudes observationnelles avec groupes tmoins. Message principal Trois fortes recommandations se sont dgages de donnes probantes de qualit modre. Il est recommand de mesurer la pression artrielle toutes les consultations appropries en soins primaires, conformment aux techniques actuelles dcrites dans les recommandations du Programme ducatif canadien sur lhypertension pour la mesure de la pression artrielle en cabinet et en soins ambulatoires. Les critres du Programme ducatif canadien sur lhypertension pour lvaluation et le diagnostic de lhypertension devraient sappliquer aux personnes chez qui on observe une pression artrielle leve. Conclusion la suite dun examen des plus rcentes donnes probantes, le Groupe dtude canadien sur les soins de sant prventifs continue de recommander la mesure de la pression artrielle lors des consultations priodiques auprs du mdecin.

  1. Epithelioma Spinocellulaire sur Cicatrice de Brulure (a Propos de Cinq Cas)

    PubMed Central

    Tourabi, K.; Mejjati, H.; Ribqg, Y.; Achbouk, A.; Arrob, A.; Moussaoui, A.; Ihrai, H.

    2009-01-01

    Summary Pour tudier l'ulcre de Marjolin, tous les dossiers des patients qui se sont prsents pendant une priode quinquennale un Service de Chirurgie Plastique et des Brls au Maroc ayant un cancer sur cicatrice de brlure, objectiv par un examen histopathologique, ont t inclus dans une fiche de recueil de donnes comprenant des paramtres lis l'identit du malade, l'inventaire prthrapeutique, au traitement et l'volution du cas. Les Auteurs, aprs avoir prsent les donnes des cinq patients inclus dans l'tude, considrent les problmes poss par les pithliomas spinocellulaires sur cicatrice de brlure, qui sont des affections graves et rares. La dgnrescence des cicatrices de brlures est une volution dramatique, cause par la ngligence. Le traitement prventif par exrse systmatique de toute lsion suspecte doit tre fortement soulign puisqu'il garantit la gurison quasi certaine. PMID:21991185

  2. Tumeur de vessie chez le sujet jeune: propos de 36 cas

    PubMed Central

    Statoua, Mouad; El Ghanmi, Jihad; Karmouni, Tarik; El Khader, Khalid; Koutani, Abdellatif; Attya, Ahmed Iben

    2014-01-01

    Les tumeurs de vessie sont rares avant 40 ans et ne reprsentent que 1 4% de l'ensemble de ces tumeurs. Notre tude s'est intresse au profil pidmiologique, caractre histologique ainsi que le profil volutif. Nous avons ralis une tude retrospective sur une dure de 10 ans entre mars 2004 et mars 2014, nous avons trait 850 patients pour tumeur de vessie dont 36 tait g de moins de 40 ans. Le diagnostic tait pos devant des arguments cliniques, radiologiques et endoscopiques, la cystoscopie avec rsection tumorale a prcis la nature histologique et son grading ainsi que le degr d'infiltration. 23 patients avaient une tumeur de vessie non infiltrant le muscle et 13 avaient une tumeur infiltrant le muscle. Le taux de rcidive global est de l'ordre de 36,4%, 22% pour la tranche dge 20-30 ans et 46% pour la tranche dge 31-40 ans. Le risque de progression et de dcs est respectivement de 8% et de 6,1%. Il ressort que les tumeurs superficielles ont une meilleure volution chez les sujets de moins de 30 ans. Les tumeurs infiltrantes sont plus frquentes et souvent volues suggrant un potentiel volutif particulier. Leur pronostic est fonction du stade tumoral, sans corrlation avec lge. PMID:26113886

  3. Le dermatofibrosarcome de Darier et Ferrand: propos de 27 cas et revue de la literature

    PubMed Central

    Hammas, Nawal; Badioui, Ikram; Znati, Kaoutar; Benlemlih, Amal; Chbani, Laila; El Fatemi, Hind; Harmouch, Taoufiq; Bouyahyaoui, Youssef; Boutayeb, Faouzi; Mrini, Abdelmajid; Mesbahi, Omar; Mernissi, Fatima Zahra; Amarti, Afaf

    2014-01-01

    Le dermatofibrosarcome de Darier et Ferrand (DFS) est une tumeur msenchymateuse cutane de malignit intermdiaire. C'est une tumeur rare mais non exceptionnelle, reprsentant 0,1% des tumeurs cutanes malignes. Les auteurs prsentent une tude rtrospective de 27 cas de DFS diagnostiqus sur une dure de 7 ans (2004 2010) et la comparent aux donnes de la littrature. Cette tude permet dtablir en plus des caractristiques anatomopathologiques et immunohistochimiques, une tude pidmiologique, clinique et volutive de ce sarcome. lge moyen de nos patients est de 41 ans avec une prdominance masculine. Le tronc est la localisation prfrentielle touch dans 52% des cas. La taille tumorale a atteint 30cm et mesure en moyenne 6,1 cm. Le diagnostic tait voqu l'examen histologique standard et confirm par l'expression intense et diffuse du CD34. Le traitement tait chirurgical, associ une radiothrapie dans 2 cas. Lvolution tait marque par la transformation en un sarcome plomorphe de haut grade dans un cas et par la survenue de rcidives locales dans 2 cas. Nos rsultats sont classiques et comparables aux autres sries de la littrature. L'examen histologique est indispensable pour le diagnostic. L'exrse chirurgicale large est le traitement de rfrence. Le pronostic est conditionn par une malignit surtout locale et un fort potentiel de rcidive. La transformation sarcomateuse franchement maligne mtastasiante est exceptionnelle. PMID:25489374

  4. Issue des accouchements sur utrus cicatriciel dans un hpital universitaire au Burkina

    PubMed Central

    Dembl, Adama; Tarnagda, Zekiba; Oudraogo, Jean Louis; Thiombiano, Oumarou; Bambara, Moussa

    2012-01-01

    Certains auteurs ont tendance privilgier la csarienne comme mthode de prise en charge d'une parturiente porteuse d'un utrus cicatriciel. D'autres auteurs prconisent un accouchement par voie basse quand des paramtres cliniques prcis sont observs. Le but de cette tude est d'analyser la prise en charge et l'issue des accouchements sur utrus cicatriciel au Centre Hospitalier Universitaire Souro Sanou de Bobo-Dioulasso et de la comparer aux diffrentes approches recommandes. Nous avons mens une tude transversale dans le Dpartement de Gyncologie d'Obsttrique et de Mdecine de la Reproduction du Centre Hospitalier Universitaire Sanou Souro de Bobo Dioulasso du 1er aot 2006 au 1er aot 2007 et a concern 252 parturientes ayant un utrus cicatriciel parmi 4256 accouchements drouls pendant la mme priode. Les accouchements sur utrus cicatriciels ont reprsent 5,92 % de l'ensemble des accouchements dans notre dpartement. La moyenne d'ge des patientes tait de 26,2 ans et la parit moyenne de 4,3. Une csarienne d'emble a t pratique chez 44% des parturientes ayant un utrus cicatriciel et 56 % parmi elles ont fait l'objet d'une preuve utrine. Sur l'ensemble des preuves utrines, 61% des parturientes ont accouch par voie basse. La mortalit maternelle tait nulle et La mortalit prinatale tait relativement importante. Les conditions d'acceptabilit de la voie basse ont t les mmes chez toutes les patientes et un check liste a t propos pour une meilleure prise en charge. L'preuve utrine en salle d'accouchement doit tre la rgle chaque fois que cela est possible chez une parturiente porteuse d'utrus cicatriciel. Ltablissement d'un check liste pour accouchement par voie basse sur utrus cicatriciel facilite les prises de dcision. PMID:23133695

  5. lectrooxydation du msorythritol sur platine, modifi ou non par des adatomes, en milieu acide

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Cherqaoui, A.; Chbihi, M. El M.; Takky, D.; Kokoh, K. B.; Leger, J.-M.; Lamy, C.

    1999-03-01

    The electrocatalytic oxidation of meso-erythritol has been studied in 0.1 M HClO4 on platinum and on adatoms modified platinum. Preliminary investigations by cyclic voltammetry showed that erythritol was not reactive on a Pt electrode. Underpotential deposition of lead or thallium adatoms at platinum allowed to increase significantly the current densities. Long-time electrolyses were carried out using a three potential plateau program with different values of the oxidation potentials. Chromatographic analyses showed that the oxidation of erythritol led mainly to erythrose, erythrulose and to erythronic acid. Otherwise, electrolysis of erythritol on a Pt-Tl modified electrode orientated selectively the distribution of the reaction products towards the formation of erythrulose. L'oxydation lectrocatalytique du msorythrytol a t tudie en milieu acide HClO4 0,1 M sur le platine modifi ou non par des adatomes mtalliques. Les tudes prliminaires ralises par voltammtrie cyclique montrent que l'rythritol est trs peu ractif sur le platine seul. La modification de la surface de l'lectrode par dpt en sous-tension d'adatomes de plomb et de thallium permet d'augmenter les densits de courant. Les lectrolyses prolonges sont ralises l'aide d'un programme trois paliers de potentiel et pour diffrentes valeurs de potentiel d'oxydation. Les analyses chromatographiques montrent que les produits d'oxydation sont l'rythrose, l'rythrulose et l'acide rythronique. D'autre part l'oxydation de l'rythritol sur le platine modifi par des adatomes de thallium conduit une production slective d'rythrulose.

  6. Consequences experimentales des effets des fluctuations du vide sur la fluorescence parametrique et la generation du second harmonique en milieu confine

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Robichaud, Luc

    Les fluctuations du vide, qui consistent en l'apparition momentanee de particules, ce qui est permit par le principe d'incertitude de Heisenberg, joue un role primordial dans les processus photoniques, en particulier les processus non-lineaires. Par la manipulation de ces fluctuations du vide a l'aide de confinement optique, on retrouve deux phenomenes particuliers : l'intensification de la fluorescence parametrique (Walker, 2008) et l'inhibition de la generation du second harmonique (Collette, 2013). Dans ce travail, on presente les resultats dans le cas classique ; c'est-a-dire sans fluctuations du vide et confinement. Par la suite, on presente les effets des fluctuations du vide et du confinement, ce qui mene aux deux effets mentionnes. Dans le cas de la fluorescence parametrique, le bruit quantique sur le champ interne et externe est calcule, le role du desaccord de phase dans le modele est expose et une generalisation tridimensionnelle est etudiee afin de generaliser la conception du modele d'un cas unidimensionnel a un cas tridimensionnel planaire. Dans le cas de la generation du second harmonique, les difficultes d'un modele purement tridimensionnel sont exposees et ensuite le cas limite planaire est etudie.

  7. Developpement de competences de resolution reflexive de problemes environnementaux aupres d'enseignants en formation du Botswana: Apport d'un modele pedagogique base sur une recherche-action participative

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Gauthier, Benoit

    2000-10-01

    Cette etude s'interesse au developpement de competences de resolution de problemes environnementaux dans un contexte culturel africain. Pour y parvenir, elle elabore un modele pedagogique pouvant se situer dans le cadre theorique de la vision reflexive emergeant presentement en education relative a l'environnement (ERE). Provenant du champ d'etude de la systemique, la methodologie des systemes souples (MSS) s'avere compatible avec le cadre de la reflexivite qui est emergent. Un modele pedagogique preliminaire fut ainsi etabli en transposant et en adaptant plusieurs des principes et des constituantes de la MSS au domaine de l'ERE. Ce modele, s'appuyant sur une strategie de recherche-action, a ete ensuite mis a l'essai aupres d'enseignants du secondaire en formation au Botswana, dans le cadre de leurs activites parascolaires. Cette recherche-developpement de type participatif s'appuie sur une analyse qualitative. Durant sa mise a l'essai, le modele preliminaire a subi plusieurs modifications generees entre autres par les interactions entre les participants et le facilitateur; ces modifications suggerent fortement une prise en charge par les participants de la demarche d'investigation, condition essentielle pour le developpement de competences de resolution de problemes environnementaux. Durant la demarche de resolution du probleme, des competences relatives a l'acquisition de connaissances sur la situation investiguee et a l'action environnementale ont ete sollicitees de maniere repetee. Ceci ne semble pas avoir ete le cas pour les competences associees a la reflexion par les participants sur leurs propres perceptions (metacognition), sur celles des autres ou encore sur la nature de la connaissance (cognition epistemique). En ce qui a trait a la conception de chaque apprenant concernant le probleme environnemental etudie, les observations recueillies tout au long de la demarche suggerent, pour certains des participants, une complexification. Le modele resultant de l'adaptation dans l'action par les participants presente ainsi un certain potentiel pour le developpement de plusieurs competences associees a la resolution de problemes environnementaux, et ce, dans un contexte transculturel. Cependant l'aspect reflexif associe a cette demarche demeure limite et demanderait a etre approfondi lors d'autres mises a l'essai.

  8. Le syndrome du canal carpien chez les patients hmodialyss chroniques

    PubMed Central

    Mbarki, Houda; Akrichi, Amine; Lazrak, Amine; Maaroufi, Chakib; Midaoui, Aouatif El; Tachfouti, Nabil; Jellouli, Wafa; Arrayhani, Mohamed; Belahsen, Mohamed Faouzi; Sqalli, Tarik

    2013-01-01

    Le syndrome du canal carpien (SCC) regroupe l'ensemble des signes et symptmes lis la compression du nerf mdian dans le canal carpien. Cette manifestation de l'amylose bta2-microglobuline est une complication frquente de l'hmodialyse au long cours. L'objectif de ce travail est d'analyser les caractristiques du SCC et de dterminer les facteurs lis sa survenue chez les hmodialyss chroniques. Nous rapportons une tude transversale monocentrique, mene au 3me trimestre de l'anne 2009, portant sur les patients adultes hmodialyss chroniques au service de Nphrologie-Hmodialyse au CHU de Fs. 59 patients ont accept de participer l'tude. Leurs ge moyen est de 48 15 ans avec un sex-ratio de 0,9. Ils bnficient tous de l'hmodialyse intermittente raison de 10 12 heures par semaine, par une membrane de dialyse en polysulfone basse permabilit. La dure moyenne en hmodialyse est de 83 6,5 mois. La prvalence du SCC dans notre centre est de 30,5%. L'lectromyogramme (EMG) a confirm la suspicion clinique du SCC chez 11 patients et a diagnostiqu un SCC chez 8 patients asymptomatiques. La comparaison statistique entre les deux groupes de patients avec et sans SCC a dmontr que la survenue de ce syndrome est lie : l'ge actuel, l'ge avanc la mise en hmodialyse, le sexe fminin, l'excs pondral, et l'abord vasculaire. Le SCC est une complication frquente de l'hmodialyse chronique. L'amlioration de la qualit de dialyse permettrait de rduire le risque de survenue du SCC. PMID:23504584

  9. Le renforcement de l'interface entre les services de sant publique et de premire ligne : enjeux et pistes de solution

    PubMed Central

    Paquette, Daniel; Reinharz, Daniel

    2009-01-01

    Le dveloppement de liens troits entre la sant publique et les services cliniques, notamment ceux offerts par les mdecins de famille uvrant en premire ligne, est prn dans tous systmes de sant occidentaux. On suppose que les collaborations formant une telle interface ont des impacts positifs la fois sur la qualit des soins, sur le fardeau des maladies et sur l'quit dans le systme de sant. Si les acteurs des deux domaines admettent le bien-fond de l'interface et favorisent en principe son dveloppement, plusieurs barrires nuisent aux collaborations dans la ralit. Or, peu est connu sur ces barrires dans le systme de sant qubcois. Cette tude vise rpondre ce manque d'information en tudiant l'interface partir d'une perspective organisationnelle. Deux cadres conceptuels ont t utiliss, soit la typologie de Lasker (1997) et les archtypes de Hinings et Greenwood (1988). L'analyse met en vidence deux des six formes de collaboration proposes par la typologie utilise, soit la coordination des services aux individus et la mise profit des rencontres cliniques pour les fins de la sant publique. Les activits associes ces formes de collaboration, qui sont importantes eu gard au mandat de la sant publique, comportent un intrt essentiellement pour la sant publique et sont dtermines en pratique unilatralement par cette dernire. En outre, le manque de coordination des activits qui impliquent une collaboration avec les mdecins constitue un obstacle au dveloppement de telles activits en crant des irritants pour les mdecins. Il y a donc, dans le systme de sant qubcois, des possibilits de dveloppement de l'interface l o la collaboration se fait galement au profit du travail clinique et l o elle tient compte des contraintes du milieu clinique. PMID:20436801

  10. Superposition tridimensionnelle (3-D) sur la base du crne pour lvaluation longitudinale des effets de la croissance et du traitement

    PubMed Central

    Cevidanes, Lucia H.S.; Styner, Martin; Proffit, William R.; Ngom, Traduit par Papa Ibrahima

    2010-01-01

    RSUM Pour valuer les modifications lies la croissance ou au traitement, il est ncessaire de superposer les cphalogrammes successifs sur une structure stable. En cphalomtrie bidimensionnelle (2-D), la base du crne est souvent utilise pour les superpositions parce que les changements quelle subit aprs le dveloppement crbral sont mineurs. Toutefois, sur les cphalogrammes de profil et de face, les points de repre basicraniens sont peu fiables. Dans cet article, nous prsentons une nouvelle mthode de superposition tridimensionnelle (3-D) base sur un enregistrement entirement automatis des intensits de voxels, au niveau de la surface de la base du crne. Le progiciel utilis permet lvaluation quantitative des modifications qui apparaissent dans le temps, grce au calcul de la distance euclidienne entre les surfaces du modle tridimensionnel. Il permet galement lapprciation visuelle de lemplacement et de limportance des modifications au niveau des maxillaires, grce une surimpression graphique. Les modifications sont visualises par comparaison des tables de correspondance de couleur. On peut ainsi raliser une tude dtaille des modes dadaptation chez les patients dont la croissance et/ou le traitement ont provoqu des modifications squelettiques cliniquement significatives. PMID:19954732

  11. Lignes directrices sur laiguillage des cas souponns de cancer du poumon par un mdecin de famille ou autre professionnel des soins primaires

    PubMed Central

    Del Giudice, M. Elisabeth; Young, Sheila-Mae; Vella, Emily T.; Ash, Marla; Bansal, Praveen; Robinson, Andrew; Skrastins, Roland; Ung, Yee; Zeldin, Robert; Levitt, Cheryl

    2014-01-01

    Rsum Objectif Les prsentes lignes directrices visent aider les mdecins de famille et autres gnralistes reconnatre les manifestations cliniques devant veiller les soupons quant la prsence dun cancer du poumon chez les patients. Composition du comit Les membres du comit ont t choisis parmi les leaders rgionaux en soins primaires du Rseau provincial des soins primaires et de la lutte contre le cancer dAction Cancer Ontario et parmi les membres du Groupe sur le sige de la maladie, Cancer du poumon dAction Cancer Ontario. Mthodes Les prsentes lignes directrices sont le fruit dune revue systmatique des donnes probantes, dune synthse des donnes et dun examen externe formel effectu par des intervenants canadiens qui ont valid la pertinence des recommandations. Rapport Ces lignes directrices fondes sur des donnes probantes ont t formules pour amliorer la prise en charge en contexte canadien des patients qui prsentent des manifestations cliniques du cancer du poumon. Conclusion Le dpistage et laiguillage prcoces des patients atteints de cancer du poumon pourraient en fin de compte aider rduire les morbidits et mortalits lies au cancer. Ces lignes directrices pourraient aussi savrer utiles dans la mise sur pied de programmes de diagnostic du cancer du poumon et pour aider les dcideurs veiller ce que les ressources appropries soient en place.

  12. Le Laboratoire de Mcanique Applique Raymond Chalat a 40 ans !

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Comit D'Organisation Du Colloque Ime 2002, Le

    2002-12-01

    Le LMARC a t cr par Raymond Chalat dans les locaux de l'cole Nationale d'Horlogerie (a prsent Lyce Technique Jules Haag).L'quipe de recherche tait alors constitue de 2 enseignants-chercheurs (Raymond Chalat et Grard Lallement) et d'un technicien (Bernard Prtre). Les travaux de recherche se situaient naturellement dans le domaine de la chronomtrie et en particulier dans la mcanique non linaire analytique inhrente la montre en fonctionnement. En effet, Raymond Chalat fut l'lve, puis le collaborateur du Professeur Jules Haag, mathmaticien et mcanicien, lui-mme lve de Poincarr.Le LMARC a tendu ses activits avec l'arrive de Claude Oudet, puis de Claude Oytana la rhologie des matriaux solides qui est devenue plus tard l'quipe Proprits Mcaniques des Matriaux. En parallle, G. Lallement a cr une quipe Vibrations devenue ce jour Dynamique des Structures. ce jour, le Laboratoire compte plus de 110 personnes dont 40 doctorants.Il a depuis diversifi ses activits avec 3 nouvelles quipes tournes vers la Modlisation et la Mise en Forme des Matriaux, les Micromachines et la Biomcanique et les Mcanismes. Il a su galement prendre toute sa place au sein de l'Institut des Microtechniques de Franche-Comt en contribuant plusieurs thmes.Notre Laboratoire a t l'un des premiers laboratoires associ au CNRS (4me) et a toujours t rattach l'Universit de Franche-Comt (Prsidence par C. Oytana de 1996 a 2001) par l'entremise de I'UFR Sciences et Techniques. Il a toujours maintenu des liens forts avec I'ENSMM (cole Nationale Suprieure de Mcanique et des Microtechniques) d'une part par ses enseignants-chercheurs et d'autre part deux de ses directeurs, Raymond Chalat et actuellement Jean-Claude Gelin.En plus de ses relations constantes avec l'industrie rgionale, le LMARC a dvelopp des actions contractuelles avec de grands groupes tels que EDF, Peugeot SA, Renault, SNECMA, EADS, ...Il a su s'ouvrir aux collaborations internationales tout d'abord avec la Tchcoslovaquie, le Brsil, la Pologne, maintenant la Chine, la Russie, Core du Sud, la Hongrie, la Roumanie ...Tout ce travail n'aurait pas pu se faire sans des ingnieurs, techniciens et des services techniques et administratifs paulant efficacement les chercheurs CNRS et les enseignants-chercheurs.Globalement, si les aspects appliqus en mcanique sont un point fort du laboratoire, ce qui justifie son nom, son activit de recherche est reste plus gnralement oriente vers les interactions entre expriences et modlisation en mcanique du solide. l'occasion de ses 40 ans Le LMARC a souhait organiser une confrence sur ce thme regroupant des chercheurs, collgues et amis pour faire le point sur ce sujet. Grce 6 confrences plnires et de 52 confrences en deux sessions, des sujets traitant du comportement des matriaux, de leur mise en forme, de la dynamique des structures, de la biomcanique et de la robotique ont pu tre abords. Ce livre regroupe l'ensemble des papiers prsents lors de cette confrence.

  13. ZOOM SUR... Les chercheurs auscultent les rseaux

    E-print Network

    van Tiggelen, Bart

    [...] VALORISATION KOMPANY ! Un serious game sur l'entreprise Depuis 2002, date laquelle Ben sawyer a utilis la terminologie de Serious game, cette famille de produits est devenue un nouvel outil de communication ou une

  14. Le domaine des co-infections et des maladies concomitantes du Rseau canadien pour les essais VIH des IRSC : lignes directrices canadiennes pour la prise en charge et le traitement de la co-infection par le VIH et lhpatite C chez les adultes

    PubMed Central

    Hull, Mark; Gigure, Pierre; Klein, Marina; Shafran, Stephen; Tseng, Alice; Ct, Pierre; Poliquin, Marc; Cooper, Curtis

    2014-01-01

    HISTORIQUE : De 20 % 30 % des Canadiens qui vivent avec le VIH sont co-infects par le virus de lhpatite C (VHC), lequel est responsable dune morbidit et dune mortalit importantes. La prise en charge du VIH et du VHC est plus complexe en raison de lvolution acclre de la maladie hpatique, du choix et des critres dinitiation de la thrapie antirtrovirale et du traitement anti-VHC, de la prise en charge de la sant mentale et des toxicomanies, des obstacles socioconomiques et des interactions entre les nouvelles thrapies antivirales action directe du VHC et les antirtroviraux OBJECTIF : laborer des normes nationales de prise en charge des adultes co-infects par le VHC et le VIH dans le contexte canadien. MTHODOLOGIE : Le Rseau canadien pour les essais VIH des Instituts de recherche en sant du Canada a runi un groupe dexperts possdant des comptences cliniques en co-infection par le VIH et le VHC pour rviser les publications jour ainsi que les lignes directrices et les protocoles en place. Aprs une vaste sollicitation afin dobtenir des points de vue, le groupe de travail a approuv des recommandations consensuelles, quil a caractrises au moyen dune chelle de qualit des preuves fonde sur la classe (bienfaits par rapport aux prjudices) et sur la catgorie (degr de certitude). RSULTATS : Toutes les personnes co-infectes par le VIH et le VHC devraient subir une valuation en vue de recevoir un traitement du VHC. Les personnes qui ne sont pas en mesure dentreprendre un traitement du VHC devraient tre soignes pour le VIH afin de ralentir lvolution de la maladie hpatique. La norme de traitement du VHC de gnotype 1 est un rgime comprenant de linterfron pgyl et de la ribavirine dose en fonction du poids, associs un inhibiteur de la protase du VHC. Pour les gnotypes 2 ou 3, une bithrapie classique est recommande pendant 24 semaines sil y a clairance virologique la semaine 4 ou, pour les gnotypes 2 6, 48 semaines. On peut envisager de reporter le traitement chez les personnes ayant une maladie hpatique lgre. Le VIH ne devrait pas tre considr comme un obstacle la transplantation hpatique chez les patients co-infects. EXPOS : Les recommandations ne se substituent pas au jugement clinique personnel. PMID:24634688

  15. Apport de l'imagerie dans le diagnostic des sacroiliites infectieuses : propos de 19 cas

    PubMed Central

    Abid, Hanen; Chaabouni, Salim; Frikha, Faten; Toumi, Nozha; Souissi, Basma; Lahiani, Dorra; Bahloul, Zouhir; Ben Mahfoudh, Khaireddine

    2014-01-01

    Les sacro-iliites infectieuses mritent dtre mieux connues. Leur diagnostic est souvent retard en raison d'une symptomatologie trompeuse et des diffcults d'exploration de l'articulation sacro-iliaque. Notre travail est bas sur une tude rtrospective portant sur les cas de SII, recueillis sur une priode comprise entre 1997 et 2008 dans notre centre universitaire Sfax-Tunisie. Le diagnostic de sacro-iliite tait retenu en prsence d'arguments cliniques et radiologiques d'atteinte sacroiliaque. Nous rapportons dix neuf cas de sacroiliites infectieuses (10 hommes et 9 femmes), avec un ge moyen de 32 ans. L'atteinte tait unilatrale dans tous les cas. Les radiographies standard faites dans tous les cas ont t suggestives dans 14 cas et normales dans les autres cas. La TDM faite dans 13 cas a montr, un abcs des parties molles dans 8 cas et un squestre osseux dans 2 cas. L'IRM ralise dans 8 cas, a objectiv une infiltration des parties molles dans tous les cas et un abcs dans 3 cas. Le germe a t identifi dans 9 cas (3 cas de tuberculose, 3 cas de brucellose, 2 sacro-iliites pyogne et un cas de candidose). Cette identification tait faite par biopsie dans 3 cas, hmocultures dans 2 cas, prlvement au niveau de la porte d'entre dans 1 cas et srodiagnostic dans 3 cas. Pour les autres cas, l'origine pyogne a t retenue sur des arguments cliniques et biologiques. L'imagerie joue un rle primordial dans le diagnostic prcoce et l'orientation tiologique d'une sacroiliite infectieuse. PMID:25120884

  16. Le HELLP syndrome: propos de 61 cas et revue de la littrature

    PubMed Central

    Mamouni, Nisrine; Bougern, Hakima; Derkaoui, Ali; Bendahou, Karima; Fakir, Samira; Bouchikhi, Chehrazad; Chaara, Hikmat; Banani, Abdelaziz; Abdelilah, Moulay Melhouf

    2012-01-01

    Introduction Lobjectif de ce travail etait dtudier et comparer les paramtres pidmiologiques, cliniques, paracliniques et volutifs des patientes prsentant un HELLP syndrome complet et incomplet. (Hemolysis, Elevated Liver enzymes, Low Platelets count). Mthodes Une enqute rtrospective sur la priode du 1er janvier 2005 au 31octobre 2008 et incluant tous les cas de HELLP syndrome colligs au service de Gyncologie obsttrique du CHU HASSAN II de Fs, incluant toutes les patientes ayant prsent un HELLP syndrome. Les patientes ont t classes en deux groupes en fonction de la forme du HELLP syndrome (complte ou incomplte). Rsultats 61 patientes ont t incluses, dont 29 ont prsent un HELLP syndrome complet (groupe 1) et 32 ont prsent une forme incomplte de ce syndrome (groupe 2). La moyenne dge tait de 29,7 7 ans pour le groupe 1 et de 28,5 7 ans pour le groupe 2.La gestit moyenne tait de 2,8, Pour le groupe 1et de 2,5 pour le groupe 2.Les complications maternelles ont t notes chez 68,9% des patientes avec HELLP complet et 53% avec HELLP incomplet. On a recenss trois cas de dcs maternel dans le groupe HELLP complet contre aucun cas dans la forme incomplte. Conclusion Daprs les rsultats de notre tude, le HELLP complet nexpose pas les patientes un risque plus lev de complications maternelles que dans la forme incomplte. PMID:22514764

  17. Modelisation microstructurale en fatigue/fluage a froid des alliages de titane quasi alpha par le modele des automates cellulaires

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Boutana, Mohammed Nabil

    Les proprietes d'emploi des alliages de titane sont extremement dependantes a certains aspects des microstructures developpees lors de leur elaboration. Ces microstructures peuvent etre fortement heterogenes du point de vue de leur orientation cristallographique et de leur repartition spatiale. Leurs influences sur le comportement du materiau et son endommagement precoce sont des questions qui sont actuellement soulevees. Dans le present projet de doctorat on chercher a repondre a cette question mais aussi de presenter des solutions tangibles quant a l'utilisation securitaire de ces alliages. Un nouveau modele appele automate cellulaire a ete developpe pour simuler le comportement mecanique des alliages de titane en fatigue-fluage a froid. Ces modeles ont permet de mieux comprendre la correlation entre la microstructure et le comportement mecanique du materiau et surtout une analyse detaillee du comportement local du materiau. Mots-cles: Automate cellulaire, fatigue/fluage, alliage de titane, inclusion d'Eshelby, modelisation

  18. Profil pidmiologique des femmes enceintes cardiaques dans le centre de maternit de Tunis: exprience du service A

    PubMed Central

    Khemiri, Khaled; Jenayah, Amel Achour; Boudaya, Fethia; Hamdi, Asma; Meskhi, Souad; Sfar, Ezzeddine; Chelli, Dalenda

    2015-01-01

    Nous rapportons dans ce travail, le profil pidmiologique des femmes enceintes porteuses d'une cardiopathie ayant accouch dans le service A du centre de maternit de Tunis. Il s'agit d'une tude rtrospective descriptive sur 3 ans, de janvier 2010 dcembre 2012, portant sur les dossiers des parturientes cardiaques suivies et ayant accouch dans notre service, l'exclusion des cardiopathies hypertensives. Les paramtres analyss taient la gestit et parit des parturientes, le type de la cardiopathie, le mode d'accouchement et le pronostic foetal. Cinquante six cas sur 19655 accouchements avaient t recruts, soit une incidence de 1 pour 351 accouchements (0,285%). Lge moyen de nos parturientes tait de 30,895,3 ans avec des extrmes allant de 21 42 ans. 23 (41,07%) avaient une cardiopathie congnitale, 35 (62,5%) une valvulopathie, 6 (10,71%) un trouble du rythme, 3 (5,35%) un trouble de la conduction type de bloc auriculo-ventriculaire et 3 (5,35%) une cardiopathie ischmique. Cinquante deux parturientes (92,85%) avaient accouch un terme dpassant les 37 semaines d'amnorrhe (SA). L'accouchement s'est droul par les voies naturelles chez 22 (39,28%) patientes et par csarienne chez 34 (60,71%). Le poids moyen des nouveaux ns la naissance tait de 3341,25 grammes. 3 transferts nonataux en unit de ranimation taient raliss avec un seul cas de dcs nonatal. La grossesse et l'accouchement chez la femme cardiaque constituent un haut risque materno-foetal dpendant du type, mais surtout du stade de la cardiopathie, ncessitant une prise en charge prcoce et multidisciplinaire de la parturiente. PMID:26327977

  19. Le mouvement du ple

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Bizouard, Christian

    2012-03-01

    Les variations de la rotation terrestre. En conditionnant la fois notre vie quotidienne, notre perception du ciel, et bon nombre de phnomnes gophysiques comme la formation des cyclones, la rotation de la Terre se trouve au croisement de plusieurs disciplines. Si le phenomena se faisait uniformment, le sujet serait vite discut, mais c'est parce que la rotation terrestre varie, mme imperceptiblement pour nos sens, dans sa vitesse angulaire comme dans la direction de son axe, qu'elle suscite un grand intrt. D'abord pour des raisons pratiques : non seulement les alas de la rotation terrestre modi_ent la longue les points astromtriques un instant donn de la journe mais in_uencent aussi les mesures opres par les techniques spatiales ; en consequence l'exploitation de ces mesures, par exemple pour dterminer les orbites des satellites impliqus ou pratiquer le positionnement au sol, ncessite une connaissance prcise de ces variations. Plus fondamentalement, elles traduisent les proprits globales de la Terre comme les processus physiques qui s'y droulent, si bien qu'en analysant les causes des fluctuations observes, on dispose d'un moyen de mieux connatre notre globe. La dcouverte progressive des fluctuations de la rotation de la Terre a une longue histoire. Sous l'angle des techniques d'observation, trois poques se pro-celle du point astromtrique l'oeil nu, l'aide d'instruments en bois ou mtalliques (quart de cercle muraux par exemple). partir du XVIIe sicle dbute l'astromtrie tlescopique dont les points sont complts par des datations de plus en plus prcises grce l'invention d'horloges rgules par balancier. Cette deuxime poque se termine vers 1960, avec l'avnement des techniques spatiales : les points astromtriques sont dlaisss au profit de la mesure ultra-prcise de dures ou de frquences de signaux lectromagntiques, grce l'invention des horloges atomiques. Ces progrs techniques, combins aux dveloppements de la mcanique newtonienne, vont d'abord rvler la nature astronomique des fluctuations de la rotation terrestre, puis la fin du XIXe sicle l'immixtion de causes gophysiques.

  20. Mise jour sur lutilisation clinique de la buprnorphine

    PubMed Central

    Ducharme, Simon; Fraser, Ronald; Gill, Kathryn

    2012-01-01

    Rsum Objectif Examiner les donnes scientifiques actuelles sur la buprnorphine-naloxone pour le traitement des troubles lis aux opiodes, en insistant sur le contexte des soins primaires. Qualit des donnes On a fait une recension dans MEDLINE et la base de donnes Cochrane des synthses critiques. Les donnes probantes sont surtout de niveau I. Message principal La buprnorphine est un agoniste partiel des rcepteurs ? des opiodes et un antagoniste des rcepteurs ? des opiodes ayant une longue demi-vie et un potentiel moins grand que la mthadone dentraner un usage abusif. Pour une dsintoxication, la buprnorphine est au moins quivalente la mthadone et suprieure la clonidine. Comme thrapie de substitution, la buprnorphine est clairement suprieure au placebo. La mthadone comporte de lgers avantages en ce qui a trait la rtention en thrapie, mais une approche par tape en utilisant initialement la buprnorphine-naloxone est aussi efficace. Il est possible, scuritaire et efficace de recourir la buprnorphine en milieu de soins primaires. On peut obtenir lautorisation de prescrire de la buprnorphine aprs avoir suivi une formation en ligne. Conclusion La buprnorphine est un agent scuritaire et efficace pour la dsintoxication en cas de dpendance aux opiodes. Elle peut servir dagent de premire intention dans les programmes de thrapie de substitution, en raison de son potentiel plus faible dusage abusif en comparaison dautres opiodes. Son efficacit en milieux de soins primaires en fait un outil thrapeutique utile pour les mdecins de famille.

