Science.gov

Sample records for lsdeme pulmonaire neurogenique

  1. Les aspergillomes pulmonaires: à propos de 37 cas à Madagascar

    PubMed Central

    Rakotoson, Joëlson Lovaniaina; Razafindramaro, Notahiana; Rakotomizao, Jocelyn Robert; Vololontiana, Hanta Marie Danielle; Andrianasolo, Radonirina Lazasoa; Ravahatra, Kiady; Tiaray, Michel; Rajaoarifetra, Jobeline; Rakotoharivelo, Hendriniaina; Andrianarisoa, Ange Christophe Félix

    2011-01-01

    L'aspergillome pulmonaire est une colonisation par Aspergillus d'une cavité pulmonaire préformée. Nos objectifs étaient de définir le profil épidémio-clinique et thérapeutique des aspergillomes pulmonaires et essayer de dégager les facteurs favorisants de cette affection à Madagascar. Nous avons réalisés une étude prospective, descriptive, analytique durant 59 mois sur les aspergillomes pulmonaires à Antananarivo Madagascar. Etaient inclus dans cette étude les malades ayant un diagnostic d'aspergillome pulmonaire. Trente-sept (37) cas d'aspergillome pulmonaire étaient recensés parmi les 8 392 patients hospitalisés dans le service de Pneumologie (0,44%). Il s'agit de 29 hommes (78,38%) et 8 femmes (21,61%), d’âge moyen de 43 ans. Les facteurs prédisposant étaient dominés par la tuberculose pulmonaire (89,19%). Le délai moyen d'apparition de l'aspergillome chez les malades ayant un antécédent de tuberculose pulmonaire à bacilloscopie positive (TPM+) était de 8 ans et 6 mois avec un délai extrême de un mois à 23 ans. L'hémoptysie était le mode de révélation le plus fréquent (91,89%). Le traitement était médical chez 27 patients (72,97%) et médico-chirurgical chez 10 patients (27,03%). Vingt sept patients étaient perdus de vue (72,97%), et pour les 10 patients suivis (27,02%), 70% avaient une évolution favorable avec disparition des signes, et 30% présentaient des hémoptysies récidivantes. Le taux de mortalité postopératoire était de 4% et 50% des patients avaient des complications postopératoires. La surveillance des lésions séquellaires de tuberculose pulmonaire qui constituent les facteurs favorisants prédominant d'aspergillome pulmonaire à Madagascar nécessite une attention particulière. La prise en charge de la tuberculose doit être précoce et adaptée surtout dans les pays à forte prévalence tuberculeuse. PMID:22187586

  2. Facteurs de risque de mortalité par tuberculose pulmonaire

    PubMed Central

    Janah, Hicham; Souhi, Hicham; Kouismi, Hatim; Mark, Karima; Zahraoui, Rachida; Benamor, Jouda; Soualhi, Mona; Bourkadi, Jamal Eddine

    2014-01-01

    La tuberculose est une maladie infectieuse transmissible provoquée par myco-bacterium tuberculosis (bacille de Koch ou BK). Elle représente, selon les estimations del'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'une des pathologies infectieuses causant le plus de décès au niveau mondial avec plus de 1 million de décès par an. Pour déterminer les facteurs de risque de mortalité au cours de la tuberculose pulmonaire à microscopie positive nous avons mené une étude rétrospective portant sur tous les cas de tuberculose pulmonaire à microscopie positive et qui étaient décédés au cours de leur hospitalisation. Cette étude a colligé 1803 cas de tuberculose sur une période de 2 ans et demi dont 46 sont décédés. La prévalence de décès est de 2,55%. La population se répartit en 32 hommes et 14 femmes. L’âge moyen était de 53ans ± 17 ans. Le tabagisme était retrouvé chez la moitié des cas. Une comorbidité était retrouvée dans 43%, avec 17% de diabète. Le délai de diagnostic avait une médiane de 60 jours avec percentile (30j; 105j). La symptomatologie clinique était dominée par la toux, la dyspnée et les expectorations soit respectivement: 97,8%, 69,6% et 67,4% des cas. Sur le plan radiologique les lésions étaient diffuses et bilatérales dans 76,1% des cas. Tous les patients étaient mis sous SRHZ. 11% avaient présenté une toxicité aux antibacillaires (de type hépatiques dans 3 cas et neurologiques dans 2 cas). Le délai médian de décès était de 8,5 jours (5j; 17j). Les causes de décès retrouvées étaient: Une hépatite fulminante (3 cas), une décompensation acido-cétosique (3 cas), un SDRA (2 cas), des hémoptysies foudroyantes (2 cas), et respectivement un cas secondaire à une décompensation de BPCO, une décompensation cardiaque, une hypoglycémie et un tableau d'anasarque. Cette étude suggère que le terrain, le retard diagnostique et les effets secondaires du traitement sont les principaux facteurs de risque de

  3. Maladie de Kaposi à localisation broncho-pulmonaire révélant une infection VIH

    PubMed Central

    Sebbar, Amal; Zaghba, Nahid; Benjelloun, Hanane; Bakhatar, Abdelaziz; Yassine, Najiba

    2015-01-01

    La maladie de Kaposi (MK) associée au VIH, forme dite épidémique, a été décrite la 1ère fois en 1981 par Hymmes. C'est l'affection maligne la plus fréquente au cours du SIDA. La MK est à l'origine de 10% des atteintes pleuropulmonaires au cours de l'infection par le VIH et 40% des pneumopathies en cas de MK cutanéomuqueuse. Les localisations pulmonaires occupent la deuxième place des atteintes viscérales après la forme digestive. Le diagnostic repose sur des arguments épidémiologiques, cliniques, radiologiques, biologiques, endoscopiques et histologiques. Nous rapportons un cas de MK broncho-pulmonaire compliquant une infection VIH chez un patient présentant une maladie de Kaposi cutanée de découverte fortuite au cours de l'atteinte pulmonaire. Le diagnostic a été retenu après avoir éliminé les maladies opportunistes à tropisme pulmonaire. Le Kaposi pulmonaire constitue l'atteinte la plus grave de la MK-sida et la survie après le diagnostic est courte malgré les thérapeutiques agressives. PMID:26958142

  4. Adénocarcinome pulmonaire primitif: expérience d'un centre hospitalier tunisien

    PubMed Central

    Joobeur, Samah; Mribah, Hadhami; Saad, Ahmed Ben; Mhamed, Saoussen Cheikh; Mahou, Houda; Rouatbi, Naceur; El Kamel, Ali

    2015-01-01

    La fréquence de l'adénocarcinome pulmonaire primitif est en nette augmentation au dépend des autres types histologiques de cancer bronchique primitif. En effet, il représente environ 40% des cas des carcinomes bronchiques non à petites cellules (CNPC). Il se distingue par certaines particularités. Décrire les aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs de l'adénocarcinome pulmonaire primitif. Etude rétrospective incluant 322 patients porteurs d'adénocarcinome pulmonaire primitif, hospitalisés au service de pneumologie du centre hospitalo-universitaire de Monastir (Tunisie) entre janvier 1990 et septembre 2013. L’âge moyen de nos patients était de 59,4 ans. 25,8% sont âgés de moins de 50 ans. Une prédominance masculine (86,3%) a été notée. 81,7% des patients étaient tabagiques. La symptomatologie respiratoire était dominée par la douleur thoracique (57,1%) et la toux (46%). Au moment du diagnostic, 73,3% des patients étaient au stade métastatique. Les localisations secondaires les plus fréquentes étaient le poumon controlatéral (25,5%), la plèvre (21,1%) et l'os (19,25%). La prise en charge thérapeutique s'est basée essentiellement sur la chimiothérapie (48,5% des cas). Seulement 10,3% des patients ont bénéficié d'un traitement chirurgical. La médiane de survie de nos patients était de 6 mois avec une survie à 1 an, 3 ans et 5 ans respectivement de 25,9%, 3,2% et 2%. L'adénocarcinome bronchique primitif est un sous type histologique particulier parmi les cancers broncho-pulmonaires primitifs. Son incidence est en augmentation depuis une vingtaine d'année. Malgré les progrès thérapeutiques, il reste de mauvais pronostic. PMID:26448811

  5. Lymphangioléiomyomatose pulmonaire de révélation inhabituelle au cours d'une sclérose en plaque

    PubMed Central

    Jaafoura, Neirouz Ghannouchi; Guigua, Ahmed; Zaghouani, Houneida; Atig, Amira; Bakir, Dajla; Khalifa, Mabrouk; Bahri, Fethi