  1. Faut-il prfrer une technique chirurgicale dans le traitement des ruptures du tendon d'Achille?

    PubMed Central

    Hani, Redouane; Kharmaz, Mohammed; Berrada, Mohammed Saleh

    2015-01-01

    La rupture du tendon d'Achille est de plus en plus frquente dans le monde et dans notre pays en raison du dveloppement considrable des activits sportives, de l'accroissement de leur intensit et de l'absence de moyens de prvention. Notre travail porte sur une tude concernant 58 cas de rupture du tendon d'Achille, avec un recul moyen compris entre 5 mois et 80 mois. Lge moyen tait de 36 ans, tous les patients inclus ont tous bnficier d'un traitement chirurgical. Le but de notre tude tant de souligner la supriorit d'une technique chirurgicale par rapport une autre dans la prise en charge, ainsi qu'une mise au point sur les diffrents aspects pidmiologiques, cliniques, thrapeutiques et post-thrapeutiques de cette lsion. PMID:26161208

  2. Effets du vieillisement de la batterie Li-ion sur les performances d'un vehicule recreatif hybride branchable a trois roues

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Nadeau, Jonathan

    La prediction de l'evolution du vieillissement de la batterie lithium-ion est source d'un grand defi, dans les applications liees aux vehicules electriques et hybrides. Sa meconnaissance est un risque considerable compromettant la viabilite d'un tel systeme. Invoquant les couts substantiels de la densite d'energie, liee a la degradation considerable des performances de la batterie au cours de sa duree de vie, il devient important d'en tenir compte des le processus de conception. La dependance de la strategie de controle du vehicule aux parametres de la batterie justifie aussi la necessite d'une telle prediction. Il est connu que le vieillissement, sensible aux facteurs tels que le courant, la temperature et la profondeur de decharge, a un impact considerable sur la perte de capacite de la batterie ainsi que sur l'augmentation de la resistance interne. Le premier est directement lie a l'autonomie electrique du vehicule, alors que le second mene a une surchauffe de la batterie, a une augmentation des pertes en puissance qui se manifeste par une diminution de la tension de bus. A cet egard, implique dans la conception d'un vehicule recreatif hybride branchable a trois roues, le Centre de Technologies Avancees s'interesse a l'etude du vieillissement de la batterie Li-ion pour une telle application. Pour ce faire, au contraire de la plupart des estimations empiriques de la duree de vie, basees sur des profils de decharge a courant constant, un profil de courant plus approprie pour l'application donnee, base sur un cycle de vitesse representatif de la conduite d'une motocyclette, a ete utilise. Par le biais d'un simulateur complet du vehicule, le cycle de courant a ete extrait du cycle de vitesse. Ainsi, les travaux menes impliquent l'analyse experimentale de la decharge cyclique de quatre cellules LiFePO 4. Pendant plus de 1400 cycles, un banc d'essai complet a permis l'acquisition de la capacite, de la resistance interne, du courant, de la tension ainsi que de la temperature de surface. Mots-cles : vieillissement, batterie, lithium-ion, LiFePO4, capacite, resistance interne, PHEV, vehicule

  3. Le goitre plongeant Tlemcen dans l'ouest algrien: aspect clinique et thrapeutique de 1996-2014

    PubMed Central

    Mesli, Smain Nabil; Regagba, Derbali; Tidjane, Anisse; Bouallou, Fouad; Abi-Ayad, Chakib

    2015-01-01

    La dfinition du goitre plongeant, la plus couramment employe, est tout goitre ne sigeant pas dans la rgion cervicale en position opratoire. Le but dvaluer sa prise en charge, en insistant plus particulirement sur les examens propratoires, les difficults chirurgicales et les complications postopratoire. Etude rtrospective tale sur 16 ans; portant sur 50 cas colligs au service de chirurgie viscrale du CHU Tlemcen. L'intervention a consist en une thyrodectomie totale par voie cervicale dans 94% des cas. Ont t notes essentiellement, les hmatomes, des paralysies rcurentiels et les hypoparathyrodie. Lge moyen est de 54,76 11,992 ans Le caractre plongeant du goitre t retrouv chez 52% (n = 26) par une chographie thyrodienne. Le scanner cervico-thoracique tait pratiqu chez 25 patients 50%. Il a permis de confirmer le caractre plongeant du goitre. Tous nos patients ont bnfici eu un geste radicale (thyrodectomie totale n = 45, 90%), alors que 5 patients (10%) ayant dj ont eu un geste sur la thyrode, ont subi une totalisation. L'examen histologique confirm la bnignit dans 48 cas 96%. Trois patients (6%) avaient une paralysie rcurentielle transitoire et un cas (2%) de paralysie rcurentielle persistante. L'hypoparathyrodie transitoire tait note chez (14%). Les goitres plongeants reprsentent une ventualit assez frquente. Souvent rvls l'occasion d'un examen clinique. L'examen tomodensitomtrique qui permet l'exploration des espaces peu accessibles l'imagerie conventionnelle. L'imagerie par rsonance magntique nuclaire parat constituer une technique d'avenir. PMID:26405494

  4. Le dermatofibrosarcome de Darier et Ferrand, une tumeur cutane particulire: propos de 32 cas et revue de la littrature

    PubMed Central

    Elamrani, Driss; Droussi, Hatim; Boukind, Samira; Elatiqi, Keltoum; Dlimi, Meriem; Benchamkha, Yassine; Ettalbi, Saloua

    2014-01-01

    Le dermatofibrosarcome (DFS) est une tumeur fibreuse de la peau, de croissance lente, trs haut risque de rcidive locale, mais potentiel mtastatique faible. A partir d'une tude rtrospective tale sur une priode de 5 ans (dcembre 2008 - dcembre 2013), nous avons analys les caractristiques pidmiologiques et cliniques, le dlai de diagnostic, le type de thrapeutique et le devenir de 32 patients prsentant des tumeurs de Darier et Ferrand histologiquement prouves. Parmi les 32 patients, 10 se sont prsents initialement au service pour une rcidive tumorale. Une discrte prdominance masculine a t note. Les DFS touchent prfrentiellement l'adulte jeune. Le dlai diagnostique observ est en moyenne de 4 ans. Le tronc est la localisation prfrentielle (60%), suivi par les extrmits proximales (30%). Les 32 patients ont t traits par exrse chirurgicale avec une marge de 5cm en surface, emportant en profondeur une barrire anatomique saine. La couverture de la perte de substance (PDS) a t ralise aprs confirmation anatomopathologique du caractre carcinologique de l'exrse, et a fait appel diffrents moyens allant de la greffe cutane aux lambeaux musculo cutans libres. Lvolution a t marque par la survenue d'une rcidive tumorale chez 8 patients (3 cas parmi les tumeurs vues en premire intention et 5 cas parmi les tumeurs vues en rcidive) et les rsultats ont t jugs satisfaisants sur le plan esthtique et fonctionnel. Le DFS de Darier et Ferrand est une tumeur dont le pronostic et le risque volutif sont principalement lis au dlai diagnostic et la qualit de la premire exrse. Le diagnostic tardif, rend difficile la chirurgie d'exrse et de reconstruction Les possibilits de gurison en cas de chirurgie primaire bien conduite sont significativement suprieures celles d'une chirurgie de rattrapage. L'amlioration du pronostic passe par une prise en charge multidisciplinaire prcoce et codifie d'o l'intrt de la sensibilisation et de l'information du mdecin gnraliste pour le diagnostic prcoce et l'orientation correcte de ces malades vers des centres spcialiss. PMID:25821539

  5. LeS TABLISSemeNTS memBReS de L'UNIveRSIT de ToULoUSe : UNIveRSIT ToULoUSe I CAPIToLe / UNIveRSIT ToULoUSe II Le mIRAIL / UNIveRSIT ToULoUSe III PAUL SABATIeR / INSTITUT

    E-print Network

    Bordenave, Charles

    TIeRS de ToULoUSe / INSTITUT d'TUdeS PoLITIQUeS de ToULoUSe. 4 - 5 6 - 7 8 9 10 - 11 12 13 14 15 THTRe/dANSe/CIRQUe ton parcours? J'ai commenc le cirque 10 ans en section loisir l'cole de cirque Pist'Azur. Je me Lido, Centre Municipal des Arts du Cirque sur l'org

  6. Effet de la composition des materiaux composites sur la caracterisation et detection par ondes de Lamb

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Ostiguy, Pierre-Claude

    Les matriaux composites sont de plus en plus utiliss en aronautique. Leurs excellentes proprits mcaniques et leur faible poids leur procurent un avantage certain par rapport aux matriaux mtalliques. Ceux-ci tant soumis diverses conditions de chargement et environnementales, ils sont suceptibles de subir plusieurs types d'endommagements, compromettant leur intgrit. Des mthodes fiables d'inspection sont donc ncessaires pour valuer leur intgrit. Nanmoins, peu d'approches non destructives, embarques et efficaces sont prsentement utilises. Ce travail de recherche se penche sur l'tude de l'effet de la composition des matriaux composites sur la dtection et la caractrisation par ondes guides. L'objectif du projet est de dvelopper une approche de caractrisation mcanique embarque permettant d'amliorer la performance d'une approche d'imagerie par antenne pizolectriques sur des structures composite et mtalliques. La contribution de ce projet est de proposer une approche embarque de caractrisation mcanique par ultrasons qui ne requiert pas une mesure sur une multitude d'chantillons et qui est non destructive. Ce mmoire par articles est divis en quatre parties, dont les parties deux A quatre prsentant les articles publis et soumis. La premire partie prsente l'tat des connaissances dans la matire ncessaires l'acomplissement de ce projet de matrise. Les principaux sujets traits portent sur les matriaux composites, propagation d'ondes, la modlisation des ondes guides, la caractrisation par ondes guides et la surveillance embarque des structures. La deuxime partie prsente une tude de l'effet des proprits mcaniques sur la performance de l'algorithme d'imagerie Excitelet. L'tude est faite sur une structure isotrope. Les rsultats ont dmontr que l'algorithme est sensible l'exactitude des proprits mcaniques utilises dans le modle. Cette sensibilit a galement t explore afin de dvelopper une mthode embarque permettant d'valuer les proprits mcaniques d'une structure. La troisime partie porte sur une tude plus rigoureuse des performances de la mthode de caractrisation mcanique embarque. La prcision, la rptabilit et la robustesse de la mthode sont valids l'aide d'un simulateur par FEM. Les proprits estimes avec l'approche de caractrisation sont moins de 1% des proprits utilises dans le modle, ce qui rivalise avec l'incertitude des mthodes ASTM. L'analyse exprimentale s'est avre prcise et rptable pour des frquences sous les 200 kHz, permettant d'estimer les proprits mcaniques moins de 1% des proprits du fournisseur. La quatrime partie a dmontre la capacit de l'approche de caractrisation identifier les proprits mcaniques d'une plaques composite orthotrope. Les rsultats estims exprimentalement sont inclus dans les barres d'incertitude des proprits estimes l'aide des tests ASTM. Finalement, une simulation FEM a dmontr la prcision de l'approche avec des proprits mcaniques moins de 4 % des proprits du modle simul. Mots-cls : Inspection non destructive, composites, caractrisation mcanique, ultrasons, imagerie, SHM, ondes guides.

  7. AirMSPI PODEX BigSur Terrain Images

    Atmospheric Science Data Center

    2013-12-13

    ... from the PODEX 2013 Campaign Big Sur target (Big Sur, California) 02/03/2013 Terrain-projected Select ... Version number For more information, see the Data Product Specifications (DPS) ...

  8. Lopinion des tudiants en mdecine de Qubec sur les punitions corporelles

    PubMed Central

    Labb, Jean; Laflamme, Nathalie; Makosso-Kallyth, Sun

    2012-01-01

    OBJECTIF : Lobjectif de la prsente tude est de dcrire lopinion des tudiants en mdecine de lUniversit Laval sur le sujet controvers des punitions corporelles envers les enfants. MTHODOLOGIE : Un sondage a t ralis auprs des tudiants en quatrime anne de mdecine de lUniversit Laval pendant cinq annes conscutives, soit de lanne scolaire 20062007 jusqu celle de 20102011 inclusivement, loccasion dun sminaire portant sur la maltraitance envers les enfants. RSULTATS : Sur les 712 tudiants interrogs, 74 % taient de sexe fminin et 91 % taient gs de moins de 30 ans. Concernant les punitions corporelles envers les enfants, 22 % des rpondants sy sont dclars favorables. Plus de garons que de filles se sont prononcs en faveur de cette pratique disciplinaire, soit 31 % des garons par rapport 18 % des filles respectivement (RC rajust = 2,2, IC 95 % :1,4 3,4; p=0,0003). Prs de 36 % des tudiants ayant eu des punitions corporelles y taient favorables, comparativement seulement 4 % de ceux qui navaient pas connu cette forme de discipline (RC rajust = 16,5, IC 95 % :8,6 31,4; p<0,0001). Parmi ceux qui ont mentionn avoir t victimes dabus physique, 25 % se sont dclars en faveur de cette pratique, ce qui est similaire au 21 % observs chez ceux qui nen ont pas t victimes (p=0,52). CONCLUSION : Alors que plusieurs organismes mdicaux se sont prononcs contre lutilisation des punitions corporelles, plus dun futur mdecin sur cinq Qubec se dclare favorable cette mthode disciplinaire et pourrait influencer la conduite des parents en ce sens. PMID:24179417

  9. L'endomtriose prinale profonde sur cicatrice dpisiotomie: propos d'un cas rare

    PubMed Central

    Laadioui, Meriem; Alaoui, Fdili; Jayi, Sofia; Bouguern, Hakima; Chaara, Hikmat; Melhouf, Moulay Aabdelilah

    2013-01-01

    Parmi les localisations rares de l'endomtriose sur cicatrice, celle du prine demeure exceptionnelle, l'origine en est souvent iatrogne (pisiotomie). Nous rapportons le cas d'une patiente prsentant une douleur cyclique, au niveau de la cicatrice dpisiotomie. Avec l'examen clinique une masse de 3,5 cm de grand diamtre au niveau de la cicatrice dpisiotomie. Lcho prinale a objectiv une image hypochgne htrogne non vascularise en regard de la cicatrice dpisiotomie faisant 3,23/1cm. L'excision de la lsion a t ralise et ltude anatomopathologique a confirm le diagnostic d'endomtriose. Les suites postopratoires taient simples avec un recul de 3 mois sans rcidive de la douleur ni de la masse. A travers notre cas et une revue de la littrature, nous insistons sur les la ncessit du diagnostic clinique et d'une prise en charge prcoce en vue d'amliorer le pronostic de cette entit rare. PMID:24778749

  10. Le traitement chirurgical des fractures du cotyle: propos de 22 cas

    PubMed Central

    Mahdane, Hicham; Elghazi, Amine; Shimi, Mohamed; Elibrahimi, Abdelhalim; Elmrini, Abdelmajid

    2014-01-01

    Vingt deux patients prsentant une fracture incongruente de l'actabulum ont t oprs et revues avec un recul moyen de 2 ans. Le but de cette tude est d'analyser les rsultats fonctionnels et radiologiques des fractures de l'actabulum aprs traitement chirurgical. La population tait constitue de 17 hommes et 5 femmes, avec un ge moyen de 42,5 ans. Les fractures de l'actabulum taient rpertories selon la classification de Judet et Letournel: 11 fractures de la paroi postrieure, une fracture de la colonne postrieure, six fractures transversales, quatre fractures transversales associes une paroi postrieure, et une seule fracture de la colonne postrieure avec fracture de la paroi postrieure. Quatre patients prsentaient des lsions associes du bassin, sept patients avaient une luxation postrieur de la hanche, deux une luxation centrale et deux avaient un traumatisme crnien associe. Deux voies d'abords ont t utilises dans ce travail: la voie de Kocher Langenbeck (19 cas), et la voie de Dana Mears (4 cas). A partir du bilan radiologique initial (bassin face, alaire, obturateur et tomodensitomrtie) on valuer le dplacement, la congruence, tte/toit et tte/actabulum ainsi que le degr de comminution. La qualit de rduction tait value selon les critres de Matta et les rsultats fonctionnels selon la cotation de Merle D'Aubign. Sur le Plan radiologique nous avons obtenu 56,52% de rduction anatomique, alors que sur le plan fonctionnel 78% patient avaient de bons et trs bon rsultats. Parmi les complications postopratoires, on a not un seul cas d'infection cutane superficielle, cinq ossifications hterotopiques. A distance un cas d'ostoncrose aseptique de la tte fmorale et un cas de coxarthrose. PMID:25374628

  11. Enquete sur les aspects toxicologiques de la phytotherapie utilisee par un herboriste Fes, Maroc

    PubMed Central

    Zeggwagh, Ali Amine; Lahlou, Younes; Bousliman, Yassir

    2013-01-01

    Introduction Dans le but d'tudier l'aspect toxicologique des plantes mdicinales utilises en mdecine traditionnelle, une tude ethnobotanique a t ralise la ville de Fs au centre du Maroc. Mthodes Ont t inclus dans l'tude tous les patients ayant bnfici d'une prescription par l'herboriste de plantes vise thrapeutique. La discussion de nos rsultats s'est faite sur la base d'une revue de la littrature avec identification des principales plantes toxiques utilises en phytothrapie au Maroc. L'approche bibliographique a permis de complter les informations. Rsultats L'ge moyen des patients traits par des plantes (38 femmes, 32 hommes) tait de 35 18 ans. L'enqute ethnobotanique rvl que la majorit des plantes mdicinales taient utilises contre les affections urinaires (21%), suivi des maladies de l'appareil digestif (19.6%) et des maladies rhumatologiques (18.2%). Le nombre de plantes prescrits par l'herboriste a t de 53 dont 5 sont potentiellement toxiques. L'identification taxonomique des plantes prescrites a recens 30 familles dont les plus reprsentes sont les Lamiaceae (23.33%), les Apiaceae (13,33%) et les Asteraceae (10%). La prescription des plantes considres comme toxiques a concern 7,1% des consultants traits par les plantes mdicinales. Aucune complication inhrente aux plantes prescrites n'a t dplore. Conclusion Malgr les rsultats encourageants de notre enqute sur le compte de la phytothrapie, la pratique de la phytothrapie est laisse la vulgarisation et l'oubli scientifique, lgislatif et universitaire. PMID:23734270

  12. Le grain de pollen L`arobiologie

    E-print Network

    Jeanjean, Louis

    Le grain de pollen L`arobiologie Circuit dcouverte Le Bouleau Betula pendula Roth Famille des allergiques dans tout le centre nord de l'Europe. Son pollen est le deuxime allergne aprs celui des moyen, n lev trs lev) Beaucoup de ractions croises : avec d'autres grains de pollen

  13. Le projet PLACO Jacquelin Charbonnel

    E-print Network

    Menichi, Luc

    depart Plate-forme en Ligne pour les Mathematiques (PLM) mise en place par le reseau Mathrice/10/01 3 / 14 #12;Point de depart Plate-forme en Ligne pour les Mathematiques (PLM) mise en place par le;Services de la PLM noms de domaine listes de diffusion agenda partags disque rseau VPN annuaire de la

  14. Le syndrome des jambes sans repos: frquence et facteurs de risque chez l'hmodialys

    PubMed Central

    Soumeila, Illiassou; Keita, Salia; Elhassani, Anis; Sidib, Mohamed; Alaoui, Khadija; Kabbali, Nadia; Arrayhani, Mohamed; Sqalli, Tarik

    2015-01-01

    Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) ou syndrome d'impatience musculaire est un trouble moteur caractris par des sensations dsagrables dans les jambes. Les causes sont mal connues et sa frquence est estime entre 25% et 75% chez les hmodialyss. Il s'agit d'une tude transversale monocentrique mene au centre d'hmodialyse du CHU Hassan II de Fs (hpital Al Ghassani) entre dcembre 2012 et janvier 2013. Nous avons dfini le syndrome de jambes sans repos selon la dfinition de l'international restless legs study group de 2003 reposant sur 4 critres essentiels au diagnostic. L'international restless legs syndrome scale (IRLES) a t cot par un mme nphrologue pour mesurer la svrit du syndrome des jambes sans repos. 84 hmodialyss ont rpondu au questionnaire avec 41,7% de cas de SJSR dont 6,6% de formes graves. Nous avons retrouv une association entre le SJSR et la carence martiale p(0,018), la nphropathie initiale p(0,041), l'HTA p(0,026) et le sexe fminin p(0,024). Dans notre srie, il ressort que la carence martiale et l'HTA sont les principaux facteurs de risque modifiables de ce syndrome chez nos patients. Les facteurs traditionnels comme le tabagisme, lge suprieur 50 ans et la dialyse inadquate ne sont pas associs ce trouble dans notre srie. PMID:26015849

  15. Urtroscopie souple laser dans le traitement des calculs du haut appareil urinaire: rsultats a propos de 166 interventions

    PubMed Central

    Padja, Essodina; Ibarra, Venceslas Amboulou; Lmezguidi, Khalid; Janane, Abdellatif; Ghadouane, Mohamed; Ameur, Ahmed; Abbar, Mohamed

    2015-01-01

    Lvolution de la technique opratoire fait de l'urtroscopie souple Laser (URSS-L) une mthode efficace et sure dans le traitement des calculs du haut appareil urinaire (HAU). Elle apparait comme une option salvatrice aprs chec des autres options thrapeutiques. Son cot limite son accessibilit et restreint ses indications dans certains contextes socio-conomiques. Nous rapportons l'exprience du service sur les indications, les rsultats et les complications de l'URSS-L dans le traitement des calculs du HAU. C'est une tude rtrospective sur 4ans concernant 130 patients ayant des calculs du HAU. Un scanner permettait de dterminer les caractristiques des calculs avant l'intervention et de faire un contrle aprs afin de juger de l'efficacit du traitement. Une analyse statistique valuait l'influence des diffrents paramtres des calculs sur l'efficacit de l'intervention. Un suivi tait ralis afin de dtecter les complications. Lge moyen des patients tait de 52 17ans. 166 interventions taient faites en 3 sries. Les indications taient de premire intention dans 50.32% suivi des checs de LEC. La dure moyenne de l'intervention tait de 73min 25min pour une taille moyenne des calculs de 13.78mm 5mm. Le taux de succs global tait de 78.91% (78.71%; 80%; 100%) respectivement aprs la 1re, la 2me et la 3me srie. Aucun paramtre n'influenait significativement le taux de succs. 14.45% de complications tait enregistr. L'URSS-L est une mthode aussi efficace que sure dans le traitement des calculs du HAU nous motivant malgr son cot, largir ses indications en premire intention lorsque les calculs rpondent aux critres de choix. PMID:26600912

  16. APPEL DE COMMUNICATIONS la croise des chemins, les tudes sur

    E-print Network

    Farrell, Anthony P.

    APPEL DE COMMUNICATIONS la croise des chemins, les tudes sur l'alimentation : devant une bifurcation? SEPTIME ASSEMBLE GNRALE ANNUELLE DE L'ASSOCIATION CANADIENNE DES TUDES SUR L'ALIMENTATION DU canadienne des sciences humaines, est la croise des chemins, les tudes sur l'alimentation : devant une

  17. Une arthrite septique sur prothse totale de genou Pasteurella multocida: propos d'un cas

    PubMed Central

    Kouevidjin, Biova Teko; Bassinga, Jonathan Sylvanus

    2015-01-01

    Une arthrite septique sur PTG est due essentiellement au Staphylococcus aureus suivie des staphylocoques coagulase ngative, et les streptocoques. Au cours de ses 40 dernires annes trs peu de cas d'infection sur arthroplastie Pasteurella multocida ont t rapport. La prsentation clinique n'a rien de spcifique.la contamination survient aprs une morsure, griffure ou lchage d'un chat. L'interrogatoire et l'examen bactriologique est la cl du diagnostique. Nous rapportons le cas d'une patiente de 84 ans qui prsente une infection a Pasteurella multocida suite une morsure du chat 06 jours au paravent. Elle a bnfici d'une prise en charge chirurgicale par lavage et synovectomie et une bi-antibiothrapie avec bonne volution. PMID:26523162

  18. Le rayonnement synchrotron et le ribosome. Rozenberg, H., and Yonath, A. (2011)

    E-print Network

    Yonath, Ada E.

    2011-01-01

    Le rayonnement synchrotron et le ribosome. Rozenberg, H., and Yonath, A. (2011) L-35774 Chimie pour le vivant Le rayonnement synchrotron et le ribosome Haim Rozenberg et Ada Yonath Rsum Au cristallographie du ribosome ont permis de produire des donnes de diffraction de haute rsolution partir de

  19. Qui sera le nouvel Einstein ? Vers une nouvelle theorie de la gravitation

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Bonnet-Bidaud, J. M.

    1999-10-01

    Un debat de plus d'un siecle a resurgi ces toutes dernieres annees avec une vigueur nouvelle. L'enjeu ? Mettre fin, ni plus ni moins, a l'une des contradictions les plus inouies de la physique fondamentale, en reconciliant mecanique quantique et relativite generale. En effet, a l'heure ou la gravitation semble enfin sur le point de fusionner avec les trois autres forces de la nature. il est certain que la relativite d'Einstein doit etre bientot remplacer par une autre theorie... Reste quye tous les physiciens sont loin de s'accorder sur la marche a suivree. Gravitation quantique, relativite d'echelle, supersymetrie, les candidates ne manquent pas.

  20. LE MAINTIEN DU POUVOIR CHEZ LA PERSONNE GE HBERGE SOUFFRANT DE DFICITS COGNITIFS

    PubMed Central

    Vzina, Aline; Pelletier, Daniel

    2013-01-01

    Cet article thorique interpelle la fois la recherche et lintervention, lgard du mieux-tre des personnes ges hberges prsentant des troubles cognitifs associs des dmences dgnratives. Appuy par la perspective de linteractionnisme symbolique, il met laccent sur les interactions entre le personnel soignant (infirmire, infirmire auxiliaire, prpose, ergothrapeute, personnel de radaptation et des loisirs, travailleuse sociale, etc.) et les proches aidants, dans un objectif de maintien du pouvoir pour et par la personne ge. Sous langle de lapproche centre sur la personne, qui affirme limportance de dpasser lgisme et limpuissance quant la dmence, il aborde deux approches : lapproche prothtique largie et lapproche biographique qui permettent de soutenir lidentit et laffirmation de soi de la personne ge hberge souffrant de dficits cognitifs. PMID:24795486

  1. Catalyseur d'hydrocraquage base de sulfure de NiMo dpos sur une zolithe HEMT modifie

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Baalala, M.; Becue, T.; Leglise, J.; Manoli, J. M.; van Gestel, J. N. M.; Lamotte, J.; Bensitel, M.; Goupil, J. M.; Cornet, D.

    1999-02-01

    Treating a NH4EMT zeolite with a solution of (NH4)2SiF6 at 80 C affords a solid containing amorphous SiO2 intimately mixed with the zeolite. This acidic support EMT-Si was loaded with NiMo sulfide in order to prepare a bifunctional catalyst, which was tested for the hydrogenation of benzene and the hydrocracking of n-heptane. This NiMo/EMT-Si catalyst was found more active for hydrogenation than the analogous NiMo/HY. This is ascribed to a higher dispersion of the NiMo sulfide, which is almost equally shared between the internal mesopores in the modified EMT solid, and the fissures, which were created throughout the zeolite grains upon inserting the NiMo sulfide. The catalyst with the EMT-Si support was also found more active than the NiMo/HY for the hydrocracking of heptane, with a slightly higher selectivity into heptane isomers. Le traitement d'une zolithe NH4EMT par une solution de (NH4)2SiF6 fournit un solide comportant une phase SiO2 amorphe intimement mlange aux parties intactes de la zolithe. Sur ce support acide EMT-Si, on a greff un sulfure de NiMo afin de prparer un catalyseur bifonctionnel qui a t test dans les ractions d'hydrognation du benzne et d'hydrocraquage du n-heptane. Ce catalyseur NiMo/EMT-Si s'avre plus actif en hydrognation que son analogue NiMo/HY, en raison d'une meilleure dispersion du sulfure de NiMo. Sur le solide EMT modifi, le sulfure se rpartit peu prs galement entre les msopores internes et les fissures cres dans les grains de zolithe lors de l'insertion du sulfure de NiMo. Au contraire sur le support Y, une partie du sulfure est externe aux grains de zolithe et inactive en catalyse. Le catalyseur NiMo/EMT-Si est aussi trouv plus actif que le NiMo/HY en hydrocraquage du n-heptane, et un peu plus slectif en isomres.

  2. Etude de l'impact de la valorisation energetique de pneus hors d'usage, dans une cimenterie, sur les emissions gazeuses par modelisation de la dispersion atmospherique

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Bredin, Nathalie

    La gnration incssante de dchets ncessite le dveloppement de nouvelles technologies, telle que la valorisation nergtique, pour en disposer. Une filire approprie pour valoriser nergtiquement les dchets est le procd cimentier. L'industrie du ciment est une des grandes consommatrices d'nergie. La temprature ncessaire la prparation du ciment se situe aux environs de 1450C pour faire ragir la matire premire (cru) qui est sous forme poudreuse et constitue principalement de roches calcaires, argileuses, schisteuses,... Les gaz de combustion ont un long temps de rsidence dans les fours. De plus, le mode de fonctionnement des fours est responsable d'un effet de lessivage des gaz acides par le cru alcalin. Ces proprits font du procd cimentier un bon candidat pour la valorisation nergtique des dchets. Les dchets interessants pour les cimenteries sont, entre autres, les huiles uses, les solvants uss et les pneus uss qui ont un pouvoir calorifique quivalent celui du charbon. Les rejets l'atmosphre des cimenteries sont principalement des missions gazeuses. Ainsi, l'impact de la valorisation de pneus uss sur les missions gazeuses de la cimenterie Saint-Laurent de Joliette a t tudi, l'aide de l'outil qu'est la modlisation de la dispersion atmosphrique. Le modle utilis ISC-ST2, Industrial Source Complex-Short Term, est de type gaussien. L'analyse des concentrations maximales horaires et moyennes sur diffrentes priodes de temps (1 heure, 8 heures, ..., 1 an) des missions gazeuses dans l'air ambiant montre que celles-ci sont en de des normes mises par le gouvernement qubcois et par la Communaut Urbaine de Montral. L'tude de la distribution gographique des polluants, d'aprs les concentrations annuelles, dans un rayon de 5 km autour de la cimenterie montre que le fait d'utiliser des pneus comme combustible de substitution n'a qu'un faible impact sur la concentration des contaminants au niveau du sol. L'tude du modle gaussien de dispersion a permis de mettre au point un nouvel outil: la corrlation existant entre les concentrations latrales et verticales des polluants dans le panache. Cet outil utilis pour tudier les schmas de dispersion atmosphrique de Turner en milieu rural, et de Briggs en milieux urbain et rural, montre que, en milieu rural, le schma de dispersion propos par Briggs prsente une dispersion plus importante que celui de Turner pour les classes neutres et instables et moins importantes pour les classes stables. La comparaison des schmas de Briggs (rural et urbain) confirme que la dispersion en milieu urbain est plus importante qu'en milieu rural.

  3. Conductivite dans le modele de Hubbard bi-dimensionnel a faible couplage

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Bergeron, Dominic

    Le modele de Hubbard bi-dimensionnel (2D) est souvent considere comme le modele minimal pour les supraconducteurs a haute temperature critique a base d'oxyde de cuivre (SCHT). Sur un reseau carre, ce modele possede les phases qui sont communes a tous les SCHT, la phase antiferromagnetique, la phase supraconductrice et la phase dite du pseudogap. Il n'a pas de solution exacte, toutefois, plusieurs methodes approximatives permettent d'etudier ses proprietes de facon numerique. Les proprietes optiques et de transport sont bien connues dans les SCHT et sont donc de bonne candidates pour valider un modele theorique et aider a comprendre mieux la physique de ces materiaux. La presente these porte sur le calcul de ces proprietes pour le modele de Hubbard 2D a couplage faible ou intermediaire. La methode de calcul utilisee est l'approche auto-coherente a deux particules (ACDP), qui est non-perturbative et inclue l'effet des fluctuations de spin et de charge a toutes les longueurs d'onde. La derivation complete de l'expression de la conductivite dans l'approche ACDP est presentee. Cette expression contient ce qu'on appelle les corrections de vertex, qui tiennent compte des correlations entre quasi-particules. Pour rendre possible le calcul numerique de ces corrections, des algorithmes utilisant, entre autres, des transformees de Fourier rapides et des splines cubiques sont developpes. Les calculs sont faits pour le reseau carre avec sauts aux plus proches voisins autour du point critique antiferromagnetique. Aux dopages plus faibles que le point critique, la conductivite optique presente une bosse dans l'infrarouge moyen a basse temperature, tel qu'observe dans plusieurs SCHT. Dans la resistivite en fonction de la temperature, on trouve un comportement isolant dans le pseudogap lorsque les corrections de vertex sont negligees et metallique lorsqu'elles sont prises en compte. Pres du point critique, la resistivite est lineaire en T a basse temperature et devient progressivement proportionnelle a T 2 a fort dopage. Quelques resultats avec sauts aux voisins plus eloignes sont aussi presentes. Mots-cles: Hubbard, point critique quantique, conductivite, corrections de vertex

  4. Le traumatisme du colon: l'exprience du CHU Hassan II de Fs

    PubMed Central

    Benjelloun, El Bachir; Hafid, Hasnai; Karim, Ibnmajdoub; Ousadden, Abdelmalek; Mazaz, Khalid; Taleb, Kahlid Ait

    2012-01-01

    Introduction Les traumatismes du colon sont associs un risque majeur de complications septiques et de mortalit. Le but de notre tude est dvaluer les circonstances, la prise en charge, le suivi et les facteurs pronostic de morbidit postopratoire des malades victimes d'un traumatisme colique. Mthodes Il s'agit d'une tude rtrospective sur une srie de 49 patients oprs pour des plaies coliques aux services de chirurgie viscrale du CHU HASSAN II de Fs sur une priode de 8 ans de juillet 2003 juillet 2011. Rsultats Lge moyen de nos patients tait de 25ans (16-70) avec une nette prdominance masculine (93.8%). Les plaies coliques secondaires un traumatisme par arme blanche reprsentent 85% des cas (42 patients), suivi par les plaies iatrognes au cours d'une coloscopie chez 6 patients (13%), puis les contusions abdominales chez 1 patient (2%). Les parties du cadre colique les plus touches taient le colon transverse chez 19 patients (38%) et le colon descendant chez 12 patients (24, 5%). Le colon sigmode tait le segment le plus touch au cours d'une coloscopie4/6. Quarante-deux patients (85%) ont eu une suture primaire des plaies coliques, six patients (13%) une diversion fcale et un patient (2%) une rsection-anastomose. Deux patients (4%) sont dcds suite un choc septique. La morbidit globale tait de 38,7% domin essentiellement par l'infection de la paroi chez 14 patients et une pritonite post opratoire chez 3 patients. L'analyse univari a montr une diffrence significatif en terme d'infection de la paroi entre le groupe colostomie versus suture simple (50% vs 20,9% p<0,05). L'atteinte du colon gauche et la ralisation d'une colostomie sont associs un risque plus levs de complications postopratoires. Conclusion La suture primaire peut tre effectue avec un faible taux de complications postopratoire chez la majorit des patients suite un traumatisme du colon. PMID:23346275

  5. Effets des radiofrquences sur le systme nerveux central chez l?homme : EEG, sommeil, cognition, vascularisation

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Ghosn, Rania; Villgier, Anne-Sophie; Selmaoui, Brahim; Thurczy, Georges; de Sze, Ren

    2013-05-01

    Most of clinical studies on radiofrequency electromagnetic fields (RF) were directed at mobile phone-related exposures, usually at the level of the head, at their effect on some physiological functions including sleep, brain electrical activity (EEG), cognitive processes, brain vascularisation, and more generally on the cardiovascular and endocrine systems. They were frequently carried out on healthy adults. Effects on the amplitude of EEG alpha waves, mainly during sleep, look reproducible. It would however be important to define more precisely whether and how the absence of electromagnetic disturbance between RF exposure and the recording systems is checked. No consensus arises about cognitive effects. Some effects on cerebral vascularisation need complementary work.

  6. Journe thmatique MOMAS sur l'lectrocintique, le 29 juin 2011 Lyon (campus de la Doua),

    E-print Network

    Maume-Deschamps, Vronique

    caf 09h40-10h20 expos 1 : Jean-Franois Dufrche (ICSM Marcoule, CEA et Universit de Montpellier 2 des forces de volumes et des forces localises. 10h20-11h00 expos 2 : Grgoire Allaire et Robert lectrocintique. 11h00-11h20 pause-caf 11h20-12h00 expos 3 : Olivier Bernard (CNRS et UPMC-Paris6, Laboratoire

  7. Projet CREST Argo Runion sur le contrle qualit des donnes Argo

    E-print Network

    Lherminier, Pascale

    automatiques temps rel, contrles temps diffr, corrections temps diffr 16h00 16h20 C. Grit - Contrle des flotteurs Mouton 16h20 16h40 S. Speich - Contrle des flotteurs Goodhope 16h40 17h00 V. Thierry - Contrle des flotteurs Ovide 17h00 17h20 L Prieur Contrle de flotteurs en Mditerranne 17h20-18h00

  8. EDSP rechercher et publier sur le net! Francoise.Tort@ens-cachan.fr!

    E-print Network

    Schmitz, Sylvain

    : exemple! apple1 designs2 and3 creates4 laptops5 Page A! the1 apple2 is3 the4 fruit5 of6 the7 apple8 tree9 Page C! apple1 has2 created3 a4 new5 design6 Page B! apple1 design2 create4 laptop5 apple2 fruit5 apple8 tree9 apple1 create3 new5 design6 Tokenization! Stemming and stop words! Apple designs and creates

  9. Sur le spectre du laplacien des fibrs en tores qui s'effondrent

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Jammes, Pierre

    2005-06-01

    We study the small eigenvalues of the Hodge Laplacian on collaping torus bundles with bounded curvature. In the first part of this dissertation, we consider examples of bundles on S^1 and T^2 with homogeneous structure. In the second part, we give a lower bound of the first non-zero eigenvalue of the 1-form Laplacian on principal torus bundles.

  10. Perception, Dcision et Attention Visuelles: Ce que les potentiels voqus nous apprennent sur le

    E-print Network

    Van Rullen, Rufin

    contenant un animal) ou un distracteur (image ne contenant pas d'animal). Ces donnes sont corroborres par exemple une ngativit prsentant un pic 170ms, appele N170) peuvent tre spcifiques la prsence d

  11. Effet de la poudre de verre sur le fluage du C-S-H

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Danilova, Maryna

    Glass is a unique inert material that could be recycled many times without changing its physical and chemical properties. Nevertheless, for some reason, large quantities of glass are still not recycled and therefore are stored as a waste. Its alternative recycling has become, since long, a major environmental problem. Moreover, glass is a potentially useful material for the development of ecological concrete, consequently, this way valorization seems to be imminent. In this research, characterization of the creep of concrete incorporating waste glass in powder form, i.e. glass powder (GP) as a supplementary cementitious material (GP-concrete) was carried out at a macro- and nanolevels. First, results from experimental study on the under load behaviour of GP-concrete are presented. Different types of strain occurring under load or after unload were discussed: quasi-instantaneous deformation, total mechanical deformation due to the maintained uniaxial compressive load during 1 year, total creep, basic creep, elastic recovery and total recovery. Shrinkage under drying conditions and endogenous shrinkage were also studied. After 1 year creep, the effects of constant load and drying on residual strength were also examined. A comparison was made concerning the final state of the porosity. Afterwards, the thesis reveals the results of tests conducted on the cement paste, going down to its composition and properties of the hydrated phases, in particular of calcium silicate hydrates (C-S-H). All of this, in order to conclude on the harmlessness use of GP regarding to the creep. Keywords : Glass powder, Air-entrained concrete, Creep, Shrinkage, C-S-H, Nanoindentation

  12. THEOR`EMES DE TRACE ET DE REL`EVEMENT SUR LE GROUPE DE HEISENBERG

    E-print Network

    Xu, Chao-Jiang

    .-J. XU 1. Introduction On d´emontre dans ce travail des th´eor`emes de trace et de rel`evement pour les espaces de Sobolev associ´es `a un syst`eme de champs de vecteurs satisfaisant la condition de sous la condition de H¨ormander l'ordre 2, on associe chaque entier positif k N, l'espace de Sobolev d

  13. L3 Mass : quelques notes de cours sur le calcul differentiel (cours du 16 septembre)

    E-print Network

    Douai, Antoine

    . On appelle B(a, r) = {x Rn ; ||x - a|| rayon r et B(a, r) = {x Rn ; ||x - a|| r} boule ferm´ee centre a et de rayon r. Exemple(s) 1.2 Si on consid`ere R muni de la a A il existe une boule ouverte de centre a et de rayon ra > 0 contenue dans A. On dit que A est ferm

  14. Le francais fonde sur la competence, Novice (Competency Based French, Novice).

    ERIC Educational Resources Information Center

    Dimanche, Maurice

    This instructional guide in French is intended for training Peace Corps volunteers serving in the Central African Republic. The guide includes 21 topical lessons at the introductory level, each consisting of briefly stated competency objectives and a number of brief, related situational dialogues. Lesson topics include: greetings; introducing

  15. Les dterminants du statut perdu de vue chez les patients pris en charge pour cancer au Maroc: situation avant le Plan Cancer

    PubMed Central

    Najdi, Adil; Berraho, Mohamed; Bendahhou, Karima; Obtel, Majdouline; Zidouh, Ahmed; Errihani, Hassan; Nejjari, Chakib

    2014-01-01

    Introduction Le cancer au Maroc reprsente un problme majeur de sant publique, sa prise en charge doit tre globale, active et complte pour tous les patients. L'objectif de ce travail tait d'estimer la frquence des perdus de vue PDV en oncologie au Maroc durant la premire anne de suivi et de dterminer les facteurs associs ce problme. Mthodes Par une tude rtrospective portant sur 2854 dossiers de malades hospitaliss dans les trois principaux centres d'oncologie au Maroc depuis janvier 2003 jusqu juin 2007 et concernant les cinq principales localisations de cancer au Maroc, nous avons cherch la date des dernires nouvelles des patients ayant un recul de 18 mois minimum afin de dterminer le statut de ces malades aprs un an de suivi. Rsultats La moyenne dge tait de 5214 ans, une proportion fminine de 63%, les sujets actifs constituaient 28%, les maris 71%, les analphabtes 51%, 70% des patients habitaient en milieu urbain et seulement 11% des malades disposaient d'une couverture sociale. La localisation cancreuse la plus frquente tait le poumon (23,8%) suivie du colon-rectum (23,5%) puis le col (21,9%), le sein (20,4%) et les lymphomes (10,4%). Le taux des PDV un an de suivi tait de 48%, ce statut tait significativement li au sexe, lge, au NSE et au statut matrimonial. Sur le plan mdical, le statut PDV tait li la localisation du cancer, au stade de diagnostic et au type de traitement reu. Conclusion Notre tude a mis en vidence la grande ampleur du problme des PDV en cancrologie au Maroc ainsi que ces dterminants. Ces rsultats incitent tous les acteurs dans le domaine de la cancrologie collaborer ensemble pour prendre les mesures qui s'imposent pour y pallier PMID:25400850

  16. Lignes directrices sur la prise en charge en soins primaires des cphales chez ladulte

    PubMed Central

    Becker, Werner J.; Findlay, Ted; Moga, Carmen; Scott, N. Ann; Harstall, Christa; Taenzer, Paul

    2015-01-01

    Rsum Objectif Accrotre lutilisation dapproches claires par des donnes probantes pour diagnostiquer, investiguer et traiter en soins primaires les cphales des patients. Qualit des donnes Une recherche documentaire exhaustive a t effectue pour trouver des lignes directrices et des rvisions systmatiques publies entre janvier 2000 et mai 2011. La grille dvaluation de la qualit des recommandations pour la pratique clinique AGREE a servi lanalyse critique des lignes directrices. Les 6 guides de pratique clinique de la plus grande qualit ont servi de base dans le processus dadaptation. Message principal Un groupe dlaboration multidisciplinaire de professionnels des soins primaires ont formul 91 recommandations prcises laide dun processus consensuel. Les recommandations portent sur le diagnostic, linvestigation et la prise en charge de la migraine, de la cphale de tension, de la cphale due une surmdication et de la cphale vasculaire de Horton. Conclusion Un guide de pratique clinique adapt au contexte des soins de sant au Canada a t produit en suivant un processus dadaptation de lignes directrices dans le but daider les professionnels de toutes les disciplines des soins primaires dispenser des soins clairs par des donnes probantes aux patients souffrant de cphales. PMID:26505063

  17. Sur, Autour de, et Depuis la Lune

    E-print Network

    Meyer-Vernet, Nicole

    / 223 0,7512 7,23 170 / 0,007 1,5 Charon Pluton 19410 / 17,1 0,0002 99,1 593 / 0,52 1,85 #12;Taille relative >> / autres satellites ~ Pluton Charon #12;Orbite elliptique (e=0,0554) incline de 5,16 sur l

  18. Le cavernome porte chez l'enfant: a propos de 11 cas

    PubMed Central

    Ilham, Tadmori; Mounia, Lakhdar Idrissi; Moustapha, Hida

    2014-01-01

    Le cavernome portal est la consquence d'une occlusion chronique, du systme porte extra-hpatique form d'un rseau de veines dont le calibre est augment et au sein desquelles chemine un sang portal hpatopte. Chez l'enfant, est une cause majeure d'hypertension portale dite pr ou infra-hpatique ou encore extra-hpatique. Onze cas de cavernome porte parmi 78 cas d'hypertension portale ont t colligs au service sur une priode allant du Janvier 2003 au Septembre 2012. Lge de nos patients variait entre 2 et 15 ans et le sexe ratio est de 1,75. Tous nos patients taient admis au stade d'hypertension portale avec la splnomgalie SMG (100% des cas); hmorragies digestives (63%); ascite (36%); la circulation veineuse collatrale CVC et l'hpatomgalie HMG (27%). L'exploration endoscopique a objectiv la prsence de varices sophagiennes dans tous les cas avec une gastropathie hypertensive dans 27% et des varices ectopiques chez 36%. Les perturbations biologiques taient domines par la pancytopnie. Le bilan de thrombophilie tait demand pour tous les malades mais ralis mais n'est ralis que chez trois revenus normaux chez deux et a objectiv une baisse de protine S chez le troisime. Lchographie abdominale tait le moyen de diagnostic positif et lcho-doppler a confirm l'HTP chez tous nos patients. Aucun de nos malades n'a pu tre opr pour le moment. La ligature a t ralise chez 54,5%. Dix patients ont ncessit une transfusion sanguine. Lvolution globale de nos patients est favorable. La dure moyenne dvolution du cavernome porte chez nos patients est de quatre ans. PMID:25870732

  19. Etude du stockage de l'hydrogene sur des nanostructures de carbone microporeuses

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Poirier, Eric

    2007-12-01

    Le stockage de l'hydrogene par adsorption sur des adsorbants nano-structures a ete etudie sous differentes conditions de pression et de temperature. Les adsorbants etudies sont principalement des nanotubes de carbone a simple paroi ainsi que des structures metallo-organiques. Les mesures ont ete realisees a l'aide de systemes gravimetriques et volumetriques tres sensibles specialement mis au point pour de petits echantillons necessitant un degazage in situ. Les appareils developpes, au nombre de quatre, comprennent deux systemes gravimetriques et deux systemes volumetriques. Ensemble, ces systemes couvrent la plage de pressions (0-100) bars ainsi que la plage de temperatures (77-295) K. Les differentes analyses montrent que l'adsorption d'hydrogene sur les adsorbants nano-structures etudies est maximale a 77 K et varie entre environ (1.5 et 4) % masse. A temperature ambiante, l'adsorption croit lineairement avec la pression et demeure sous les 1% masse pour des pressions inferieures a 100 bars. L'adsorption d'hydrogene sur ces materiaux dans ces conditions se compare notamment a celle obtenue sur des charbons actives. La modelisation de l'adsorption a egalement ete realisee dans des conditions cryogeniques a l'aide du modele de Dubinin-Astakhov sous une forme adaptee pour l'adsorption supercritique. Les enthalpies d'adsorption calculees a partir de ce modele varient sous les 6 kJ/mole et sont donc consistantes avec des processus de physisorption. L'applicabilite du modele de Dubinin-Astakhov suggere que l'adsorption d'hydrogene puisse etre representee par un processus de remplissage des pores par un pseudo-liquide. Ces travaux s'inscrivent dans un contexte ou la capacite d'adsorption reelle des nanostructures de carbone est sujette a la controverse. En consequence, l'approche experimentale adoptee se distingue par les differentes demarches mises de l'avant pour l'obtention de mesures fiables sur des echantillons de faibles masses ainsi que par son caractere comparatif. Ces demarches incluent le developpement, l'etalonnage et la contreverification de systemes de mesures volumetriques et gravimetriques sensibles au microgramme. Ces systemes sont de plus adaptes au degazage sous vide et a haute temperature des echantillons. La mise au point d'un systeme de controle de temperature sur un petit volume pour des mesures a hautes pressions et basses temperatures constitue egalement un aspect original de ces travaux. De plus, d'un point de vue davantage theorique, cette these se caracterise par la modelisation de l'adsorption supercritique d'hydrogene sur differents materiaux et la derivation d'une expression pour l'enthalpie d'adsorption independante de la temperature a l'aide du modele de Dubinin-Astakhov.