    2015-01-01

    La lymphangioléiomyomatose pulmonaire est une pathologie rare de la femme jeune, caractérisée par une prolifération de cellules musculaires lisses immatures, aboutissant à la destruction kystique des poumons avec possibilité d’évolution vers l'insuffisance respiratoire chronique. La découverte est souvent fortuite lors de la prise en charge d'une autre pathologie pulmonaire. Son association à une sclérose en plaque n'a jamais été rapportée, de même que l'embolie pulmonaire in situ comme manifestation inaugurale. Nous rapportons l'observation d'une patiente âgée de 39 ans, suivie pour sclérose en plaque depuis 20 ans, chez qui le diagnostic d'une lymphangioléiomyomatose pulmonaire a été posé, à l'occasion d'une broncho-pneumopathie bilatérale avec une embolie pulmonaire associée motivant la réalisation d'un angioscanner thoracique. PMID:26185588

  6. Forme pseudotumorale de la tuberculose pulmonaire et les difficultés diagnostic: à propos d’un cas

    PubMed Central

    Ouarssani, Aziz; Atoini, Fouad; Reda, Rafik; Lhou, Fatima Ait; Rguibi, Mustapha Idrissi

    2013-01-01

    La tuberculose pulmonaire est un problème majeur de santé publique. Dans sa forme commune, le diagnostic est habituellement aisé, mais elle peut se présenter sous une forme trompeuse et entrainer un retard diagnostic et thérapeutique. Nous rapportons le cas d’un patient âgé de 25ans, étudiant, sans antécédents pathologiques particuliers, hospitalisé dans notre formation pour un syndrome bronchique trainant avec altération de l’état général. L’examen clinique pleuropulmonaire est normal, l’examen des aires ganglionnaires trouve une adénopathie sus claviculaire droite, la radiographie thoracique de face objective une opacité hilaire droite hétérogène à contours irréguliers, la TDM thoracique retrouve un processus lésionnel tissulaire du lobe supérieur droit qui s’étend vers le médiastin et englobe partiellement la veine cave supérieure avec une adénopathie latérotracheale droite nécrosée. La fibroscopie bronchique objective un élargissement des éperons intersegmentaires du lobe supérieur droit, les biopsies réalisées avec étude histologique sont non concluantes. Les recherches de BK dans les expectorations et dans le liquide d’aspiration bronchique sont negatives. L’IDR à la tuberculine est à 15mm. C’est la ponction transparietale scannoguidée avec étude anatomopathologique qui confirme le diagnostic de tuberculose caseofolliculaire. La sérologie VIH est négative. Le diagnostic de tuberculose pulmonaire pseudotumorale chez un immunocompétent a été retenu et le patient a été mis sous traitement antibacillaire (régime standard national Marocain) par rifampicine, isoniazide, pyrazinamide et éthambutol pendant 6 mois avec évolution clinique et radiologique favorable. La tuberculose pulmonaire ne cesse de tromper le clinicien par son polymorphisme clinique et radiologique, elle doit être évoquée devant toute atteinte pulmonaire d’allure tumorale pour permettre une prise en charge précoce de la

  7. Hypertension artérielle pulmonaire au cours de la sclérodermie: à propos de 12 cas

    PubMed Central

    Diao, Maboury; Ndiaye, Mouhamadou Bamba; Kane, Adama; Bodian, Malick; Tchintchui, Nadége Christelle; Mbaye, Alassane; Mounir Dia, Mouhamadoul; Sarr, Moustapha; Kane, Assane; Abdou Ba, Serigne

    2012-01-01

    Introduction La survenue de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) est un tournant dans l’évolution de la sclérodermie. L’objectif de cette étude est de décrire les aspects épidémiologiques et évolutifs de l’HTAP au cours de la sclérodermie systémique. Méthodes Nous avons réalisé une étude descriptive concernant des patients suivis pour sclérodermie systémique, au service de Dermatologie de l’hôpital Aristide Le Dantec entre Janvier 2000 et Août 2009. Ces patients étaient inclus dans l’étude après exploration cardio-vasculaire (ECG, échocardiographie-Doppler). Nous avons étudié les paramètres épidémiologiques, cliniques, paracliniques et évolutifs des patients. Résultats Nous avons enregistré 12 cas d’hypertension artérielle pulmonaire parmi les 83 patients atteints de sclérodermie systémique soit une prévalence de 14,45%. L’âge moyen des patients était de 43,58 ans±12,5 ans et le sex-ratio (H/F) de 0,33. Sur le plan clinique, la dyspnée était quasi constante (75%) et la douleur thoracique présente dans 25% des cas. Le syndrome de Raynaud était observé chez 8 patients soit 66,67% de nos patients. L’électrocardiogramme montrait des signes de surcharge droite chez 4 malades (33,33%) et la radiographie thoracique en faveur d’une fibrose pulmonaire chez 4 patients. L’échocardiographie-Doppler notait une insuffisance tricuspide importante dans 58, 33% des cas (7 patients), une pression artérielle pulmonaire systolique (PAPs) en moyenne de 66,25±29,3 mmHg, une dilatation des cavités cardiaques droites dans 5 cas et un mouvement paradoxal du septum interventriculaire chez 3 malades (33,33%). Il était également noté 3 cas (25%) d’épanchement péricardique. Nous avons déploré 4 décès (33,33%). Conclusion L’hypertension artérielle pulmonaire est une complication fréquente et grave de la sclérodermie. Son dépistage, grâce à l’échocardiographie-Doppler systématique, constitue une

  8. Kyste hydatique pulmonaire chez l'enfant traité par thoracoscopie: huit ans d'expérience

    PubMed Central

    Khattala, Khalid; Elmadi, Aziz; Rami, Mohamed; Bouamama, Hanan; Bouabdallah, Youssef

    2013-01-01

    L’échinococcose kystique est une pathologie fréquente en zone d'endémie: pourtour méditerranéen, Afrique de l'est et l'Amérique du Sud. L'hydatidose reste à l'heure actuelle un problème majeur de santé publique. Notre travail consiste en une étude rétrospective de 27 malades opérés pour kyste hydatique pulmonaire (KHP) par thoracoscopie, au service de chirurgie pédiatrique du centre hospitalier universitaire HASSAN II à Fès, sur une période de huit ans allant de janvier 2004 au décembre 2011. PMID:24198890

  9. L’administration postnatale de corticoïdes pour traiter ou prévenir les affections pulmonaires chroniques chez les prématurés

    PubMed Central

    2002-01-01

    Le présent énoncé est conçu à l’intention des professionnels de la santé qui soignent des nouveau-nés et de jeunes nourrissons. Il vise à examiner les effets à court et à long terme de l’administration postnatale de corticoïdes systémiques et par inhalation pour prévenir ou traiter une affection pulmonaire chronique évolutive ou établie et à faire des recommandations quant à l’usage de corticoïdes chez les nourrissons à très faible poids de naissance. Le recours systématique à la dexaméthasone systémique pour prévenir ou traiter une affection pulmonaire chronique n’est pas recommandé chez les nourrissons à très faible poids de naissance.

  10. Coinfection pulmonaire par pneumocystis jirovecii et pseudomonas aeruginosa au cours du SIDA: à propos de deux cas

    PubMed Central

    Mamoudou, Savadogo; Bellaud, Guillaume; Ana, Canestri; Gilles, Pialoux

    2015-01-01

    Rapporter deux cas cliniques de coinfections pulmonaires par Pneumocystis jirovecii et par Pseudomonas aeruginosa chez des patients vivant avec le VIH. Les deux patients étaient âgés respectivement de 32 ans et 46 ans. Un patient a été pris en charge à l'hôpital Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou au Burkina Faso et l'autre a été pris en charge à l'hôpital Ténon de Paris, en France. Les deux souffraient de pneumopathie confirmée à la radiographie et à la tomodensitométrie. L'un des patients était sévèrement immuno déprimé, contrairement à l'autre. L'examen bactériologique dans les crachats avait permis d'isoler Pseudomonas aeruginosa et Pneumocystis jirovecii chez les deux patients. Sous traitement, l’évolution a été favorable. Les coinfections morbides sont relativement fréquentes chez les patients vivant avec le VIH. Devant une symptomatologie respiratoire du sujet vivant avec le VIH, il faut savoir rechercher en plus du Bacille de Koch, Pneumocystis jirovecii et Pseudomonas aeruginosa par un lavage broncho alvéolaire. PMID:26516396

  11. Tuberculose pulmonaire à Brazzaville en hospitalisation pneumologique: impact du diagnostic tardif à l’infection au VIH sur les anomalies radiographiques

    PubMed Central

    Bemba, Esthel Lee Presley; Bopaka, Régis Gothard; Moyikoua, Régis; Ossibi-Ibara, Rolland; Ebenga-Somboko, Norela Bibiane; Toungou, Syn Nerval; Matondot, Paunel God’hervé; Ossale-Abacka, Boris Kevin; Okemba-Okombi, Franck Hardain; Mboussa, Joseph

    2016-01-01

    L’objectif de notre étude était de décrire les différents aspects radiographiques de la tuberculose pulmonaire selon le degré de l’immunodépression chez les patients VIH. Nous rapportons une étude rétrospective de 80 patients VIH positif non traités présentant une tuberculose pulmonaire, hospitalisés dans le service de Pneumo-phtisiologie de Brazzaville de Janvier 2013 à Janvier 2014. Notre échantillon était composé de 44 femmes (55%) et 36 hommes (45%) soit un sex ratio de 0,81. La moyenne d’âge était de 37,5±9,17ans, la moyenne du Taux de CD4 était de 153,13±86,6cell/mm3. La microscopie des expectorations à la recherche des bacilles acido-alcoolo-résistants était positive dans 75% des cas chez les patients ayant un taux de lymphocytes T CD4>200cell/ mm3. Les adénopathies médiastinales, les atteintes moyennes, inferieures du champ pulmonaire et la miliaire étaient plus fréquentes chez les patients ayant un taux de lymphocytes T CD4< 200cell/ mm3. L’immunodépression sévère est significativement associée à la présentation radiographique atypique de la tuberculose. PMID:27800112

  12. Métastases intramédulaires d'un adénocarcinome pulmonaire: à propos d'un cas

    PubMed Central

    Naji-Amrani, Hicham; Janah, Hicham; Sqalli, Fatimazahra; Souhi, Hicham; Zegmout, Adil; Elouazzani, Hanane; Rhorfi, Ismail Abderrahmani; Abid, Ahmed

    2015-01-01

    Les métastases de la moelle épinière sont extrêmement rares. Elles surviennent chez 0,1 à 0,4% des patients cancéreux et représentent 1% de toutes les tumeurs de la colonne vertébrale et 1-3% des tumeurs intramédullaires. Le cancer du poumon est le primitif le plus fréquent. Nous rapportons le cas d'un patient de 51 ans, suivi pour un adénocarcinome pulmonaire et qui après la 1ère cure de chimiothérapie a développé des métastases intramédullaires et cérébrales. Une radiothérapie sur la moelle et le cerveau associée à une corticothérapie par voie générale ont été débutées. Le patient est décédé 3 mois après la survenue des métastases intramédullaires. A travers ce nouveau cas de métastases intarmédullaires d'un adénocarcinome pulmonaire et revue de la littérature, les auteurs insistent sur leur rareté ainsi que sur ses difficultés diagnostiques et thérapeutiques. PMID:26029326

  13. Trali ou œdème pulmonaire lésionnel aigu post-transfusionnel: à propos d'un cas avec revue de la literature

    PubMed Central

    Serghini, Issam; Nader, Youssef; Qamouss, Youssef; Zoubir, Mohamed; Lalaoui, Jaafar Salim; Boughalem, Mohamed

    2015-01-01

    L’œdème pulmonaire lésionnel aigue transfusionnel est une complication classique de la transfusion de produits sanguins labiles, responsable de 17% des décès liés à la transfusion. Il s'agit d'un syndrome de détresse respiratoire aiguë post-transfusionnel qui se présente comme un œdème pulmonaire aigu non cardiogénique survenant dans les six heures suivant la mise en oeuvre d'une transfusion sanguine. Le mot Trali utilisé pour désigner cet œdème est l'acronyme de l'anglais « transfusion-related acute lung injury »; l'incidence des TRALI déclarés en France reste faible à cause de leurs méconnaissances, faute d'une définition précise tant au plan clinique qu'au plan étiologique. La sensibilisation des médecins à l'identification des TRALI et à la déclaration, notamment en réanimation, doit être poursuivie. Des données récentes ont souligné sa relative fréquence et des études cliniques et biologiques plus attentives ont contribué à une meilleure compréhension de ses mécanismes dont deux sont bien défini: un conflit immunologique d'une part, une activation des polynucléaires neutrophiles par des facteurs lipidiquesd'autre part. Il est également admis que le Trali ne se déclenche que dans un contexte favorisant dont le substratum commun pourrait essentiellement être une leucostase préalable. Le traitement du Trali est celui des œdèmes pulmonaires lésionnels, oxygénothérapie et assistance respiratoire. Nous rapportons un cas de Trali survenu à la suite de la transfusion de 08 concentrés de globules rouges chez un jeune homme de 26 ans. PMID:26379812

  14. Bilan d’une cure chirurgicale d’aspergillome pulmonaire secondaire a une lesion sequellaire de tuberculose au CHU/JRA

    PubMed Central

    Razafimanjato, Narindra Njarasoa Mihaja; Rakotoarisoa, Andriamihaja Jean Claude; Ravoatrarilandy, Manjakaniaina; Rakototiana, Auberlin Felantsoa; Hunald, Francis Allen; Samison, Luc Hervé; Ravalisoa, Agnès Marie Lydia; Rakotovao, Danitrala Jean Louis

    2013-01-01

    La prise en charge d’un aspergillome pulmonaire, dans le cas des lésions limitées accessibles, est une des activités courantes en chirurgie thoracique dans les pays endémique à la tuberculose comme Madagascar. Sur une période allant de janvier 2005 en mars 2010, 15 patients, ancien tuberculeux, atteints d’une aspergillome pulmonaire sont traités par une résection segmentaire ou une lobectomie. La circonstance de découverte repose sur la clinique par des tableaux très polymorphes. L’imagerie garde une place importante. L’examen histologique des pièces d’exérèse chirurgicale confirme le diagnostic. Tous les patients ont été opérés de manière élective. Le résultat a été pour l’ensemble des patients jugés satisfaisant. Ces patients sont suivis pendant 1 à 39 mois. L’étude des résultats à distance est encore en cours et est fondamentale si le traitement chirurgical a un effet bénéfique sur la survie et la qualité de vie des malades. Le but de ce travail a été, à partir de la revue de la littérature et de notre petite expérience, de définir quels éléments pertinents mis en exergue sur le sujet. PMID:23646219

  15. L’administration postnatale de corticoïdes pour traiter ou prévenir la maladie pulmonaire chronique chez les prématurés

    PubMed Central

    Jefferies, Ann L

    2012-01-01

    RÉSUMÉ Les corticoïdes sont administrés pendant la période postnatale pour prévenir et traiter la maladie pulmonaire chronique néonatale (MPC) (qu’on appelle aussi dysplasie bronchopulmonaire), une cause importante de mortalité et de morbidité chez les nourrissons prématurés. Puisque l’administration de dexaméthasone ou d’hydrocortisone pendant les sept premiers jours de vie s’associe à un plus grand risque d’infirmité motrice cérébrale, il n’est pas recommandé d’amorcer rapidement une corticothérapie pour prévenir la MPC pendant la période postnatale. Après sept jours de vie, il a été établi que la dexaméthasone réduit le taux de MPC à 36 semaines d’âge postmenstruel et a moins de répercussions sur les issues neurodéveloppementales. Aucun essai n’a évalué si les bienfaits des corticoïdes sont supérieurs à leurs effets indésirables chez les nourrissons à haut risque de MPC ou atteints d’une grave MPC. Il n’est pas recommandé d’administrer systématiquement de la dexaméthasone à tous les enfants sous respirateur, mais les cliniciens peuvent envisager un court traitement à l’aide de faibles doses de dexaméthasone à des nourrissons sélectionnés à haut risque de MPC ou atteints d’une grave MPC. Aucune donnée probante n’indique que l’hydrocortisone est une solution efficace ou sécuritaire pour remplacer la dexaméthasone, et peu de données probantes appuient l’utilisation systématique de corticoïdes en aérosol dans le cadre de la prévention ou du traitement. On peut envisager la corticothérapie en aérosol pour remplacer la dexaméthasone dans le traitement de nourrissons sélectionnés atteints d’une grave MPC. La présente révision remplace le document de principes publié conjointement avec l’American Academy of Pediatrics en 2002.