  20. Nouvelle methode pour les etudes des interactions aeroservoelastiques en boucle ouverte sur les avions F/A-18, CL-604 et ATM et en boucle fermee sur l'ATM

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Dinu, Alin Dorian

    2006-04-01

    Nous avons concu, implemente puis valide une nouvelle methode d'approximation des forces aerodynamiques non stationnaires a l'aide des polynomes orthogonaux de Chebyshev. Cela represente une contribution originale dans l'analyse des interactions aeroservoelastiques. La premiere serie de resultats obtenus par cette nouvelle methode (erreurs d'approximation des forces aerodynamiques non stationnaires) est comparee avec les resultats des methodes LS et de Pade. La deuxieme serie de resultats (vitesses et frequences de battement obtenues avec cette nouvelle methode) est comparee avec celles obtenues par les methodes classiques LS et de Pade. Ces deux series de resultats obtenus par notre methode et par les deux methodes classiques LS et de Pade sont validees sur trois types differents d'avions: l'ATM (Aircraft Test Model), le F/A-18 en collaboration avec les laboratoires de la NASA Dryden Flight Research Center, et enfin le Challenger CL-604 de Bombardier Aeronautique.

  1. Incidence du carcinome hpatocellulaire lors de l'infection chronique par le virus de l'hpatite B

    PubMed Central

    Ntagirabiri, Rnovat; Munezero, Blyse; Kaze, Hippolyte; Ndirahisha, Eugne; Manirakiza, Sbastien

    2015-01-01

    Introduction Le virus de l'hpatite B (VHB) est incrimin comme cause de cancer primitif du foie. Le stade de fibrose et d'autres facteurs environnementaux et gntiques seraient intriqus. Le but de notre travail tait de dterminer l'incidence du carcinome hpatocellulaire (CHC) lors d'une infection chronique par le VHB et estimer le risque relatif (RR) de CHC li au stade de la fibrose hpatique. Mthodes tude prospective de suivi d'une cohorte de patients porteurs chroniques du VHB sur une priode de 5 ans (2009 2014). Etaient inclus les patients conscutifs qui ont subi un dosage de la charge virale B, une valuation de la fibrose hpatique et un suivi rgulier de tous les 6 12 mois par une chographie hpatique. Rsultats Au total 194 patients ont t retenus. Lge moyen tait de 39,1 ans. Parmi eux 112 taient des hommes. L'incidence cumule de CHC a t de 8,8% dans la population dtude soit une incidence annuelle de 1,8%. Selon le stade de fibrose, 31 patients avaient une fibrose svre ou une cirrhose (score Fibrotest >0,73). Parmi eux, l'incidence cumule de CHC tait de 35,5% soit une incidence annuelle estime 7,10%. Parmi 163 patients ayant une fibrose mineure, l'incidence cumule de CHC tait de 3,7% soit une incidence annuelle de 0,7%. Le RR li la cirrhose tait de 9,7; IC 95%: (3,8-24,1%). Conclusion Le VHB expose au CHC jusqu 10 fois. La fibrose svre et la cirrhose constituent des facteurs prdictifs de CHC chez le porteur chronique du VHB. Evaluer systmatiquement la fibrose pour traiter prcocement les malades pourra prvenir lvolution vers la cirrhose et par l rduire la survenue du CHC. PMID:26113910

  2. Les transfusions de globules rouges chez le nouveau-n : Des directives rvises

    PubMed Central

    2002-01-01

    En gnral, depuis dix ans, les professionnels de la sant qui soignent des nouveau-ns haut risque dans des units de soins intensifs nonatals sont plus restrictifs dans leur utilisation de transfusions de globules rouges. Le prsent nonc est conu pour ceux qui soignent des nouveau-ns haut risque (des prmaturs aux nouveau-ns dun mois). Il vise fournir des directives pour rduire lincidence danmie chez les nourrissons prmaturs et terme, reprer des stratgies pour rduire le besoin de transfusions de globules rouges et limiter lexposition des donneurs au sein de cette population. Des recommandations portant sur les transfusions de globules rouges sont incluses.

  3. Le systme opiode endogne et laddiction aux drogues1

    PubMed Central

    Maldonado, Rafael

    2010-01-01

    Rsum Laddiction aux drogues est une maladie psychiatrique chronique qui conduit dimportantes altrations adaptatives dans les circuits de rcompense du cerveau. Plusieurs systmes de neurotransmission sont impliqus dans ces modifications. Cependant, un des systmes neurochimiques qui joue un rle essentiel dans laddiction est le systme opiode endogne. Les rcepteurs opiodes et les peptides opiodes endognes sont trs largement prsents dans les structures crbrales qui contrlent les phnomnes de rcompense, en particulier le systme msolimbique. Ces rcepteurs et peptides opiodes participent dune manire slective plusieurs aspects des processus addictifs induits par les opiacs, les cannabinodes, les psychostimulants, lalcool et la nicotine. Cette revue rend compte de ltat actuel des connaissances sur la participation de chaque composante du systme opiode endogne dans les proprits addictives des diffrentes drogues. PMID:20176158

  4. Infection par le VIH chez les patientes atteintes de cancer du sein en Guine (Afrique de l'Ouest)

    PubMed Central

    Traore, Bangaly; Diane, Solomana; Sow, Mamadou Saliou; Keita, Mamady; Conde, Mamoudou; Traore, Fod Amara; Kourouma, Tidiane

    2015-01-01

    L'objectif tait de dterminer la prvalence de l'infection VIH chez les patientes atteintes de cancer du sein et de comparer les caractristiques anatomocliques et thrapeutiques de ces cancers du sein par rapports aux patientes non infectes par le VIH. Il s'agissait d'une tude rtrospective et analytique comparant les dossiers de patientes atteintes de cancers du sein histologiquement confirms, infectes ou non par le VIH l'unit de chirurgie oncologique de Donka, CHU de Conakry, de 2007 2012. Nous avons collig 278 patientes prsentant un cancer du sein dont 14 (5,0%) infectes par le VIH et 264 (95,0%) non infectes par le VIH. Les diffrences observes entre ces deux groupes de patientes taient respectivement: ge mdian (36,8 vs 49,0 ans), la mnopause (21,4% vs 53,4%), le nombre des patientes traites (50,0% contre 77,1%) et la survenue de dcs (78,6% vs 50,8%). Aucune diffrence n'a t note dans la prsentation clinique, histologique et le retard de consultation. Dans notre tude, la prvalence de l'infection VIH chez les patients atteints de cancer du sein est leve. Lge jeune des patients, la faible accessibilit au traitement et la mortalit leve doivent tre confirms par une tude sur un chantillon plus large. PMID:26523196

  5. Transport de particules massives dans un fluide turbulent: Application a l'erosion due au sable sur les parois d'une turbine hydraulique

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Bergeron, Stephen

    Le transport de particules massives par un champ turbulent est un vaste domaine de la mcanique des fluides. Il possde de nombreuses applications comme par exemple le transport de sable dans une turbine hydraulique. En raison de la duret des grains de quartz et des grandes vitesses de collision avec les parois mtalliques, un phnomne d'rosion intensif se produit. Les dommages rsultants peuvent diminuer le rendement de la turbine au cours des quelques mois suivant la mise en opration. L'objectif de cette thse est de mettre au point un outil permettant de prdire ces zones d'rosion. Ce projet de recherche en contexte industriel a t ralis en collaboration avec la compagnie General Electric Hydro du Canada. Dans un rgime hautement turbulent, il est possible d'obtenir une expression suffisamment gnrale en utilisant une formulation partiellement empirique: l'quation de Basset- Boussinesq-Oseen modifie. Ce choix de modle tient compte du niveau de prcision recherch et de la mthode numrique employe afin de rsoudre la phase fluide. Il permet aussi d'liminer plusieurs ambiguts frquemment rencontres dans la littrature et implementes dans certains codes commerciaux courants. La formulation mathmatique du problme est effectue dans un espace mixte Euler-Lagrange. Les paramtres dynamiques sont relies au type de particules et l'intensit de la turbulence. Le code numrique rsultant est le plus performant dvelopp ce jour (aot 1998). Les trajectoires de plusieurs centaines de milliers de particules peuvent tre simules et visualises de manire interactive sur une station de travail (SGI R4K, R8K et R10K). L'utilisateur du logiciel est libre de se dplacer dans l'espace l'aide d'un environnement similaire a un ``simulateur de vol''. Il peut ainsi analyser les dtails du processus d'rosion de mme que l'coulement du fluide dans la turbine. Les zones d'rosion obtenues l'aide de ce logiciel correspondent trs bien avec celles observes sur le terrain. Une paralllisation gros grain (``coarse grain parallelism'') est incluse intrinsquement dans l'algorithme rsultant. Une version du logiciel utilisant le passage de message sur un rseau htrogne de stations de travail a t mise au point et est utilise dans le cas de gomtries de taille intermdiaire. Cette implmentation permet ainsi de rentabiliser l'utilisation des stations de travail dj disponibles plutt que de recourir un serveur plus coteux, ce qui est un avantage dans un contexte de recherche industrielle.

  6. Les effets des interfaces sur les proprietes magnetiques et de transport des multicouches nickel/iron et cobalt/silver

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Veres, Teodor

    Cette these est consacree a l'etude de l'evolution structurale des proprietes magnetiques et de transport des multicouches Ni/Fe et nanostructures a base de Co et de l'Ag. Dans une premiere partie, essentiellement bibliographique, nous introduisons quelques concepts de base relies aux proprietes magnetiques et de transport des multicouches metalliques. Ensuite, nous presentons une breve description des methodes d'analyse des resultats. La deuxieme partie est consacree a l'etude des proprietes magnetiques et de transport des multicouches ferromagnetiques/ferromagnetiques Ni/Fe. Nous montrerons qu'une interpretation coherente de ces proprietes necessite la prise en consideration des effets des interfaces. Nous nous attacherons a mettre en evidence, a evaluer et a etudier les effets de ces interfaces ainsi que leur evolution, et ce, suite a des traitements thermiques tel que le depot a temperature elevee et l'irradiation ionique. Les analyses correlees de la structure et de la magnetoresistance nous permettront d'emettre des conclusions sur l'influence des couches tampons entre l'interface et le substrat ainsi qu'entre les couches elles-memes sur le comportement magnetique des couches F/F. La troisieme partie est consacree aux systemes a Magneto-Resistance Geante (MRG) a base de Co et Ag. Nous allons etudier l'evolution de la microstructure suite a l'irradiation avec des ions Si+ ayant une energie de 1 MeV, ainsi que les effets de ces changements sur le comportement magnetique. Cette partie debutera par l'analyse des proprietes d'une multicouche hybride, intermediaire entre les multicouches et les materiaux granulaires. Nous analyserons a l'aide des mesures de diffraction, de relaxation superparamagnetique et de magnetoresistance, les evolutions structurales produites par l'irradiation ionique. Nous etablirons des modeles qui nous aideront a interpreter les resultats pour une serie des multicouches qui couvrent un large eventail de differents comportements magnetiques et ceci en fonction de l'epaisseur de la couche magnetique de Co. Nous verrons que dans ces systemes les effets de l'irradiation ionique sont fortement influences par l'energie de surface ainsi que par l'enthalpie de formation, largement positive pour le systeme Co/Ag.

  7. Suivi prospectif sur 5 ans des tentatives de suicide en population clinique dans la rgion de Fs, Maroc

    PubMed Central

    Aarab, Chadya; Elghazouani, Fatima; Aalouane, Rachid; Rammouz, Ismail

    2014-01-01

    Au Maroc, les tentatives de suicide (TS) demeurent un sujet mal valu cause de considrations socioculturelles et l'absence d'approche longitudinale. L'objectif principal tait dvaluer le devenir des suicidants aprs 5ans au centre universitaire psychiatrique de Fs, les objectifs secondaires taient l'estimation de la prvalence des TS, prciser les tiologies les plus frquentes, et tablir une corrlation entre les paramtres sociodmographiques, cliniques et volutifs. Etude prospective vise transversale et longitudinale, incluant les suicidants vus l'hpital psychiatrique de Fs, avec un suivi longitudinal sur 5ans. Lvaluation a t faite par un htro-questionnaire et le Mini International Neuropsychiatric Interview (MINI) cherchant le trouble psychiatrique sous jacent. On a recrut 105 patients suicidants, 62% des femmes, lge moyen est de 29,23ans. La prvalence des tentatives de suicide est de 3% sur l'ensemble des consultants ltablissement. Les troubles de l'humeur, psychotiques et de personnalit ont occup respectivement 37,6%, 27,7%, et 25,7% des cas. La rcidive suicidaire a t note chez 54% des patients, tait significativement corrle la vie solitaire (P: 0,039) et la prsence d'antcdents familiaux de TS (P: 0,046). L'utilisation de moyens violents tait significativement frquente chez les patients psychotiques. Aprs 5ans, 32 patients ont rpondu notre appel. Le taux de rcidive tait de 15%. On a not trois cas de dcs dont deux suicides confirms. Les rsultats confirment les donnes de la littrature scientifique avec certaines particularits cliniques et volutives. PMID:25478042

  8. Une tumeur rare et distincte du cancer du sein: le carcinosarcome, propos de huit cas et revue de la littrature

    PubMed Central

    Ghanem, Samia; Khoyaali, Siham; Naciri, Sara; Glaoui, Meriem; Mesmoudi, Mohamed; Errihani, Hassan

    2013-01-01

    Le carcinosarcome du sein souvent appel carcinome mtaplasique du sein, est une tumeur maligne rare compose de deux lignes cellulaires distinctes, il est dcrit comme un cancer du sein de type canalaire avec un composant de type sarcome. Il reprsente 0,08-0.2% de toutes les tumeurs malignes du sein. Il s'agit d'une tude rtrospective tale sur un an, huit cas des carcinosarcomes mammaires ont t colligs l'Institut national d'oncologie au Maroc durant l'anne 2007. La mdiane dge tait de 49,5 ans, toutes les tumeurs taient de haut grade, cliniquement 5 cas ont t class t2 ou t3, et 3 cas class sein localement avanc. Le traitement envisag tait bas sur une chirurgie mammaire suivie d'une radiothrapie et d'une chimiothrapie pour les cas adjuvants, l'envahissement ganglionnaire a t not dans un cas, les rcepteurs strogniques sont ngatifs, alors que les rcepteurs progesteroniques sont positifs dans 4 cas, l'expression d'Her2 est absente dans tous les cas, le traitement des carcinosarcomes mammaires mtastatiques tait bas sur une chimiothrapie palliative. A 20 mois de mdiane follow-up, la survie sans progression(SSP) pour le groupe entier est de 62,5%. Dans la limite de ce suivi, une rechute locorgionale a t dtecte dans un cas, les deux patientes mtastatiques sont dcdes. Le carcinosarcome du sein est un sous-type rare du cancer du sein qui a un profil particulier et agressif, il a souvent un caractre triple ngatif. Il est ncessaire de dvelopper d'autres voies de recherche comme cibler le Rcepteur HER1/EGFR. PMID:23734272

  9. L'effet des deformations plastiques severes sur les proprietes d'hydruration du magnesium

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Lang, Julien

    Le travail de recherche effectue durant mon projet de maitrise en physique a l'Universite du Quebec a Trois-Rivieres dans les laboratoires de l'Institut de Recherche sur l'Hydrogene etait de comparer l'effet du laminage a froid de la poudre de MgH2 avec celui du broyage mecanique. Nous avons etudie cette nouvelle technique en utilisant un laminoir vertical concu specialement pour laminer de la poudre. Nous avons lamine la poudre de MgH2 5, 25, 50 et 100 fois. La comparaison de la morphologie de la poudre de MgH 2 telle que recu du manufacturier et broye mecaniquement pendant 30 minutes avec celle de la poudre laminee ete faite a l'aide d'un microscope electronique a balayage. Nous avons par la suite mesure les proprietes de sorption d'hydrogene grace un appareil PCT de type Sievert. Nous avons aussi determine la structure cristalline par diffraction de rayons X. A partir de ces resultats, nous avons constate que le nombre optimal de laminages est de cinq et a les caracteristiques d'absorption/desorption d'hydrogene similaires a un broyage mecanique de 30 minutes. Nous avons aussi utilise les courbes de cinetiques d'absorption et de desorption d'hydrogene pour calculer l'etape limitative dans les reactions de sorption des echantillons lamines. Comme cinq laminages se font en environ 10 secondes, on voit que le laminage a froid est une technique plus interessante industriellement que le broyage mecanique a cause de l'important gain en temps et en energie.

  10. La greffe de peau totale dans le traitement des squelles de brlures de la main et des doigts: A propos de 84 cas

    PubMed Central

    Boukind, S.; Droussi, H.; Elatiqi, O.K.; Dlimi, M.; Dhaidah, O.; Ejjiyar, M.; Quaboul, M.; Dehhaze, A.; Fkhar, S.; Elamrani, D.; Benchamkha, Y.; Ettalbi, S.

    2014-01-01

    Summary Nous avons men une tude rtrospective stendant de septembre 2004 septembre 2012 sur les donnes de propos de 84 patients prsentant des squelles de brlure majeures de la main. Ces patients taient traits chirurgicalement par une greffe de peau totale. Le but de cette tude est, donc, dinsister sur la simplicit de cette technique et surtout son efficacit et sa fiabilit. Lge moyen de la survenue de la brlure tait de 4 ans. Lge moyen de nos patients tait de 18,3 ans (2-62 ans), avec prdominance masculine dans 60% des cas. Lagent causal le plus frquent tait un agent thermique - le plus souvent un liquide chaud (56%). Le dlai moyen entre la fin de la cicatrisation et la prise en charge des squelles tait de 36 mois (2 mois - 16 ans). Dans 69 cas (82.5%), les lsions taient localises au niveau de la face palmaire de la main. Les squelles ont t domines par les rtractions digitales (65%) dont le dficit fonctionnel est vident. Une greffe de peau totale a t ralise chez tous nos patients aprs libration des brides et excision des placards cicatriciels. Les rtractions commissurales ont t traites par des plasties en Z. Dans 95% des cas, le prlvement de peau totale tait ralis au niveau du pli inguinal. Le recul moyen tait de 5,5 ans (1-8 ans). 11 patients ont t perdus de vu. Les rsultats aprs cicatrisation complte et rducation ont t jugs satisfaisants (bons) dans 62 cas (85%), et assez bons dans 11 cas (15%). Un traitement initial bien conduit et effectu dans les meilleures conditions permet non seulement de rduire le nombre de squelles des brlures mais encore de les rendre moins svres. PMID:26336368

  11. Rapport sur l'tat du patrimoine astronomique dans les observatoires franais de la fin du XIX sicle

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Damm, E.; Pcontal, E.

    2012-12-01

    Suite au colloque sur la sauvegarde du patrimoine astronomique organis par le MAEE et la SAF, sous l'gide de l'UNESCO, qui a conduit l'adoption de la Dclaration de Paris, les directeurs d'observatoires institutionnels qui taient absents du colloque ont ressenti le besoin de discuter de ces conclusions prises en leur nom. L'initiative d'organiser une runion des directeurs des Observatoires des Sciences de l'Univers (OSU) ce sujet le 30 janvier 2012 a t prise par Franois Vernotte, directeur de l'Observatoire de Besanon. Le prsent compte-rendu de visite rsulte d'une initiative spontane d'Emmanuel Pcontal, astronome responsable du Patrimoine l'observatoire de Lyon, et d'Evelyne Damm, membre de la Commission Nationale de classement des Monuments Historiques (CNMH) et lue la communaut d'agglomration des Portes de l'Essonne o est sis l'observatoire de Camille Flammarion.

  12. Informatica Grafica per le arti

    E-print Network

    Gribaudo, Marco

    filmati. Macromedia Flash MX La parte superiore mostra il menu e la barra degli strumenti di sistema, con cui effettuare le normali funzioni di salvataggio e modifica. Macromedia Flash MX La barra degli possiedono alcune opzioni specifiche che vengono visualizzate nella parte inferiore della barra. Macromedia

  13. N15 | octobre 2004 Le laboratoire Aim Cotton : le laser au service des physiciens

    E-print Network

    Skupin, Stefan

    N15 | octobre 2004 la Une Le laboratoire Aim Cotton : le laser au service des physiciens Net Cotton : le laser au service des physiciens Pierre Pillet, directeur du LAC Laboratoire propre du CNRS, associ l'Universit d'Orsay, le laboratoire Aim Cotton (LAC) est un laboratoire ancien, dont l

  14. Communiqu de presse Juin 2015 L'Universit de La Rochelle, le CNRS et le CSTB

    E-print Network

    van Tiggelen, Bart

    Communiqu de presse Juin 2015 L'Universit de La Rochelle, le CNRS et le CSTB s'engagent dans une coprogrammation de recherche L'Universit de La Rochelle, le CNRS et le CSTB, associent, Prsident du CSTB, Grard Blanchard, Prsident de l'Universit de la Rochelle et MarieYvonne Perrin

  15. Boudouresque C.F. (2006). Le changement climatique : du big bang au grand bug ? Le changement

    E-print Network

    Boudouresque, Charles F.

    2006-01-01

    Boudouresque C.F. (2006). Le changement climatique : du big bang au grand bug ? 1 Le changement climatique : du big bang au grand bug ? Confrence prsente par Charles Franois Boudouresque Professeur de.F. (2006). Le changement climatique : du big bang au grand bug ? 2 Quelques repres chronologiques Le Big

  16. Communiqu de presse Paris, le 24 septembre 2014 LE PARC ZOOLOGIQUE DE PARIS

    E-print Network

    Communiqu de presse Paris, le 24 septembre 2014 SUCCS LE PARC ZOOLOGIQUE DE PARIS ACCUEILLE SON MILLIONIEME VISITEUR Ce mercredi 24 septembre, 5 mois aprs son ouverture, le Parc Zoologique de Paris, Sophie Ferreira Le Morvan, directrice du Parc Zoologique de Paris, la famille a reu de nombreux cadeaux

  17. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2013-12-01

    ISON; (3200) Phaton; Titan, lacs et hydrocarbures; Titan et le Soleil; Jets; z8_GND_5296; La nbuleuse de la Crevette; Plante isole; Nbuleuse Toby Jug; Le pulsar du Crabe; Le bulbe de la Voie lacte; ALMA au grand complet; APEX, ArTMiS; Sgr A*; Premire dtection de lactate de mthyle dans lespace

  18. Le Modle des Espaces de Travail I. Introduction.............................................................. 14

    E-print Network

    Donsez, Didier

    Chapitre 3 Le Modèle des Espaces de Travail I. Introduction de Travail.............................20 IV. Espaces de Travail et Services - Le Modèle des Espaces de Travail - 14 - I. Introduction Le but de ce chapitre est d'introduire le

  19. Apport de la tomodensitomtrie dans le diagnostic de la tuberculose vertbrale propos de 496 cas Abidjan

    PubMed Central

    Gban-Kon, Mariam; Ouattara, Baly; Diomand, Mohamed; Sessou, Viva; Kabor, Fulgence; Djoko, Kouadio Flore; Traor, Moriba; Eti, Edmond; Kouakou, N'zu Marcel

    2015-01-01

    Introduction Le mal de Pott est la forme la plus frquente des tuberculoses osto articulaires, le diagnostic de certitude reste difficile. L'imagerie tient une place indniable dans le diagnostic. L'objectif de cette tude tait de dterminer la prvalence de la tuberculose vertbrale et l'apport de la TDM dans le diagnostic. Mthodes Nous avons men une tude rtrospective sur dossiers de tuberculose vertbrale dans le service de Rhumatologie du CHU de Cocody de Janvier 2006 Dcembre 2013. N'ont pas t inclus dans ltude, tous les dossiers ne comportant pas d'imagerie. Resultats La prvalence hospitalire de la tuberculose vertbrale tait de 10,95%, elle reprsentait 90,2% de la tuberculose ostoarticulaire. Elle concernait les 2 sexes, lge moyen tait de 43,27 ans (4-88ans). L'atteinte dorsolombaire tait la localisation la plus frquente (95,13%). L'atteinte du rachis cervical tait rare. La spondylodiscite tait frquente (92,14%). La spondylite (6%) et l'atteinte de l'arc postrieur (0,86%) taient rares. La spondylodiscite tait unique le plus souvent (70,05%), les formes multitages ont t notes dans 28,65% des cas, les atteintes mutifocales ont t notes dans14, 63% des cas. Les localisations inhabituelles taient: atteinte sous occipitale (n=3), atteinte concomitante des 3 segments rachidiens (n=3), atteinte du sacrum (n=1), abcs isols du psoas (n=4). La prvalence des abcs tait de 85,91%, celle des pidurites tait de 80,17%. La ponction scannoguide des abcs a t ralise dans 20 cas, la recherche de BAAR tait positive dans 15 cas. Il existait une tuberculose viscrale volutive dans 20% des cas. Conclusion La TDM est indniable dans le diagnostic positif et lsionnel de la tuberculose vertbrale. Le retard au diagnostic explique ltendue des lsions. PMID:26113932

  20. Croissance epitaxiale de GaAs sur substrats de Ge par epitaxie par faisceaux chimiques

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Belanger, Simon

    La situation energetique et les enjeux environnementaux auxquels la societe est confrontee entrainent un interet grandissant pour la production d'electricite a partir de l'energie solaire. Parmi les technologies actuellement disponibles, la filiere du photovoltaique a concentrateur solaire (CPV pour concentrator photovoltaics) possede un rendement superieur et mi potentiel interessant a condition que ses couts de production soient competitifs. La methode d'epitaxie par faisceaux chimiques (CBE pour chemical beam epitaxy) possede plusieurs caracteristiques qui la rendent interessante pour la production a grande echelle de cellules photovoltaiques a jonctions multiples a base de semi-conducteurs III-V. Ce type de cellule possede la meilleure efficacite atteinte a ce jour et est utilise sur les satellites et les systemes photovoltaiques a concentrateur solaire (CPV) les plus efficaces. Une des principales forces de la technique CBE se trouve dans son potentiel d'efficacite d'utilisation des materiaux source qui est superieur a celui de la technique d'epitaxie qui est couramment utilisee pour la production a grande echelle de ces cellules. Ce memoire de maitrise presente les travaux effectues dans le but d'evaluer le potentiel de la technique CBE pour realiser la croissance de couches de GaAs sur des substrats de Ge. Cette croissance constitue la premiere etape de fabrication de nombreux modeles de cellules solaires a haute performance decrites plus haut. La realisation de ce projet a necessite le developpement d'un procede de preparation de surface pour les substrats de germanium, la realisation de nombreuses sceances de croissance epitaxiale et la caracterisation des materiaux obtenus par microscopie optique, microscopie a force atomique (AFM), diffraction des rayons-X a haute resolution (HRXRD), microscopie electronique a transmission (TEM), photoluminescence a basse temperature (LTPL) et spectrometrie de masse des ions secondaires (SIMS). Les experiences ont permis de confirmer l'efficacite du procede de preparation de surface et d'identifier les conditions de croissance optimales. Les resultats de caracterisation indiquent que les materiaux obtenus presentent une tres faible rugosite de surface, une bonne qualite cristalline et un dopage residuel relativement important. De plus, l'interface GaAs/Ge possede une faible densite de defauts. Finalement, la diffusion d'arsenic dans le substrat de germanium est comparable aux valeurs trouvees dans la litterature pour la croissance a basse temperature avec les autres procedes d'epitaxie courants. Ces resultats confirment que la technique d'epitaxie par faisceaux chimiques (CBE) permet de produire des couches de GaAs sur Ge de qualite adequate pour la fabrication de cellules solaires a haute performance. L'apport a la communaute scientifique a ete maximise par le biais de la redaction d'un article soumis a la revue Journal of Crystal Growth et la presentation des travaux a la conference Photovoltaics Canada 2010 . Mots-cles : Epitaxie par jets chimiques, Chemical beam epitaxy, CBE, MOMBE, Germanium, GaAs, Ge

  1. Les effets du travail en equipe dans l'apprentissage par projets sur la motivation des etudiantes et des etudiants en formation des ingenieurs

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Fernandez, Nicolas

    Les representants des secteurs industriels et les, milieux professionnels en Amerique du Nord reprochaient aux universites de former des ingenieurs avec peu d'experience pratique en resolution de problemes et en conception. Quelques programmes de genie ont alors mis en place le travail en equipe dans l'apprentissage par projets. Beaucoup d'ecrits font valoir les benefices de l'apprentissage par projets sur la motivation des etudiants. Or, ces benefices commencent a peine a faire l'objet de recherches visant a produire des donnees probantes a ce sujet. Les travaux sur la motivation en contexte d'apprentissage et les modeles theoriques developpes sont issus d'environnements d'apprentissage marques par l'enseignement magistral. Le modele de la valeur attendue de la tache (Eccles et Wigfield, 1995; Neuville, 2004) et le modele du systeme-groupe (St-Arnaud, 2008) ont ete retenus pour mesurer les effets du travail en equipe dans l'apprentissage par projets sur la motivation. La recherche visait aussi a approfondir et a nuancer la comprehension de la motivation des etudiants universitaires apprenant en contexte innovant. Les sujets constituent des etudiants (n=100) travaillant sur des projets d'integration au cours des trois sessions initiales du programme de genie mecanique d'une universite canadienne. L'analyse de regression multiple revele que les construits de la motivation expliquent un tiers de la variance de l'engagement academique dans la realisation du projet d'integration. Les perceptions de l' "expectancy", de la valeur intrinseque et utilitaire sont les determinants principaux de l'engagement des etudiants. L'analyse de variance multivariee a mesures repetees indique que la motivation des etudiants pour le travail sur les projets d'integration a augmente au cours des trois sessions initiales du parcours de formation. Finalement, malgre l'absence d'interaction significative entre les variables de motivation et de l'equipe, les reponses des sujets indiquent une amelioration du travail en equipe au terme des trois sessions. Mots cle: 1. apprentissage par projet; 2. projets d'integration; 3. travail en equipe; 4. motivation; 5. valeur attendue de la tache; 6. expectancy; 7. valeur intrinseque; 8. valeur utilitaire; 9. formation d'ingenieurs; 10. analyse quantitative.

  2. Lignes directrices canadiennes sur lutilisation scuritaire et efficace des opiodes pour la douleur chronique non cancreuse

    PubMed Central

    Kahan, Meldon; Mailis-Gagnon, Angela; Wilson, Lynn; Srivastava, Anita

    2011-01-01

    Rsum Objectif Prsenter aux mdecins de famille un rsum clinique pratique des lignes directrices canadiennes sur lutilisation scuritaire et efficace des opiodes pour la douleur chronique non cancreuse, produites par le National Opioid Use Guideline Group. Qualit des donnes Pour produire les lignes directrices, les chercheurs ont effectu une synthse critique de la littrature mdicale sur lefficacit et linnocuit des opiodes pour la douleur chronique non cancreuse et ont rdig une srie de recommandations. Un panel de 49 cliniciens experts de toutes les rgions du Canada ont pass en revue lbauche et ont atteint un consensus sur 24 recommandations. Message principal Il est recommand de faire un dpistage du risque de dpendance avant de prescrire des opiodes. On recommande des opiodes faibles (codine et tramadol) pour une douleur de lgre modre qui na pas rpondu aux traitements de premire intention. On peut essayer loxycodone, lhydromorphone et la morphine chez les patients qui nont pas eu de soulagement avec des opiodes plus faibles. Une faible dose initiale et une lente hausse du titrage sont recommandes, ainsi quune troite surveillance du patient quon a dabord renseign. Les mdecins doivent surveiller lapparition de complications comme lapne du sommeil. La dose optimale est celle qui amliore le fonctionnement ou attnue les cotes dvaluation de la douleur dau moins 30 %. Pour la grande majorit des patients, la dose optimale sera bien en de de lquivalent de 200 mg de morphine par jour. On recommande le sevrage progressif pour les patients qui nont pas rpondu un essai dopiodes adquat. Conclusion Les opiodes jouent un rle important dans la prise en charge de la douleur chronique non cancreuse, mais il faut en prescrire avec prudence pour limiter les dommages potentiels. Les nouvelles lignes directrices canadiennes offrent des conseils dont les mdecins avaient grand besoin pour les aider en arriver un juste quilibre entre le contrle optimal de la douleur et la scurit.

  3. Silence et divulgation dans des familles dadolescents vivant avec le VIH depuis la naissance : une exploration qualitative

    PubMed Central

    Proulx-Boucher, Karne; Blais, Martin; Fernet, Mylne; Richard, Marie-ve; Otis, Joanne; Josy Lvy, Joseph; Samson, Johanne; Lapointe, Normand; Morin, Guylaine; Thriault, Jocelyne; Trottier, Germain

    2011-01-01

    OBJECTIF : Les tudes ciblant les enfants ns avec le VIH se sont principalement intresses la priode prcdant lannonce du diagnostic lenfant. Lobjectif de cette tude est dexplorer les dynamiques de communication intrafamiliale suivant lannonce du diagnostic. MTHODOLOGIE : Vingt-neuf jeunes (de dix 18 ans) vivant avec le VIH depuis la naissance ont accord des entrevues individuelles semi-diriges portant sur : 1) le dvoilement du statut srologique, 2) leurs relations familiales et 3) lducation sexuelle en milieu familial. Les tmoignages ont fait lobjet dune analyse de contenu. RSULTATS : Les jeunes ont appris en moyenne lge de 11 ans leur diagnostic VIH+. La dynamique qui sinstalle aprs cette annonce apparat rgie par le silence : les changes qui sensuivent portent en majorit sur des questions relatives la mdication et la prvention dune transmission sexuelle du virus. Ce silence prserverait lquilibre familial en occupant trois fonctions : protger la mre dun sentiment de culpabilit lgard de la transmission, assurer lharmonie familiale, se sentir normal face aux autres. Le diagnostic de ladolescent nest gnralement pas rvl la famille largie, prservant ainsi leur intgration au sein de la famille en les protgeant du rejet, de la trahison et du jugement. EXPOS : Les fonctions du silence et du secret occupent une place stabilisatrice importante au sein de la famille. Toutefois, elles contribuent isoler les adolescents dune forme de soutien affectif dont ils ont pourtant besoin. Des pistes dintervention sont suggres. PMID:22851894

  4. Patients diabtiques de type 2 hypertendus: prfrent-ils traiter le diabte ou l'hypertension artrielle?

    PubMed Central

    Aassri, Hind El; El Mghari, Ghizlane; El Ansari, Nawal

    2014-01-01

    Les diabtologues sont confronts des diabtiques le plus souvent hypertendus et polypathologiques, les rendant peu observants des diffrentes thrapeutiques prescrites. Le but de notre tude est dvaluer l'observance au traitement chez les patients diabtiques hypertendus. Il s'agit d'une tude descriptive prospective transversale. La population est faite de patients diabtiques de type 2 hypertendus vus aux urgences, la consultation ou hospitaliss au service d'Endocrinologie. Lchantillon est non probabiliste. La population est faite de 61 patients, d'un ge moyen de 48,9 ans avec une hypertension (HTA) de type systolique dans 59%, diastolique dans 16% et systolo-diastolique dans 25% des cas. Les patients sont quilibrs sur le plan glycmique dans 65% des cas, alors que lquilibre tensionnel n'est atteint que dans 41% des cas. En ce qui concerne l'observance thrapeutique, 24% des patients sont observant totalement au traitement prescrit, 33% ne sont pas observant au traitement et 43% ont une observance partielle au traitement dont 73.68% prfrent le traitement destin au diabte et 26,32% prennent le traitement anti hypertenseur. Les facteurs altrant l'observance au traitement mdicamenteux sont un surcot du traitement un nombre lev de mdicaments prescrits, un nombre important de prises quotidiennes de mdicaments, une intolrance au traitement et une mauvaise information du patient sur la justification du traitement. Enfin, les patients diabtiques hypertendus sont classs comme patients haut risque cardiovasculaire ce qui impose l'application de stratgies thrapeutiques parfois lourdes. Cette polymdication entrave la qualit de l'observance thrapeutique des patients ayant une pathologie chronique dont la compliance au traitement constitue la pierre angulaire de la prise en charge, et ce pour plusieurs raisons en particulier d'ordre conomique. PMID:25396019

  5. Imagerie Resolue dans le Temps des Photons et Neutres Metastables Emis D'une Surface Par Stimulation Electronique

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Leclerc, Gregoire

    L'appareil que nous presentons ici a ete mis au point pour permettre d'accumuler des images numeriques, resolues dans le temps, de la desorption par stimulation electronique (DSE) d'ions positifs et negatifs, de photons et de neutres metastables, tout en conservant des capacites de base de diffraction d'electrons lents (DEL) et de transmission d'electrons lents (TEL). Le spectrometre comporte un monochromateur d'electrons a secteur cylindrique de 127^ circ dont l'optique de sortie permet la focalisation du faisceau d'electrons sur une large gamme d'energies. Le detecteur consiste en un empilement de galettes de microcanaux et d'une anode resistive a encodage de division de charges. La reponse spatiale du detecteur a ete calibree et plusieurs causes de non-linearite ont ete localisees et corrigees. Des methodes de correction materielle et logicielle des distorsions spatiales sont presentees. La resolution temporelle des evenements est obtenue en pulsant le faisceau d'electrons, et de facon synchrone la detection, laquelle est couplee a un micro-ordinateur. La premiere partie de ce travail est consacree a la caracterisation du spectrometre et la presentation de nombreux parametres operationnels, obtenus soit au moment de la conception, soit experimentalement. Suit la presentation de donnees de DEL et de DSE pour le systeme Ar/Pt(111) en films minces a 15K. Les sequences temporelles d'images de metastables d'Ar desorbes ont revele la presence de plusieurs populations distinctes, ayant des distributions angulaires et distributions d'energie cinetique que nous avons pu separer. Les fonctions d'excitation de l'emission de photons et de la desorption de differentes composantes de metastables, ainsi que la dependance de ces signaux sur l'epaisseur des films d'Ar, sont aussi presentees et analysees. Les techniques que nous avons developpees ont permis de cerner les mecanismes en jeu pour la desorption et la luminescence.

  6. Curiethrapie dans le traitement palliatif du cancer de lsophage

    PubMed Central

    Toulba, Ahmedou; Bakkali, Hanae; Boutayeb, Salwa; Kebdani, Tayeb; Ahid, Samir; Benjaafar, Noureddine

    2015-01-01

    Les patients atteints du cancer de lsophage ont souvent une maladie localement avance, la dysphagie est le symptme majeur chez la plupart de ces patients, plusieurs modalits thrapeutiques ont t utilises pour amliorer cette dysphagie. Le but de ce travail est dtudier l'efficacit et la tolrance de la curiethrapie haut dbit de dose (HDR) endo-luminale dans le traitement palliatif des cancers de lsophage inoprable. Sur une priode de 15 ans, ltude a inclus les patients atteints de cancer de lsophage inoprable et/ou mtastatique avec une dysphagie, sans extension l'hypopharynx ou a la trache et qui ont bnfici d'une curiethrapie HDR avec ou sans radiothrapie externe vise palliative. Au total 46 patients ont t inclus dans ltude, 58,7% taient des hommes, 42,2% avaient une dysphagie grade 2 et 37,8% taient aphagiques, 78,6% des patients taient performance satus PS 2, l'amaigrissement t trouv chez 81,4%, la localisation de la tumeur tait surtout au niveau du tiers moyen et infrieur dans 97,8%, la hauteur mdiane de la tumeur tait de 7 cm (5,5-9), le carcinome pidermode tait le type histologique le plus frquent chez 31 patients (70,5%). Aprs un mdiane de suivi de 5 mois, l'amlioration de la dysphagie a t retrouve chez 76% des malades (p1]. L?incidence la plus leve est observe dans certains pays notamment en Asie et en Afrique, et l?incidence dans les pays dvelopps occidentaux est en augmentation [2]. Selon le registre du cancer de Rabat 2006-2008, le cancer de lsophage est rare et constitue 1,5% de tous les cancers chez l'homme [3]. Le taux de survie globale 5 ans est de 8%, avec 80% des dcs lis lvolution locale de la maladie [4]. Pour la minorit des patients avec une maladie localise, le traitement par radiochimiothrapie concomitante avec ou sans chirurgie permet une amlioration de la survie [5]. Plus de 50% des patients atteints de cancer de l?sophage ont une maladie inoprable au moment du diagnostic due une tumeur localement avance, des mtastases ou un mauvais tat gnral avec une mdiane de survie globale de 2,5 9,9 mois [6]. La majorit de ces patients ont besoin de soins palliatifs pour soulager la dysphagie qui est prsente chez plus de 70% des patients et qui est responsable d'une dgradation importante de la qualit de vie [7]. l?heure actuelle, plusieurs modalits de prise en charge sont disponibles pour le traitement palliatif de cette dysphagie. Les options de traitement les plus couramment utilises comprennent le placement de stent mtallique [810], le traitement au laser [11], et la curiethrapie avec ou sans radiothrapie externe et ou ventuellement une chimiothrapie [1215]. Une mta-analyse a conclu qu'il n'y a pas de supriorit claire de l'une des mthodes utilises dans la palliation du cancer de lsophage, le choix de l'une de ces mthodes dpend de l'exprience du centre et de ltat du patient. Cette mta-analyse a aussi dmontr que la pose d'une prothse mtallique expansible et la curiethrapie taient les deux mthodes de rfrence, la premire tant la plus rapide pour amliorer la dysphagie, mais la seconde constitue une relle alternative pouvant amliorer la survie et la qualit de vie [16]. Un inconvnient du traitement au laser est la ncessit de rpter les sances afin d'obtenir

  7. Application d'une technique de modelisation aerodynamique conceptuelle sur la simulation d'un pilote automatique a commande optimale pour un avion d'affaires

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Pollender-Moreau, Olivier

    Ce document prsente, dans le cadre d'un contexte conceptuel, une mthode d'enchanement servant faire le lien entre les diffrentes tapes qui permettent de raliser la simulation d'un aronef partir de ses donnes gomtriques et de ses proprits massiques. En utilisant le cas de l'avion d'affaires Hawker 800XP de la compagnie Hawker Beechcraft, on dmontre, via des donnes, un processus de traitement par lots et une plate-forme de simulation, comment (1) modliser la gomtrie d'un aronef en plusieurs surfaces, (2) calculer les forces arodynamiques selon une technique connue sous le nom de Vortex Lattice Method, (3) construire un modle de vol servant la simulation des aronefs pour leur enveloppe de vol en ajoutant des fonctions supplmentaires, (4) construire un modle de turbosoufflante simplifi, (5) dvelopper un algorithme d'quilibre (trim) du mouvement longitudinal, (6) dvelopper des algorithmes de contrle commande moderne, (7) dvelopper certaines fonctions d'un systme de pilotage automatique, et (8) rassembler le tout sous une mme plate-forme de simulation. Afin de supporter ce travail, une application publique Matlab, connue sous le nom de Tornado, est utilise conjointement avec d'autres fonctions pour la conception du modle de vol arodynamique. D'ailleurs, il sera dmontr que le modle de vol, quoiqu'il soit quand mme crdible, ne concorde pas tout fait avec les donnes de rfrence. Par contre, puisque le modle des moteurs fonctionne bien, que l'algorithme d'quilibrage du mouvement longitudinal fonctionne bien et que les ples des systmes dynamiques concordent avec la littrature, les tests dynamiques effectus au sein de la plate-forme de simulation permettent d'obtenir des rsultats fonctionnels et crdibles. D'ailleurs, deux systmes d'augmentation de la stabilit bass sur la mthode de contrle moderne LQR et couvrant l'enveloppe de vol de l'aronef via un systme d'ordonnancement des gains sont implments respectivement selon les mouvements longitudinal et latral. Ces fonctions fonctionnent bien et permettent de rencontrer les qualits de vol requises pour un avion d'affaires. Finalement, certaines fonctions concernant un systme de pilotage automatique sont implmentes. Dans le cas du mouvement latral, ces fonctions sont bases sur les mthodes de contrle modernes et couvrent la totalit de l'enveloppe de vol; mais en ce qui concerne le mouvement longitudinal, elles sont bases sur des algorithmes d'quilibre difficile grer pour implmenter sur toute l'enveloppe de vol, c'est pourquoi les tests prsents sont limits des scnarios bien prcis. Dans les deux cas, les essais effectus donnent d'assez bons rsultats.

  8. Le dficit immunitaire humoral: mieux le connatre pour mieux le prendre en charge

    PubMed Central

    El Bakkouri, Jalila; Aadam, Zahra; Ailal, Fatima; Alj, Hanane Salih; Bousfiha, Ahmed Aziz

    2014-01-01

    Les dficits immunitaires humoraux (DIH) sont des maladies htrognes allant des formes asymptomatiques rencontrs lors des dficits slectifs en immunoglobulines A (IgA) et en sous-classes d'IgG aux formes graves des agammaglobulinmies congnitales. Les patients atteints de DIH prsentent souvent des infections ORL ou des voies respiratoires rcidivantes ou svres. Ces patients peuvent prsenter un certain nombre de complications non infectieuses, telles que des manifestations auto-immunes et des entropathies, qui pourraient tre le seul symptme clinique rvlateur. Les formes svres des DIH sont facilement diagnostiques grce au dosage des IgG totaux, des IgA et des IgM. La thrapie substitutive par les immunoglobulines reste le traitement de choix chez ces patients. PMID:25489366

  9. Geodesy and Geodetic Positioning SUR 4530/6934 -Fall 2014

    E-print Network

    Hill, Jeffrey E.

    Geodesy and Geodetic Positioning SUR 4530/6934 - Fall 2014 School of Forest Resources ________________________________________________________________________________________________________ 1 SUR 4530/6934 Geodesy and Geodetic Positioning INSTRUCTOR: Dr. Hartwig Henry HOCHMAIR Ft: - Elithorp, J. A. and Findorff, D. D. (2009). Geodesy for Geomatics and GIS Professionals (2nd ed.). Acton

  10. http://grainesdexplorateurs.ens-lyon.fr Pollutions sur terre

    E-print Network

    sur les algues vertes en baie de Saint-Brieuc et une tude l'chelle globale base sur l'expdition TARA Les mares vertes sont dues la prolifration d'Ulva dans une eau charge en matires azotes. D

  11. Restauration fonctionnelle du rachis : effet du niveau initial de douleur sur les performances des sujets lombalgiques chroniques

    PubMed Central

    Caby, Isabelle; Olivier, N; Mendelek, F; Kheir, R Bou; Vanvelcenaher, J; Pelayo, P

    2014-01-01

    HISTORIQUE : La lombalgie chronique est une douleur lombaire persistante dorigine multifactorielle. Le niveau de douleur initial reste faiblement utilis pour analyser et comparer les rponses des patients lombalgiques au programme de reconditionnement. OBJECTIFS : Apprcier et valuer les rponses des sujets lombalgiques chroniques trs douloureux une prise en charge dynamique et intensive. MTHODOLOGIE : 144 sujets atteints de lombalgie chronique ont t inclus dans un programme de restauration fonctionnelle du rachis de 5 semaines. Les sujets ont t classs en deux groupes de niveau de douleur: un groupe atteint de douleur svre (n = 28) et un groupe atteint de douleur lgre modre (n = 106). Lensemble des sujets ont bnfici dune prise en charge identique comprenant principalement de la kinsithrapie, de lergothrapie, du reconditionnement musculaire et cardio-vasculaire ainsi quun suivi psychologique. Les paramtres physiques (flexibilit, force musculaire) et psychologiques (qualit de vie) ont t mesurs avant (T0) et aprs le programme (T5sem). RSULTATS : Lensemble des performances physiques et fonctionnelles des sujets trs douloureux sont moins bonnes et le retentissement de la lombalgie sur la qualit de vie, pour ces mmes sujets, est major T0. Toutes les diffrences significatives constates T0 entre les deux groupes seffacent T5sem. CONCLUSIONS : Les sujets lombalgiques chroniques trs douloureux rpondent favorablement au programme dynamique et intensif. Lintensit douloureuse de la lombalgie naurait pas deffet sur les rponses au programme. La restauration fonctionnelle du rachis apporterait aux sujets la possibilit de mieux grer leur douleur quel que soit son niveau. PMID:25299476

  12. Transmission Sur Fibres Optiques Dans Un Systeme D'Archivage Et De Communication D'Images Pour Des Applications Medicales

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Aaron, Gilles; Bonnard, Rene

    1984-03-01

    Dans l'hOpital, le besoin d'un reseau de communication electronique ne cesse de crottre au fur et a mesure de la numerisation des images. Ce reseau local a pour but de relier quelques sources d'images telles la radiologie numerique, la tomodensitometrie, la resonance magnetique nucleaire, l'echographie ultraso-nore etc..., a un systme d'archivage. Des consoles de visualisation interacti-ves peuvent etre utilisees dans les salles d'examens, les bureaux des medecins et les services de soins. Dans un tel systme, trois caracteristiques princi-pales doivent etre prises en compte le debit, la longueur du cable et le nombre de connexions. - Le debit est tr?)s important, en effet, un temps de reponse maxima de quel-ques secondes doit etre garanti pour des images de plusieurs millions d'ele-ments binaires. - La distance entre connexions peut etre de quelques km dans certains grands hopitaux. - Le nombre de connexions au reseau ne depasse jamais quelques dizaines car les sources d'images et les unites de traitement representent des materiels importants, par ailleurs les consoles de visualisation simples peuvent etre groupees en grappe. Toutes ces conditions sont remplies par les transmissions sur fibres optiques. Selon la topologie et la methode d'accNs, deux solutions peuvent etre envisa-gees : - Anneau actif - Etoile active ou passive Enfin, les developpements de Thomson-CSF en composants pour transmissions optiques pour les grands reseaux de tel4distribution nous apportent un support technologique et une production de masse qui diminuera les collts du materiel.

  13. Modelisation numerique et validation experimentale d'un systeme de protection contre le givre par elements piezoelectriques

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Harvey, Derek

    Le degivrage au moyen d'actuateurs piezoelectriques est considere comme une avenue prometteuse pour le developpement de systemes a faible consommation d'energie applicables aux helicopteres legers. Ce type de systeme excite des frequences de resonances d'une structure pour produire des deformations suffisantes pour rompre l'adherence de la glace. Par contre, la conception de tel systeme demeure generalement mal comprise. Ce projet de maitrise etudie l'utilisation de methodes numeriques pour assister la conception des systemes de protection contre le givre a base d'elements piezoelectriques. La methodologie retenue pour ce projet a ete de modeliser differentes structures simples et de simuler l'excitation harmonique des frequences de resonance au moyen d'actuateurs piezoelectriques. Le calcul des frequences de resonances ainsi que la simulation de leur excitation a ensuite ete validee a l'aide de montages experimentaux. La procedure a ete realisee pour une poutre en porte-a-faux et pour une plaque plane a l'aide du logiciel de calcul par elements finis, Abaqus. De plus, le modele de la plaque plane a ete utilise afin de realiser une etude parametrique portant sur le positionnement des actuateurs, l'effet de la rigidite ainsi que de l'epaisseur de la plaque. Finalement, la plaque plane a ete degivree en chambre climatique. Des cas de degivrage ont ete simules numeriquement afin d'etudier la possibilite d'utiliser un critere base sur la deformation pour predire le succes du systeme. La validation experimentale a confirme la capacite du logiciel a calculer precisement a la fois les frequences et les modes de resonance d'une structure et a simuler leur excitation par des actuateurs piezoelectriques. L'etude revele que la definition de l'amortissement dans le modele numerique est essentiel pour l'obtention de resultats precis. Les resultats de l'etude parametrique ont demontre l'importance de minimiser l'epaisseur et la rigidite afin de reduire la valeur des frequences de resonance et a maximiser l'amplitude des deplacements, ce qui contribue a reduire la puissance requise pour degivrer la structure. De plus, l'etude revele que le positionnement des actuateurs piezoelectriques est optimal aux endroits de deplacement maximal du mode de vibration excite. La plaque plane a ete degivree experimentalement en utilisant une densite de puissance moyenne de 0.77 W/in. Les simulations numeriques avec glace suggerent que des deformations approchant 200 microm/m etaient atteintes pour les cas experimentaux ou le degivrage fut un succes Ainsi, en ce basant sur un critere de deformation de l'interface glace/substrat suffisamment conservateur, le modele numerique pourrait servir a approximer la puissance requise pour degivrer une structure en fonction du nombre et du positionnement des actuateurs. Ce projet de recherche a atteint son objectif en demontrant que les systemes de degivrage piezoelectrique peuvent etre efficacement modelises. Les methodes decrites dans ce travail peuvent etre utilisees pour assister a la conception d'un systeme optimal pour des structures plus complexes.

  14. Recherche d'une nouvelle configuration de bobines supraconductrices pour le stockage d'nergie

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Takorabet, M.; Mailfert, A.; Colteu, A.

    1998-04-01

    Energy storage using superconducting coils involves the problem of electromagnetic field pollution outside the considered system. Different configurations are widely studied: the torus, the alone solenoid and multiple parallel solenoids enclosed in one container. A new configuration which minimizes the external pollution is studied in this paper. The theoretical system is composed of two spherical distributions of the current which are concentric. The analytical study uses solution of Laplace equations. Parametric study covers energy, flux density and geometrical data. The second study concerns the numerical approach of this design using coaxial solenoids. A comparison between this new system and the known systems is presented as a conclusion. Le stockage d'nergie l'aide de bobines supraconductrices soulve gnralement le problme de la pollution lectromagntique par des champs de fuite extrieurs au dispositif. Diffrentes configurations ont t classiquement tudies : le solnode, le tore, ainsi que les solnodes axes parallles non concentriques bobins tte-bche, en "fagot". Nous tudions ici une nouvelle configuration de stockage qui n'engendre qu'une pollution extrieure minimale. Le systme thorique de base est constitu par l'association de deux distributions sphriques de courant concentriques. L'tude analytique que nous prsentons s'appuie sur la rsolution de l'quation de Laplace. L'tude de ce systme couvre les donnes suivantes : l'nergie, l'induction ainsi que les donnes gomtriques. On tudie aussi une configuration approche de la configuration sphrique, constitue par des bobines circulaires. Une comparaison de ce systme avec les solutions connues sera apporte en conclusion.

  15. Le Pseudomonas: Experience du Centre des Brules DAnnaba et Revue de la Litterature

    PubMed Central

    Chaibdraa, A.; Medjellekh, M.S.; Saouli, A.; Bentakouk, M.C.

    2008-01-01

    Summary Le Pseudomonasest un agent pathogne l'origine d'infections nosocomiales graves dans les centres des brls. Son opportunisme et sa virulence en font une proccupation majeure. Ce travail se propose d'valuer la place de cette bactrie dans l'cologie bactrienne locale et d'en apprcier la sensibilit aux antibiotiques. Cette tude rtrospective prliminaire porte sur la priode de juin 2003 dcembre 2005. Elle intresse l'ensemble des prlvements bactriologiques ayant pu tre raliss au centre des brls d'Annaba. L'effectif est de 633 micro-organismes isols dont 128 Pseudomonas (20,2%): 127 aeruginosa (99,2%), 1 fluorescens (0,8%); distribution selon le site de prlvement: couvillon (87,5%), prlvement trachobronchique (4,6%), hmoculture (3,1%), cathters (1,6%), urine (1,6%) et sonde urinaire (1,6%). Le pyocyanique se situe aprs le staphylocoque pour les prlvements prcoces et repasse en tte aprs un sjour suprieur une semaine, o 89% des pyocyaniques sont identifis. Il est en premire position dans les pneumopathies sous ventilation assiste invasive. Il se classe troisime dans les hmocultures et les cultures de cathters. Dans les infections urinaires il est devanc par Candida et la flore prinale. Les 128 antibiogrammes regroupent 314 rponses sensibles. La sensibilit plus de deux antibiotiques est de 68%, deux antibiotiques 24% et un antibiotique 8%. Seules quatre molcules restent actives: ciprofloxacine > pfloxacine > pipracilline > ceftazidime. Une rsistance absolue est retrouve pour trois Pseudomonas (2,4%). Le pronostic svre des infections nosocomiales pyocyanique et les risques d'options thrapeutiques trs limites font toute leur gravit, d'o l'intrt de respecter des rgles strictes de prescription des antibiotiques et des mesures de prvention. PMID:21991140

  16. La singularit du patient tuberculeux dans le systme de sant: l'exprience du Burkina Faso

    PubMed Central

    Zerbo, Roger

    2013-01-01

    La dmarche pluridisciplinaire s'impose de plus en plus dans le secteur de la sant dans le contexte africain, o les parcours thrapeutiques sont pluriels et les rapports des usagers des centres de sant sont complexes et peu satisfaisants. La comprhension des reprsentations de la maladie est ncessaire pour offrir des soins appropris certes, mais l'exprience individuelle des malades reprsente galement une source de savoir. Les donnes ont t collectes travers des entretiens semi-directifs, le recueil des rcits de vie et des observations participantes. Cet article rend compte d'une exprience d'implication de socio-anthropologue dans la mise en uvre d'un programme de sant publique au Burkina Faso en vue d'une amlioration de la prise en charge des malades tuberculeux. L'analyse des donnes t conduite dans une vise rflexive. Les perspectives socio-anthropologiques ont rvl que l'exprience des anciens malades tuberculeux peut tre mise profit afin d'apporter des changements dans les relations thrapeutiques et l'intgration sociale des autres malades. Cette ide t mise en application pour tenir lieu d'une traduction des analyses anthropologiques en actes pour un changement. L'article voque la manire dont l'approche socio-anthropologique au sein d'un programme de sant, peut mettre en vidence le potentiel des malades tre des acteurs importants dans le fonctionnement des services de soins et leur propre bien-tre. Dans cette situation, la dmarche thorique implique la rflexivit de l'anthropologue, mais galement un regard critique sur les modes d'intervention en sant publique. PMID:24009798

  17. Le web de donnes et les bibliothques

    E-print Network

    Bordenave, Charles

    sont cachées sous les pages HTML (deep web) · Seules les pages HTML sont liées entre elles · Les pagesLe web de données et les bibliothèques #octobre2013 #montpellier #12;Le Web, web de documents Base découvrir · Et des liens qualifiés, signifiants ­ au-delà du « voir aussi » des hyperliens #12;Le web de

  18. SYSTMES SOLAIRES le journal des nergies renouvelables N 186 2008 B A RO M T R E D E S D C H E T S M U N I C I PAU X S O L I D E S R E N O U V E L A B L E S J U I L L E T 2008

    E-print Network

    Columbia University

    SYSTMES SOLAIRES le journal des nergies renouvelables N 186 2008 B A RO M T R E D E S D C RENOUVELABLES 6.1 MTOE RECOVERED IN 2007 IN EU EurObserv'ER publie pour la premire fois un baromtre sur la valorisation nergtique par incinration des dchets municipaux renouvelables. Cette filire entirement lie

  19. Mesure et retroaction sur un qubit multi-niveaux en electrodynamique quantique en circuit non lineair

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Boissonneault, Maxime

    L'electrodynamique quantique en circuit est une architecture prometteuse pour le calcul quantique ainsi que pour etudier l'optique quantique. Dans cette architecture, on couple un ou plusieurs qubits supraconducteurs jouant le role d'atomes a un ou plusieurs resonateurs jouant le role de cavites optiques. Dans cette these, j'etudie l'interaction entre un seul qubit supraconducteur et un seul resonateur, en permettant cependant au qubit d'avoir plus de deux niveaux et au resonateur d'avoir une non-linearite Kerr. Je m'interesse particulierement a la lecture de l'etat du qubit et a son amelioration, a la retroaction du processus de mesure sur le qubit de meme qu'a l'etude des proprietes quantiques du resonateur a l'aide du qubit. J'utilise pour ce faire un modele analytique reduit que je developpe a partir de la description complete du systeme en utilisant principalement des transfprmations unitaires et une elimination adiabatique. J'utilise aussi une librairie de calcul numerique maison permettant de simuler efficacement l'evolution du systeme complet. Je compare les predictions du modele analytique reduit et les resultats de simulations numeriques a des resultats experimentaux obtenus par l'equipe de quantronique du CEASaclay. Ces resultats sont ceux d'une spectroscopie d'un qubit supraconducteur couple a un resonateur non lineaire excite. Dans un regime de faible puissance de spectroscopie le modele reduit predit correctement la position et la largeur de la raie. La position de la raie subit les decalages de Lamb et de Stark, et sa largeur est dominee par un dephasage induit par le processus de mesure. Je montre que, pour les parametres typiques de l'electrodynamique quantique en circuit, un accord quantitatif requiert un modele en reponse non lineaire du champ intra-resonateur, tel que celui developpe. Dans un regime de forte puissance de spectroscopie, des bandes laterales apparaissent et sont causees par les fluctuations quantiques du champ electromagnetique intra-resonateur autour de sa valeur d'equilibre. Ces fluctuations sont causees par la compression du champ electromagnetique due a la non-linearite du resonateur, et l'observation de leur effet via la spectroscopie d'un qubit constitue une premiere. Suite aux succes quantitatifs du modele reduit, je montre que deux regimes de parametres ameliorent marginalement la mesure dispersive d'un qubit avec un resonateur lineaire, et significativement une mesure par bifurcation avec un resonateur non lineaire. J'explique le fonctionnement d'une mesure de qubit dans un resonateur lineaire developpee par une equipe experimentale de l'Universite de Yale. Cette mesure, qui utilise les non-linearites induites par le qubit, a une haute fidelite, mais utilise une tres haute puissance et est destructrice. Dans tous ces cas, la structure multi-niveaux du qubit s'avere cruciale pour la mesure. En suggerant des facons d'ameliorer la mesure de qubits supraconducteurs, et en decrivant quantitativement la physique d'un systeme a plusieurs niveaux couple a un resonateur non lineaire excite, les resultats presentes dans cette these sont pertinents autant pour l'utilisation de l'architecture d'electrodynamique quantique en circuit pour l'informatique quantique que pour l'optique quantique. Mots-cles: electrodynamique quantique en circuit, informatique quantique, mesure, qubit supraconducteur, transmon, non-linearite Kerr

  20. Communiqu de presse Paris, le 19 aout 2014

    E-print Network

    Communiqu de presse Paris, le 19 aout 2014 Le Parc Zoologique de Paris, tablissement du Musum de Paris le 11 Aot dernier. Ag de 3 ans, il tait arriv le 05 juillet dernier en provenance du zoo du bassin. Le Parc Zoologique de Paris s'est vu confier ses lamantins aprs une demande auprs du

  1. Document approuv par le LE COMIT D'ATTRIBUTION DES BOURSES du SPORT D'EXCELLENCE

    E-print Network

    Charette, Andr

    quipes hors-SIC : badminton, cheerleading, golf, ski alpin, tennis. 8. Les sports reprsents dans chaqueDocument approuv par le LE COMIT D'ATTRIBUTION DES BOURSES du SPORT D'EXCELLENCE Lors de sa hommes et est utilis afin d'allger le texte. PROGRAMME DE SPORT D'EXCELLENCE POLITIQUE D

  2. LE RICERCHE DEL GRIM PALERMO Le Neuroscienze e l'insegnamento-apprendimento delle

    E-print Network

    Spagnolo, Filippo

    Scienze n. 291 (novembre 1992) #12; Crick Francis - La scienza e l'anima - Rizzoli, Milano 1994 Maxwell W. - Lo sviluppo del cervello - Le Scienze n. 135 (novembre 1979) Crick F.H. - Riflessioni sul cervello - Le Scienze n. 135 (novembre 1979) Crick F.H., Koch C. - Il problema della coscienza - Le

  3. tude des Aurores polaires joviennes par Spectro-imagerie UV avec le Tlescope spatial Hubble

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Pallier, Laurent

    2000-12-01

    Les aurores polaires rsultent de la prcipitation dans l'atmosphre d'une plante de particules charges le long des lignes du champ magntique plantaire. tudies sur Terre depuis le dbut du sicle, les aurores polaires des plantes magntises du systme solaire ont t rvles par diffrentes sondes spatiales depuis la fin des annes 70. L'observation des aurores permet de cartographier les diffrentes rgions de la magntosphre de la plante d'o sont originaires les particules qui prcipitent, et de comparer les conditions physiques qui y rgnent. Jupiter possde une vitesse de rotation plus leve et un champ magntique plus intense que ceux de la Terre. Les aurores polaires qu'ony observe, sont produites dans des conditions physiques diffrentes que sur Terre. L'ultraviolet lointain (1180 - 1600 ) est la rgion du spectre lectromagntique qui a t utilise pour observer les aurores de Jupiter depuis l'orbite terrestre avec le tlescope spatial Hubble depuis 1992. Les images prises par les camras son bord ont permis de dcouvrir les principales structures aurorales avec une haute rsolution spatiale. Elles ont montr des structures complexes en corotation avec la plante. Dans ce travail, partir d'un jeu d'images UV (vers 1500 ) haute rsolution spatiale ralises en 1994 avec la camra objets faibles (FOC) bord du tlescope spatial Hubble, je me suis appliqu dterminer deux ovales principaux de rfrence, avec lesquels j'ai pu identifier la rgion de la magntosphre jovienne d'o sont originaires les particules charges qui prcipitent dans les ovales principaux nord et sud. Cette rgion est situe l'quateur magntique entre 20 et 30 rayons joviens, dans une zone o le rgime de corotation n'est plus rigide. J'ai identifi deux ovales internes l'ovale auroral nord, entre lesquels il existe une mission intense de la calotte polaire, qu'il est possible de situer au pied du cornet polaire ou d'identifier avec une aurore diurne, comme on peut en observer sur Terre. Notre quipe a montr qu'il tait possible d'identifier l'nergie et la nature des particules qui prcipitent dans les rgions aurorales partir de spectres des rsolutions spectrales diffrentes. J'ai appliqu cette mthode sur des spectres raliss avec le spectrographe GHRS (Goddard High Resolution Spectrograph) bord du tlescope spatial. Les premiers rsultats tendent montrer que ce sont des lectrons de quelques keV qui prcipitent dans l'ovale principal, et des protons nergtiques de 1 MeV environ qui prcipitent dans la ceinture basse latitude autour de l'ovale principal et au pied magntique du tore de plasma du satellite galilen Io.

  4. Etat nutritionnel des enfants gs de 6 59 mois infects par le VIH mais non traits aux ARV Lubumbashi

    PubMed Central

    Mwadianvita, Costa Kazadi; Kanyenze, Faustin Ngoy; Wembonyama, Cecile Watu; Mutomb, Florence Mujing A; Mupoya, Kalombo; Nkoy, Albert MwemboTambwe A; Mwenze, Prosper Kalenga

    2014-01-01

    Introduction L'infection par le VIH provoque et/ou aggrave les dficits nutritionnels de l'enfant. Ce travail avait pour objectif d'analyser ltat nutritionnel des enfants infects par le VIH Lubumbashi. Mthodes Une tude transversale portant sur 83 enfants gs de 6 60 mois s'est droule de mai 2010 mai 2011 dans trois(3) centres de prise en charge des Personnes Vivant avec le VIH(PVV), notamment le Centre d'Excellence(CE) de l'hpital Sendwe, le Centre Amo-Congo de la Kenya et le Centre de Rfrence de la Kenya. Les statistiques descriptives usuelles ont t utilises. Rsultats La prvalence de la malnutrition globale tait de 60,2% (n = 50) dont 8,4% de malnutrition svre. Le poids moyen tait de 11,64,1 kg avec un minimum de 5 kg et un maximum de 22 kg. Le taux d'hmoglobine moyen tait d'environ 9,8 2,0 g/dl avec une prvalence globale de l'anmie (hmoglobine < 11g/dl) 69,9%. Lmaciation concernait 20,5% des enfants et 8,4% avaient un retard de croissance. Le retard de croissance (p = 0,007), l'insuffisance pondrale (p = 0,002) et lmaciation (p = 0,046) taient associs de faon significative ltat avanc de l'infection VIH. La survenue de l'anmie ntait pas associe au dficit nutritionnel (p = 0,6). Conclusion Ces rsultats rvlent que l'infection VIH modifie ltat nutritionnel des enfants Lubumbashi avec 60,2% de malnutrition globale et 8,4% de retard de croissance. Les enfants au stade avanc de l'infection VIH en sont plus affects. PMID:25574336

  5. Developpement et application d'un systeme mobile de laser terrestre pour quantifier le bilan sedimentaire des plages

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Van-Wierts, Stefanie

    Au Qubec maritime, l'rosion ctire est une problmatique d'envergure, notamment sur les ctes de formations meubles. Les plages ont un rle de zone tampon ayant comme fonction naturelle d'absorber l'nergie des vagues et donc d'assurer l'quilibre de certains cosystmes et le maintien de l'coumne en rduisant l'rosion de la cte. Les mthodes d'acquisition conventionnelles ne permettent pas de quantifier convenablement les changements morphosdimentaires d'une plage l'chelle des cellules hydrosdimentaires. Le manque de mthode d'acquisition fiable et de donnes quantitatives mne une surestimation ou une sous-estimation de la disponibilit sdimentaire d'un systme ctier. Pour contrer ces lacunes et afin de minimiser les cots d'acquisition, un nouveau systme mobile de LiDAR terrestre a t mis en place, permettant d'acqurir des donnes topographiques de l'estran, de la haute plage et des falaises. Le systme multicapteurs comprend un LiDAR, un systme de navigation haute prcision (IMU et D-GPS) et une camra. L'ensemble des instruments et capteurs sont monts sur un vhicule de type tout-terrain. Le systme a t valu sur la zone ctire de la pninsule de Manicouagan. La comparaison des donnes LiDAR avec 1 050 points de rfrence gopositionns au D-GPS montre une erreur verticale moyenne de 0,1 m sur les secteurs de plage. Les rsultats montrent que le volume sdimentaire moyen des plages devant les zones o la ligne de rivage prsente un ouvrage de protection en enrochement (12 m 3/m) est plus de trois fois plus faible que devant les secteurs l'tat naturel (35,5 m3/m). La moyenne des secteurs en transition, constituant les segments o une zone artificielle et une zone naturelle se chevauchent prsentent un volume moyen de 28 m3/m. Aussi, les plages devant les secteurs anthropiss sont en moyenne prs de 2 fois plus troites (12,7 m) que devant les secteurs naturels (25,4 m). Un indice de bilan sdimentaire des plages a t test et il constitue un excellent proxy pour valuer la disponibilit sdimentaire des plages ainsi qu'identifier les secteurs dficitaires. La ralisation d'une couverture complte au LiDAR a permis de constater que des profils de plage raliss un intervalle de plus de 200 m sur des ctes diversifies mnent des rsultats significativement diffrents de la ralit. Par contre, il semble que l'intervalle des profils peu d'impact sur de longs secteurs de plages uniformes.

  6. Utilisation de lignes directrices dans le cadre de limplantation de cabinets automatiss dcentraliss en tablissement de sant

    PubMed Central

    Brisseau, Lionel; Bussires, Jean-Franois; Lebel, Denis; Atkinson, Suzanne; Robinette, Louise; Fortin, Sylvie; Lemay, Michel

    2011-01-01

    RSUM Contexte : Il existe peu de donnes sur les consquences de lutilisation des cabinets automatiss dcentraliss (CAD) en tablissements de sant. Mthode : Il sagit dune tude descriptive de la conformit des pratiques par rapport des lignes directrices publies dans le cadre de limplantation de CAD. Lobjectif principal de ltude est dvaluer la conformit globale et celle de chaque processus du circuit du mdicament. Ltude se droule au sein du Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine, un tablissement mreenfant de 500 lits. partir des lignes directrices portant sur lutilisation scuritaire des CAD de lInstitute for Safe Medication Practice (aux tats-Unis) (2008) et de son outil dautovaluation (2009), nous avons valu la conformit de la pratique 30 jours et 120 jours aprs limplantation. Rsultats : Nous avons procd de novembre 2009 avril 2010 limplantation de sept stations de CAD au sein du CHU Sainte-Justine. Le profil de conformit est pass de 66 % 74 % de janvier avril 2010. Pour chaque processus relatif lutilisation scuritaire des CAD, nous prsentons une brve description des critres ainsi que les lments de non-conformit lis la technologie ou aux aspects organisationnels. Pour chaque lment de non-conformit, nous avons dtermin les actions requises auprs du fabricant afin de modifier lquipement (c. .d. aspects technologiques) et auprs de ltablissement afin de modifier les modalits dutilisation (aspects organisationnels) en prcisant le ou les processus impliqus. Conclusion : Cette tude dcrit la conformit des pratiques au CHU Sainte-Justine par rapport des lignes directrices publies par lInstitute for Safe Medication Practices. Lutilisation de lignes directrices dans le cadre de limplantation de cabinets automatiss dcentraliss en tablissement peut aider guider les actions tant sur le plan technologique quorganisationnel. PMID:22479039

  7. La chirurgie coronaire sous circulation extra-corporelle chez le patient diabtique

    PubMed Central

    Moutakiallah, Younes; Benzaghmout, Khadija; Aithoussa, Mahdi; Atmani, Nourreddine; Amahzoune, Brahim; Hatim, Abdedaim; Drissi, Mohamed; Benyass, Aatif; ElBekkali, Youssef; Boulahya, Abdelatif

    2014-01-01

    Nous rapportons les rsultats de la chirurgie coronaire chez une population de coronariens diabtiques oprs sous circulation extra-corporelle dans le service de chirurgie cardiaque de l'hpital militaire d'instruction Mohammed V de Rabat. C'est une tude rtrospective mene entre Janvier 2008 et Fvrier 2012 (4 ans), portant sur 103 patients diabtiques conscutifs oprs pour pontage coronaire. Lge moyen des patients tait de 618,7ans (37-82ans) avec un sexe ratio (H/F) de 3,9. Tous les patients diabtiques de type 2 et sous traitement anti-diabtique ont t inclus dans cette tude. La stnose du tronc commun gauche tait prsente chez 26,2% des patients et 53,4% taient tritronculaires. Quatre-vingt patients (78,6%) taient insulino-ncessitant, l'Euro-score moyen tait de 1,631% et le nombre moyen de pontage de 2,30,7. Les dures moyennes de la circulation extra-corporelle et du clampage aortique taient respectivement de 134,4 42 min et 76 28 min. La mortalit hospitalire tait de 2 dcs (1,9%), les dures moyennes de ventilation artificielle, du sjour en ranimation et du sjour postopratoire taient respectivement de 7h (5-16h), 48h (42-52h) et 15,6 8,6 jours. Les complications postopratoires taient l'infarctus du myocarde, l'infection de paroi, la mdiastinite et le bas dbit cardiaque chez respectivement 1,9%, 10,7%, 3,9% et 1,9% des patients. Il ressort de notre tude, que les facteurs prdictifs d'infection post opratoire taient la dure de ventilation artificielle (p = 0,002), la dure de la circulation extra-corporelle (p < 0,001) en plus du tabac (p = 0,004) et de l'obsit (p = 0,005). Les patients ont t contacts par tlphone ou lors de la consultation rgulire de contrle. Le taux de suivi a atteint 92,1% et la survie 2 ans tait de 98,9% des patients contrls avec une mortalit tardive de 1% avec un dcs suite un accident vasculaire crbral tendu. Le contrle a montr un cas de r-hospitalisation pour pousse d'insuffisance cardiaque mais aucun cas de rcidive angineuse, d'infarctus du myocarde ou de besoin de revascularisation. La chirurgie coronaire chez le diabtique offre d'excellents rsultats court et moyen terme au dtriment d'une faible morbi-mortalit ce qui en fait le traitement de choix. PMID:25396025

  8. Petite introduction Python pour le calcul scientifique

    E-print Network

    Goubet, Olivier

    Petite introduction NumPy SciPy Matplotlib Exemples Python pour le calcul scientifique Loïc Gouarin;Petite introduction NumPy SciPy Matplotlib Exemples Plan 1 Petite introduction 2 NumPy 3 SciPy 4 Matplotlib 5 Exemples Loïc Gouarin Python pour le calcul scientifique #12;Petite introduction NumPy Sci

  9. Facteurs dterminants le regret aprs ligature tubaire

    PubMed Central

    Boufettal, Houssine; Mahdaoui, Sakher; Samouh, Nama

    2014-01-01

    Introduction La ligature tubaire peut gnrer regret. Le but de cette tude est dtudier le vcu aprs la strilisation ainsi que le regret et ses facteurs de risque. Mthodes Il s'agit d'une tude rtrospective chez 52 femmes strilises entre 2004 et 2010. Rsultats Vingt cinq (48%) femmes avaient regrett la ralisation de la ligature tubaire. La moyenne dge tait de 40,5 ans. Le temps consacr aux explications tait trs court dans tous les cas. Trois quart des femmes ntait pas au courant des complications de la ligature tubaire. Le regret tait d au facteur religieux (23%), aux algies pelviennes (11,5%), au dsir d'autres enfants (9,6%) ou la prise de connaissance d'autres moyens contraceptifs (3,9%). Conclusion Un certains nombre de facteurs de risque de regret de la ligature tubaire sont retrouvs dans la littrature, comme dans notre srie, dont lge, le dsir de procrer, l'information incomplte, le dlai de rflexion et le facteur religieux. PMID:25309644

  10. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2005-03-01

    Trou noir glouton, Matire noire, Integral et le centre de notre Galaxie, Essaim de trous noirs, Carrousel autour de trous noirs, rosion de trous noirs, Un quasar dans NGC 7319?, Distance de T Tauri, Chai non manquant, Des plantes autour d'une naine brune?, Titan, Une quatrime plante pour le pulsar PSR B1257+12, Smart 1, Aurores de Saturne

  11. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2011-01-01

    Un motif universel pour les gantes rouges; Jeune trou noir; Un essaim de vieilles toiles; Une plante dune autre galaxie; Crash majeur dans le Groupe local de galaxies; a ne tourne pas rond dans la Voie lacte; Le portrait de famille plantaire sagrandit; Analyse de la premire atmosphre dune Super-Terre

  12. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2004-05-01

    comtes en pagaille; Recherche d'astrodes; Voisinage galactique; Titan en X; Titan haute rsolution; Alignement parfait dans le Sagittaire; O est la lune de Sedna; SgrA*; Premire image d'une plante extrasolaire?; Deux Jupiter chauds; Cycles stellaires; Le trou noir de M87; Un nouveau bras pour la Voie Lacte; L'toile la plus massive jamais observe!