  16. Bronchiolitis obliterans organizing pneumonia syndrome primed by radiation therapy to the breast. The Groupe d'Etudes et de Recherche sur les Maladies Orphelines Pulmonaires (GERM"O"P)

    PubMed

    Crestani, B; Valeyre, D; Roden, S; Wallaert, B; Dalphin, J C; Cordier, J F

    1998-12-01

    Reports of bronchiolitis obliterans organizing pneumonia (BOOP) occurring in women after radiation therapy for breast cancer have suggested that radiation to the lung could participate in the development of BOOP. We now describe the clinical, radiographic, functional, and bronchoalveolar lavage characteristics of this syndrome in a series of 15 patients reported to the Groupe d'Etudes et de Recherche sur les Maladies "Orphelines" Pulmonaires (GERM"O"P) in France. All 15 women (60 +/- 6 yr of age) fulfilled the following inclusion criteria: (1) radiation therapy to the breast within 12 mo, (2) general and/or respiratory symptoms lasting for at least 2 wk, (3) lung infiltrates outside the radiation port, and (4) no specific cause. The patients presented with fever, nonproductive cough, mild dyspnea, and peripheral alveolar opacities on chest radiograph with a characteristic migratory pattern. In five patients, BOOP was found at lung pathologic analysis. In all the patients dramatic improvement was obtained with corticosteroids, but relapses occurred in 12 patients while tapering or after stopping corticosteroids. This report demonstrates that a characteristic BOOP syndrome may occur after radiation therapy to the breast, including tangential radiation to the lung, thus suggesting that radiation therapy may prime the development of BOOP.

  17. Chéilite tuberculeuse révélant une tuberculose pulmonaire

    PubMed Central

    Bricha, Myriem; Slimani, Hajar; Hammi, Sanae; Bourkadi, Jamal Eddine

    2016-01-01

    La tuberculose de la cavité buccale reste rare. Elle admet un polymorphisme clinique et pose avant tout un problème de diagnostic. Nous rapportons le cas d'un homme de 42 ans présentant une chéilite tuberculeuse. L’intérêt de cette présentation est d’attirer l’attention sur la tuberculose que l’on peut retrouver de façon exceptionnelle dans certaines localisations, comme la lèvre buccale. PMID:27795773

  18. Cancer pulmonaire: parcours de soins au service de radiothérapie à l'institut national d'oncologie de Rabat

    PubMed Central

    Lachgar, Amine; Sahli, Nadir; Toulba, Ahmedou; Kebdani, Tayeb; Benjaafar, Noureddine

    2015-01-01

    L'objectif de cette étude est d'expliquer la discordance entre le nombre important de patients présentant un cancer du poumon localement avancé demandeurs de consultations en service de radiothérapie et le faible nombre de patients effectivement traité. Il s'agit d'une étude décrivant le circuit de soins des patients admis au service de radiothérapie de l'Institut national d'oncologie de Rabat entre le premier mars 2011 et le 29 février 2012 pour la prise en charge d'un cancer du poumon inopérable et/ou non résécable. On a utilisé pour la collecte des données les dossiers cliniques, le registre des nouveaux patients du bureau des admissions de l'institut ainsi que les registres des rendez-vous de consultation et de traitement du service de radiothérapie. 117 patients ont été collectés. Le stade de la maladie n'a pu être déterminé que chez 102 patients, on a ainsi trouvé 53 cancers non métastatiques et 49 cancers métastatiques. Chez les patients avec un cancer non métastatique une radiothérapie palliative a été réalisée chez 9 patients, chez 2 patients la radiothérapie a été contre indiquée, une chimiothérapie néo-adjuvante a été réalisée chez 7 patients et la radio-chimiothérapie concomitante d'emblée fut proposée à 35 patients, mais 34 patients seulement ont pu avoir leur première séance de radiothérapie à visée curative. Cette étude nous a permis de décrire le circuit de soins de nos patients en repérant les points critiques, auxquels on propose des mesures correctives. PMID:26523190

  19. Idiopathic chronic eosinophilic pneumonia. A clinical and follow-up study of 62 cases. The Groupe d'Etudes et de Recherche sur les Maladies "Orphelines" Pulmonaires (GERM"O"P).

    PubMed

    Marchand, E; Reynaud-Gaubert, M; Lauque, D; Durieu, J; Tonnel, A B; Cordier, J F

    1998-09-01

    Idiopathic chronic eosinophilic pneumonia (CEP) is a rare disorder of unknown cause with nonspecific respiratory and systemic symptoms but rather characteristic peripheral alveolar infiltrates on imaging, developing mainly in women and in atopic subjects. The disorder is highly responsive to oral corticosteroid therapy, but relapses are frequent on reducing or stopping treatment. The long-term course of the disease and data regarding outcome, particularly the need for prolonged oral corticosteroid therapy and the development of severe asthma, are somewhat contradictory. A multicentric retrospective study was conducted in an attempt to describe better the initial features and, above all, the later course of CEP in a large homogeneous series of 62 stringently selected patients of whom 46 were followed for more than 1 year. The prevalence of smokers was low (6.5%) and about half of our patients (51.6%) had a previous, and often prolonged, history of asthma. The clinical and roentgenographic features were in keeping with previous studies, but we found that computed tomography could disclose ground glass opacities not detected by X-ray, and that migratory infiltrates before treatment were more frequent (25.5%) than reported previously. The bronchoalveolar lavage cellular count always showed a striking eosinophilic pattern, thus allowing distinction between CEP and cryptogenic organizing pneumonia, both syndromes sharing many common clinical and imaging features. About two-thirds of the patients (68%) showed a ventilatory defect in pulmonary function tests, with about one-half of these presenting with an obstructive pattern, sometimes without previous asthma. Along with the submucosal eosinophilic infiltration noted in 2 patients without ventilatory defect, this is strong evidence to confirm that CEP is not only an alveolointerstitial but also an airway disease. The dramatic response to oral corticosteroid therapy was observed in all treated patients. Although only 1 patient initially treated for less than 6 months did not relapse, longer oral corticosteroid therapy in no way provided protection from further relapses. We thus propose to try to wean oral corticosteroid therapy after 6 months in patients without severe asthma, because recurrences remain responsive to oral steroids. However, prolonged oral corticosteroid therapy was necessary in the majority of patients, with 68.9% of those followed for more than 1 year still on oral corticosteroid therapy at the last follow-up, either because of relapse or because of severe asthma.

  20. Influence de la taille de depart, de l'etat d'agglomeration et de la dose de nanoparticules de dioxyde de titane (TiO2) inhalees sur la reponse pulmonaire chez le rat

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Noel, Alexandra

    It is estimated that by 2014 more than 10 million jobs related to the nanotechnology field will be created worldwide. It is therefore important to investigate the possible health effects caused by nanoparticles (NP). Due to their small size, NP (< 100 nm) can coagulate quickly, which promotes their entry into the body in the form of agglomerates. However, few studies have evaluated their pulmonary toxicity, considering the physicochemical properties of NP, as well as the size of the agglomerates formed in the aerosols. The objective of this study is to evaluate the influence of the agglomeration state of three different primary particle sizes (5, 10-30 and 50 nm) of titanium dioxide (TiO2) NP on the pulmonary toxicity of male rats (F344) exposed to aerosols at 2, 7 or 20 mg/m3 for 6 hours. In an inhalation chamber, six groups of rats (n = 6 per group) were acutely exposed by nose-only inhalation to aerosols with a 5-nm primary particle size, produced in the form of small agglomerates (< 100 nm) (SA) or large agglomerates (> 100 nm) (LA) at 2, 7 and 20 mg/m3. Similarly, four other groups of rats were exposed to aerosols at 20 mg/m 3 with a primary particle size of 10-30 and 50 nm. The different aerosols were generated by nebulization of suspensions or by dry dispersion. For each mass concentration, one group of control rats (n = 6 per group) was exposed to compressed air under the same conditions. The size, shape, structure and agglomeration state of NP in both the bulk powders and the generated aerosols were characterized by transmission electron microscopy and using an electrical low pressure impactor. Mass concentrations were determined by gravimetric measurements. The animals were sacrificed 16 hours after the end of exposure, and analysis of the bronchoalveolar lavage fluids was used to measure markers of inflammatory (total and differential cell counts, as well as various cytokines: IL-1alpha, IL-6, MIP-1alpha, MCP-1 and TNF-alpha), cytotoxicity (lactate dehydrogenase (LDH), alkaline phosphatase and total protein concentration) and oxidative stress (heme oxygenase-1, glutathione and 8-isoprostane) effects. Lung sections were also analyzed for histopathology. The influence of the agglomeration state of TiO2 NP (5 nm) could not be determined at 2 mg/m3. For mass concentrations of 7 and 20 mg/m3, our results showed that an acute inflammatory response (increase in the number of neutrophils) was induced following exposure to LA aerosols. In addition to this response, exposure to SA aerosols resulted in a significant increase in 8-isoprostane and LDH. At 20 mg/m3, the cytotoxic effects were greater after exposure to the 5-nm NP in the SA aerosol. Given the significant work done to generate and characterize aerosols, this study showed that TiO2 NP use different mechanisms to induce their pulmonary toxicity as a function of their primary particle size and their agglomeration state.

  1. Cause inhabituelle d'une infection respiratoire récidivante: hypoplasie du poumon gauche

    PubMed Central

    Zidane, Abdelfettah; Lahkim, Mohammed; Chafik, AChafik

    2013-01-01

    L'hypoplasie pulmonaire unilatérale est une malformation congénitale rare qui peut être découverte à l'âge adulte de façon fortuite ou par une infection respiratoire récidivante. Son diagnostic est établi par la tomodensitométrie thoracique avec injection du produit de contraste, et son traitement est essentiellement conservateur. Nous rapportons un cas d'hypoplasie pulmonaire gauche révélée chez un jeune de 20 ans par une infection respiratoire récidivante. PMID:24396564

  2. Le pneumothorax spontané comme une manifestation évolutive de la polyarthrite rhumatoide: à propos d'une observation clinique et revue de la litterature

    PubMed Central

    Gaye, Magaye; Ndiaye, Assane; Fall, Mouhamed Lamine; Diatta, Souleymane; Dieng, Papa Adama; Ba, Papa Salmane; Ciss, Amadou Gabriel; Ndiaye, Mouhamadou

    2015-01-01

    La polyarthrite rhumatoïde est une maladie systémique inflammatoire caractérisée par une destruction des synoviales articulaires et des lésions systémiques extra articulaires. Les nodules pulmonaires font partie de ces dernières. Leur évolution peut aboutir à un pneumothorax spontané. Nous rapportons le cas d'un adulte jeune au long passé de polyarthrite rhumatoïde qui a présenté deux épisodes de pneumothorax spontané. Il était admis dans notre service, en urgence, pour un pneumothorax droit spontané et massif sur terrain de polyarthrite rhumatoïde au stade de déformation. Il était sous méthotrexate. La radiographie standard du thorax et la tomodensitométrie montraient un décollement pleural complet droit, des nodules et des images excavées sur les deux champs pulmonaires. Il a bénéficié d'un drainage thoracique aspiratif permettant une bonne ré-expansion pulmonaire. Le pneumothorax spontané constitue une manifestation rare des lésions pulmonaire de la polyarthrite rhumatoïde. Il s'agit le plus souvent d'une manifestation évolutive de la maladie mais aussi une circonstance de découverte de cette dernière. L'implication des immunosuppresseurs reste à être prouvée. Ainsi la polyarthrite rhumatoïde doit être considérée dans la recherche étiologique d'un pneumothorax spontané. PMID:26977228

  3. Métastases cutanées révélant un adénocarcinome bronchique

    PubMed Central

    Zemmez, Youssef; Zegmout, Adil; Hamama, Jalal; Bouhamidi, Ahmed; El Amraoui, Mohammed; El Azhari, Jaouad; Boui, Mohamed

    2016-01-01

    Nous rapportons le cas d'un cancer bronchique révélé par des nodules cutanés métastatiques du cuir chevelu. Ce mode de découverte assez fréquent est souvent associé à un mauvais pronostic. Cette observation souligne l'intérêt de rechercher un cancer primitif pulmonaire en cas de localisation secondaire cutanée. PMID:27583066

  4. Métastases pleuropulmonaires révélant un mélanome malin de la conjonctive chez un sujet jeune

    PubMed Central

    El Ouazzani, Hanane; Janah, Hicham; El Machichi, Sabah Alami; Achachi, Leila; Fihry, Mohamed Taoufiq El Fassy; El Ftouh, Mohamed

    2016-01-01

    Le mélanome de la conjonctive est une tumeur rare avec une incidence de 0,03 à 0,08 pour 100000 dans la population blanche. Le mélanome malin métastatique constitue environ 5% de toutes les tumeurs malignes secondaires du poumon. Nous rapportons un cas de métastase pleurale et pulmonaire d'un mélanome conjonctival de découverte fortuite chez un sujet jeune. PMID:27231507

  5. Aspects cliniques des cancers bronchopulmonaires primitifs au service d'oncologie du CHUA-HUJRA Antananarivo

    PubMed Central

    Refeno, Valéry; Hasiniatsy, Nomeharisoa Rodrigue Emile; Andrianandrasana, Ny Ony Tiana Florence; Ramahandrisoa, Andriatsihoarana Voahary Nasandratriniavo; Rakotonarivo, Jean Marc; Maevazaka, Joée Larissa; Rakotovao, Hanitrala Jean Louis; Rafaramino, Florine

    2015-01-01

    Le retard de diagnostic des cancers broncho-pulmonaires est l'une des sources du retard de leur prise en charge dans les pays en développement. A notre connaissance, l'aspect clinique des cancers broncho-pulmonaires au Centre Hospitalier Universitaire d'Antananarivo-Hôpital Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHUA-HUJRA) n'a jamais été étudié. L'objectif était de décrire les aspects cliniques des cancers broncho-pulmonaires primitifs dans le plus grand centre de cancérologie de Madagascar. C'est une étude rétrospective et descriptive des patients atteints de cancers broncho-pulmonaires primitifs vus au service d'oncologie du CHUA-HUJRA du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2013. Nous avons recensé 101 patients (80 hommes et 21 femmes). Les circonstances de découverte sont principalement la toux chronique (n = 29), la dyspnée (n = 16) et l'association d'une hémoptysie à la toux chronique (n = 12). Soixante et onze patients avaient un index de performans status ≥ à 2 au moment du diagnostic. On a retrouvé des bacilles de Koch actives dans le crachat de deux patients. Le délai moyen entre l'apparition des premiers signes et la première consultation était de 11 mois. Le délai moyen entre la première consultation et le diagnostic anatomopathologique était de 3 mois. Le cancer broncho-pulmonaire peut avoir des manifestations cliniques non spécifiques parfois trompeuses qui peuvent retarder leur prise en charge. De ce fait, il doit être recherché devant tout signe respiratoire persistant. Par ailleurs, le délai de prise en charge pré-hospitalière et hospitalière de ces cancers doit être amélioré. PMID:26958134

  6. Prévention de la maladie thromboembolique veineuse chez le brûlé

    PubMed Central

    Siah, S.; El Farouki, A.

    2014-01-01

    Summary Les complications thromboemboliques sont considérées comme rares chez le patient brûlé. Leur incidence varie selon les études réalisées. Les patients brûlés présentent de nombreux facteurs de risque favorisant la survenue de ces complications. Le diagnostic clinique de la thrombose veineuse profonde et de l’embolie pulmonaire reste difficile vu leur évolution infraclinique et la non spécificité des signes cliniques. L’échodoppler veineux et l’angioscanner thoracique constituent les éléments clés dans la stratégie diagnostique de la thrombose veineuse profonde et de l’embolie pulmonaire chez les patients brûlés. Le traitement ne diffère pas de celui administré aux autres patients non brûlés et victimes de la thrombose veineuse profonde et de l’embolie pulmonaire. La prophylaxie controversée entre les auteurs, est un sujet d’actualité. Plusieurs praticiens et organismes recommandent son utilisation de routine chez les patients brûlés à risque. Elle reste le seul moyen capable d’empêcher la survenue de la maladie thromboembolique veineuse capable d’engager le pronostic vital chez ces patients. Nous rapportons 6 observations de patients brûlés ayant développé une maladie thromboembolique veineuse. PMID:26170780

  7. Le shunt circulaire dans la forme néonatale sévère de la maladie d’Ebstein : effet bénéfique ou délétère des prostaglandines?