  13. Random trees Jean-Franois Le Gall

    E-print Network

    Le Gall, Jean-Franois

    Random trees Jean-Franois Le Gall Universit Paris-Sud Orsay and Institut universitaire de France IMS Annual Meeting, Gteborg, August 2010 Jean-Franois Le Gall (Universit Paris-Sud) Random trees Gteborg 1 / 40 #12;Outline Trees are mathematical objects that play an important role in several areas

  14. Bourbaki e le "matematiche moderne" a scuola

    E-print Network

    Spagnolo, Filippo

    strutture Le strutture matematiche e le strutture dell'intelligenza (Piaget) Dieudonn e l membri fondatori Ren de Possel 1905-1974 Henri Cartan 1904- Jean Delsarte 1903-1968 Andr Weil 1906-1998 Jean Dieudonn 1906-1992 Claude Chevalley 1909-1984 #12;Chi Bourbaki Riunione di fondazione Ren de

  15. Le grain de pollen L`arobiologie

    E-print Network

    Jeanjean, Louis

    Le grain de pollen L`arobiologie Circuit dcouverte Le Chtaignier Castanea sativa Mill. Famille rgion de Dole o les habitants rcoltent ses fruits. Il possde un des plus petits grains de pollen avec) Ractions croises : avec d'autres grains de pollen : Fagaces (chne, htre...), Btulaces (bouleau

  16. Le grain de pollen L`arobiologie

    E-print Network

    Jeanjean, Louis

    Le grain de pollen L`arobiologie Circuit dcouverte Les Thuyas dont Thuya occidentalis L. Famille des Cupressaces Souvent l'un des plus abondants dans l'air, le pollen des Cupressaces (cyprs lev) Ractions croises : avec d'autres grains de pollen : Cupressaces (cyprs, genvrier) #12;

  17. Le grain de pollen L`arobiologie

    E-print Network

    Jeanjean, Louis

    Le grain de pollen L`arobiologie Circuit dcouverte Les Genvriers dont Juniperus communis L. Famille des Cupressaces Souvent l'un des plus abondants dans l'air, le pollen des Cupressaces les jardins et les parcs. Les grains de pollen des diffrents genres ne peuvent pas tre diffrencis

  18. Caractrisation par spectromtrie photolectronique (XPS) et spectromtrie d'mission X (XRFS et LEEIXS) de films minces de Ni ou Cu electroless dposs sur substrats polymres

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Charbonnier, M.; Leonard, D.; Goepfert, Y.; Romand, M.

    2004-11-01

    Le procd electroless est un procd de mtallisation (gnralement Ni ou Cu) multi-tapes largement utilis dans de nombreux secteurs industriels. Dans le cadre du prsent travail, nous illustrons la complmentarit des informations apportes par diffrentes techniques d'analyse de surface et la manire dont l'utilisation de ces outils a conduit au dveloppement de nouvelles approches de la mtallisation electroless des surfaces polymres. Plus prcisment, nous nous sommes intresss la caractrisation par spectromtrie photolectronique (XPS), spectromtrie de fluorescence X (XRFS) et spectromtrie d'mission X induite par excitation lectronique de basse nergie (LEEIXS) (i) de la surface de substrats de polyimide soumis successivement un traitement plasma sous atmosphre NH{3}, une activation" par immersion dans une solution acide de chlorure de palladium et une rduction en solution d'hypophosphite des espces palladies chimisorbes, et (ii) des films minces de Ni ou Cu dposs sur les substrats ainsi traits partir de bains electroless commerciaux.

  19. Modlisation mathmatique et simulation numrique de l'coulement de l'eau surface libre sur une pente fond mobile

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Abdallah, M.; Vazquez, J.; Mose, R.; Zoaeter, M.

    2005-05-01

    Les quations de Saint-Venant modlisant l'coulement de l'eau surface libre sont applicables lorsque le fond du lit du canal est fixe. Dans un coulement sur une pente fond mobile, la cote (niveau) du fond varie selon la relation d'Exner qui est une quation de continuit pour la phase solide. Cette quation doit tre couple avec les quations de Saint-Venant qui dcrivent l'coulement de la phase liquide. Dans ce papier, le schma de MacCormack qui est de type diffrence finie explicite est utilis pour trouver une solution numrique du systme coupl de Saint-Venant Exner, ce schma qui est du second ordre est un schma robuste pouvant capter les chocs et les discontinuits dans la solution sans aucun traitement spcial. Ce schma est appliqu deux processus o il y a une volution du fond: la dgradation et l'aggradation dans les canaux alluviaux.

  20. AirMSPI PODEX Big Sur Ellipsoid Images

    Atmospheric Science Data Center

    2013-12-11

    ... AirMSPI Browse Images from the PODEX 2013 Campaign Big Sur target 02/03/2013 Ellipsoid-projected Select ... Version number For more information, see the Data Product Specifications (DPS) ...

  1. Ttanos compliqu de septicmie sur hmoglobinopathie majeure

    PubMed Central

    Mamoudou, Savadogo; Franois, Lionnet; Canestri, Ana; Bellaud, Guillaume

    2014-01-01

    Rapporter un cas de ttanos compliqu de septicmie chez un enfant souffrant d'une hmoglobinopathie majeure. Enfant de 9 ans drpanocytaire (SC), non vaccin contre le ttanos, a t admis au CHU YO pour raideur de la nuque, difficult l'ouverture de la bouche et hyperthermie. L'examen son admission notait un syndrome infectieux avec une hyperthermie (temprature 391C), Pouls = 100/mn, Frquence cardiaque = 100batt/mn, frquence respiratoire = 30cycles/mn, poids =22Kg, un trismus, une contracture des muscles para vertbraux, des paroxysmes toniques la palpation (stade II de Mollaret), un syndrome mning. L'examen n'avait pas retrouv une porte d'entre. La ponction lombaire avait ramen un liquide cphalo rachidien clair; l'hmogramme avait montr une hyperleucocytose 10 200/mm3, et l'hmoculture a permis d'isoler Staphylococcus aureus. Sous antibiothrapie et sous sdatifs, lvolution a t favorable. Les porteurs d'hmoglobinopathie majeure sont plus exposs aux infections. La physiopathologie de ces infections s'explique par l'immunodpression et les troubles de la phagocytose. Un dpistage prcoce de ces hmoglobinopathies, un bon suivi et une bonne couverture vaccinale des enfants drpanocytaires sont essentiels pour prvenir le ttanos et ses complications. PMID:25995786

  2. Observance thrapeutique de lhypertension artrielle et ses facteurs dans le service de cardiologie du CHU Tokoin de Lom

    PubMed Central

    Pio, Machihude; Baragou, Soodougoua; Afassinou, Yaovi; Pessinaba, Souleymane; Atta, Borgatia; Ehlan, Koffi; Goeh-Akue, Edem; Zomni, Folly; Damorou, Jean-Marie

    2013-01-01

    Introduction Evaluer lobservance thrapeutique de lHTA et de dterminer les facteurs de mauvaise observance chez les hypertendus au CHU Tokoin de Lom. Mthodes Nous avons effectu une tude transversale descriptive sur une dure de 6 mois en consultation externe dans le service de Cardiologie du CHU-Tokoin de Lom. Ltude a concern 363 patients hypertendus. Lvaluation de lobservance a t effectue avec le test dvaluation de lobservance de Girerd. Rsultats Le revenu mensuel tait infrieur 50.000 FCFA chez 49,86% patients; 85,05% des patients navaient aucune assurance maladie. Le cot mensuel du traitement par patient tait de 10.560 FCFA soit 37,74% du SMIG au Togo. Quatre-vingt et trois virgule soixante-quinze pour cent (83,75%) de nos patients avaient eu des difficults observer correctement leur traitement antihypertenseur. Parmi eux 52,34% taient mauvais observants et 31,41% avaient de minimes problmes dobservance. Seuls 16,25% taient de bons observants. Les facteurs de mauvaises observances taient: le revenu mensuel faible, labsence dassurance maladie, le nombre de comprims et de prises de comprims suprieurs 3, et la tradithrapie. Conclusion Lobservance thrapeutique a t mauvaise dans notre srie. Les facteurs de cette mauvaise observance sont multiples et varis mais domins pour la plupart par la pauvret et labsence dassurance maladie. PMID:23560131

  3. Le syndrome de la pince aorto-msentrique chez l'enfant: propos d'un cas primitive

    PubMed Central

    Fall, Mbaye; B, Papa Abdoulaye; Tour, Fod Baba; Mbaye, Pape Alassane; Ngom, Gabriel

    2014-01-01

    Le syndrome de la pince aorto-msentrique rsulte de la compression du troisime duodnum entre l'artre msentrique suprieure et l'aorte. Elle dtermine un tableau d'occlusion intestinale haute aigu ou chronique. Nous faisons une revue de la littrature partir d'un cas de syndrome de la pince aorto-msentrique. Il s'agit d'un nourrisson de 16 mois suivi pour des vomissements alimentaires voluant depuis lge de 03 mois et rebelles au traitement mdical. Il s'agit de vomissements postprandiaux tardifs d'apparition intermittente, amliors par la position de dcubitus ventral. Le bilan radiologique compos d'une radiographie de l'abdomen sans prparation, d'un transit oeso-gastroduodnal (TOGD) et d'un angioscanner a permis d'aboutir au diagnostic d'obstruction extrinsque et incomplte du 3me duodnum par la pince aorto-msentrique. Une drivation interne par duodno-jjunostomie sur anse en omga a permis de contourner l'obstacle vasculaire avec des suites simples. Le TOGD de contrle du 9me jour postopratoire a montr une bonne permabilit de l'anastomose duodno-jjunale. Les vomissements ont disparu et on note un gain pondral de 2 kg en 3 mois. Les vomissements chroniques chez le nourrisson sont dtiologies varies. L'obstacle sigeant au 3me duodnum est le plus souvent d une pince aorto-msentrique. Malheureusement ce diagnostic est rarement port surtout en Afrique probablement du fait de l'insuffisance des moyens diagnostiques en particulier dans les zones recules. Le traitement peut tre fait par les moyens chirurgicaux ou nutritionnels. PMID:25767670

  4. Facteurs associs la non observance thrapeutique des sujets adultes infects par le VIH sous antirtroviraux dans un hpital de rfrence Douala

    PubMed Central

    Essomba, Emmanuel Noel; Adiogo, Dieudonn; Koum, Danielle Christiane Kedy; Amang, Baudouin; Lehman, Leopold Gustave; Coppieters, Yves

    2015-01-01

    Introduction Le succs du traitement antirtroviral repose sur l'observance. Elle est ncessaire pour rduire la mortalit, diminuer le risque de rsistance et restaurer l'immunit. Cette tude a pour but d'identifier et analyser les diffrents facteurs associs la non observance thrapeutique des patients infects par le VIH sous traitement antirtroviraux l'hpital de rfrence Laquintinie de Douala. Mthodes Il s'agit d'une tude transversale et analytique effectue de mars juin 2014. La non observance est mesure travers les dclarations du patient et sur consultation des registres de renouvellement des ordonnances. Etaient non observant, ceux ayant consomm moins de 95% de mdicaments et ceux ne stant pas prsents pour le renouvellement de l'ordonnance. L'analyse bivarie et le modle de rgression logistique ont t utiliss pour la dtermination des facteurs associs la non observance. Rsultats Au total, 524 patients ont t enrls dans ltude;lge moyen tait de 43,0 10,7 ans et le sexe ratio H/F de 0,54. De ces patients, 49,0% taient non observant, majoritairement des femmes (61,9%). Les principales raisons avances de la non observance sont: l'oubli (32,9%), la rupture de mdicaments (14,0%), les occupations (12,8%). Les personnes veuves(IC 95% OR= 1,31-5,22, p= 0,006), la consommation des excitants (IC 95%, OR= 2,30-6,90, p= 0,0001) et la prsence d'infection opportuniste (IC 95%, OR= 1,41-17,54, p= 0,01) ont fortement t associs la non observance. Conclusion Le taux d'observance tait faible, li plusieurs facteurs. Des mesures sont ncessaires pour rsoudre ce problme, y compris des stratgies tendant l'amlioration du soutien psycho-social, et la limitation des ruptures de stock de mdicaments. La recherche qualitative est souhaite pour comprendre les raisons de la non observance afin de mettre au point des interventions fondes sur des donnes probantes. PMID:26301016

  5. News: Teatro al Sur y la escena Argentina

    E-print Network

    2000-04-01

    THEATRE REVIEW Teatro al Sur y la escena Argentina Acaba de aparecer un nuevo nmero de Teatro al Sur, Revista Latinoamericana. Su ttulo de tapa - Teatro Argentino a varias voces - resume la intencin de esta nueva entrega. En ella diversos creadores... apelar al testimonio directo de algunos de nuestros creadores y a travs de sus voces - con particulares texturas y coloraturas - ir configurando un fragmento significativo del presente de nuestra escena. Hemos preferido esta actitud minimalista a la...

  6. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2013-09-01

    Les 15 ans du VLT; Rgime hyposodique; Un nouveau type dtoiles variables; HD 95086 b; TW Hydrae; Naissance dune toile massive; EBL; Flashes radio; Naine brune; Galaxies massives manquantes; Big Bang; Lor et les sursauts gamma courts; Cartes UV de galaxies; Collision galactique; Trous noirs; toiles naines; Plante bleue; Plantes et toiles Kepler; Dtection dexoplantes; Disques et plantes; Toungouska; Chelyabinsk; Itokawa; Leau de Mars; Traces sur Mars; Ocan martien; Cartes de Mars; Vie microbienne sur Mars ?; Impacts martiens; Comtes Lazare; Lastrode P/2010 A2; Neptune; Quaoar; NGC 3783

  7. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2009-04-01

    Plantes gantes; Saturne; Dunes et lacs de Titan; Astrodes; Rayons cosmiques et climat; 2008 TC3; L'eau sur Mars; Comte Lulin; Extinction K-T; Vnus; Dawn et Mars; Eau et vie sur Mars; Stardust; Petite exoplante; Eclipse de Soleil; Lune; Lune provisoire; Exoplantes gantes; Images d'exoplantes; Kepler; Rectangle Rouge; Champ fossile; Echos X; Naines brunes; Trou noir double; Quasar lointain; Formation stellaire; Galaxies naines; NGC 253; VLTI; Formation des galaxies; Etoiles carbones; Etoiles massives; Poussire intergalactique; SGR 1627-41; Eta Carina; Centaurus A

  8. Entrevue avec le Dr Charley Zeanah

    PubMed Central

    2013-01-01

    Le Dr Charles Zeanah est titulaire de la chaire de psychiatrie Mary K. Sellars-Polchow, professeur de pdiatrie clinique et vice-prsident de la pdopsychiatrie au dpartement de psychiatrie et des sciences du comportement de la facult de mdecine de lUniversit Tulane, la Nouvelle-Orlans. Il est galement directeur gnral de linstitut de la sant mentale des nourrissons et des jeunes enfants de Tulane. Il est rcipiendaire de nombreux prix, notamment le prix de prvention Irving Phillips (AACAP), la mention logieuse prsidentielle pour sa recherche et son leadership exceptionnels en sant mentale des nourrissons (American Orthopsychiatric Association), le prix dexcellence clinique Sarah Haley Memorial (International Society for Traumatic Stress Studies), le prix de recherche en pdopsychiatrie Blanche F. Ittelson (APA), et le prix Serge Lebovici Award soulignant les contributions internationales la sant mentale des nourrissons (World Association for Infant Mental Health). Le Dr Zeanah est fellow distingu de lAACAP, fellow distingu de lAPA et membre du conseil dadministration de Zero to Three. Il est lditeur scientifique de Handbook of Infant Mental Health (3e dition) qui est considr comme tant le manuel de pointe et la rfrence de base du domaine de la sant mentale des nourrissons.

  9. La Fte de la Science, vnement initi par le Ministre de la Recherche, se droule du vendredi 26 septembre au dimanche 19 octobre 2014 dans toute la France. Elle vous permettra d'explorer de nouveaux axes de recherche aux

    E-print Network

    Sart, Remi

    renseignement sur les inscriptions, contactez l'Université Blaise Pascal au 04 73 40 55 30. Pour la thématique IUT, contactez le 04 70 02 20 03. L'Université Blaise Pascal fête la Science #12;En éBULLition autour de recherche aux côtés de nos scientifiques. Ainsi, pour cette 23e édition, l'Université Blaise

  10. Le TCL pour des produits alatoires d'automorphismes du tore, exemples dans le cas stationnaire.

    E-print Network

    Matheus, Frederic

    , Tk 1 ()x) avec Tk 1 () = T(k-1 )...T()T(), et les sommes ergodiques d'une fonction f sur X : Snf(, x Snf(, .) 2 2,m existe et ne dpend pas de ; - (pour 2 (f) > 0), 1 n Snf(, .) converge en loi pour ()x), avec Tk 1 () = T(k-1 ) ... T() T(), et les sommes ergodiques d'une fonction f sur X : Snf(, x

  11. backtracking sur l'echiquier 9 novembre 2012

    E-print Network

    Faccanoni, Gloria

    enies peuvent echouer ! C'est le cas des cel`ebres puzzles echiqueens inventes par Leonhard Euler (1707 parcours du cavalier d'Euler, ou encore, la recherche du bon compte. Le sujet se termine par une question classiques : cavalier d'Euler, 8 Dames de Gauss et le jeu du compte est bon. Dans tous les cas, il s'agit d

  12. Les Brulures Chimiques Par Le Laurier Rose

    PubMed Central

    Bakkali, H.; Ababou, M.; Nassim Sabah, T.; Moussaoui, A.; Ennouhi, A.; Fouadi, F.Z.; Siah, S.; Ihrai, H.

    2010-01-01

    Summary Le laurier rose ou Nerium oleander est un arbuste qui pousse naturellement dans les rgions mditerranennes. Au Maroc on le trouve dans les lieux humides. Il est rput par ses risques de toxicit systmique en cas d'empoisonnement cause de la prsence de deux alcalodes, surtout l'olandrine. La littrature illustre des cas d'utilisation locale des feuilles de cette plante contre la gale, les hmorrodes et les furoncles. Nous rapportons deux cas de brlures chimiques par le laurier rose de gravit diffrente. Cela doit aboutir une information largie de la population, ainsi qu'une rglementation stricte de sa commercialisation. PMID:21991211

  13. Influence des melanges complexes organiques sur le sort des dioxines et furanes: Implications dans le developpement de facteurs de caracterisation en analyse du cycle de vie

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Taing, Eric

    The environmental fate of dioxins and furans, or polychlorodibenzo-p-dioxins and -furans (PCDD/Fs), leaching from wood poles treated with pentachlorophenol (PCP) oil is modified by the presence of oil. Interactions between co-contaminants, which also exist for other pollutants within the mixtures, were shown in the specific context of risk analysis, but have never been taken into account for the generic context of life cycle assessment (LCA). This decision-making tool relies on characterization factors (CF) to estimate the potential impacts of an emitted amount of a pollutant in different impact categories such as aquatic ecotoxicity and human toxicity. For these two impact categories, CFs are calculated from a cause-effect chain that models the environmental fate, exposure and effects of the pollutant (represented by a matrix of fate FF, exposure XF and effect EF, respectively), meaning that a modification of PCDD/Fs fate induces a change in PCDD/Fs CFs. The research question is therefore as follows: In life cycle impact assessment (LCIA), to what extent would the potential impacts of PCDD/Fs on aquatic ecotoxicity and human toxicity change when taking into account the influence of a complex organic mixture on PCDD/Fs fate?. Thus, the main objective is to develop CFs of PCDD/Fs when their fate is influenced by PCP oil and compare them with the CFs of PCDD/Fs without oil for the aquatic ecotoxicity and human toxicity impact categories. A mathematic approach is established to determine the new environmental distribution of PCDD/Fs in the presence of oil and a new FF' matrix is calculated from this new distribution to obtain new CFs' integrating oil influence. FF' and CF' are then compared to FF and CF of PCDD/Fs without the oil. Finally, potential (eco)toxic impacts of the PCDD/F Canadian emissions are calculated with the new CFs' of PCDD/Fs in presence of oil. By only focusing on the results for an emission into air, freshwater and natural soil on a continental scale, the overall elimination fractions of 2,3,7,8-TCDD changed significantly. For the three emissions, organic fractions increased the overall elimination fraction of 2,3,7,8-TCDD into the continental air compartment, induced by a higher volatility of organic fractions than 2,3,7,8-TCDD: for an emission into continental air, organic fractions increased the overall elimination fraction of 2,3,7,8-TCDD in the continental air from 29% to 49% at most. For an emission into continental freshwater, 2,3,7,8-TCDD fate was mainly influenced by two groups of organic fractions: the lightest ones that volatilize into continental air (overall elimination fraction of 2,3,7,8-TCDD increasing from 2% to 35%) and the heaviest ones that are removed by sedimentation (DTCDD,fwC,fwC from 87% up to 96%). Therefore, an approach has been proposed to represent the carrier behaviour of the oil for PCDD/Fs. PCDD/F potential impacts in aquatic ecotoxicity and human toxicity change in a range up to two orders of magnitude depending on the emitting compartment (except for the seawater and ocean compartments). As 2,3,7,8-TCDD is one of the most toxic pollutant, this changing is significant in LCA. To assess the validity of the model's result, it is recommended to carry out laboratory experiments on the PCDD/F volatilization with oil. In addition, it could be interesting to integrate the influence of PCP on PCDD/Fs fate and, more broadly, the influence of all cocontaminants on PCDD/Fs exposure and effects. Moreover having a unique CFeco and CF tox via a weighting of the 17 CF'eco and the 17 CF' tox, respectively, is necessary for a use in LCA. Unfortunately the variability of the composition makes the weighting difficult, so it is suggested to calculate the mean CF'eco and CF'tox. Finally this research could be carried out on other pollutants whose fate is known to be modified by a complex organic mixture in an effort to ensure that impact characterization better reflects reality. (Abstract shortened by UMI.).

  14. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2008-01-01

    Vnus Express : une nouvelle vision de la mtorologie vnusienne; Mercure et la sonde Messenger; Satellites de Saturne; Jets X solaires; Matriaux prbiotiques sur Titan; Systmes plantaires jeunes; Naines blanches; Premires toiles; Galaxies naines; H_3^+ extragalactique; H_3^+ extragalactique et plantes chaudes;

  15. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2005-02-01

    Ultrasons solaires, GMT, Camra infrarouge gante, Mars, Titan et Dion, Japet, les anneaux, Mimas, Huygens sur Titan, dcouverte d'un nouveau monde, Swift dbute, pulsar 3C58, Jeunes galaxies, 2004 MN4 near miss, volcans martiens, Et de cinq Champs magntiques et nbuleuses plantaires,

  16. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2014-09-01

    Rosetta la sonde comtaire arrive destination - Exoplantes remarquables - Mars - Vesta remet en question lorigine de la Terre - Mtorite ferreuse sur Mars - Encelade - comte 2012 K1 (PanSTARRS) - SN2010jl - NGC 4651 - GRB ultra-long - Voie lacte et Andromde - E-ELT

  17. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2010-03-01

    P/2010 A2 (LINEAR): astrode ou comte?; Astrodes au lavage; Trou noir stellaire lontain; Quasar double SDSS J1254+0846; Supernovae; Un nouveau regard sur Orion; Un petit berceau d'toiles dans l'univers primitif; L'origine des galaxies spirales; Pluton; Spirit; NGC 6334

  18. Service des finances Le saviez-vous ?

    E-print Network

    Laval, Universit

    certifis Ecocert Beure de karit, cacao Fair for life Cosmtiques, th et tisane FLO/ Transfair Ballon de sport, cacao, caf, coton, pices, fleurs, fruits frais, grains et crales, karit, sucre, th, tisane, vin Rain Forest Alliance Cacao, caf, fleurs, fruits frais, th et tisane Pour plus d'informations sur

  19. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2013-10-01

    Alignement des nbuleuses plantaires; Jumeau solaire; HH46/47; M87; Nbuleuses du Grand Nuage; Champ magntique galactique; Aux frontires du Systme solaire; Supernova; Sgr A*; Le courant magellanique; Naines brunes; 4C12.50

  20. LHC, le Big Bang en prouvette

    ScienceCinema

    None

    2011-10-06

    Notre comprhension de l?Univers est en train de changer? Bar des Sciences - Tout public Dbat modr par Marie-Odile Montchicourt, journaliste de France Info. Evenement en vidoconfrence entre le Globe de la science et de l?innovation, le bar le Baloard de Montpellier et la Maison des Mtallos Paris. Intervenants au CERN : Philippe Charpentier et Daniel Froideveaux, physiciens au CERN. Intervenants Paris : Vincent Bontemps, philosophe et chercheur au CEA ; Jacques Arnould, philosophe, historien des sciences et thologien, Jean-Jacques Beineix, ralisateur, producteur, scnariste de cinma. Intervenants Montpellier (LPTA) : Andr Neveu, physicien thoricien et directeur de recherche au CNRS ; Gilbert Moultaka, physicien thoricien et charg de recherche au CNRS. Partenariat : CERN, CEA, IN2P3, Universit MPL2 (LPTA) Dans le cadre de la Fte de la science 2008

  1. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2008-04-01

    Jets stellaires; Structure gante et matire noire; Un mini-systme solaire; Arcs gravitationnels et images multiples; Choc frontal dans notre Galaxie; Avalanches martiennes; Du sable autour de KH 15D; Le cratre de Carancas; Smart-1;

  2. Jean LE ROND D'ALEMBERT OEUVRES COMPLE` TES

    E-print Network

    Jean LE ROND D'ALEMBERT OEUVRES COMPLE` TES Serie III Opuscules et memoires mathematiques, 1757 celle au voisinage exte rieur de la surface. Le me moire est clairement re sume par D'Alembert dans, le deuxie` me est une correction d'un passage de la Cause des vents, le troisie` me conside` re a

  3. Paramedian unilateral Le Fort I osteotomy

    PubMed Central

    Tauro, David P.; Uppada, Uday Kiran

    2015-01-01

    A novel maxillary osteotomy is designed which is a technical modification of the standard Le Fort I osteotomy, termed the paramedian unilateral Le Fort I osteotomy. This technique has been used to correct an anterior open bite in a given patient based on the current clinical scenario as described, secondary to post ankylosis surgery. Its use may be extrapolated to various clinical situations to correct occlusal discrepancies including distraction osteogenesis. PMID:26389040

  4. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2002-09-01

    Jeunes toiles et vieilles galaxies; Chiens de Chasse; Des images en partie belges; Dtection chimique de plantes?; Amas cannibale; Le pulsar il de buf; Supernova 2002 DJ; Centaurus A; Et de cent; Prs du trou noir; Un cratre sous la Merdu Nord; Des astro des frlent la Terre; Photons fatigus; Taches solaires; Un grand lac martien; Les naines brunes en infrarouge; Bourrelet quatorial; Fusion de trous noirs; Le hamburger de Gomez; Matire sombre; Non aux toiles quarks

  5. Evaluation du traitement antirtroviral chez les femmes enceintes VIH-1 positif, sur la transmission de l'infection de la mre l'enfant: cas du Centre Mdical Saint Camille de Ouagadougou, au Burkina Faso

    PubMed Central

    Soubeiga, Serge Theophile; Compaore, Rebecca; Djigma, Florencia; Zagre, Nicaise; Assengone, Elsa; Traore, Lassina; Diarra, Birama; Bisseye, Cyrille; Ouermi, Djeneba; Sagna, Tani; Karou, Simplice; Pietra, Virginio; Simpore, Jacques

    2015-01-01

    Introduction L'infection au VIH chez les nouveau-ns par leur mre peut tre rduite grce des programmes de prvention de transmission mre-enfant du VIH (PTME). L'objectif dans cette tude tait dvaluer le traitement antirtroviral chez les femmes enceintes VIH-1 positif sur la transmission mre-enfant de l'infection au Centre Mdical Saint Camille de Ouagadougou, Burkina Faso. Mthodes Des chantillons de spot de sang total ont t collects chez 160 enfants gs de 6 semaines, ns de mres VIH-1 positif et chez 40 enfants gs de 2 13 mois provenant d'orphelinats et dont les mres taient inconnues. Ces chantillons ont t tests avec le kit Abbott Real Time HIV-1 Qualitative. Un questionnaire a permis de connaitre les ges et les fonctions des femmes enceintes. Rsultats Les femmes enceintes avaient un ge moyen global de 29,505,19 ans. Au total, 50,5% (101/200) ont t mises sous combinaison AZT/3TC/NVP et 29,5% (59/200) taient sous prophylaxie (AZT/3TC). Le taux de transmission verticale du VIH-1 tait de 0,0% (0/160) (p < 0,001) chez les enfants dont les mres taient sous combinaison AZT/3TC/NVP ou sous prophylaxie AZT/3TC et de 15,0% (6/40) chez les enfants orphelins qui ntaient pas inclus dans le protocole de la PTME. Conclusion Selon les rsultats, le protocole de la PTME est efficace et rduit trs significativement le risque de transmission du VIH-1 de la mre l'enfant. De plus, le dpistage par PCR, des enfants orphelins infects verticalement par le VIH, permet leur prise en charge thrapeutique prcoce. PMID:26301003

  6. Fires Burning near Big Sur, California

    NASA Technical Reports Server (NTRS)

    2008-01-01

    Fires near Big Sur, Calif., continued to burn unchecked when the Advanced Spaceborne Thermal Emission and Reflection Radiometer (ASTER) instrument on NASA's Terra satellite captured this image on Sunday, June 29. In Northern California alone, fires have consumed more than 346,000 acres.At least 18,000 people have deployed to attempt to extinguish or control the flames. Air quality as far away as San Francisco has been adversely impacted by the dense clouds of smoke and ash blowing towards the northwest. The satellite image combines a natural color portrayal of the landscape with thermal infrared data showing the active burning areas in red. The dark area in the lower right is a previous forest fire.

    ASTER is one of five Earth-observing instruments launched December 18, 1999, on NASA's Terra satellite. The instrument was built by Japan's Ministry of Economy, Trade and Industry. A joint U.S./Japan science team is responsible for validation and calibration of the instrument and the data products.

    The broad spectral coverage and high spectral resolution of ASTER provides scientists in numerous disciplines with critical information for surface mapping, and monitoring of dynamic conditions and temporal change. Example applications are: monitoring glacial advances and retreats; monitoring potentially active volcanoes; identifying crop stress; determining cloud morphology and physical properties; wetlands evaluation; thermal pollution monitoring; coral reef degradation; surface temperature mapping of soils and geology; and measuring surface heat balance.

    The U.S. science team is located at NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif. The Terra mission is part of NASA's Science Mission Directorate.

    Size: 35.4 by 57 kilometers (21.9 by 34.2 miles) Location: 36.1 degrees North latitude, 121.6 degrees West longitude Orientation: North at top Image Data: ASTER bands 3, 2, and 1 Original Data Resolution: 15 meters (49 feet) Dates Acquired: June 29, 2008

  7. Le CERN, Organisation europenne pour la recherche nuclaire, est le plus minent laboratoire de recherche en physique des particules

    E-print Network

    Gagnon, Pauline

    Couverture #12;Le CERN, Organisation europenne pour la recherche nuclaire, est le plus minent, cherchant comprendre les constituants et les lois de l'Univers. Fond en 1954, le CERN compte aujourd pays contribuent et participent aussi son programme de recherche. Le CERN est situ de part et d

  8. Kir6.2 activation by sulfonylurea receptors: a different mechanism of action for SUR1 and SUR2A subunits via the same residues

    PubMed Central

    Principalli, Maria A; Dupuis, Julien P; Moreau, Christophe J; Vivaudou, Michel; Revilloud, Jean

    2015-01-01

    ATP-sensitive potassium channels (K-ATP channels) play a key role in adjusting the membrane potential to the metabolic state of cells. They result from the unique combination of two proteins: the sulfonylurea receptor (SUR), an ATP-binding cassette (ABC) protein, and the inward rectifier K+ channel Kir6.2. Both subunits associate to form a heterooctamer (4 SUR/4 Kir6.2). SUR modulates channel gating in response to the binding of nucleotides or drugs and Kir6.2 conducts potassium ions. The activity of K-ATP channels varies with their localization. In pancreatic ?-cells, SUR1/Kir6.2 channels are partly active at rest while in cardiomyocytes SUR2A/Kir6.2 channels are mostly closed. This divergence of function could be related to differences in the interaction of SUR1 and SUR2A with Kir6.2. Three residues (E1305, I1310, L1313) located in the linker region between transmembrane domain 2 and nucleotide-binding domain 2 of SUR2A were previously found to be involved in the activation pathway linking binding of openers onto SUR2A and channel opening. To determine the role of the equivalent residues in the SUR1 isoform, we designed chimeras between SUR1 and the ABC transporter multidrug resistance-associated protein 1 (MRP1), and used patch clamp recordings on Xenopus oocytes to assess the functionality of SUR1/MRP1 chimeric K-ATP channels. Our results reveal that the same residues in SUR1 and SUR2A are involved in the functional association with Kir6.2, but they display unexpected side-chain specificities which could account for the contrasted properties of pancreatic and cardiac K-ATP channels. PMID:26416970

  9. Le paludisme congnital maladie Plasmodium falciparum: aspects pidmiologiques, cliniques, biologiques, thrapeutiques et pronostiques Ouagadougou, Burkina Faso

    PubMed Central

    Nagalo, Kisito; Dao, Foussni; Minodier, Philippe; Sawadogo, Oumarou; Sanon, Harouna; Tall, Franois Houssini; Y, Diarra

    2014-01-01

    Introduction Le paludisme reste un problme majeur de sant publique en Afrique subsaharienne. Le but de ltude tait dtudier le paludisme congnital maladie et les objectifs taient de dterminer la prvalence du paludisme congnital maladie, de dcrire sa prsentation clinique et biologique, et de calculer son taux de mortalit. Mthodes Une tude rtrospective cas-tmoins sur une priode de 10 annes (de Juin 1999 Mai 2009) tait mene dans l'Unit de Nonatologie de la Clinique El Fateh-Suka. Etaient inclus tous les nouveau-ns gs de moins de sept jours hospitaliss qui avaient une recherche documente du Plasmodium par la goutte paisse et le frottis sanguin. Rsultats La frquence du paludisme congnital maladie tait 170/697 (24,4%). Parmi les facteurs maternels, un nombre de grossesses ? 2 tait associ au paludisme congnital maladie (OR = 1,93; IC95% [1,03-3,63]; p = 0,04). Aucun facteur propre au nouveau-n ntait associ la maladie. La frquence de la fivre tait 48,3%, les autres signes cliniques voquaient une infection nonatale. Plasmodium falciparum tait la seule espce parasitaire en cause. Les dcs survenaient dans 55% des cas dans les 24 heures suivant l'admission et le taux de ltalit tait de 20/170 (11,8%). Conclusion La prvalence du paludisme congnital maladie est leve dans notre Unit et les facteurs de risque de la maladie sont difficiles cerner. Parce que les symptmes ne sont pas spcifiques, la recherche de Plasmodium doit tre systmatique chez tout nouveau-n malade en zone d'endmie palustre. PMID:25368736

  10. LES U.E. LIBRES -FICHE DESCRIPTIVE Intitul de l'U.E. : La Physique au service de l'Homme : le Laser et le Big Bang

    E-print Network

    Sart, Remi

    'Homme : le Laser et le Big Bang Objectifs et contenu pdagogiques : Cette UE, divise en deux parties, s la matire : le Big Bang originel, la vie et la mort des toiles, la cration de la matire, le noyau

  11. Influence des traitements de fluoration sur les proprits de transport des cramiques YBa2CU3O{7-?}

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Magro, C.; Heintz, J. M.; Tressaud, A.; Bonnet, J. P.; Etourneau, J.

    1991-11-01

    The degradation of YBa2CU3O{7-?} ceramics obtained by solid state sintering is known to be due to carbonation processes. The presence of a carbonate layer at the solid/gas interface contributes to decrease the critical current density after several months ageing in air conditions. Fluorination treatments carried out on YBa2CU3O{7-?} ceramics immediately after the sintering process increase noticeably Jc by a curing effect of the surface. On the other hand a real passivation against ageing process is observed. La dgradation des cramiques YBa2CU3O{7-?} labores par voie solide est essentiellement due des mcanismes de carbonatation. L'existence d'une couche de carbonates rsiduels l'interface solide/gaz constitue l'origine de la diminution sensible de la densit de courant critique Jc, dans le cas de matriaux exposs plusieurs mois l'air. Des traitements de fluoration raliss sur nos cramiques immdiatement aprs le cycle de frittage ont montr une amlioration de Jc ainsi qu'un ralentissement du vieillissement de ces matriaux.