    PubMed Central

    Hakim, Kaouthar; Boussaada, Rafik; Ayari, Jihen; Imen, Hamdi; Msaad, Hela; Ouarda, Fatma; Chaker, Lilia

    2014-01-01

    Résumé La maladie d’Ebstein avec atrésie pulmonaire fonctionnelle est une présentation sévère néonatale de la maladie d’Ebstein où la conduite thérapeutique se base classiquement sur la prescription de prostaglandines. Le shunt circulaire est une complication « hémodynamique » grave et souvent méconnue, incitant à l’arrêt des prostaglandines. Nous rapportons une forme néonatale sévère de maladie d’Ebstein avec aggravation hémodynamique attribuée à un shunt circulaire. Le diagnostic de maladie d’Ebstein avec atrésie pulmonaire fonctionnelle a été fait en anténatal à 36 semaines d’aménorrhée. Le patient est né à 38 semaines d’aménorrhée par césarienne. Une échographie post-natale a confirmé le diagnostic. Un traitement par prostaglandines a été initialement institué pour maintenir le canal artériel vicariant. Malgré ce traitement, une dégradation hémodynamique a été observée. L’échographie de contrôle a montré des images en faveur d’un shunt circulaire. En effet, Le sang arrivant dans l’artère pulmonaire par le canal artériel large, était « aspiré » vers le ventricule droit, puis dans l’oreillette droite du fait de la régurgitation tricuspide et de là vers le coeur gauche via le foramen ovale shuntant droite-gauche; il était alors éjecté dans l’aorte et le canal artériel. Devant ce shunt circulaire, le traitement par prostaglandines était interrompu et un traitement visant à réduire plutôt les résistances pulmonaires a été prescrit. Cependant, le patient est décédé avant l’instauration de ce traitement. La forme néonatale de maladie d’Ebstein est une forme grave qui peut se compliquer d’un shunt circulaire. Ce phénomène hémodynamique encourage la fermeture précoce du canal artériel contre indiquant ainsi la prescription des prostaglandines. PMID:25642457

  8. Screening for pulmonary tuberculosis in a Tanzanian prison and computer-aided interpretation of chest X-rays.

    PubMed

    Steiner, A; Mangu, C; van den Hombergh, J; van Deutekom, H; van Ginneken, B; Clowes, P; Mhimbira, F; Mfinanga, S; Rachow, A; Reither, K; Hoelscher, M

    2015-12-21

    Contexte : La Tanzanie est lourdement frappée par la tuberculose (TB) et les prisonniers sont un groupe à haut risque qui devrait bénéficier d'un dépistage actif, comme le recommande l'Organisation Mondiale de la Santé. Les algorithmes de dépistage qui débutent par une radiographie pulmonaire peuvent détecter des cas asymptomatiques, mais ils requièrent des lecteurs de radiographies expérimentés, qui sont rares dans le contexte pénitentiaire. Des études récentes sur des patients sollicitant des soins pour des symptômes liés à la TB ont mis en évidence une bonne performance diagnostique du logiciel CAD4TB.Objectif : Evaluer le potentiel d'un dépistage assisté par ordinateur en utilisant CAD4TB au sein d'une population carcérale en majorité asymptomatique.Schéma : Étude transversale.Résultats : CAD4TB et sept professionnels de santé lisant des radiographies dans des services de TB locaux ont évalué un ensemble de 511 radiographies pulmonaires provenant de la prison d'Ukonga à Dar es Salaam et les performances ont été comparées grâce à une radiographie de référence. Deux lecteurs ont été significativement plus performants que CAD4TB, trois ont été comparables et deux ont été significativement moins bons (zone sous la courbe de 0,75 dans l'analyse ROC —fonction d'efficacité du receveur). Sur un ensemble de 1321 radiographies pulmonaires, CAD4TB en a interprété avec succès plus de 99% avec un délai de détection prévisible court, tandis que 160 (12,2%) réponses ont été retardées de plus de 24 h avec la méthode de lecture conventionnelle.Conclusion : CAD4TB évalue de manière fiable les radiographies pulmonaires dans une population en majorité asymptomatique de détenus, avec une performance diagnostique inférieure à celle de lecteurs experts mais comparable à celle des lecteurs locaux.

  9. Cancer bronchique à petites cellules et grossesse: à propos d'un cas avec revue de la literature

    PubMed Central

    Safini, Fatima; Jjouhadi, Hassan; Chehal, Asmaa; Mernissi, Farida; Wilfried, Akpoo; Bouchbika, Zineb; Taleb, Amina; Benchakroun, Nadia; Tawfiq, Nezha; Sahraoui, Souha; Benider, Abdellatif

    2016-01-01

    Le cancer broncho-pulmonaire (CBP) de la femme enceinte est une entité rare, d’évolution péjorative. Cette situation devient de plus en plus fréquente, du fait de l'augmentation du tabagisme chez la femme. La transmission tumorale trans-placentaire avec atteinte fœtale est décrite surtout chez les femmes non traitées. Le traitement est multidisciplinaire et n'est pas bien codifié. Nous rapportons le cas d'une patiente de 23 ans chez qui le diagnostic d'un carcinome bronchique à petites cellules a été fait au cours de sa grossesse. Elle avait bénéficié d'une chimiothérapie pendant la grossesse, bien tolérée. L’évaluation radiologique a objectivé une stabilisation du processus pulmonaire. Le traitement a été complété par une association radio-chimiothérapie concomitante après l'accouchement. PMID:27279957

  10. Documentation and treatment outcomes of smear-negative and extra-pulmonary tuberculosis in Ethiopia.

    PubMed

    Tesgaye, F; Defar, A; Beyene, T; Shafi, O; Klinkenberg, E; Howe, R

    2014-12-21

    Cadre : La tuberculose (TB) extra-pulmonaire et la TB à frottis négatif constituent deux tiers des cas déclarés en Ethiopie, mais les rapports de routine ne précisent pas les résultats du traitement ni les facteurs sous-jacents associés.Objectif : Evaluer les résultats du traitement et les facteurs de risque associés à la TB extra-pulmonaire et à frottis négatif par comparaison avec les cas à frottis positif.Schéma : Revue des dossiers de tous les cas enregistrés dans 14 structures de santé publiques et privées sélectionnées au hasard à Addis Abeba pendant une période d'une année.Résultats : Les proportions de TB à frottis négatif et extra-pulmonaire étaient indépendantes du statut à l'égard du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et n'étaient pas distribuées de façon égale dans les différentes structures. La TB extra-pulmonaire était surreprésentée dans le secteur privé et la TB à frottis négatif se trouvait plutôt dans les centres de santé que dans les hôpitaux. Les résultats rapportés par les centres de santé étaient plus favorables que ceux des hôpitaux ; aucune différence n'a été observée entre les structures publiques et privées. Seulement 54% des dossiers de TB étaient complets ; il y avait une corrélation entre le manque d'informations et des résultats défavorables. Un âge plus jeune était associé à un résultat favorable, mais le sexe et le statut VIH ne l'étaient pas.Conclusion : La distribution inégale de la TB à frottis négatif et extra-pulmonaire dans les différentes institutions justifie une nouvelle étude et pourrait révéler d'importantes perspectives en matière de diagnostic et de soins de ces patients. Le caractère incomplet des dossiers des patients tuberculeux pourrait être un facteur sous-estimé contribuant aux résultats défavorables.

  11. Tuberculosis case burden and treatment outcomes in children, adults and older adults, Vanuatu, 2007-2011.

    PubMed

    Tagaro, M; Harries, A D; Kool, B; Ram, S; Viney, K; Marais, B; Tarivonda, L

    2014-06-21

    Contexte : Les cinq centres DOTS du Vanuatu.Objectifs : Déterminer le fardeau de la tuberculose (TB) à travers les classes d'âge, le profil de la maladie et les résultats du traitement des patients enregistré entre 2007 et 2011.Schema : Etude de cohorte rétrospective impliquant des registres de TB et des cartes de traitement.Resultats : Sur 588 patients enregistrés, 142 (24%) étaient des enfants (âgés de 0–14 ans), 327 étaient des adultes (âgés de 15–54 ans) et 119 des adultes plus âgés (âgés de ⩾55 ans, subdivisés en 55–64 et ⩾65 ans). Parmi eux, 568 étaient des nouveaux patients, et 13 avaient déjà été traités ; pour 7 d'entre eux, le statut était inconnu. Comparés aux adultes, les enfants avec une TB nouvelle avaient une plus grande prévalence de TB extra pulmonaire (75% contre 34% ; OR 5,7 ; IC95% 3,6–9,0) et une prévalence plus faible de TB pulmonaire frottis positif (11% contre 45% ; OR 0,15 ; IC95% 0,3–0,3). Les adultes âgés de ⩾55 ans avaient une prévalence plus élevée de TB pulmonaire à frottis négatif (38% contre 21% ; OR 2,4 ; IC95% 1,5–3,8). Le succès du traitement de la TB a été de 83% pour l'ensemble du groupe, mais seulement de 67% pour les patients âgés de ⩾65 ans avec un taux de létalité de 18%.Conclusion : Les enfants et les adultes plus âgés constituent 45% du fardeau de la TB au Vanuatu. Les différences constatées en termes de profil de la maladie et de résultats thérapeutiques moins bons chez les adultes âgés ont des implications en matière de politique et de pratiques.

  12. Screening difficult-to-reach populations for tuberculosis using a mobile medical unit, Punjab India.

    PubMed

    Binepal, G; Agarwal, P; Kaur, N; Singh, B; Bhagat, V; Verma, R P; Satyanarayana, S; Oeltmann, J E; Moonan, P K

    2015-12-21

    Contexte : En Inde, la Mission nationale santé a fourni une unité médicale mobile (MMU) par district dans l'état du Penjab afin d'offrir des services de soins de santé primaires aux populations difficilement accessibles.Objectifs : Déterminer le nombre de patients présumés atteints de la tuberculose (TB) et le nombre de cas de TB détectés et traités parmi les patients qui ont utilisé les services de la MMU de mai à décembre 2012 dans le district de Mohali de l'état du Penjab, Inde.Méthodes : Une étude transversale a été réalisée et l'étude des registres des consultations, du laboratoire, de la radiologie et des services de TB de la MMU a permis de compter le nombre de personnes présumées atteintes de TB et le nombre de personnes ayant eu un diagnostic de TB.Résultats : Un total de 8346 patients ont fréquenté la MMU, dont 663 (8%) avaient des symptômes suggérant une TB. Parmi ces derniers, 540 (81%) ont bénéficié d'une recherche de TB pulmonaire grâce à un examen de l'expectoration ou à une radiographie pulmonaire. Au total, 58 (11%) patients ont eu des preuves cliniques ou biologiques de TB pulmonaire, dont 21 (36%) ont mis en route un traitement de la tuberculose.Conclusion : Comme les MMU font partie intégrante du système de santé publique général, ces unités ont le potentiel de détecter les cas de TB parmi les populations « difficiles à atteindre ». De plus amples recherches sont requises afin d'optimiser le diagnostic de la TB dans les MMU pour accélérer la mise en route du traitement de la TB.

  13. Forme pseudo tumorale d'une pneumopathie chronique à éosinophiles d’évolution fatale

    PubMed Central

    Hammoune, Nabil; El Guendouz, Faycal; Elhaddad, Siham; Janah, Hicham; Hommadi, Abdelaziz

    2015-01-01

    La pneumopathie chronique idiopathique à éosinophile est une pathologie rare, de cause inconnue, caractérisée par des opacités pulmonaires périphériques, une éosinophilie périphérique >1000/mm3 et /ou une éosinophilie alvéolaire >25%. Le diagnostic est difficile à cause de la non spécificité des signes cliniques et radiologiques. Le traitement se base essentiellement sur la corticothérapie. L’évolution est généralement favorable. Nous rapportons un cas de cette entité rare dans sa forme pseudotumorale sans hyperéosinophilie, de diagnostic tardif suite à l’étude histologique de la lobectomie chirurgicale et d’évolution fatale. PMID:26113897

  14. Carcinoïde primitif du rein métastasant après 12 ans

    PubMed Central

    Bacha, Dhouha; Lahmar, Ahlem; Gharbi, Lassad; Slama, Sana Ben; Bouraoui, Saadia; Chatti, Samia; Regaya, Sabeh Mzabi

    2016-01-01

    Les carcinoïdes primitifs du rein sont rares avec une centaine de cas rapportés dans la littérature. Sur le plan histologique, il s'agit d'une tumeur bien différenciée dont la morphologie rejoint souvent celle des carcinoïdes dans les autres localisations. Nous rapportons un cas de carcinoïde primitif du rein survenant chez un homme de 41 ans, découvert à la suite de métastases hépatiques. La tumeur était particulière par son architecture tubulo-papillaire, suggérant à tort le diagnostic de carcinome papillaire du rein. Ce diagnostic a été redressé 12 ans après, à la suite de l'apparition d'autres métastases hépatiques, osseuses et pulmonaires. PMID:27217899

  15. Génétique humaine de la tuberculose

    PubMed Central

    El Baghdadi, J.; Grant, A.V.; Sabri, A.; El Azbaoui, S.; Zaidi, H.; Cobat, A.; Schurr, E.; Boisson-Dupuis, S.; Casanova, J.L.; Abel, L.

    2013-01-01

    RESUME La tuberculose, causée par Mycobacterium tuberculosis, demeure un problème majeur de santé publique avec plus de 8,7 millions de nouveaux cas et 1,4 millions de décès par an. Après exposition, la plupart des individus, mais pas la totalité, deviennent infectés par le bacille. Parmi les sujets infectés, seule une minorité (environ 10%) développera une tuberculose clinique, qui est typiquement soit une tuberculose primaire, extra-pulmonaire, chez l’enfant, soit une tuberculose de réactivation, pulmonaire, chez l’adulte. Il existe de très nombreuses observations montrant que cette variabilité dépend pour une large part de facteurs génétiques de l’hôte. Dans la tuberculose pulmonaire, des études d’association avec de multiples gènes candidats ont été réalisées mais avec des résultats peu convaincants. Les récentes études d’association génome entier n’ont retrouvé qu’un rôle très modeste de deux variants intergéniques. Néanmoins, un premier locus majeur de prédisposition à la tuberculose pulmonaire a été identifié dans la région du chromosome 8q12–q13 par analyse de liaison génétique dans une population marocaine. En utilisant cette même stratégie d’analyse de liaison, deux autres gènes majeurs contrôlant l’infection tuberculeuse (en particulier la résistance à l’infection) ont été identifiés. Alors que l’identification précise de ces gènes est en cours, l’autre observation fascinante de ces dernières années a été la découverte que la tuberculose pouvait également relever d’une prédisposition mendélienne, en particulier liée à un défaut complet d’un des récepteurs de l’IL-12, IL12Rβ1. Au total, l’ensemble de ces études fournissent la preuve du concept d’un spectre continu de prédisposition génétique à la tuberculose, allant d’un contrôle monogénique simple à une hérédité polygénique complexe en passant par des effets intermédiaires de gène majeur

  16. Ostéo-arthrites tuberculeuses inhabituelles multifocales chez une patiente immunocompétente

    PubMed Central

    Koné, Samba; Gbané-Koné, Mariam; Bana, Abdoulaye; Touré, Stanislas André; Kouassi, Adelaide Natacha; Koffi, Akué Gérard; Eti, Edmond; Kouakou, N‘zue Marcel

    2015-01-01

    Les formes multifocales de la tuberculose, surviennent habituellement chez des sujets immunodéprimés. Dans les formes multifocales, certaines localisations osseuses sont rares. Les auteurs rapportent le cas d'une patiente de 58 ans, immunocompétente qui présentait une tuberculose multifocale associant une atteinte pulmonaire et des localisations osseuses et articulaires inhabituelles (l’épaule, la cheville et le pied homolatéral, la branche illio-pubienne). Le diagnostic a été histologique (biopsie ostéo-articulaire) et bactériologique (mise en évidence des BAAR dans les crachats). Le traitement a été médico-chirurgical. PMID:26113943

  17. Profil épidémiologique et clinique de la tuberculose dans la zone de santé de Lubumbashi (RD Congo)

    PubMed Central

    Ngama, Christian Kakisingi; Muteya, Michel Manika; Lukusha, Yves Isango Idi; Kapend, Serge Matanda; Tshamba, Henri Mundongo; Makinko, Paul Ilunga; Mulumba, Claude Mwamba; Kalala, Liévin Kapend a