  12. Reconstitution de la dynamique des avalanches dans le Nanztal et le Ltschental (Valais)

    E-print Network

    Butler, David R. - Department of Geography, Texas State University

    Reconstitution de la dynamique des avalanches dans le Nanztal et le Ltschental (Valais) par rgulirement blesss, tts ou courbs par les avalanches. Les traces de tels vnements sont encore visibles- vient dfinir aussi l'extension spatiale de trs anciennes avalanches. La prsente tude dcrit des

  13. Lignes directrices canadiennes sur lutilisation scuritaire et efficace des opiodes pour la douleur chronique non cancreuse

    PubMed Central

    Kahan, Meldon; Wilson, Lynn; Mailis-Gagnon, Angela; Srivastava, Anita

    2011-01-01

    Rsum Objectif Prsenter aux mdecins de famille un rsum clinique pratique sur la prescription dopiodes des populations particulires en se fondant sur les recommandations faites dans les lignes directrices canadiennes sur lutilisation scuritaire et efficace des opiodes pour la douleur chronique non cancreuse. Qualit des donnes Pour produire les lignes directrices, les chercheurs ont effectu une synthse critique de la littrature mdicale en insistant plus prcisment sur les tudes de lefficacit et de la scurit des opiodes dans des populations particulires. Message principal Les mdecins de famille peuvent attnuer les risques de surdose, de sdation, dusage abusif et de dpendance grce des stratgies adaptes lge et ltat de sant des patients. Dans le cas de patients risque de dpendance, on devrait rserver les opiodes aux douleurs nociceptives ou neuropathiques bien dfinies qui nont pas rpondu aux traitements de premire intention. Il faut procder lentement au titrage des opiodes, avec des dispensations frquentes et une troite surveillance pour dpister tout signe dusage abusif. Une dpendance aux opiodes suspecte est prise en charge au moyen dune thrapie structure aux opiodes, dun traitement la mthadone ou la buprnorphine ou encore dun traitement fond sur labstinence. Les patients souffrant de troubles de lhumeur ou danxit ont tendance avoir une rponse analgsique attnue aux opiodes, sont risque plus lev dusage abusif et prennent souvent des sdatifs qui interagissent dfavorablement avec les opiodes. Il faut prendre des prcautions semblables celles utilises avec dautres patients risque lev. Il faut faire un sevrage progressif si la douleur du patient demeure svre mme avec un essai adquat de thrapie aux opiodes. Chez les personnes ges, la sdation, les chutes et la surdose peuvent tre minimises en utilisant des doses initiales faibles, un titrage plus lent, un sevrage des benzodiazpines et une bonne ducation des patients. Dans le cas des femmes enceintes qui prennent des opiodes chaque jour, il faut faire un sevrage progressif et cesser compltement. Si ce nest pas possible, il faut administrer la dose efficace la plus faible. Les femmes enceintes qui ont une dpendance aux opiodes devraient recevoir un traitement la mthadone. Les adolescents sont risque lev de surdose dopiodes, dusage abusif et de dpendance. Les patients qui ont des adolescents qui vivent la maison devraient entreposer leurs opiodes dans un lieu sr. Les adolescents ont rarement besoin dune thrapie long terme aux opiodes. Conclusion Les mdecins de famille doivent tenir compte de lge, de la condition psychiatrique, du degr de risque de dpendance du patient et dautres facteurs quand ils prescrivent des opiodes pour la douleur chronique.

  14. Morbidit et mortalit des nouveau-ns hospitaliss sur 10 annes la Clinique El Fateh-Suka (Ouagadougou, Burkina Faso)

    PubMed Central

    Nagalo, Kisito; Dao, Foussni; Tall, Franois Houssini; Y, Diarra

    2013-01-01

    Introduction La mortalit nonatale demeure un problme majeur de sant publique dans les pays en dveloppement. Notre tude avait pour but de dterminer la morbidit et la mortalit des nouveau-ns Ouagadougou, Burkina Faso. Mthodes Une tude rtrospective sur 10 annes a permis d'inclure tous les nouveau-ns admis dans l'Unit de Nonatologie de la Clinique El Fateh-Suka. Rsultats Au total, 697 nouveau-ns taient hospitaliss sur la priode d'tude. Les principaux diagnostics taient les infections nonatales (23.5%), les anomalies lies la dure de la gestation et la croissance du ftus (17.9%) et le paludisme congnital (15.1%). Les 91 (13.1%) dcs taient dus aux anomalies lies la dure de la grossesse et la croissance du ftus (46.1%), l'hypoxie intra-utrine et l'asphyxie obsttricale (20,9%) et aux infections nonatales (17.6%). Ces dcs survenaient dans 81.3% dans les 72 heures, dans 93.4% des cas dans la premire semaine d'hospitalisation. Le facteur de risque associ ces dcs tait la voie basse d'accouchement (p = 0.02). Conclusion Cette tude a identifi des pathologies vitables dj dcrites comme les principales causes d'hospitalisations et de dcs nonatals. La voie basse d'accouchement tait le facteur de risque associ ces dcs, ce qui n'avait pas encore t rapport. Les efforts pour amliorer la qualit des services de soins prinatals doivent tre intensifis afin de rduire la mortalit nonatale dans les pays en dveloppement. PMID:23785558

  15. Thse sur le sens Les discours sont vivants, en vertu de quoi du sens en merge, en tant

    E-print Network

    Guitart, Ren - Institut de Mathmatiques de Jussieu, Universit Paris 7

    of how a discourse could be seen as a living system (and then could be studied as a MES). Keywords that the theory of categories is a natural tool for the study of living systems, and the idea that a discourse : 1 - Cohomological Emergence of Sense in Discourses (As Living Systems Following Ehresmann

  16. Effets de la mare noire de l' ''Amoco Cadiz '' sur le benthos sublittoral du nord de la Bretagne

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Cabioch, L.; Dauvin, J. C.; Mora Bermudez, J.; Rodriguez Babio, C.

    1980-03-01

    Effects of the Amoco Cadiz oil spill on the sublittoral benthos, north of Brittany. Effects of hydrocarbons on the sublittoral macrobenthic communities have been observed through (1) studies of population dynamics of selected communities, conducted prior to the spill by the tanker Amoco Cadiz in spring 1978 and (2) comparisons between the situation in summer 1978 with that in earlier years, with continuation of the observations in some selected sites. The effect of the spill has been selective, involving a limited number of species, mainly crustaceans, molluscs and the sand-urchin Echinocardium cordatum. The spill mainly affected communities on fine sediments and, to a lesser degree, those on mixed sediments. Notably, the destruction of the dominant populations of Ampelisca, in areas of fine sands in the Bay of Morlaix, has led to a marked decrease of biomass and production. Moreover, repopulation will be difficult because of the isolation of such communities on the southern side of the English Channel. The effects evolved with time; after a phase of sharp and selective mortality, which did not last more than a few weeks, secondary effects on the recruitment of the remaining species do not seem to have occurred on a large scale. Nevertheless, a proliferation of polychaetes has been noticed.

  17. Un point chaud sous le systme du Rift syrien : donnes ptrologiques complmentaires sur les enclaves du volcanisme rcent

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Bilal, Ahmad; Sheleh, Fatina

    2004-03-01

    Ultrabasic xenoliths (pyroxenites, lherzolites, harzburgites) in recent (Neogene-Quaternary) volcanoes have been studied in three localities within Syria: Jubates (North), Mhailbeh (Center), Tel Thannoun (South). P- T conditions of mineral equilibration have been estimated by pyroxene thermometry (temperature) and maximum CO 2 density in primary inclusions (minimum pressure). Pyroxenites equilibrate at significantly higher conditions ( T about 1200 C, P>15 kbar) than lherzolites and harzburgites (900< T<1100 C, P between 10 and 15 kbar). All are within the spinel lherzolite field, whereas Cretaceous xenoliths originate within the garnet lherzolite field. To cite this article: A. Bilal, F. Sheleh, C. R. Geoscience 336 (2004).

  18. Une Enquete sur le Francais, les Francais, et la France (A Survey on French, the French, and France)

    ERIC Educational Resources Information Center

    Menting, J.-P.

    1975-01-01

    Analyzes the results of a survey made by the scholarly French magazine Passe-Partout of approximately 9000 language students and instructors in the Netherlands. The questionnaire consisted of sixteen questions designed to measure attitudes toward language learning, the interest, usefulness, and facility of French, German, and English, and toward

  19. Le travail sur projet dans la formation des professeurs de langues (Learning Contracts in Language Teacher Training).

    ERIC Educational Resources Information Center

    Landschultz, Karen; And Others

    1983-01-01

    A Danish university's foreign language teacher education program's use of learning contracts is described. The student project has four major functions: solving a particular instructional problem, working in a group, finding a method that uses the individuals' skills to their best advantage, and organizing the work to be done. (MSE)

  20. Ralisation de rseaux sur polymres par laser UV

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Castex, M. C.; Fischer, A.; Simeonov, D.; Ads, D.; Siove, A.

    2003-06-01

    Nous prsentons ici une mthode trs simple de ralisation de rseaux d'amplitude de pas sub-micronique sur des films polymres base de carbazote dposs sur des substrat de silice. Les rseaux sont fabriqus en irradiant avec un faisceau laser 193nm un masque de phase plac au contact du film. La qualit des rseaux obtenus permet dsormais d'envisager la ralisation de micro-cavits lasers de type planaire permettant de slectionner une mission laser monomode autour de 400nm.

  1. Paris, le 27 novembre, 2000 On m'a permis d'exprimer en quelques mots ma reconnaissance. Je suis certainement tr`es fier de recevoir la

    E-print Network

    Langlands, Robert

    les forc¸a `a fonder leur ´etude de l'alg`ebre sur la g´eom´etrie. Lentement au cours des si`ecles l ses aspects arithm´etiques, vers la fin du dix-huiti`eme siecle dans les mains d'un tr`es jeune Gauss'arithm´etique avanc`erent ensemble. Apr`es Gauss elles connurent pendant le dix-neuvi`eme si`ecle un grand essor, en

  2. Quelques cons\\'equences des travaux d'Arthur pour le spectre et la topologie des vari\\'et\\'es hyperboliques

    E-print Network

    Bergeron, Nicolas

    2010-01-01

    En nous basant sur les r\\'esultats d'Arthur annonc\\'es dans \\cite[\\S 30]{Arthur} nous d\\'emontrons les conjectures \\'enonc\\'ees dans \\cite{IMRN,BC,SMF} dans le cas des groupes orthogonaux \\`a l'exclusion des groupes de type ${}^6 - D_4$. En ce qui concerne ces derniers, nous annon\\c{c}ons la d\\'emonstration -- encore en pr\\'eparation - que leur r\\'eseaux de congruences ont toujours un $H^1$ trivial. Les d\\'emonstrations d'Arthur devraient para\\^{\\i}tre prochainement.

  3. Anomalie de gravit due une sphre enterre (1) Le champ gM cr par la sphre une distance r (r>>R) vaut donc

    E-print Network

    Vigny, Christophe

    (r>>R) vaut donc: Une sphère de rayon R et qui représente une anomalie de densité a : Un volume V'altitude est donc: Sur l'ellipsoide: Où R est le « rayon » de l'ellipsoïde aplatit ? l'altitude h: ~ 3mm/s2 à homogène de rayon R et de hauteur h. L'anomalie de gravité verticale crée par un anneau est: #12

  4. Technique de Blount dans le traitement des fractures supra condyliennes du coude chez l'enfant: propos de 68 cas

    PubMed Central

    Chagou, Aniss; Rhanim, Abdelkarim; Zanati, Rachid; Kharmaz, Mohammed; Lamrani, Moulay Omar; Berrada, Mohammed Saleh; El Yaacoubi, Moradh; Ettaybi, Fouad

    2014-01-01

    La fracture de la palette humrale est la plus frquente des fractures du coude de l'enfant. La mthode de BLOUNT, constitue une perspective thrapeutique longtemps connue. Elle consiste en une rduction sous contrle scopique de la fracture et une contention en hyper flexion du coude. Notre srie a port sur ltude de 68 cas de fractures supra condyliennes chez des enfants traits dans le service des urgences chirurgicales pdiatriques de l'hpital d'enfant de Rabat entre janvier 2009 et janvier 2012. Nous comparons nos rsultats avec les donnes de la littrature. PMID:25667714

  5. La qute du bonheur en France au 18e sicle : le bonheur individuel et le bonheur collectif dans le roman utopique, libertin et sentimental

    E-print Network

    Fernandez-Nurdin, Delphine Isabelle

    2009-06-15

    Cette thse se propose d'examiner le concept du bonheur qui semble tre devenu une proccupation majeure au XVIIIe sicle en France. Or, si le bonheur individuel et le bonheur collectif sont tous deux recherchs, ils ne sont pas forcment...

  6. Finding the SurPriSe: A Case Study of a Faculty Learning Community

    ERIC Educational Resources Information Center

    Michel, Roberta M.

    2014-01-01

    This article details a faculty learning community (FLC) that started in 2009 on the campus of a Midwestern University and has evolved into an interdisciplinary research, teaching and social community of practice and learning called SurPriSe. SurPriSe is an acronym that reflects the interest area of the FLC; Sur for surveillance, Pri for privacy,

  7. Corrosion influence par les micro-organismes : influence du biofilm sur la corrosion des aciers, techniques et rsultats recents

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Feugeas, F.; Magnin, J. P.; Cornet, A.; Rameau, J. J.

    1997-03-01

    Microbiologically Influenced Corrosion (M.I.C.) studied since the beginning of this century, is responsible for the degradation of many metallic equipments. This study is a review of results dealing with M.I.C. on several types of steels as: carbon steels, stainless steels, welded steels and covered steels. M.I.C. occurs only in presence of a biofilm. The first part of this study describes chemical and physical factors involved in its development, technical methods for studying biofilms, and its contribution in the corrosion process. The second part is devoted to the study of M.I.C. cases linked with metal nature and different aqueous environments and the last part reviews the mainly mecanisms of biocorrosion. La Corrosion Influence par les Micro-organismes (C.I.M.) ou biocorrosion, phnomne tudi depuis le dbut du sicle, est responsable de la dgradation d'un grand nombre d'ouvrages mtalliques. Cette tude a pour but de faire le point des connaissances sur la corrosion influence microbiologiquement de divers types d'aciers au carbone, d'aciers inoxydables, d'assemblages souds et d'aciers revtus. La C.I.M. n'apparat qu'en prsence d'un biofilm. La premire partie de cette tude dcrit les facteurs physico-chimiques impliqus dans la formation du biofilm, ces moyens d'tudes ainsi que son action dans le processus de biocorrosion. La seconde partie est consacre la description des cas de biocorrosion classs en fonction de la nature des mtaux et des milieux avec lesquels ils sont en contact. La dernire partie de ce document passe en revue les principaux mcanismes de biocorrosion dcrits.

  8. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2008-11-01

    Valles martiennes; La calotte polaire de Mars; Arcs de Saturne; Neige martienne; Encelade; Jupiter; Un nom pour une nouvelle plante pygme; Disque protoplantaire; KBO; Photo d'une exoplante; NGC1275; Choc des mondes; Galaxie magntique; Abell 1689; Sursaut gamma record; Au bord d'un trou noir; GRB visible l'il nu; Cas A; Taches sur Canopus; LHC : c'est parti; Soleil; Hubble trouve un astre trange;

  9. Fabrication de transistors mono-electroniques en silicium pour le traitement classique et quantique de l'information: une approche nanodamascene

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Harvey-Collard, Patrick

    Les transistors mono-electroniques (SETs) sont des dispositifs ayant un grand potentiel d'applications, comme la detection de charge ultra-sensible, la logique a basse consommation de puissance, la memoire ou la metrologie. De plus, la possibilite de pieger un seul electron et de manipuler son etat de spin pourrait permettre des applications en informatique quantique. Le silicium est un materiau interessant pour fabriquer l'ilot d'un SET. Son gap semi-conducteur permet le fonctionnement du dispositif dans le regime a un seul electron ou trou et pourrait permettre d'etendre la plage d'operation du SET en temperature en augmentant l'energie d'addition du diamant central de la valeur du gap. En outre, le silicium beneficie de plus de quarante annees d'expertise en microfabrication et d'une compatibilite avec la technologie metal--oxyde--semi-conducteur complementaire (CMOS). Cependant, la fabrication de ces dispositifs fait face a de serieuses limitations a cause de la taille nanometrique requise pour l'ilot. A ce jour, les procedes de fabrication proposes permettant l'operation a la temperature ambiante sont trop peu reproductibles pour permettre des applications a grande echelle. Dans ce memoire de maitrise, la fabrication de transistors mono-electroniques en silicium (Si-SETs) pour le traitement classique et quantique de l'information est realisee avec un procede nanodamascene. Le polissage chimico-mecanique (CMP) est introduit comme etape clef de la fabrication du transistor, permettant le controle au nanometre pres (nanodamascene) de l'epaisseur du transistor. Cet outil permet la fabrication de dispositifs ayant une geometrie auparavant impossible a realiser et ouvre la porte a l'innovation technologique. De plus, un procede de gravure du silicium par plasma a couplage inductif (ICP) est developpe pour permettre la fabrication de nanostructures de silicium sur une nanotopographie alliant le nano et le 3D. Les Si-SETs fabriques sont caracterises a basse temperature et demontrent du blocage de Coulomb avec une energie de charge de plus de 100 meV, soit quatre fois la temperature ambiante. De plus, le regime a un seul electron et les effets quantiques du confinement dans ce regime sont observes. Pour la premiere fois, le gap complet du silicium et les premiers diamants sont mesures sur un dispositif fabrique avec un procede reproductible et industrialisable. Le diamant central voit son energie d'addition augmentee de la valeur du gap du silicium, pour un total de plus de 1200 meV, soit 46 fois la temperature ambiante. Cette caracteristique pourrait ouvrir la porte a des applications en logique basse puissance dans un mode de transport a plusieurs electrons laissant circuler dix fois plus de courant dans l'etat ouvert, tout en conservant le bas courant dans l'etat ferme d'un SET. Mots clefs : transistor mono-electronique, silicium, operation a temperature ambiante, logique basse puissance, informatique quantique, nanoelectronique, polissage chimico-mecanique, gravure plasma, nanofabrication.

  10. Les Troubles Respiratoires Chez Le Brule

    PubMed Central

    Fassi Fihri, J.; Ezzoubi, M.; Boukind, E.H.

    2010-01-01

    Summary A travers une revue de la littrature, cet article se propose d'exposer les particularits des troubles respiratoires chez le brl. Ces troubles sont lis un mcanisme direct, lorsque l'arbre respiratoire est ls par le transfert d'nergie thermique du la brlure et/ou par un mcanisme indirect, lorsque la fonction respiratoire et ventilatoire du poumon est perturbe par les phnomnes loco-rgionaux ou gnraux du brl. Ces troubles respiratoires sont aggravs par l'inhalation des gaz contenus dans la fume d'incendie. Le diagnostic de ces troubles est clinique et paraclinique. Il doit tre prcoce et continu. Les patients ncessitent de diffrents moyens thrapeutiques tels que l'oxygnothrapie, la libration des voies respiratoires, l'amlioration de la mcanique ventilatoire et de la fonction respiratoire, l'antibiothrapie ou la chirurgie des squelles. Cette prise en charge doit ncessairement tre multidisciplinaire. PMID:21991224

  11. Developpement d'outils quantitatifs pour le suivi par imagerie TEP/TDM de la reponse a la chimiotherapie et de sa toxicite

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Croteau, Etienne

    L'objectif de ce projet de doctorat est de developper des outils quantitatifs pour le suivi des traitements de chimiotherapie pour le cancer du sein et de leurs effets cardiotoxiques a l'aide de l'imagerie TEP dynamique. L'analyse cinetique en TEP dynamique permet l'evaluation de parametres biologiques in vivo. Cette analyse peut etre utilise pour caracteriser la reponse tumorale a la chimiotherapie et les effets secondaires nefastes qui peuvent en resulter. Le premier article de cette these decrit la mise au point des techniques d'analyse cinetique qui utilisent la fonction d'entree d'un radiotraceur derive de l'image dynamique. Des corrections de contamination radioactive externe (epanchement) et de l'effet de volume partiel ont ete necessaires pour standardiser l'analyse cinetique et la rendre quantitative. Le deuxieme article porte sur l'evaluation d'un nouveau radiotraceur myocardique. Le 11C-acetoacetate, un nouveau radiotraceur base sur un corps cetonique, a ete compare au 11C-acetate, couramment utilise en imagerie cardiaque TEP. L'utilisation de 3H-acetate et 14C-acetoacetate ont permis d'elucider la cinetique de ces traceurs depuis la fonction d'entree et la captation par les mitochondries cardiaques qui reflete la consommation en oxygene, jusqu'a la liberation de leurs principaux metabolites reciproques (3H20 et 14CO2). Le troisieme et dernier article de cette these presente l'integration d'un modele qui evalue la reserve cardiaque de perfusion et de consommation en oxygene. Un modele de cardiomyopathie a ete etabli a l'aide d'un agent chimiotherapeutique contre le cancer du sein, la doxorubicine, reconnu comme etant cardiotoxique. Un protocole de repos/effort a permis d'evaluer la capacite d'augmentation de perfusion et de consommation en oxygene par le coeur. La demonstration d'une reserve cardiaque reduite caracterise la cardiotoxicite. La derniere contribution de cette these porte sur la mise au point de methodes peu invasives pour mesurer la fonction d'entree en modele animal avec l'utilisation de l'artere caudale et un compteur microvolumetrique, la bi-modalite TEP/IRM dynamique avec le Gd-DTPA et l'etablissement d'un modele d'evaluation simultane de cardiotoxicite et reponse tumorale chez la souris. Le developpement d'outils d'analyse TEP dans l'evaluation de la cardiotoxicite lors de traitements du canter du sein permet de mieux comprendre la relation entre les dommages mitochondriaux et la diminution de la fraction d'ejection. Mots cles : Tomographie d'emission par positrons (TEP), analyses cinetiques, IIC-acetate, 11Cacetoacetate, cardiotoxicite.

  12. La valgisation tibiale par addition d'ouverture interne avec comblement ciment dans la gonarthrose fmorotibiale mdiale sur 38 genu-varum

    PubMed Central

    Mahraoui, Mohamed Amine; Abouchane, Merouane; El Andaloussi, Yassir; Haddoun, Ahmed Reda; Nechad, Mohamed

    2015-01-01

    Le genu varum sur gonarthrose fmorotibiale interne est une pathologie en nette recrudescence dans notre pays, affectant spcialement les femmes ges et hautement invalidante chez l'adulte jeune; Souvent, elle pose un problme d'indication et de choix thrapeutique d'ordre multifactoriel. L'ostotomie tibiale de valgisation par ouverture interne est une technique de rfrence, bien connue depuis longtemps et d'efficacit valide court, moyen et long terme, et constitue un outil thrapeutique de choix et d'apport marqu, notamment pour les sujets jeunes actifs avec gonarthrose dbutante. Par ailleurs, cette technique peut voir ses indications slargir au dpend de lge et du stade volutif. Le but de notre travail est dvaluer les rsultats anatomiques et fonctionnels de notre technique d'ostotomie tibiale de valgisation avec comblement ciment chez l'adulte jeune de plus de 40 ans et de prciser les facteurs pronostiques qui rgissent ces rsultats. Ce travail propose travers une tude rtrospectivement mene propos de 38 genoux oprs chez 28 patients de dresser un bilan pidmiologique, clinique, et radiologique afin dvaluer les rsultats anatomiques et fonctionnels immdiats et distance avec un recul minimum de 2 ans, de l'ostotomie tibiale de valgisation avec comblement ciment. Les 28 cas ont t revus un recul moyen de 3,7 ans avec des extrmes entre 2 et 9 ans, lge moyen de nos malades tait de 52 ans avec des extrmes de 40 67 ans, le sexe fminin tait prdominant (64%). Le genu varum tait primitif dans 20 cas (71,4%), et secondaire dans 8 cas (28,5%). Les stades I et II d'Ahlback constituaient la majorit des cas de l'arthrose fmoro-tibiale (94,7%). La dviation angulaire globale moyenne tait de 11,3 avec des extrmes de 8,5 18. Les rsultats valus selon le protocole du groupe Gupar taient excellents et trs bons dans 86% des cas, et moyens et mauvais dans 14% des cas. Les meilleurs rsultats ont t nots avec un ge au moment de l'ostotomie de 60 ans, une arthrose au stade I et II d'Ahlback et un varus initial moyen ne dpassant pas 15. La normocorrection a permis d'obtenir de bons rsultats. Les complications postopratoires taient rares sans consquence sur les rsultats thrapeutiques. PMID:26113935

  13. tude des chimisorptions de H2 et de CO sur un catalyseur Ru/Al2O3 en relation avec l'hydrognation isotherme d'espces carbones adsorbes

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Nawdali, M.; Ahlafi, H.; Bianchi, D.

    1999-04-01

    H2 and CO chemisorptions, on a reduced 3.5% Ru/Al2O3 catalyst, are studied by Temperature Programmed Desorption (TPD) and FTIR spectroscopy. The H2 chemisorption is an activated process. The amount of the irreversibly adsorbed species at saturation of the surface is 76?molH2/g.cat. attributed to two adsorbed species. The adsorption of CO is not activated. The FTIR spectra show that various adsorbed species are formed. The main species is the linear CO species. The CO adsorption after an initial hydrogen chemisorption leads to the desorption of 52% of the amount of adsorbed hydrogen. At the opposite, CO is not desorbed if the adsorption of hydrogen is performed on a surface which is initially saturated with CO. In this case, the H2 chemisorption involves other sites than the ones of the reduced surface. Les chimisorptions de H2 et de CO, individuelles et squentielles (adsorption de H2 puis de CO et adsorption de CO puis de H2), sur un catalyseur Ru/Al2O3 rduit sont tudies par Dsorption Temprature Programme et par spectroscopie IRTF. Il est montr que le CO dplace une fraction importante de l'hydrogne pradsorb mais que l'hydrogne peut tre adsorb sur une surface ayant adsorb du CO sans dplacement des diffrentes formes adsorbes de CO. Les rsultats sont interprts en considrant que les sites adsorbant l'hydrogne sur une surface libre sont diffrents de ceux mis en jeu sur une surface ayant adsorb le CO.

  14. Geographic Information Systems SUR 3393/L-FALL 2014

    E-print Network

    Hill, Jeffrey E.

    Geographic Information Systems SUR 3393/L- FALL 2014 School of Forest Resources and Conservation _________________________________________________________________________________ Description: This course introduces geographic information systems to Geomatics and natural resources students will be able to: Identify the concept of geographic information systems Compare different national

  15. INSTITUT DE RECHERCHE SUR L'ARCHITECTURE ANTIQUE(

    E-print Network

    Greff, Isabelle

    INSTITUT DE RECHERCHE SUR L'ARCHITECTURE ANTIQUE( IRAA/ USR 3155 (CONTACT IRAA) IRAA USR 3155 du.quantin@univ-pau.fr Laboratoire d'archologie antique spcialis dans l'tude des formes et de l'histoire de l'architecture et de l'urbanisme antiques Analyse de l'architecture et des techniques de constructions antiques en

  16. 8 RSB -Mai 2009 REGARD SUR LA BIOCHIMIE

    E-print Network

    of Charles Darwin and Alfred Wallace), PUV (Publicacions de la Universitat deValncia),Valence, Espagne. 28 RSB - Mai 2009 REGARD SUR LA BIOCHIMIE C'est seulement l'anne suivante, en 1859, que Darwin pu reste une contribution gigantesque la biolo- gie, Darwin dcrit, catalogue et compare diffrentes

  17. Le samedi 18 janvier 2014 Le Groupe gologique de la Haute-Loire et le Centre de

    E-print Network

    Nicollet, Christian

    ''ococan alpin au an alpin au ChenailletChenaillet #12;Basaltes en coussins serpentinites Gabbro - filons recherche des ocans disparus dans les montagnes franaises d. Quae #12;Un gabbro pyroxne et.Nicollet #12;C.Nicollet #12;Filonnets dans le manteau corse #12;#12;Filon de Gabbro FerroTitan #12;C

  18. Les rivie?res et les sources de la Plaine du Cul-de-Sac: extrait du rapport sur les eaux souterraines de la Plaine du Cul-de-Sac

    USGS Publications Warehouse

    Taylor, George C., Jr.; Lemoine, Rmy C.

    1949-01-01

    Les principales rivires de la Plaine du Cul-de-Sac, la Rivire Grise ou Grande Rivire du Cul-de-Sac et la Rivire Blanche, prennent naissance sur le flanc Nord du Massif de la Selle des altitudes de 1,300 1,800 mtres au dessus du niveau de la mer. Elles coulent lamont travers des gorges profondes et sont loignes de 9 Kms. dans la partie central de la bordure Sud de la plaine.

  19. 30. INTERIOR VIEW OF MISSISSIPPI RIVER RECREATION OFFICE, LE CLAIRE ...

    Library of Congress Historic Buildings Survey, Historic Engineering Record, Historic Landscapes Survey

    30. INTERIOR VIEW OF MISSISSIPPI RIVER RECREATION OFFICE, LE CLAIRE BASE COMPOUND, LOOKING EAST - Mississippi River 9-Foot Channel, Lock & Dam No. 14, Upper Mississippi River, Le Claire, Scott County, IA

  20. 29. INTERIOR VIEW OF MISSISSIPPI RIVER RECREATION OFFICE BUILDING, LE ...

    Library of Congress Historic Buildings Survey, Historic Engineering Record, Historic Landscapes Survey

    29. INTERIOR VIEW OF MISSISSIPPI RIVER RECREATION OFFICE BUILDING, LE CLAIRE BASE COMPOUND, LOOKING WEST - Mississippi River 9-Foot Channel, Lock & Dam No. 14, Upper Mississippi River, Le Claire, Scott County, IA

  1. Dr. Florence Egal Le "double fardeau"

    E-print Network

    Montréal, Université de

    l'alimentation Coûts sociaux et économiques inacceptables Due aux changements de modes de vie, aux pratiques alimentaires et au modèle économique En zone rurale alimentation monotone et peu diversifiée, variation saisonnière recul alimentation traditionnelle; uniformisation (influence de la ville

  2. Teaching Civilization with "Le Petit Nicholas."

    ERIC Educational Resources Information Center

    Pinet, Christopher

    1983-01-01

    Discusses the notions and concepts presented in "Le Petit Nicholas." Examines (1) how Goscinny presents his assimilation and understanding of French life to French children and adults and (2) how the books can be used as an introduction to French civilization at the intermediate level. (EKN)

  3. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2006-02-01

    Ple errant; Pluton et Charon; Du ct d'Uranus !; Stardust; G29-38; La chasse aux plantes; toile polaire; Vga; Vers un interfromtre infrarouge base kilomtrique; Des pulsars extraordinaires; Trous noirs intermdiaires; Le trou noir central de la Galaxie; N44; Tornade spatiale

  4. EMPLOYEUR ETUDIANT Le contrat de professionnalisation constitue

    E-print Network

    Jeanjean, Louis

    EMPLOYEUR ETUDIANT Objectifs Le contrat de professionnalisation constitue un moyen souple et contrat de professionnalisation vous permet d'acqurir une solide qualification profes- sionnelle reconnue'emploi de 26 ans et plus. Nature et dure du contrat Il s'agit d'un contrat de travail en alternance, qui

  5. Paris, le 26 mars 2015 Information presse

    E-print Network

    van Tiggelen, Bart

    Paris, le 26 mars 2015 Information presse Un compos pharmacologique pour restaurer la transmission neuromusculaire Des chercheurs de l'Inserm, du CNRS et de l'universit Paris Descartes viennent de mettre en de neurophysique, physiologie, pathologie" (CNRS / Universit Paris Descartes) Paris tudient les

  6. Le cynisme des chiens Jacky Dahomay.

    E-print Network

    Blondel, Corinne - Institut de Mathmatiques de Jussieu, Universit Paris 7

    'a littralement boulevers. Et j'ai pleur. De rage bien entendu. Je suis un vieil enseignant, la veille de la'indignation. Toutefois, des chiens, prservons-nous de leur rage et de leur cynisme. J'emprunte cette expression le

  7. Lannonce dune dficience motrice crbrale : Une relation de confiance construire entre les parents, le personnel paramdical et les mdecins

    PubMed Central

    Pelchat, Diane; Lefebvre, Hlne; Bouchard, Jean-Marie

    2001-01-01

    RSUM : Lannonce dune dficience motrice crbrale et des incapacits qui en dcoulent est une situation difficile vivre pour les parents et les dispensateurs de soins (personnel paramdical et mdecins). Un examen de la documentation mdicale dmontre que depuis vingt ans, le nombre de parents insatisfaits na pas chang. Ltude de type qualitatif et exploratoire, effectue la demande de milieux de radaptation, vise dcrire le processus dannonce dun diagnostic de dficience motrice crbrale (DMC) partir de lexprience des diffrents acteurs en cause et dterminer les facteurs qui facilitent ou compliquent la relation de confiance. Les rsultats indiquent que les parents et les dispensateurs de soins vivent dans deux mondes de perception diffrents au moment de lannonce, lesquels se rejoignent difficilement. Les parents sont envahis par le drame quils vivent, tandis que les mdecins sont concentrs sur le contenu transmettre aux parents. Cette annonce provoque une importante incertitude qui bloque la communication entre les partenaires, mais elle pourrait devenir un stimulant de nouvelles stratgies dadaptation. PMID:20084263

  8. Dualit & PerspectiveDualit & Perspective Dualit dans le Plan Projectif

    E-print Network

    Dillies, Jimmy

    projective? A' B' C' A B C #12;Le plan projectif A O A un plan #12;Le plan projectif A O A un autre plan #12Dualité & PerspectiveDualité & Perspective Dualité dans le Plan Projectif Jimmy Dillies Collège le Francesca (ca 1415-1492) De prospectiva pingendi #12;Pourquoi géométrie projective? A B C #12;Pourquoi

  9. Paris, le 27 octobre 2015 Le calcul haute performance acclre la transition

    E-print Network

    Matias, Catherine

    faiblement carbones Le projet EoCoE (Energy Oriented Center of Excellence), port par la Maison de la dans des domaines importants comme les nergies renouvelables, la modlisation et la conception des

  10. Paris | 9 novembre 2015 Dengue : les personnes asymptomatiques transmettent le

    E-print Network

    Matias, Catherine

    Paris | 9 novembre 2015 Dengue : les personnes asymptomatiques transmettent le virus aux moustiques la preuve que les personnes infectes par le virus de la dengue mais ne prsentant aucun symptme cause un dogme de l'pidmiologie de la dengue. Le virus de la dengue infecterait 390 millions de

  11. Anoplastie prinale simple pour le traitement des malformations anorectales basses chez l'adulte, propos de deux cas

    PubMed Central

    Echchaoui, Abdelmoughit; Benyachou, Malika; Hafidi, Jawad; Fathi, Nahed; Mohammadine, Elhamid; ELmazouz, Samir; Gharib, Nour-eddine; Abbassi, Abdellah

    2014-01-01

    Les malformations anorectales chez l'adulte sont des anomalies congnitales rares du tube digestif qui prdominent chez le sexe fminin. Notre tude porte sur deux observations de malformation anorectale basses vues et traites au stade adulte par les 2 quipes (plasticiens et viscralistes) l'Hpital Avicenne Rabat. Il s'agit d'un homme de 24 ans avec une dyschsie anale l'autre cas est une femme de 18 ans avec une malformation anovulvaire Les caractristiques cliniques combines avec les imageries radiologiques (lavement baryt, et la manomtrie anorectale) ont confirm qu'il s'agit d'une malfomation anorectale basse. Les deux cas sont corrigs par une reconstruction sphinctrienne, rimplantation anale avec anoplastie prinale. Les suites opratoires taient simples, pas de souffrance cutane ou ncrose, avec changement de pansement gras chaque jour. Le rsultat fonctionnel (la continence) tait favorable pour les 2 patients. La prsentation des MAR lge adulte est rare, dtiologie mal connu, elles apparaissent selon le mode sporadique. Les caractristiques cliniques, couples l'imagerie (lavement baryt, IRM pelvienne), l'endoscopie et la manomtrie anorectale, permettent de confirmer le diagnostic et classer ces anomalies en 3 types: basses, intermdiaires, et hautes. Les formes basses sont traits d'emble par une rimplantation anale et anoplastie prinale simple tels nos deux cas, elles peuvent tre traits dans certains cas par un abaissement anorectale associ une plastie V-Y permettant ainsi un emplacement anatomique correct de l'anus; alors que les formes hautes ou intermdiaires relvent d'une chirurgie complexe avec souvent une drivation digestive transitoire. Contrairement aux autres formes, Les formes basses ont un pronostic fonctionnel favorable. PMID:25667689

  12. Etude des phenomenes chimiques au contact entre le bloc cathodique et la barre collectrice d'une cellule d'electrolyse d'aluminium

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Lebeuf, Martin

    La production d'aluminium est une industrie importante au Qubec. Les proprits de ce mtal le vouent de multiples usages prsents et futurs dans le cadre d'une conomie moderne durable. Toutefois, le procd Hall-Hroult est trs nergivore et des progrs demeurent donc ncessaires pour en diminuer les cots financiers et environnementaux. Parmi les amliorations envisageables de la cellule d'lectrolyse se trouve le contact entre la cathode et la barre collectrice, qui doit offrir une faible rsistivit au passage du courant lectrique. En cours d'opration de la cellule, ce contact a tendance se dgrader, gnrant des pertes nergtiques significatives. Les causes de cette dgradation, pouvant provenir de phnomnes chimiques, thermiques, mcaniques et/ou lectriques, demeurent mal comprises. Le but du prsent projet tait donc d'tudier les phnomnes chimiques se produisant au contact bloc-barre de la cellule d'lectrolyse Hall-Hroult. En premier lieu, un aspect crucial considrer est la pntration du bain lectrolytique dans la cathode, car des composs de bain atteignent ventuellement la barre collectrice et peuvent y ragir. A cet effet, une mthode novatrice a t dveloppe afin d'tudier les cathodes et la pntration du bain dans celles-ci l'aide de la microtomographie rayons X. Cette mthode rapide et efficace s'est avre fort utile dans le projet et a un potentiel important pour l'tude future des cathodes et des phnomnes qui s'y produisent. Ensuite, une cellule d'lectrolyse rectangulaire petite chelle a t dveloppe. Plusieurs phnomnes observs 'en industrie sur des autopsies de cellules post-opration et rapports dans la littrature ont t reproduis avec succs l'aide de cette cellule exprimentale. Puis, des tests sans lectrolyse, ciblant l'effet du bain lectrolytique sur l'acier, ont aussi t conus et complts afin de sgrger l'influence des diffrents paramtres en jeu. L'analyse des rsultats de l'ensemble de ces tests a permis de constater diffrents phnomnes au contact bloc-barre, dont la prsence systmatique de NaF et, surtout, de ?-Al 2O3. Outre la carburation invitable de la barre collectrice, la formation d'une couche Fe-Al a aussi t observe, favorise par une pntration rapide du bain lectrolytique dans la cathode ainsi que par une composition de bain acide en surface de la barre. Cette couche comportait par ailleurs des cristaux de ?-Al 2O3 pouvant nuire sa conductivit lectrique. Ensuite, des ratios de bain entre 2.5 et 4.9, une mince couche contenant les lments Al et N peut se former en surface de la barre. Pour un bain trs basique (> 6.0), c'est plutt une couche Na 2O qui a t observe. En conditions d'lectrolyse mais sans une pntration rapide du bain dans la cathode, du Na a pu carrment pntrer dans la barre collectrice, prfrentiellement avec le carbone. De plus, de la corrosion ainsi que des couches de fer et d'oxyde de fer peuvent se former sur la barre et potentiellement dgrader la qualit du contact lectrique. Pour la suite des travaux, des mesures de rsistivit ainsi que l'analyse des chantillons industriels permettraient d'valuer l'impact de ces phnomnes sur la qualit du contact. Mots-cls : lectrolyse, aluminium, Hall-Hroult, interface barre-cathode, bain lectrolytique.

  13. Communiqu de presse Brest, le 19 janvier 2012 Record de distance pour le robot voilier intelligent VAIMOS

    E-print Network

    Lherminier, Pascale

    Communiqu de presse Brest, le 19 janvier 2012 Record de distance pour le robot voilier intelligent VAIMOS : 105 km parcourus entre Brest et Douarnenez Le robot voilier intelligent VAIMOS, conu en distance tait dtenu par Breizh Spirit, un autre robot voilier de l'ENSTA Bretagne, parrain par DCNS, qui

  14. Sur la nature de la variabilite spectrale et photometrique periodique d'etoiles Wolf-Rayet apparemment isolees

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Morel, Thierry

    Il est depuis longtemps suspect que les toiles Wolf-Rayet apparemment isoles prsentant des variations priodiques dans le profil de leurs raies spectrales, en photomtrie ou en polarimtrie sont associes un compagnon dgnr (toile neutron ou trou noir), et constituent ainsi une phase volutive dont l'existence, bien que prdite par les modles volutifs des systmes binaires massifs rapprochs, n'a pas encore t catgoriquement confirme observationnellement. Cependant, de rcentes tudes ayant trait la variabilit spectrale des toiles OB laissent mettre quelques doutes quant la pertinence de ce modle, en dmontrant que des vents largement asphriques peuvent se dvelopper dans les toiles de type prcoce. Le scnario alternatif serait donc de considrer que la variabilit priodique observe n'est pas due la prsence d'un compagnon dgnr affectant la structure grande chelle du vent de l'toile Wolf-Rayet, mais est au contraire induite par la modulation par rotation d'un vent nettement anisotropique. Cet ouvrage prsente les rsultats d'un vaste programme d'observations spectroscopiques et photomtriques (gnralement simultanes) se proposant de lever l'ambigut sur la nature prcise des toiles Wolf-Rayet apparemment isoles dont la priodicit des variations est. soit depuis longtemps tablie (WR 6), soit suspecte (WR 1, WR 134, WR 136). Notre tude a permis de confirmer l'existence d'une priodicit de 2.3 jours pour l'toile WR 134. En outre, nous prsentons des arguments mettant en doute l'ventuelle association de WR 6 et WR 134 avec un compagnon dgnr. Alternativement, nous proposons que la variabilit priodique observe serait plutt induite, l'instar de nombreuses toiles OB, par la rotation de structures azimutalement tendues dans le vent. Ce modle est plus mme d'apprhender certains aspects de la variabilit, notamment la nature globalement diffrente du patron de variabilit selon l'poque d'observation, le caractre priodique des variations prsentes par les raies spectrales formes proximit du coeur stellaire, ou encore la causalit des variations affectant les parties internes et externesdu vent. Cette assertion est galement supporte par la dficience de rayons-X observe dans le contexte d'une accrtion du vent stellaire par un objet dgnr. La similitude des variations spectrales de l'toile WR 1 avec celles des toiles prcites laisse prsumer qu'une variabilit de nature cyclique pourrait ventuellement tre rvle dans un proche avenir. Dans ce cas de figure, nos donnes semblent imposer une limite infrieure de 5 jours pour une quelconque priodicit. Le cas chant, ces structures grande chelle dans le vent des toiles WR 6 et WR 134 doivent probablement leur formation une activit photosphrique dont la nature prcise reste dterminer. L'existence de pulsations radiales ou non radiales du noyau, ou de structures magntiques (``photosphriques'' ou plus vraisemblablement d'origine fossile) pourrait nanmoins tre l'origine de ce phnomne.

  15. Influence des dfauts de la structure du verre sur la rsistance mcanique des fibres optiques

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Chmel, A.; Baptizmanski, V. V.; Kharshak, A. A.

    1992-12-01

    For silica (pure and doped) optical fibers prepared from preforms irradiated by thermal neutrons and Ar^+ ions, the measurements of lifetime under transverse stress were carried out. It is found that the neutron bombardment leads to decrease of the lifetime and the strength of fiber while the ion implantation results in increasing of these parameters. The influence of particle irradiation on the glass strength is explained by the generation of structural defects which were observed by the infrared an Raman spectroscopy methods. The direction of the change of mechanical properties of fibers is determined by the type of defects and their distribution in the cross-section of fiber. Des prformes de fibres optiques de silice ont t exposes un bombardement par des faisceaux de neutrons thermiques et d'ions Ar^+ nergie de 40 keV afin d'engendrer des dfauts de la structure respectivement dans le volume ou dans la couche superficielle des chantillons. Les fibres obtenues des prformes irradies et non irradies ont t mises en charge de flexion. On a dtermin leur temps de rupture sous diverses contraintes de traction sur la surface extrieure de la fibre en flexion. On a observ une diminution du temps de rupture des fibres aprs le bombardement neutronique et une augmentation aprs l'implantation ionique. L'analyse de la nature des dfauts en faisant appel la spectroscopie infrarouge et Raman a fait ressortir que l'irradiation aux ions entranait essentiellement des liaisons chimiques dans une fine couche superficielle de l'chantillon alors que l'irradiation aux neutrons occasionnait une dformation des zones du rseau silicique dans toute la section de la prforme et de la fibre. L'amlioration de la rsistance mcanique s'explique par une augmentation de la mobilit des lments structuraux de la matrice de verre par suite d'une rupture partielle des liaisons chimiques et sa diminution par l'apparition de concentrateurs supplmentaires de contraintes l'chelle molculaire.

  16. 25 avril 2009 JOURNAL OFFICIEL DE LA RPUBLIQUE FRANAISE Texte 13 sur 96 Dcrets, arrts, circulaires

    E-print Network

    des tudiants inscrits en vue de la prparation d'un doctorat par un contrat dnomm contrat. 3. - Le prsident ou le directeur de l'tablissement recrute le doctorant contractuel par contrat d et du directeur de l'unit ou quipe de recherche concerne. Le contrat doctoral est crit, il

  17. Le shwannome extrathoracique solitaire du nerf intercostal: une localisation rare

    PubMed Central

    Ankouz, Amal; Louchi, Abdellatif; Taleb, Khalid Ait

    2014-01-01

    Le shwannome thoracique solitaire est une tumeur nerveuse bnigne. La localisation est le plus souvent intra-thoracique au niveau du mdiastin postrieur. Nous rapportons l'observation d'un schwannome solitaire du nerf intercostal de dveloppement extra-thoracique imitant une tumeur sous-cutane du thorax. La biopsie-exrse nous a permis dtablir le diagnostic histologique. Aprs un recul de 14 mois aucune rcidive n'a t note. Le diagnostic de schwannome doit tre suspect devant toute tumeur sous cutane du thorax. La certitude diagnostique est histologique. L'exrse totale est le seul garant d'une gurison sans rcidive. PMID:25419305

  18. ALGORITHME D'EUCLIDE MODULAIRE SUR LES 1. Introduction

    E-print Network

    Jehanne, Arnaud

    ALGORITHME D'EUCLIDE MODULAIRE SUR LES POLYN^OMES 1. Introduction Soient les polyn^omes f(x) = 824x5 - 65x4 - 814x3 - 741x2 - 979x - 764 g(x) = 216x4 + 663x3 + 880x2 - 916x + 617. L'algorithme d'Euclide^omes unitaires. C'est l'algorithme d'Euclide unitaire. En fait, avec cette variante, la taille des coefficients

  19. Sources et impacts potentiels des micropolluants chimiques sur un cosystme littoral exploit: l'exemple des ctes des Charente-Maritime

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Miramand, P.; Guyot, T.; Pigeot, J.

    2003-06-01

    Le littoral picto-charentais est une zone fortes activits conomiques lies l'aquaculture, la pche et au tourisme. Toutes ces activits demandent une trs bonne qualit des eaux et de l'environnement en gnral. Or, cette zone littorale est soumise de nombreux apports de micropolluants: mtaux lourds, phytosanitaires, hydrocarbures, organochlors.... Les sources en sont nombreuses: apports fluviatiles et atmosphriques, rejets diffus et rejets directs. Les risques dus cette pollution sont multiples que ce soit au niveau dcs organismes, au niveau des cosystmes ou des consommateurs. De ce fait, les contaminants majeurs (mtaux lourds, organochlors. hydrocarbures aromatiques polycycliques) et leurs impacts ventuels sur les cosystmes font l'objet de veille environnementale (rseaux de surveillance ou d'observatoires de l'environnement) et de mesures de prvention se traduisant par la dfinition de normes de rejets ou de contamination dcides l'chelle europenne.

  20. Rvision systmatique des effets de la frquence des repas en famille sur les rsultats psychosociaux chez les jeunes

    PubMed Central

    Harrison, Megan E.; Norris, Mark L.; Obeid, Nicole; Fu, Maeghan; Weinstangel, Hannah; Sampson, Margaret

    2015-01-01

    Rsum Objectif Effectuer une rvision systmatique des effets de repas en famille frquents sur les rsultats psychosociaux chez les enfants et les adolescents et examiner sil existe des diffrences dans les rsultats selon le sexe. Sources des donnes Des tudes ont t cernes la suite dune recherche dans MEDLINE (de 1948 la dernire semaine de juin 2011) et dans PsycINFO (de 1806 la premire semaine de juillet 2011) laide de linterface Ovide. Les expressions et mots cls MeSH utiliss seuls ou en combinaisons taient les suivants : family, meal, food intake, nutrition, diets, body weight, adolescent attitudes, eating behaviour, feeding behaviour et eating disorders. Les bibliographies des articles jugs pertinents ont aussi t passes en revus. Slection des tudes La recherche initiale a produit 1783 articles. Pour tre incluses dans lanalyse, les tudes devaient rpondre aux critres suivants : tre publies en anglais dans une revue rvise par des pairs; porter sur des enfants ou des adolescents; traiter de linfluence des repas en famille sur les paramtres psychosociaux (p. ex. consommation de drogues et autres substances, troubles de lalimentation, dpression) chez les enfants ou les adolescents; avoir une conception dtude approprie, notamment des mthodes statistiques acceptables pour lanalyse des paramtres. Quatorze articles satisfaisaient aux critres dinclusion. Deux examinateurs indpendants ont tudi et analys les articles. Synthse Dans lensemble, les rsultats font valoir que la frquence des repas en famille est inversement proportionnelle aux troubles de lalimentation, la consommation dalcool et de drogues, aux comportements violents, aux sentiments de dpression ou aux penses suicidaires chez les adolescents. Il existe une relation positive entre de frquents repas en famille, une bonne estime de soi et la russite scolaire. Les tudes rvlent des diffrences considrables dans les rsultats chez les enfants et adolescents masculins et fminins, les sujets fminins ayant des rsultats plus positifs. Conclusion Cette rvision systmatique vient confirmer davantage quil convient de prconiser de frquents repas en famille. Tous les professionnels de la sant devraient renseigner les familles concernant les bienfaits de prendre rgulirement ensemble des repas.

  1. Systeme microfluidique d'analyse sanguine en temps reel pour l'imagerie moleculaire chez le petit animal

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Convert, Laurence

    De nouveaux radiotraceurs sont continuellement dvelopps pour amliorer l'efficacit diagnostique en imagerie molculaire, principalement en tomographie d'mission par positrons (TEP) et en tomographie d'mission monophotonique (TEM) dans les domaines de l'oncologie, de la cardiologie et de la neurologie. Avant de pouvoir tre utiliss chez les humains, ces radiotraceurs doivent tre caractriss chez les petits animaux, principalement les rats et les souris. Pour cela, de nombreux chantillons sanguins doivent tre prlevs et analyss (mesure de radioactivit, sparation de plasma, sparation d'espces chimiques), ce qui reprsente un dfi majeur chez les rongeurs cause de leur trs faible volume sanguin (1,4 ml pour une souris). Des solutions fournissant une analyse partielle sont prsentes dans la littrature, mais aucune ne permet d'effectuer toutes les oprations dans un mme systme. Les prsents travaux de recherche s'insrent dans le contexte global d'un projet visant dvelopper un systme microfluidique d'analyse sanguine complte en temps rel pour la caractrisation des nouveaux radiotraceurs TEP et TEM. Un cahier des charges a tout d'abord t tabli et a permis de fixer des critres quantitatifs et qualitatifs respecter pour chacune des fonctions de la puce. La fonction de dtection microfluidique a ensuite t dveloppe. Un tat de l'art des travaux ayant dj combin la microfluidique et la dtection de radioactivit a permis de souligner qu'aucune solution existante ne rpondait aux critres du projet. Parmi les diffrentes technologies disponibles, des microcanaux en rsine KMPR fabriqus sur des dtecteurs semiconducteurs de type p-i-n ont t identifis comme une solution technologique pour le projet. Des dtecteurs p-i-n ont ensuite t fabriqus en utilisant un procd standard. Les performances encourageantes obtenues ont men initier un projet de matrise pour leur optimisation. En parallle, les travaux ont t poursuivis avec des dtecteurs du commerce sous forme de gaufres non dcoupes. Un premier dispositif intgrant des canaux en KMPR sur ces gaufres a permis de valider le concept dmontrant le grand potentiel de ces choix technologiques et incitant poursuivre les dveloppements dans cette voie, notamment en envisageant des expriences animales. L'utilisation prolonge des canaux avec du sang non dilu est cependant particulirement exigeante pour les matriaux artificiels. Une passivation l'albumine a permis d'augmenter considrablement la compatibilit sanguine de la rsine KMPR. Le concept initial, incluant la passivation des canaux, a ensuite t optimis et intgr dans un systme de mesure complet avec toute l'lectronique et l'informatique de contrle. Le systme final a t valid chez le petit animal avec un radiotraceur connu. Ces travaux ont donn lieu la premire dmonstration d'un dtecteur microfluidique de haute efficacit pour la TEP et la TEM. Cette premire brique d'un projet plus global est dj un outil innovant en soi qui permettra d'augmenter l'efficacit du dveloppement d'outils diagnostiques plus spcifiques principalement pour l'oncologie, la cardiologie et la neurologie. Mots clefs : imagerie molculaire, tomographie d'mission par positrons (TEP), tomographie d'mission monophotonique (TEM), microfluidique, dtecteur de radioactivit, KMPR, diodes p-i-n, hmocompatibilit.

  2. Prsentation Insrez le CD d'installation

    E-print Network

    Rossi, Vivien

    'installation. tape 2 Connectez l'adaptateur USB WiFi 802.11n votre ordinateur. tape 3 Ralisez l'installation software avec l'assistant d'installation. tape 4 Connectez-vous au rseau WiFi. Adaptateur USB WiFi 802. - Retirez le bouchon de votre Adaptateur USB WiFi 802.11n. Enfoncez entirement l'Adaptateur USB WiFi 802

  3. Le transfert de connaissances entre les mathematiques et les sciences. Une etude exploratoire aupres d'eleves de 4e secondaire

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Samson, Ghislain

    2003-06-01

    Au moment ou dans plusieurs pays on travaille a refondre les programmes d'etudes, tant au primaire qu'au secondaire, l'interet pour le transfert renait. Un des concepts fondamentaux en apprentissage consiste en l'habilete a reutiliser de facon consciente et efficace un acquis d'une situation a une autre situation. Cette recherche emane de preoccupations professionnelles au moment ou le chercheur etait enseignant au secondaire. Au cours de ces annees, il lui a ete possible de constater que plusieurs eleves percevaient difficilement les liens presents entre les disciplines mathematiques et scientifiques. Des travaux en psychologie cognitive et plus particulierement selon une perspective du traitement de l'information ont servi de cadre de reference pour evaluer et analyser les capacites de transfert aupres d'eleves de 4e secondaire. Ce cadre de reference permet de formuler le principal objectif qui est de mieux comprendre le processus de transfert chez des eleves en situation de resolution de problemes scientifiques. Cette these s'interesse donc au transfert en tant que phenomene important du processus d'apprentissage au sens de l'integration. La methode de recherche choisie, de nature qualitative, est principalement axee sur l'evaluation de la capacite a transferer des connaissances lors d'une epreuve et d'un entretien. Pour evaluer ce potentiel de transfert, nous avons elabore deux outils: une epreuve en mathematiques et en sciences et un guide d'entretien. Pour la passation de l'epreuve, le chercheur a pu compter sur la collaboration de 130 sujets provenant de deux ecoles. L'entretien complete la prise de donnees avec 13 sujets ayant accepte de poursuivre l'etude. Les donnees recueillies par ces instruments font ensuite l'objet d'une analyse de contenu. En premier lieu, les verbatims de l'epreuve et de l'entretien ont ete transcrits, puis codifies. La correction des reponses fournies pour les problemes resolus s'est faite a partir d'une grille d'analyse qualitative et adaptee de la litterature (Thouin, 1995). Une seconde serie d'analyses permettant de categoriser les reponses selon la typologie des connaissances declaratives, procedurales et conditionnelles complete la prise de donnees. Nos resultats indiquent que les sujets sont tres influences par des elements de surface, principalement lorsqu'il s'agit de problemes auxquels ils ne sont pas habitues. En l'absence de connaissances de base, plusieurs sujets vont tendre vers des propositions de solution "pratico-pratique" provenant de leur vecu: cela nous apparait d'importance d'un point de vue didactique et en matiere de transfert. Lors des entretiens realises un mois plus tard, les sujets ont eprouve de la difficulte a se rappeler le contenu de l'epreuve. Et lorsqu'il y avait un rappel, celui-ci etait superficiel et surtout axe sur le contenu ou le contexte d'un probleme. La plupart des sujets ne pouvait nommer que deux ou trois elements (des problemes en mathematiques, en sciences physiques, le probleme de la fenetre, le probleme du laser, etc.). Nos resultats confirment ce que plusieurs chercheurs (Julo, 1995, Jonnaert et Vander Borght, 1999; Richard et al., 1990) qui s'interessent aux questions de l'apprentissage admettent aujourd'hui: l'eleve ne travaille jamais sur la situation proposee par l'enseignant, mais bien sur la representation qu'il s'en est construite. Au plan methodologique, cette recherche est interessante par la variete des sources de collecte de donnees utilisees, par l'application d'outils methodologiques et d'analyses originaux tires de la recherche et de la pratique. Du cote theorique, il resulte de cette etude une meilleure comprehension du processus de transfert des connaissances mathematiques vers les sciences physiques. Finalement, aux plans didactique et pedagogique, cette recherche alimente la reflexion sur l'apprentissage et l'enseignement des sciences au secondaire. Elle fait ressortir que les mathematiques sont importantes dans la mobilisation de certaines connaissances scientifiques et que l'enseignant peut et devrait jouer un

  4. TP4 : Inodes et liens 1. Manipulation sur les fichiers

    E-print Network

    Tichit, Laurent

    fichier f2.txt (ls -l nouveauTest). 7. Dupliquez le fichier avec la commande cp nouveauTest/f2.txt f3.txt avec la commande mv f1.txt f2.txt. Observez le r´esultat avant et apr`es avec ls et ls -i. 4. Cr´eez un- mande mv f2.txt test/sousTest. Tapez ls -l puis ls -l test/sousTest pour v´erifier. 5. Chaque fichier

  5. Rpercussions psychosociales de la drpanocytose sur les parents d'enfants vivant Kinshasa, Rpublique Dmocratique du Congo: une tude qualitative

    PubMed Central

    Luboya, Evariste; Tshilonda, Jean-Christophe Bukasa; Ekila, Mathilde Bothale; Aloni, Michel Ntetani

    2014-01-01

    Introduction L'insuffisance des moyens de base pour le dpistage et la prise en charge de la socioculturel Africain. D'o la ncessit de raliser un travail de mise en sens du vcu et des motions en vue d'information et de soutien psychologique des familles des drpanocytaires. Cette tude a eu pour objectif d'identifier la nature des rpercussions psychosociales de la drpanocytose chez les parents et chez les malades. Mthodes Une approche qualitative a t utilise. Des entretiens ont t mens auprs des parents et des patients drpanocytaires. Nos rsultats ont fait l'objet d'une analyse thmatique articule sur les circonstances de dcouvertes de la maladie, les rpercussions de la maladie et la perception de la prise en charge. Rsultats Nos interviews ont montr des rpercussions psychosociales importantes chez les parents d'enfants drpanocytaires et de stigmatisation des difficults d'insertion sociale et scolaire pour les enfants drpanocytaires. Ces derniers sont les grands oublis des rcits de parents. La prise en charge est uniquement mdicale avec des ressources trs limites et aucun accompagnement psychologique de la famille n'est assur. Conclusion La prise en charge de cette maladie ncessite la mise en place d'une politique de prise en charge base sur une approche globale de la maladie. PMID:25574334

  6. Est-ce que le fumeur connat les mfaits du tabac?

    PubMed Central

    Janah, Hicham; Elouazzani, Hanane; Souhi, Hicham; Naji-Amrani, Hicham; Zegmout, Adil; Rhorfi, Ismail Abderrahmani; Abid, Ahmed

    2014-01-01

    Le tabagisme est une des principales causes de morbidit et de mortalit vitable. Le but de ce travail est dvaluer les connaissances du fumeur vis--vis les risques du tabac et son motivation pour cesser de fumer. Nous avons ralis une enqute transversale chez les malades tabagiques hospitaliss au service en rpondant un questionnaire prcisant leur niveau socio-conomique et culturel, l'histoire du tabagisme, les mfaits connus du tabac, la dpendance pharmacologique la nicotine et leur motivation pour cesser de fumer. Il s'agit de 120 patients, lge moyen tait de 45 ans15. Les principaux motifs d'hospitalisation taient: pathologie tumorale (54%), pathologie infectieuse (35%) BPCO (9%). 85% des patients taient scolariss jusqu'au cycle secondaire. Pour l'ensemble des patients, lge moyen de la premire cigarette tait prcoce (avant de 20 ans) et la dpendance pharmacologique la nicotine tait lgre (82% avaient un score de Fagerstrm < 8). Plus d'un tiers des patients (38%) avaient au moins fait une tentative d'arrt. La connaissance des effets nfastes du tabac tait variable: les pathologies cancreuses (88%), les maladies cardiovasculaires (65%) et la BPCO (31%). La majorit des patients (78%) avaient cess de fumer depuis l'hospitalisation. Notre enqute met en vidence l'intrt de la mdiatisation dans l'information de la population sur les risques du tabac. Les pneumologues, qui prennent en charge la grande majorit de ces patients, doivent donc s'impliquer activement dans ce domaine. PMID:25745534

  7. Etudes optiques de nouveaux materiaux laser: Des orthosilicates dopes a l'ytterbium: Le yttrium (lutetium,scandium) pentoxide de silicium

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Denoyer, Aurelie

    La decouverte et l'elaboration de nouveaux materiaux laser solides suscitent beaucoup d'interet parmi la communaute scientifique. En particulier les lasers dans la gamme de frequence du micron debouchent sur beaucoup d'applications, en telecommunication, en medecine, dans le domaine militaire, pour la, decoupe des metaux (lasers de puissance), en optique non lineaire (doublage de frequence, bistabilite optique). Le plus couramment utilise actuellement est le Nd:YAG dans cette famille de laser, mais des remplacants plus performants sont toujours recherches. Les lasers a base d'Yb3+ possedent beaucoup d'avantages compares aux lasers Nd3+ du fait de leur structure electronique simple et de leur deterioration moins rapide. Parmi les matrices cristallines pouvant accueillir l'ytterbium, les orthosilicates Yb:Y 2SiO5, Yb:Lu2SiO5 et Yb:Sc2SiO 5 se positionnent tres bien, du fait de leur bonne conductivite thermique et du fort eclatement de leur champ cristallin necessaire a l'elaboration de lasers quasi-3 niveaux. De plus l'etude fine et systematique des proprietes microscopiques de nouveaux materiaux s'avere toujours tres interessante du point de vue de la recherche fondamentale, c'est ainsi que de nouveaux modeles sont concus (par exemple pour le champ cristallin) ou que de nouvelles proprietes inhabituelles sont decouvertes, menant a de nouvelles applications. Ainsi d'autres materiaux dopes a l'ytterbium sont connus pour leurs proprietes de couplage electron-phonon, de couplage magnetique, d'emission cooperative ou encore de bistabilite optique, mais ces proprietes n'ont encore jamais ete mises en evidence dans Yb:Y 2SiO5, Yb:Lu2SiO5 et Yb:Sc2SiO 5. Ainsi, cette these a pour but l'etude des proprietes optiques et des interactions microscopiques dans Yb:Y2SiO 5, Yb:Lu2SiO5 et Yb:Sc2SiO5. Nous utilisons principalement les techniques d'absorption IR et de spectroscopie Raman pour determiner les excitations du champ cristallin et les modes de vibration dans le materiau. Des mesures optiques sous champ magnetique ont egalement ete effectuees dans le but de caracteriser le comportement de ces excitations lorsqu'elles sont soumises a l'effet Zeeman. La resonance paramagnetique electronique a permis de completer cette etude de l'eclatement Zeeman suivant toutes les orientations du cristal. Enfin la fluorescence par excitation selective et la fluorescence induite par Raman FT, completent la description des niveaux d'energie et revelent l'existence d'emission cooperative de deux ions Yb3+ et de transferts d'energie. Les resultats de cette these apportent une contribution originale dans le domaine des nouveaux materiaux lasers par l'etude et la comprehension des interactions fines et des proprietes microscopiques d'un materiau en particulier. Ils debouchent a la fois sur des applications possibles dans le domaine de l'optique et des lasers, et sur la comprehension d'aspects fondamentaux. Cette these a prouve l'interet de ces matrices pour leur utilisation comme lasers solides: un fort eclatement du champ cristallin favorable a l'elaboration de laser quasi-3 niveaux, et de larges bandes d'absorption (dues a un fort couplage electron-phonon et a des raies satellites causees par une interaction d'echange entre deux ions Yb3+) qui permettent la generation d'impulsions laser ultra-courtes, l'accordabilite du laser, etc. De plus la miniaturisation des lasers est possible pour l'optique integree grace a des couches minces synthetisees par epitaxie en phase liquide dont nous avons demontre la tres bonne qualite structurale et l'ajustement possible de certains parametres. Nous avons reconstruit le tenseur g du niveau fondamental (qui donne des informations precieuses sur les fonctions d'onde), ceci dans le but d'aider les theoriciens a concevoir un modele de champ cristallin valide. Plusieurs mecanismes de transferts d'energie ont ete mis en evidence: un mecanisme de relaxation d'un site vers l'autre, un mecanisme d'emission cooperative, et un mecanisme d'excitation de l'Yb3+ par le Tm3+ (impurete presente dans le materiau). Ces transferts sont

  8. Les Hemorragies Gastroduodenales de Stress Chez le Brule Grave

    PubMed Central

    Siah, S.; Fouadi, F.E.; Ababou, K.; Nassim Sabah, T.; Ihrai, I.

    2008-01-01

    Summary Les Auteurs rapportent trois observations d'hmorragies gastroduodnales de stress chez le brl grave. Ils rappellent l'importance des mesures thrapeutiques qui doivent tre prises chez le brl grave, comme le traitement du choc, du sepsis, des plaies et de la douleur, la nutrition entrale prcoce et l'oxygnothrapie. Tout cela permet de rduire les facteurs de risque de survenue d'une hmorragie gastroduodnale de stress. PMID:21991137

  9. Le Modle des Espaces de Travail : Une Solution Extensible

    E-print Network

    Donsez, Didier

    Le Modèle des Espaces de Travail : Une Solution Extensible pour la Distribution de Données Espaces de Travail et son implémentation. Il est utilisée comme une solution pour la distribution de avec les noeuds d'une transaction imbriquée. L'élément de base de notre modèle est l 'Espace de Travail

  10. LE SYSTME SOLAIRE EN ACTIVIT : UNE MALLETTE PDAGOGIQUE POUR

    E-print Network

    Aulanier, Guillaume

    1 #12;2 #12;LE SYST?ME SOLAIRE EN ACTIVIT? : UNE MALLETTE P?DAGOGIQUE POUR LA PRIMAIRE ET LE mathématique. Ce livret propose de partir à la découverte du système solaire, dont la Terre fait partie en tant que planète parmi d'autres gravitant autour de son étoile centrale, le Soleil. C'est l'exploration de

  11. Paris, le 6 mai 2015, COMMUNIQUE DE PRESSE

    E-print Network

    van Tiggelen, Bart

    Paris, le 6 mai 2015, COMMUNIQUE DE PRESSE Formation des systèmes solaires : lele des « pièges à la revue Astronomy & Astrophysics. Il existe en dehors du Système solaire des « exoplanètes », des croître des embryons de planètes. Pour comprendre la formation du Système solaire et des exoplanètes, il

  12. Developpement d'un catalyseur nickel-alumine efficace pour le reformage de diesel a la vapeur d'eau et etude du systeme reactionnel

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Fauteux-Lefebvre, Clemence

    Le developpement de sources d'energie alternatives fiables et efficaces est aujourd'hui une necessite. L' interet dans le reformage d'hydrocarbures liquides est ainsi croissant puisqu'il s'agit d'une voie pour l'alimentation des piles a combustible. Les piles a combustible ont une efficacite pour la conversion d'energie en electricite plus grande que celle des moteurs a combustion et font ainsi partie de la recherche de solution en efficacite energetique. Ces piles consomment de l'hydrogene comme combustible pour produire de l'electricite, d'ou l'interet pour le reformage. En effet, cette reaction permet de produire de l'hydrogene et du monoxyde de carbone (un autre combustible des piles a combustible a electrolyte solide) a partir d'hydrocarbure liquide, notamment le diesel. Les piles pourraient donc etre integrees avec une unite de reformage leur fournissant directement le combustible necessaire a partir de diesel. Dans ce projet de recherche, un nouveau catalyseur de nickel sous forme de spinelle nickel-alumine (spinelle NiAl2O4 sur support d'alumine et de zircone stabilisee avec yttria) a ete developpe et teste en laboratoire pour du reformage de propane, d'hydrocarbures liquides et de diesel, a la vapeur d'eau. Par ailleurs, une methode d'ajout des reactifs novatrice a ete utilisee afin de diminuer la pyrolyse precedant le reformage, en utilisant une emulsion. Les resultats de reformage d'hydrocarbures purs ont montre des concentrations tres pres de l'equilibre thermodynamique et une activite constante sans desactivation du catalyseur ni formation de carbone, et ce avec des ratios H2O/C de moins de 2.5 et des temperatures d'operation variant entre 630 C et 750 C. Lors de tests effectues en utilisant du diesel fossile, a 705C, avec un debit volumique des reactifs de plus de 50 000 cm3gcat-1h-1 et un ratio H2O/C de moins de 2.5, l'activite a ete maintenue pendant plus de 15 heures, malgre une operation en cycles. L'analyse du catalyseur apres cette utilisation n'a montre aucun carbone significatif sur la surface.- En comparaison, un catalyseur de nickel metallique sur support d'Al2O3 et YSZ a ete utilise dans des conditions similaires. Il y a eu desactivation du catalyseur et obstruction du reacteur par du carbone apres trois heures d'operation. L'analyse de ce catalyseur a permis de verifier qu'il etait recouvert de carbone en filament. L'analyse du systeme reactionnel a montre que la reaction est controlee par la reaction de. surface et non par le transfert de masse. Par ailleurs, les analyses des catalyseurs de spinelle ont demontre qu'il n'y avait pas de modification de sa forme chimique ni de reduction du spinelle en nickel metallique apres l'utilisation. Mots cles : Reformage a la vapeur, diesel, hydrocarbure liquide, catalyseur, spinelle nickel-alumine, equilibre thermodynamique

  13. Stabilisation par champ magntique de la convection en cavit cylindrique chauffe par le bas

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Touihri, R.; Benhadid, H.; Henry, D.

    1999-06-01

    We consider the convection in a cylindrical cavity with aspect ratio A (A= height/diameter), heated from below (Rayleigh-Bnard situation) and submitted to a horizontal, uniform and constant magnetic field. The three-dimensional Navier-Stokes equations are discretized using the spectral element method, and solved either by time stepping or by Newton method. By a continuation technique, we have obtained stability diagrams giving the thresholds for the onset of convection, and bifurcation diagrams giving the evolution of solutions beyond the thresholds. This study gives information about the stabilisation by a magnetic field, but also affords an example of dynamical system interesting by its symmetry properties and by the selection and evolution of the convective modes. On considre la convection dans une cavit cylindrique, de rapport de forme A (A = hauteur/diamtre), chauffe par le bas (Rayleigh-Bnard) et soumise un champ magntique horizontal, uniforme et constant. Les quations tridimensionnelles de Navier-Stokes, discrtises l'aide de la mthode des lments spectraux isoparamtriques, sont rsolues par intgration temporelle ou mthode de Newton. L'utilisation d'une technique de continuation nous permet de tracer des diagrammes de stabilit donnant les seuils d'apparition de la convection et des diagrammes de bifurcation donnant son volution au del de ces seuils. Outre des informations sur la stabilisation par champ magntique, cette tude nous donne un exemple de systme dynamique intressant par ses proprits de symtrie et par slection et l'volution des modes convectifs.

  14. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2009-10-01

    Dunes de Titan; Lac Ontario; Titan; Anneaux de Saturne; Jupiter; Mars; Rotation de Saturne; Valles Marineris; Mthane martien; Epsilon Aurigae; Glycine comtaire; HD 87643; Pluton; Btelgeuse; Site astronomique; Andromde cannibale; Attaque de trou noir; BD+44 493; Formation d'toiles; Gaz manquant; LIGO; M87; Naine blanche; Galaxie satellite; Galaxies naines sphrodales; Galaxies trapues; Cygnus X-1; L'avenir de la Voie Lacte; Naphtaline cosmique; Premiers trous noirs; Coup de foudre; Effet de serre; Glace lunaire; Impacts et extinctions; Exoplantes rtrogrades; Kepler; Plante chaude; Collision plantaire; Disques dans le vent; Exoplantes; Formation des plantes; Taches et transits

  15. Le mtamorphisme ocanique dans le complexe gabbroque de l'ophiolite Christian Nicollet 1

    E-print Network

    Nicollet, Christian

    base du complexe filonien et dans les gabbros isotropes, la proximit de la lentille magmatique permet lentille magmatique. Dans la partie infrieure du complexe gabbroque, les textures des gabbros lits plagioclase; il forme, avec l'amphibole, des symplectites dans le clinopyroxne. Dans les gabbros-norites, les

  16. Influence du dbit et de la rpartition de dose sur l'incidence des cancers pulmonaires aprs inhalation d'metteurs

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Fritsch, P.; Dudoignon, N.; Morlier, J. P.; Monchaux, G.; Morin, M.

    1998-04-01

    We have discussed experimental results reported on the influence of dose rate and dose distribution on the incidence of lung tumors after inhalation exposure to ? emitters. New experiments have been carried out to characterize the range of tumor risk which could vary over more than a factor 20 depending on the ? activity of the inhaled particles. Long term effects induced in rats after inhalation of poorly soluble 237NpO2 and industrial PuO2 with a similar granulometry will be compared, the specific activities of which varying within a factor 500. Nous avons rapport les diffrentes donnes exprimentales de cancrogense pulmonaire qui montrent une variation du risque d'induction des tumeurs aprs inhalation de radionuclides metteurs ? selon le dbit et la rpartition de dose. De nouvelles exprimentations ont t inities afin de prciser ces variations qui s'talent sur plus d'un facteur 20. Elles consistent comparer les effets induits chez le rat aprs exposition des arosols de 237NpO2 et de PuO2 d'origine industrielle peu solubles et de granulomtrie analogue dont les activits spcifiques diffrent d'un facteur 500.

  17. Prvalence de l'hpatite B chez les personnes infectes par le VIH Parakou au Bnin

    PubMed Central

    Dovonou, Comlan Albert; Amidou, Salimanou Ariyoh; Kpangon, Amadohou Arsne; Traor, Yacoubou Adam; Godjedo, Togbemabou Primous Martial; Satondji, Assongba Joseph; Wachinou, Ablo Prudence; Issa-Djibril, Fatioulaye Mahamadi; Fourn, Lonard; Zannou, Djimon Marcel; Gandaho, Prosper

    2015-01-01

    Introduction La co-infection avec l'hpatite B est l'un des dfis majeurs de la prise en charge du VIH depuis l'amlioration de l'accs aux antirtroviraux en Afrique. La prsente tude visait estimer la prvalence de l'hpatite B chez les personnes sropositives au VIH Parakou et dcrire les facteurs associs. Mthodes Il s'agit d'une tude transversale mene de Mai 2011 Juin 2012 dans le service de Mdecine du CHU de Parakou. Ont t inclus tous les adultes sropositifs au VIH vus en consultation ou hospitaliss. Les donnes ont t collectes par interviews et dpouillement de dossiers mdicaux. L'antigne HBs a t recherch par un test rapide et l'ALAT a t dos. L'analyse des donnes a t faite avec le logiciel EpiInfo 3.5.1. Les proportions ont t compares grce au test de Chi-deux ou au test de Fisher au seuil de significativit de 5%. Un modle de rgression logistique multivariable a permis d'expliquer la prvalence de l'hpatite B. Rsultats Sur les 744 sujets inclus on a dnombr 555 femmes. Lge moyen tait de 35,5 + 10,1 ans. La prvalence de l'hpatite B a t estime 16,9% (IC95: 14,3%-19,9%). Cette prvalence tait plus leve chez les sujets originaires du Borgou/Alibori et ceux au stade 4 de l'OMS. Conclusion La prvalence de la co-infection VIH/VHB au CHU Parakou est leve. Le dispositif national de prise en charge et de prvention de l'hpatite B chez les personnes sropositives au VIH doit tre renforc. PMID:26097629

  18. Effet de la substitution du cuivre par du lithium sur les proprietes de l'oxyde spinelle lithium(x)cuivre(y-x)cobalt(3-y)oxygen(4) etudie pour l'electrocatalyse de la reaction de degagement de l'oxygene en milieu alcalin

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Fatih, Khalid

    L'electrolyse de l'eau demeure la seule technologie industrielle de generation de l'hydrogene et de l'oxygene tres purs sans rejet de CO2 dans l'atmosphere, ce qui le rend tres attrayant par rapport a la combustion de carburants fossiles qui provoque presentement de serieux problemes environnementaux. Dans le but d'ameliorer le rendement de ce procede, nous avons developpe de nouveaux materiaux d'anode peu couteux, a base de l'oxyde mixte CuyCo3-yO 4, qui possedent une cinetique rapide pour la reaction de degagement de l'oxygene (RDO). Cette reaction suscite un interet particulier en raison de la surtension d'activation relativement elevee a l'anode qui cause la principale perte de rendement du procede. Une etude systematique a ete effectuee sur la substitution du Cu par du Li (0 a 40%), afin d'elucider les proprietes electrocatalytiques des oxydes LixCuy-xCo3-yO4. Ces oxydes, prepares sous forme de poudres par decomposition thermique des nitrates precurseurs entre 300 et 500C, ont montre (DRX et FTIR) une structure spinelle inverse non-stcechiometrique avec une diminution du volume de la maille cristalline. La surface specifique par BET est d'environ 6 m2 g-1. Le pcn, obtenu par titrage acido-basique, a indique une diminution de la force du lien M-OH avec le taux du Li dans l'oxyde. Les analyses par XPS, realisees sur des films d'oxyde prepares par nebulisation reactive sur un substrat lisse de nickel, revelent un enrichissement de la surface en Cu a partir de 30% Li, et la presence des cations de surface Co2+, Co3+, Cu +, Cu2+ et Cu3+. La concentration de ce dernier montre un maximum a 10 et 20% Li. Suite a la substitution du Cu par du Li, la compensation de la charge serait assuree principalement par la formation d'especes Cu3+ pour les oxydes contenant jusqu'a 20% Li, et par la formation d'especes Co3+ aux taux de substitution superieurs. Les micrographies MEB montrent une morphologie hemispherique des particules d'oxyde reparties uniformement sur le substrat de nickel avec une tendance a l'agglomeration lorsque le taux de Li est accru. Les micrographies AFM revelent une micro-porosite de ces particules d'oxyde. Les films minces deposes sur un substrat de verre ont montre une conductivite tres interessante de l'ordre de 103O-1 cm-1 pour LixCuy-x Co3-yO4 comparee a 2,8 O-1 cm-1 pour Co3O4. La spectroscopie d'impedance a permis de distinguer les processus de la surface interne des films d'oxydes de ceux de l'interface electrode/electrolyte. Les courbes Mott-Schottky (1/C2 en fonction du potentiel) montrent que les films d'oxyde se comportent comme des semi-conducteurs de type p tres dopes (degeneres). Le potentiel de bandes plates et la densite des porteurs de charge majoritaires des oxydes LixCuy-xCo3-yO4 sont de l'ordre de 0,48 a 0,52 V et 1019 a 10 20 cm-3 respectivement. Pour Co 3O4 ces parametres sont de 0,47 V et ?10 18 cm-3. (Abstract shortened by UMI.)

  19. Apport de la biopsie radioguide dans le diagnostic histopathologique des tumeurs de l'enfant: exprience de l'Hpital d'Enfant de Rabat

    PubMed Central

    El Ochi, Mohamed Rda; Bellarbi, Salma; Rouas, Lamiae; Lamalmi, Najat; Malihy, Abderrahmane; Alhamany, Zaitouna; Cherradi, Nadia

    2015-01-01

    La biopsie radioguide constitue une alternative la biopsie chirurgicale invasive et la cytologie pour le diagnostic des tumeurs pdiatriques. L'intrt de notre tude est dvaluer la valeur diagnostique des biopsies radioguides examines au laboratoire d'anatomopathologie de l'hpital d'Enfants de Rabat (HER). Ltude a port sur 78 biopsies radioguides recueillies dans notre laboratoire entre janvier 2008 et dcembre 2011. lge moyen des patients tait de 5 ans et 10 mois avec une prdominance masculine (65,4%). La tumeur tait abdominale dans 80% des cas, thoracique dans 15% cas, thoracique et abdominale dans 2,5% et sacre dans 1,2%. Les biopsies taient cho-guides dans 90% des cas et scannoguides dans 10% des cas. Le diagnostic histopathologique tait pos dans 89% des cas. L'immuno-histochimie a t indique dans 35% des cas. Les diagnostics les plus frquents taient: tumeurs neuroblastiques (42 cas), lymphomes non hodgkiniens (10 cas), rhabdomyosarcomes (6 cas), autres (sarcome d'Ewing, nphroblastomes, tumeur myofibroblastique inflammatoire, maladies de Hodgkin, leucmie aigu, hpatoblastome et ostosarcome). Dans notre srie, la biopsie radioguide a permis un diagnostic histopathologique certain dans 89% des cas. Elle ncessite une troite collaboration entre clinicien, radiologue et anatomopathologiste pour discuter son indication, afin de diminuer le nombre de biopsies peu ou non reprsentatives. PMID:26587165

  20. Droit de l'Environnement marin 1. Qu'est ce que le littoral marin ?

    E-print Network

    Boudouresque, Charles F.

    Droit de l'Environnement marin 1. Qu'est ce que le littoral marin ? 2. Histoire judiciaire du littoral marin 3. Le droit rgissant le littoral marin 4. Quelques chiffres concernant le littoral littoral marin: qu'est ce que c'est ? 1. Dfinition populaire Le Robert: 2. Point de vue du juriste 3

  1. Juillet 2014 Sur les plages des Canaries, des grains de sable...

    E-print Network

    Huck, Thierry

    1 Juillet 2014 Sur les plages des Canaries, des grains de sable... et des micro-plastiques Les les Canaries ne sont pas l'abri de la pollution par les matires plastiques. Mais la localisation des plages'est focalise sur une des composantes du problme (les micro-plastiques), une rgion ctire (les les Canaries

  2. www.unige.ch/ufa RETROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK FORMATION CHIMIE ET BIOLOGIE

    E-print Network

    Halazonetis, Thanos

    www.unige.ch/ufa RETROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK FORMATION CHIMIE ET BIOLOGIE POUR TOUT SAVOIR SUR LA FORMATION DES LABORANTIN-E-S EN BIOLOGIE OU BIOLOGIE ET CHIMIE POUR CEUX DE L'UNIGE ET DES ENTREPRISES DU CANTON DE GENVE

  3. Approche de la calculabilit'e sur les r'eels

    E-print Network

    Balat, Vincent - Laboratoire Preuves, Programmes et Systèmes, Université Paris 7

    Approche de la calculabilit'e sur les r'eels d'apr`es un document de Klaus Weihrauch Vincent Balat'esentation : : : : : : : : : : : : : : : : : 10 1.3 Notions calculabilistes sur les ensembles de r'eels : : : : : : : : : 11 2 Notions'esentations admissibles : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : 19 4 L'approche russe 21 4.1 R'eels calculables

  4. EQUATIONS DE NAVIER-STOKES SUR DES DOMAINES MINCES TRIDIMENSIONNELS ET ESPACES ANISOTROPES

    E-print Network

    Iftimie, Dragoº

    #19; EQUATIONS DE NAVIER-STOKES SUR DES DOMAINES MINCES TRIDIMENSIONNELS ET ESPACES ANISOTROPES M est la projection sur l'espace des fonctions qui ne d#19;ependent pas de la troisi#18;eme variable'amelioration des inclusions de Sobolev sera abord#19;e d'une autre mani#18;ere dans ce travail. Au lieu d

  5. Le spasme du sanglot chez les nourrissons

    PubMed Central

    Goldman, Ran D.

    2015-01-01

    Rsum Question Des enfants qui frquentent ma clinique ont des pisodes semblables des convulsions pendant lesquels ils pleurent et retiennent leur souffle au point de faire survenir une cyanose et de perdre conscience. Les rsultats lexamen ou aux investigations sont normaux et les pdiatres consults ne font pas dautres investigations. Les spasmes du sanglot sont-ils communs et quels genres dinvestigations faut-il faire? Rponse Le spasme du sanglot est un trouble non pileptique paroxysmal bnin qui se produit chez les enfants en sant de six 48 mois. Les pisodes commencent par une provocation, comme un bouleversement motionnel ou une blessure mineure, et peuvent progresser en une retenue de la respiration, une cyanose et une syncope. Les pisodes sont extrmement effrayants regarder mais ont des consquences bnignes. Une fois le diagnostic clinique pos, on recommande de faire passer un lectrocardiogramme et dexclure la possibilit dune anmie, mais aucune autre investigation ou demande de consultation nest ncessaire.

  6. Utilisation de l'essai comete et du biomarqueur gamma-H2AX pour detecter les dommages induits a l'ADN cellulaire par le 5-bromodeoxyuridine post-irradiation

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    La Madeleine, Carole

    Ce memoire est presente a la Faculte de medecine et des sciences de la sante de l'Universite de Sherbrooke en vue de l'obtention du grade de maitre es sciences (M.Sc.) en radiobiologie (2009). Un jury a revise les informations contenues dans ce memoire. Il etait compose de professeurs de la Faculte de medecine et des sciences de la sante soit : Darel Hunting PhD, directeur de recherche (departement de medecine nucleaire et radiobiologie), Leon Sanche PhD, directeur de recherche (departement de medecine nucleaire et radiobiologie), Richard Wagner PhD, membre du programme (departement de medecine nucleaire et radiobiologie) et Guylain Boissonneault PhD, membre exterieur au programme (departement de biochimie). Le 5-bromodeoxyuridine (BrdU), un analogue halogene de la thymidine reconnu depuis les annees 60 comme etant un excellent radiosensibilisateur. L'hypothese la plus repandue au sujet de l'effet radio sensibilisant du BrdU est qu'il augmente le nombre de cassures simple et double brin lorsqu'il est incorpore dans l'ADN de la cellule et expose aux radiations ionisantes. Toutefois, de nouvelles recherches semblent remettre en question les observations precedentes. Ces dernieres etudes ont confirme que le BrdU est un bon radiosensibilisateur, car il augmente les dommages radio-induits dans l'ADN. Mais, c'est en etant incorpore dans une region simple brin que le BrdU radiosensibilise l'ADN. Ces recherches ont egalement revele pour la premiere fois un nouveau type de dommages produits lors de l'irradiation de l'ADN contenant du BrdU : les dimeres interbrins. Le but de ces travaux de recherche est de determiner si la presence de bromodeoxyuridine dans l'ADN augmente l'induction de bris simple et / ou double brin chez les cellules irradiees en utilisant de nouvelles techniques plus sensibles et specifiques que celles utilisees auparavant. Pour ce faire, les essais cometes et la detection des foci H2AX phosphorylee pourraient permettre d'etablir les effets engendres par le BrdU au niveau cellulaire. Notre hypothese (basee sur des resultats preliminaires effectues dans notre laboratoire) est que l'irradiation de l'ADN cellulaire en presence de BrdU augmentera le nombre de bris simple brin sans toutefois augmenter le nombre de bris double brin. Les resultats presentes dans ce memoire semblent corroborer cette hypothese. Les nouvelles methodes d'analyse, soient l'essai comete et la detection des foci gamma-H2AX remettent en question ce qui a ete dit sur le BrdU au sujet de l'induction des cassures double brin depuis plusieurs annees. L'ensemble de ces nouveaux resultats effectue a l'aide de cellules ayant incorporees du BrdU sont en correlation avec de precedents resultats obtenus dans notre laboratoire sur des oligonucleotides bromes. Ils reaffirment que l'irradiation combinee au BrdU augmente l'induction de bris simple brin mais pas de bris double brin. L'investigation approfondie des mecanismes d'action non elucides du BrdU au niveau cellulaire et son utilisation a des moments strategiques pendant le traitement de radiotherapie pourraient accroitre son efficacite a des fins d'utilisation clinique. Mots cles : 5-bromodeoxyuridine, dimeres interbrins, dommage a l'ADN, essai comete, H2AX, radiosensibilisateur, radiotherapie

  7. La prise en charge long terme de lasthme chez les enfants inuits et des Premires nations : un outil de transfert du savoir fond sur les lignes directrices canadiennes pour lasthme pdiatrique, conu pour tre utilis par les professionnels de la sant de premire ligne qui travaillent dans des communauts isoles

    PubMed Central

    Kovesi, Tom; Giles, Brenda Louise; Pasterkamp, Hans

    Lasthme est un grave problme de sant pour les enfants inuits et des Premires nations. Chez les enfants de moins dun an, il faut distinguer lasthme de la bronchiolite virale, anormalement frquente chez les enfants autochtones du Canada. Chez les enfants de moins de six ans, le diagnostic dpend de la prsence de symptmes classiques, de labsence de caractristiques atypiques et de la consignation de la rponse au traitement, notamment la rponse rapide et transitoire aux bronchodilatateurs. Chez les enfants plus gs, il faut, dans la mesure du possible, dterminer la prsence dune obstruction rversible des voies ariennes par spiromtrie afin de confirmer le diagnostic, ainsi quvaluer et corriger les dclencheurs environnementaux. Lutilisation rgulire de corticodes en arosol est la principale mesure prendre pour maintenir un bon contrle de lasthme chez les enfants asthmatiques. Les clients et leur famille devraient recevoir une formation sur lasthme. Il faut rvaluer rgulirement le contrle aux visites de suivi dans des centres de sant et rajuster le traitement la dose la plus basse possible pour le maintien de ce contrle.

  8. Les mylopathies cervicarthrosiques: rsultat clinique et radiologique de la chirurgie sur une srie de 135 patients oprs au service de neurochirurgie CHU Avicenne

    PubMed Central

    Djoubairou, Ben Ousmanou; Nabil, Mouss; Karekezi, Claire; Diawara, Seylan; El Fatemi, Nizar; Gana, Rachid; El Abbadi, Najia; Maaqili, Moulay Rachid

    2014-01-01

    La mylopathie cervicarthrosique est un syndrome clinique en relation avec la diminution des dimensions du canal rachidien, la cervicarthrose est ltiologie principale aprs 50 ans. L'objectif du traitement est de rtablir les dimensions du canal rachidien cervical. Le choix de la technique chirurgicale sera guid par l'analyse des signes cliniques, imageries, pr opratoire en fonction de laquelle sera pratique soit la voie antrieure, postrieure, ou exceptionnellement la voie combine. Notre tude a pour but dans un premier temps dvaluer long terme les rsultats cliniques et radiologiques de la chirurgie ensuite rpondre cette proccupation: La lordose cervicale pr opratoire et postopratoire sont t-elles des facteurs de bon pronostic? Nous rapportons une tude rtrospective entre 2000 et 2013 portant sur 135 patients oprs dans notre formation et remplissant les critres inclusions. La collecte des donnes s'est faite en s'aidant du dossier mdical des patients (chelle d'Association des orthopdistes Japonais), Imagerie (Radio, TDM, IRM), mesure de l'angle de courbure rachidienne en pr et postopratoire, ceci dans le but dvaluer long terme les rsultats clinique et radiologique de la chirurgie. Ont t inclus dans notre tude 135 patients, 82 Hommes (60%), 53 femmes (40%) avec un ge moyen de 52 ans, ayant consult pour des motifs divers (Nvralgies cervicobrachiales, lourdeur des membres, troubles gnito-sphinctriens). Soixante cinq patients (48%) ont bnfici d'un abord antrieur (dissectomie, cloward, somatotomie mdiane), 64 patients (47%) ont t oprs par voie postrieure (laminectomie de 1 3 niveaux) et 6 patients (5%) ont bnfici d'un abord combin dans un dlai moyen de 3 mois devant la persistance des symptmes. Le niveau cervical le plus touch tait C5C6 suivie de C4C5. Lvolution globale de nos patients tait favorable dans 58% des cas, stationnaire dans 41% des cas et 1% d'aggravation. Soixante patients ayant prsents une amlioration en postopratoire avaient une courbure rachidienne en lordose, contre 17 patients en raideur et aucun patient en cyphose (p < 0.05). En dfinitive, la mylopathie est une pathologie frquente dans la pratique neurochirurgicale, le diagnostic s'est beaucoup amlior grce l'avnement de IRM, plusieurs voies d'abords sont utilises en fonction des donnes cliniques et d'imageries, lvolution reste favorable si la prise en charge est prcoce avant l'apparition des dformations importantes de l'alignement sagittal du rachis. PMID:25667691

  9. Introduction Les bases de donnes ont t initialement dveloppes sur les ordinateurs centraux

    E-print Network

    Donsez, Didier

    modèle d'architecture, modèle des Espaces de Travail ( modèle des Workspaces). Dans sa forme générale, ce puissance et de la capacité mémoire des stations de travail, le mainframe tend à s'effacer et les fonctions de serveur sont distribuées entre des stations de travail ou des serveurs départementaux; les

  10. Recherches sur l'histoire de l'astronomie ancienne

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Tannery, Paul

    2015-04-01

    Prface; 1. Ce que les Hellnes ont appel astronomie; 2. Ce que les Hellnes ont appel astrologie (cont.); 3. Les mathmaticiens alexandrins; 4. Les postulats de l'astronomie d'aprs Ptlolme et les auteurs lmentaires; 5. La sphricit de la terre et la mesure de sa circonfrence; 6. Le mouvement gnral des plantes; 7. Les cercles de la sphre; 8. La longueur de l'anne solaire; 9. Les tables du soleil; 10. Les priodes d'Hipparque pour les mouvements lunaires; 11. Les tables de la lune; 12. Les parallaxes du soleil et de la lune; 13. Les prdictions d'clipses; 14. La thorie des plantes; 15. Le catalogue des fixes; Appendice; Errata.

  11. Profil comparatif et volutif des personnes infectes par le virus de l'immunodficience humaine traites aux antirtroviraux Kinshasa, Rpublique Dmocratique du Congo

    PubMed Central

    Koy, Tshingani; Mukumbi, Henri; Malandala, Ghislain Lubangi Muteba; Donnen, Philippe; WilmetDramaix, Michle

    2014-01-01

    Introduction A trithrapie (ARV) introduite en R.D.Congo en 1996, a permis l?amlioration substantielle de la qualit de vie des PVVIH et a rduit la morbimortalit lie au sida en R.D. Congo. L'objectif de cette tude est de prsenter le profil pidmiologique comparatif, clinique, ainsi que lvolution anthropomtrique des PVVIH sous ARV Kinshasa. Mthodes Etude de cohorte sur 438 PVVIH, de 18 ans et plus, suivies entre mai 2010 2011 Amo Congo Kinshasa. Une comparaison a t faite entre les patients suivis pendant un an et ceux perdus de vue. Le Chi carr de Mc Nemar et l'analyse de variance pour mesures rptes ont t appliqus pour tudier lvolution. Rsultats Prs 12 mois de suivi, 11,4% de patients ont t perdus de vue. Parmi eux, on observait des proportions significativement plus leves de personnes de niveau socioconomique bas, d'indice de masse corporelle (IMC) bas, prsentant de l'anorexie, des affections opportunistes. Les proportions de patients aux stades OMS 3 & 4 et nafs taient galement significativement plus leves et la dure sous ARV plus courte. Les gains moyens des paramtres anthropomtriques au 12me mois, taient importants: de 3,6 [3,2 - 4,0] kg pour le poids, 1,8 (1,4 - 2,3) cm pour le primtre abdominal, 0,9 (0,8 - 1,2) cm pour le primtre brachial, 1,4 (1,2 - 1,5) kg/m2 pour l'IMC. La proportion de patients avec un IMC <18,5 kg/m2 a significativement plus baiss entre l'admission et le 12me mois parmi les patients sans stomatite que parmi ceux avec stomatite. L'IMC moyen voluait significativement diffremment entre l'admission et le 12me mois selon lge et la taille de mnage. Conclusion Les facteurs fragilisant la rtention des patients sous antirtroviraux et une volution progressive de ltat nutritionnel ont t observs. PMID:25995784

  12. RSB -Mai 2009 7 REGARD SUR LA BIOCHIMIE

    E-print Network

    la contribution du naturaliste an- glais Charles Robert Darwin ? Pourquoi le considre-t-on partout'aurait pas t crit mais si Darwin n'avait pas exis- t,la thorie de l'volution aurait tout de mme t'attnuer l'importance de Darwin en di- sant que ses ides avaient t dj avances par quelqu'un d'autre. Il

  13. Lissieu, le 12 juin 2015 Communiqu de presse

    E-print Network

    Chamroukhi, Faicel

    Lissieu, le 12 juin 2015 Communiqu de presse Dtection et neutralisation de drones civils dveloppement de l'usage des drones pour des applications civiles et suite aux survols d'oprateurs d zones sensibles vis--vis du survol des drones ariens. Le projet SPID a ainsi t retenu, avec pour

  14. Intracranial subdural hygroma after Le Fort I osteotomy.

    PubMed

    Thompson, William L; Lee, Michael; MacIntosh, Robert Bruce

    2015-04-01

    Various intra- and postoperative complications have been well-documented after Le Fort I osteotomies; however, an intracranial subdural hygroma has not yet been reported in oral and maxillofacial studies. We report a unique case of an intracranial subdural hygroma requiring neurosurgical intervention after Le Fort I advancement. PMID:25631863

  15. UPS TOULOUSE III Le 26/01/2005 MODELISATION STATISTIQUE

    E-print Network

    Bercu, Bernard

    canards et on mesure le poids en grammes des foies gras obtenus apr`es gavage. Poids des foies B1 B2 B3 A1 591 622 579 574 623 647 580 607 671 623 597 615 2 #12;On designe par yijk le poids du foie du ke

  16. UPS TOULOUSE III Le 15/01/2003 MODELISATION STATISTIQUE

    E-print Network

    Bercu, Bernard

    'elevage, on dispose d'un echantillon de quatre canards et on mesure le poids en grammes des foies gras obtenus apr yijk le poids du foie du ke canard ayant recu l'aliment Ai sous la condi- tion d'elevage Bj

  17. 1251Le B.O. PROGRAMMES DES CPGE MATHMATIQUES ET

    E-print Network

    Champion, Thierry

    1251Le B.O. N5 28 AOT 2003 PROGRAMMES DES CPGE MATHMATIQUES ET INFORMATIQUE VOIE CONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE : PREMIRE ANNE HORS-SRIE Annexe 5 VOIE CONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE : PREMIRE ANNE #12;1252 Le B.O. N5 28 AOT 2003 PROGRAMMES DES CPGE MATHMATIQUES ET

  18. Troubles psychotiques prcipits par le mariage : tude de trois observations

    PubMed Central

    Jaweher, Masmoudi; Kammoun, Mohamed Faouzi; Ins, Feki; Imen, Baati; Rim, Sallami; Abdelaziz, Jaoua

    2013-01-01

    Le mariage est un vnement trs investi dans notre culture arabo-musulmane. Il prsente une situation grande charge motionnelle et ayant un vcu stressant. C'est ainsi qu'il peut tre l'origine de la dcompensation de certains troubles psychiatriques. Ce moment particulier de dclenchement de la pathologie peut altrer significativement l'adaptation familiale et sociale du patient en question, le rendant dpendant en partie ou en totalit une institution. Dans ce travail, nous proposons dtudier certains facteurs psychiques, sociaux et culturels pouvant aboutir la prcipitation des manifestations psychotiques par le mariage. Il s'agit de ltude de trois observations cliniques, deux hommes et une femme, hospitaliss dans le service de psychiatrie A du CHU Hdi Chaker de Sfax et qui ont dvelopps des manifestations psychotiques de faon concomitante leur mariage. La dure moyenne de survenue des crises a t de vingt ans, le diagnostic retenu a t celui de trouble bipolaire dans deux cas et d'une schizophrnie indiffrencie chez le troisime patient. Lvolution s'est faite vers une chronicisation de deux malades et une dpendance institutionnelle dans le troisime cas. La prcipitation des troubles psychotiques par le mariage, reste un phnomne en relation intime avec les composantes culturelles, elles-mmes sont dterminantes dans la prise en charge ultrieure de ces patients. PMID:23785551

  19. Paris, janvier 2013 SOPHIE FERREIRA LE MORVAN NOMME

    E-print Network

    Paris, janvier 2013 SOPHIE FERREIRA LE MORVAN NOMME DIRECTRICE DU PARC ZOOLOGIQUE DE PARIS Sophie Ferreira Le Morvan, 39 ans, a t nomme directrice du Parc zoologique de Paris, dit zoo de Vincennes, 'une matrise d'histoire de l'art (Paris Panthon-Sorbonne) et a fait ses classes l'Ecole du Louvre. Elle

  20. L'clipse totale de Soleil du 11 aou^t 1999 sur la France.

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Sarrazin, M.

    1997-01-01

    Le mercredi 11 aou^t 1999 la mi-journe, une bande de territoire franais de 110 km de large sera brivement plonge dans la nuit. Cette clipse totale constituera un vnement puisque ce ne sera que la troisime fois depuis le dbut du XXe sicle qu'une partie du sol mtropolitain interceptera le cne d'ombre de la Lune.

  1. Rapport sur ma mission au Vietnam du 12 au 17 Novembre 2007 Michel Waldschmidt

    E-print Network

    Waldschmidt, Michel

    , le Professeur Bui Xuan Hai, dans le Master de l'Universit des Sciences Naturelles d'Ho Chi Minh City Naturelles Ho Chi Minh Ville (diplme dlivr par l'Universit d'Orlans) et le projet de Master informations ncessaires). J'ai visit cinq universits: deux Hanoi, une Hai Phong et deux Ho Chi Minh

  2. Le lipome para testiculaire: propos d'un cas rare

    PubMed Central

    Lasri, Abdelouahed; Lamchahab, Hamza; Lahyani, Mounir; Karmouni, Tarik; Elkhader, Khalid; Koutani, Abdellatif; Andaloussi, Ahmed Ibn Attya

    2015-01-01

    Les tumeurs para testiculaires sont des tumeurs rares et complexes qui ont une symptomatologie insidieuse et pauvre. Les formes bnignes reprsentent 70%. Le lipome para testiculaire tant le type le plus frquent. L'examen clinique est peu spcifique. L'examen chographique est la pierre angulaire pour assoir le diagnostic. Le traitement chirurgical s'impose en cas de tumeur symptomatique, l'histologie tant habituellement typique permet la confirmation diagnostique. Le pronostic est bon malgr dventuelles rcidives. PMID:26175802

  3. Le Modle d'Architecture Clover pour les Collecticiels Yann Laurillau

    E-print Network

    Le Modèle d'Architecture Clover pour les Collecticiels Yann Laurillau Laboratoire CLIPS Dans cet article, nous présentons le modèle d'architecture logicielle Clover dédié aux collecticiels. Le modèle Clover résulte de la combinaison de l'approche en couches répliquées et partagées de Dewan

  4. Gynecologic Malignancies Post-LeFort Colpocleisis

    PubMed Central

    2014-01-01

    Introduction. LeFort colpocleisis (LFC) is a safe and effective obliterative surgical option for older women with advanced pelvic organ prolapse who no longer desire coital activity. A major disadvantage is the limited ability to evaluate for post-LFC gynecologic malignancies. Methods. We present the first case of endometrioid ovarian cancer diagnosed after LFC and review all reported gynecologic malignancies post-LFC in the English medical literature. Results. This is the second reported ovarian cancer post-LFC and the first of the endometrioid subtype. A total of nine other gynecologic malignancies post-LFC have been reported in the English medical literature. Conclusions. Gynecologic malignancies post-LFC are rare. We propose a simple 3-step strategy in evaluating post-LFC malignancies. PMID:25525536

  5. L'astronomie dans le monde

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Manfroid, J.

    2007-09-01

    Anions interstellaires; S Orionis; Altar; Courants stellaires; Etoiles jeunes; 2MASSW J1207334-393254; Alpha Andromde; Etoiles neutrons (1); LH54-425; AGNs invisibles; Deux supernovae; Les GRBs seon Swift; Peser les trous noirs; Formation de trous noirs; Trou noir; ondes gravitationnelles : Virgo entre dans sa phase d'exploitation scientifique; Amas de galaxies actifs; Amas de galaxies; Galaxies actives d'amas; L'univers statique: le retour; Macho; Exoplantes; Exoplantes habitables?; Exoplantes habitables? (suite); Une anne d'un an; Une anne de 31 heures; Valse des Jupiters; Disque de HD 15115; Impact majeur; Plantes isoles; Super-Jupiter; Impact et mini-extinction; L'effet Pioneer; Toungouska; Splo martienne; Autres lunes dactives; Encelade; Hyprion; Pluton dpass; Satellites d'Uranus; Titan

  6. Approved Module Information for LE1008, 2014/5 Module Title/Name: Grammar & Meaning Module Code: LE1008

    E-print Network

    Neirotti, Juan Pablo

    Approved Module Information for LE1008, 2014/5 Module Title/Name: Grammar & Meaning Module Code: LE introduces students to descriptive English grammar. Major topics discussed will include the identification of the basics of descriptive English grammar and will be able to analyse the grammar of English texts

  7. 10/2/2014 LE Advertising Information http://uwpress.wisc.edu/journals/journals/le_ads.html 1/2

    E-print Network

    Sprott, Julien Clinton

    10/2/2014 LE Advertising Information http://uwpress.wisc.edu/journals/journals/le_ads.html 1 Land Economics Advertising Rates and Deadlines (Click here to download a printable pdf document, 2015 92:1 November 2, 2015 January 22, 2016 Advertising Information For detailed print advertising

  8. Approved Module Information for LE3026, 2014/5 Module Title/Name: Learning English Module Code: LE3026

    E-print Network

    Neirotti, Juan Pablo

    Approved Module Information for LE3026, 2014/5 Module Title/Name: Learning English Module Code: LE acquisition 5. Bilingualism and multilingualism 6. English as an international language 7. Learning to Exchange Students? Yes Module Learning Information Module Aims: The module aims to develop learners

  9. The Use of Le by L1 Chinese Speakers and the Acquisition of Le by L2 Chinese Learners

    ERIC Educational Resources Information Center

    Bredeche, Chi Chen

    2011-01-01

    The perfective marker V-"le" is claimed to be one of the most problematic items in the acquisition of L2 Chinese, perhaps because no unified and comprehensive treatment of it exists in the literature. Although much has been written on this topic, the semantic and pragmatic functions of V-"le" have remained elusive. While linguists and grammarians

  10. A Mathematical Model for Hurricanes Alain-Yves LeRoux, Marie-Noelle LeRoux

    E-print Network

    A Mathematical Model for Hurricanes Alain-Yves LeRoux, Marie-Noelle LeRoux Abstract The source outside a circular crown. The internal circle represents the eye wall of the hurricane and corresponds the hurricane. 1 Introduction A source wave is a wave whose velocity is completely determined by a root

  11. Simulations numriques pour le modle d'Aw-Rascle modifi avec contrainte

    E-print Network

    Ribot, Magali

    Simulations numériques pour le modèle d'Aw-Rascle modifié avec contrainte Séminaire d'équipe COFFEE Présentation du modèle Le système d'Aw-Rascle modifié Modèle d'Aw-Rascle modifié avec changement d'échelle 2;Plan de la présentation 1 Présentation du modèle Le système d'Aw-Rascle modifié Modèle d'Aw

  12. Les accidents du travail dans le transport urbain en commun de la ville province de Kinshasa, Rpublique Dmocratique du Congo: une tude transversale descriptive

    PubMed Central

    Wangata, Jemima; Elenge, Myriam; De Brouwer, Christophe

    2014-01-01

    Introduction Le transport en commun urbain constitue un secteur o les travailleurs sont trs exposs aux accidents du travail. Cette tude visait une description pidmiologique des accidents du travail dans le secteur informel du transport en commun Kinshasa en vue d'apporter les pistes d'amlioration de la scurit des travailleurs dans cette activit. Mthodes Un questionnaire sur les accidents du travail, administr en Dcembre 2012 a permis d'explorer les tendances significatives entre les accidents et leurs circonstances, leurs facteurs associs, leurs consquences au sein d'une population des travailleurs (n = 472) du transport en commun Kinshasa. Rsultats Durant les 12 derniers prcdant ltude 76.5% des travailleurs ont connu au moins un accident du travail, 54,8% ont connu un arrt d'au moins 1jour. Les accidents lis la circulation routire taient plus important suivis des chutes. Les facteurs ayant montr des diffrences significatives taient le travail sous l'influence de l'alcool et le port des quipements de protection individuelle. Les plaies (46,3%) et les contusions (39,4%) taient les lsions les plus courantes. Les membres suprieurs (51,3%) et infrieurs (30,7%) taient les plus atteints. 76,6% des travailleurs ont assum seuls leur prise en charge mdicale. Conclusion L'incidence des accidents du travail dans ce secteur est trs leve. La mise en place d'une politique de prvention et gestion de diffrents facteurs associs ainsi qu'un systme de dclaration d'accidents est ncessaire dans ce secteur. Les patrons ainsi que les politiques devraient veiller une prise en charge mdicale correcte pour des travailleurs accidents. PMID:25667703

  13. Nouvelles approches en theorie du champ moyen dynamique: le cas du pouvoir thermoelectrique et celui de l'effet orbital d'un champ magnetique

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Arsenault, Louis-Francois

    Les applications reliees a la generation d'energie motivent la recherche de materiaux ayant un fort pouvoir thermoelectrique (S). De plus, S nous renseigne sur certaines proprietes fondamentales des materiaux, comme, par exemple, la transition entre l'etat coherent et incoherent des quasi-particules lorsque la temperature augmente. Empiriquement, la presence de fortes interactions electron-electron peut mener a un pouvoir thermoelectrique geant. Nous avons donc etudie le modele le plus simple qui tient compte de ces fortes interactions, le modele de Hubbard. La theorie du champ moyen dynamique (DMFT) est tout indiquee dans ce cas. Nous nous sommes concentres sur un systeme tridimensionnel (3d) cubique a face centree (fcc), et ce, pour plusieurs raisons. A) Ce type de cristal est tres commun dans la nature. B) La DMFT donne de tres bons resultats en 3d et donc ce choix sert aussi de preuve de principe de la methode. C) Finalement, a cause de la frustration electronique intrinseque au fcc, celui-ci ne presente pas de symetrie particule-trou, ce qui est tres favorable a l'apparition d'une grande valeur de S. Ce travail demontre que lorsque le materiau est un isolant a demi-remplissage a cause des fortes interactions (isolant de Mott), il est possible d'obtenir de grands pouvoirs thermoelectriques en le dopant legerement. C'est un resultat pratique important. Du point de vue methodologique, nous avons montre comment la limite de frequence infinie de S et l'approche dite de Kelvin, qui considere la limite de frequence nulle avant la limite thermodynamique pour S, donnent des estimations fiables de la vraie limite continue (DC) dans les domaines de temperature appropriee. Ces deux approches facilitent grandement les calculs en court-circuit ant la necessite de recourir a de problematiques prolongements analytiques. Nous avons trouve que la methode de calcul a frequence infinie fonctionne bien lorsque les echelles d'energie sont relativement faibles. En d'autres termes, cette approche donne une bonne representation de S lorsque le systeme devient coherent. Les calculs montrent aussi que la formule Kelvin est precise lorsque la fonction spectrale des electrons devient incoherente, soit a plus haute temperature. Dans la limite Kelvin, S est essentiellement l'entropie par particule, tel que propose il y a longtemps. Nos resultats demontrent ainsi que la vision purement entropique de S est la bonne dans le regime incoherent, alors que dans le regime coherent, l'approche a frequence infinie est meilleure. Nous avons utilise une methode a la fine pointe, soit le Monte-Carlo quantique en temps continu pour resoudre la DMFT. Pour permettre une exploration rapide du diagramme de phase, nous avons du developper une nouvelle version de la methode des perturbations iterees pour qu'elle soit applicable aussi a forte interaction au-dela de la valeur critique de la transition de Mott. Un autre sujet a aussi ete aborde. L'effet orbital du champ magnetique dans les systemes electroniques fortement correles est une question tres importante et peu developpee. Cela est d'autant plus essentiel depuis la decouverte des oscillations quantiques dans les supraconducteurs a haute temperature (haut- Tc). Par desir de developper une methode la moins biaisee possible, nous avons derive la DMFT lorsqu'un champ se couplant a l'operateur energie cinetique par la substitution de Peierls est present. Ce type d'approche est necessaire pour comprendre entre autres l'effet de la physique de Mott sur des phenomenes tels que les oscillations quantiques. Nous avons obtenu un resultat tres important en demontrant rigoureusement que la relation d'auto-coherence de la DMFT et le systeme intermediaire d'impurete quantique restent les memes. L'effet du champ peut etre contenu dans la fonction de Green locale, ce qui constitue la grande difference avec le cas habituel. Ceci permet de continuer a utiliser les solutionneurs d'impuretes standards, qui sont de plus en plus puissants. Nous avons aussi developpe la methode pour le cas d'un empilement de plans bidimensionnels sel

  14. Connaissances, attitudes et pratiques de la population de l'aire de sant SAMBWA en rapport avec le traitement de l'onchocercose l'ivermectine sous directives communautaires

    PubMed Central

    Philippe, Cilundika Mulenga; Bienvenu, Yogolelo Asani; Francoise, Malonga Kaj; Eric, Mukomena Sompwe; Abdon, Mukalay wa Mukalay; Luboya, Oscar Numbi

    2014-01-01

    Introduction L'onchocercose constitue un problme majeur de sant publique et l'on a not environ 13 millions de personnes affectes et 26 millions exposes au cours de l'anne 2012 en RDC. L'objectif de notre tude est fournir les donnes sur le niveau de connaissance, d'attitudes et des pratiques de la communaut huit ans aprs le lancement de la distribution de l'ivermectine sous directives communautaires. Mthodes Il s'agit d'une tude descriptive transversale dans la communaut de l'aire de sant SAMBWA de la zone de sant de KAFUBU. La population cible de ltude est toute personne de la communaut ge de 15 65 ans. Les paramtres tudis sont: ge, niveau d'instruction, connaissance de la maladie en langue locale et des signes, attitudes devant les personnes atteintes, perception de la maladie, utilisation des pratiques traditionnelles, association entre le niveau d'instruction et la connaissance de savoir si l'on peut suivre un traitement. Rsultats La moyenne dge des rpondants tait de 3814 ans et 67,54% des enquts taient de niveau primaire. Ltude a montr que 99,53% des rpondants connaissaient le terme onchocercose en langue locale (UBUMFUKU) et un niveau moyen de connaissance en ce qui concerne les lsions de la peau (66,9%) tait not. 1,9% des rpondants craignaient les personnes atteintes et 42,2% des rpondants percevaient l'onchocercose comme une maladie. Une proportion de 55% qui prenaient les plantes comme mdicament. Il y avait association significative entre le niveau d'instruction et la connaissance de suivre un traitement contre l'onchocercose (p: 0,008). Conclusion Ces rsultats interpellent en ce qui concerne la sensibilisation de la communaut sur l'onchocercose. Les stratgies de lutte contre l'onchocercose devraient prendre en compte ces diffrentes insuffisances de la communaut pour amliorer le traitement des masses par l'ivermectine tant au niveau du mnage que des coordinations de programme de lutte. PMID:25932069

  15. http://grainesdexplorateurs.ens-lyon.fr Le plancton, un enjeu

    E-print Network

    avril 2011, nous avons remarqu que la mer avait une couleur verte (photo a). Au microscope on a observ une grande quantit de micro-algues (photo b). Aprs des recherches sur internet, nous avons trouv que les micro-algues se dveloppaient lorsque les conditions taient favorables. Il tait mme

  16. Sance d'information sur les tudes Samedi 14 novembre 2015

    E-print Network

    Lige, Universit de

    Sance d'information sur les tudes Samedi 14 novembre 2015 BIOINGNIEUR ARCHITECTE tudiants Espace L.S. Senghor (ES) Les tudes d'Architecte paysagiste Christine-Bio Tech La vie tudiante Ambre Anrys Prsidente Cercle des architectes

  17. Maurice Ewing Medalist: Xavier Le Pichon

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Ewing, John I.; Le Pichon, Xavier

    1984-04-01

    Mr. President, fellow members of the American Geophysical Union, and members of the U.S. Navy, it gives me great pleasure to present the citation for the 1984 AGU/USN Maurice Ewing Medal, to be awarded to Dr. Xavier Le Pichon.After receiving diplomas in several disciplines of geology, physics, and geophysics from the University of Strasbourg during the 1950s, Xavier came to the Lamont-Doherty Geological Observatory as a visiting scientist where he put his knowledge to practice until 1968. In 1966 he received the Doctor of Sciences degree from the University of Strasbourg. Returning to France in 1968, Xavier spent the next five years at the Centre Ocanologique de Bretagne in Brest where he founded the Research Group. From Brest he moved to the headquarters of CNEXO in Paris for 5 years and then to the University of Paris to found the new Laboratoire de Godynamique. From his present position of professor at the university he will move next year to become director of the Geology Laboratory in the Ecole Normale Suprieure, one of the French Grandes Ecoles.

  18. Le futur carnet de vaccination lectronique national : objectifs et exigences

    E-print Network

    Xu, Dana N.

    Le futur carnet de vaccination lectronique national : objectifs et exigences #12;#12;Promotion de la vaccination Suivi vaccinal individuel Couverture vaccinale Formation continue Recherche clinique Gestion centres vaccination Gestion campagne vaccination Aide la dcision Pharmacovigilance Registre de

  19. LeC.N.R.S.recruteparCONCOURSEXTERNESetpar EXAMENSPROFESSIONNALISESRESERVES

    E-print Network

    Canet, Lonie

    LeC.N.R.S.recruteparCONCOURSEXTERNESetpar EXAMENSPROFESSIONNALISESRESERVES 324INGENIEURS,TECHNICIENS,ADMINISTRATIFS (ORLEANS et POITIERS) N111 et N114 Charg des contrats de recherche (ORLEANS) N129 2 Assistants

  20. FACUMwww.faecum.qc.ca Montral, le 24 fvrier 2010

    E-print Network

    Charette, Andr

    une quantit importante d'hydrocarbures, une ressource non-renouvelable, pour extraire, embouteiller 2008 , Le Devoir, 22 aot 2008. 2 P. H. G1eick and H. S. Cooley, Energy Implications of Bottled Water