    2014-01-01

    Introduction L'objectif de notre travail était de déterminer la distribution sociodémographique des patients tuberculeux, les types de tuberculose en fonction de la localisation de la maladie et déterminer l'issue thérapeutique des patients en fonction de différentes localisations. Méthodes C'est une étude descriptive transversale des patients diagnostiqués et traités pour tuberculose du 1er Janvier 2010 au 30 Juin 2011 dans la zone de santé de Lubumbashi. Une de 11 zones de santé du District de Lubumbashi dans la province du Katanga(RD Congo). Ont été inclus tous les patients tuberculeux de nationalité congolaise consultés dans la zone de santé pendant la période d’étude. L’âge, le sexe, la commune de résidence, le tableau clinique à la première consultation et les résultats des examens de laboratoire des crachats par la coloration Ziehl-Neelsen ont été les paramètres d'analyse. Résultats Nous avons enregistré 708 patients tuberculeux soit une prévalence de 0.5%. Le sexe masculin représentait 58.78% contre 41.25% de sexe féminin avec un sexe ratio de 1.42 en faveur du sexe masculin. La moyenne d’âge était de 33±;15 ans. La majorité des patients soit 54.79 appartiennent à la tranche d’âge entre 21 et 40 ans. La tuberculose extra pulmonaire a représenté 51.8% contre 50.2% de tuberculose pulmonaire dont 31.9% à bacilloscopie positive. Le décès a intéressé les patients bacillifères puis qu'il y a 5 fois plus de décès liés à une tuberculose pulmonaire à microscopie positive qu'aux autres formes de tuberculose (OR (IC 95%): 5.27 (2.92-9.59, p = 0.00). La majorité des patients résidaient les communes Lubumbashi (41.7%) et Kampemba (23.2%). Conclusion La tuberculose extrapulmonaire (pleurale) a été plus rencontrée que la tuberculose pulmonaire et c'est cette dernière forme de tuberculose qui a entrainé beaucoup plus de décès. Ce qui nécessite une amélioration du système de santé de prise en charge des

  18. Hématome spontané du méso de l'angle colique droit et du colon transverse compliquant un traitement par anti vitamine K: à propos d'un cas et revue de la littérature

    PubMed Central

    Traoré, Ibrahim Alain; Zaré, Cyprien; Barro, Sié Drissa; Guibla, Ismaël

    2016-01-01

    L'hématome spontané du méso de l'angle colique droit et du transverse est une complication rare du traitement anticoagulant par antivitamine K. Nous rapportons un cas d'hématome spontané du méso de l'angle colique droit et du transverse associé à un hémopéritoine de grande abondance chez un patient traité par antivitamine K pour embolie pulmonaire consécutive à une fracture des plateaux tibiaux droits. Le diagnostic doit être fait en urgence. L’échographie abdominale et la tomodensitométrie confirment le diagnostic. Le traitement non opératoire est la règle. Le traitement chirurgical est indiqué en cas de complications telles que la rupture de l'hématome. PMID:27217878

  19. Low prevalence of diabetes mellitus in patients with tuberculosis in Cotonou, Benin.

    PubMed

    Ade, S; Affolabi, D; Agodokpessi, G; Wachinou, P; Faïhun, F; Toundoh, N; Békou, W; Makpenon, A; Ade, G; Anagonou, S; Harries, A D

    2015-06-21

    Cadre : Les trois Centres de Dépistage et de Traitement de la Tuberculose (TB) de Cotonou, Bénin.Objectif : Déterminer la prévalence du diabète sucré (DM) parmi les patients tuberculeux à Cotonou.Méthode : Etude transversale avec enrôlement successif de tous les patients tuberculeux traités depuis au moins 2 semaines entre juin et juillet 2014, et mesure de leur glycémie à jeun. Le diagnostic de DM était retenu sur la base d'une glycémie veineuse à jeun ⩾ 7 mmol/l ou d'un antécédent de DM rapporté par le patient.Résultat : Au total, 159 patients étaient inclus : 114 nouveaux cas de TB pulmonaire à microscopie positive, 5 nouveaux cas de TB pulmonaire à microscopie négative, 8 cas de TB extrapulmonaire, 21 cas de retraitement à germes sensibles et 11 cas de TB multirésistante. D'eux, respectivement 31 (19%), 18 (11%) et 10 (6%) étaient co-infectés, fumeurs et hypertendus. Il y avait huit patients (5%) intolérants au glucose et trois (1.9%) diabétiques, dont un nouvellement diagnostiqué.Conclusion : A Cotonou, le DM ne semble pas être un facteur de risque majeur de développement d'une TB-maladie. Une étude à l'échelle nationale s'avère nécessaire pour cerner l'ampleur de cette affection parmi les tuberculeux dans tout le pays.

  20. Tuberculose multifocale chez les immunocompétents

    PubMed Central

    Rezgui, Amel; Fredj, Fatma Ben; Mzabi, Anis; Karmani, Monia; Laouani, Chadia

    2016-01-01

    La tuberculose multifocale est définie par la l'atteinte d'au moins deux sites extra-pulmonaires associée ou non à une atteinte pulmonaire. On se propose d’étudier les différentes caractéristiques cliniques et évolutives de la tuberculose multifocale à travers une étude rétrospective de 10 cas. Parmi 41 cas de tuberculose colligés entre 1999 et 2013. Dix patients avaient une tuberculose multifocale, soit 24% des patients. Il s'agissait de 9 femmes et 1 homme d’âge moyen à 50 ans (30-68 ans). Nos patients étaient tous correctement vaccinés par le BCG. Un bilan à la recherche d'une éventuelle immunodépression fait pour tous les patients était négatif. Il s'agissait d'une tuberculose ganglionnaire dans 7 cas, digestive dans 3 cas, péricardique dans 2 cas, ostéo-articulaire dans 2 cas, cérébrale dans 1 cas, urinaire dans 2 cas, uro-génitale dans 4 cas, surrénalienne dans 1 cas, cutanée dans 1 cas et musculaire dans 1 cas. Tous nos patients ont bénéficié d'un traitement antituberculeux pour une durée moyenne de 10 mois avec bonne évolution. La tuberculose multifocale est une des maladies à diagnostic difficile. Elle peut toucher les immunocompétents mais son pronostic est souvent bon. Un traitement anti-tuberculeux doit être instauré le plus rapidement possible pour éviter les séquelles. PMID:27583077

  1. Relationship and responsiveness of three upper-limb tests in patients with chronic obstructive pulmonary disease.

    PubMed

    Janaudis-Ferreira, Tania; Hill, Kylie; Goldstein, Roger S; Wadell, Karin; Brooks, Dina

    2013-01-01

    Objectif : Cette étude visait à déterminer (1) la relation entre trois tests courants des membres supérieurs et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) : test UULEX (test d'élévation d'un membre supérieur), test de l'anneau (6PBRT) et évaluation de la force musculaire à l'aide d'un dynamomètre manuel; et (2) le degré de réactivité au changement de ces trois tests après une réadaptation pulmonaire comprenant un programme d'entraînement en résistance des bras. Méthode : Cette étude était une analyse secondaire d'un essai clinique randomisé (ECR). Le test UULEX et le 6PBRT ont été utilisés pour mesurer la capacité maximale d'exercice et la fonction maximale du bras, respectivement. Un dynamomètre manuel a été utilisé pour mesurer la force de flexion du coude et de l'épaule. Nous avons analysé les données de base de tous les patients qui ont participé à l'ECR de même que les données de base et les données après réadaptation pulmonaire des patients qui ont participé à 6 semaines de tests de suivi. Résultats : 36 patients avec MPOC (moyenne de volume expiratoire maximal [SD] par seconde [VEMS1]=35 % [15 %] prévus; 66 ans [9]) y ont participé et de ce nombre, 13 ont participé au programme d'entraînement des bras. Les corrélations entre les résultats des tests se chiffraient de 0,41 à 0,81 (p<0.0001). Les moyennes de réponse normalisées ont été de 1,0 pour la force musculaire de flexion du coude, de 1,2 pour la flexion de l'épaule et de 1,8 pour les tests 6PBRT et UULEX. Conclusions : Bien que ces trois tests (UULEX, 6PBRT et test de force musculaire à l'aide du dynamomètre manuel) visent à mesurer des dimensions différentes, ces mesures étaient modérément ou extrêmement corrélées les unes par rapport aux autres. Le test 6PBRT, le test UULEX et le test de force musculaire ont manifestement été influencés par le programme d'entraînement en résistance des bras.

  2. Reasons for the low bacteriological coverage of tuberculosis reported in Mpumalanga Province, South Africa.

    PubMed

    Mngomezulu, N; Cameron, D; Olorunju, S; Luthuli, T; Dunbar, R; Naidoo, P

    2015-06-21

    Contexte : Hôpitaux publics et centres de santé primaire de la province de Mpumalanga en Afrique du Sud.Objectif : Déterminer si le défaut de respecter les directives de diagnostic de la tuberculose (TB) (c'est-à-dire soumettre des crachats à la microscopie de frottis) a contribué à la faible couverture bactériologique rapportée en 2008.Méthodes : Nous avons revu les dossiers cliniques des nouveaux cas de TB pulmonaire dans 30 de 118 structures sélectionnées au hasard qui ont atteint la couverture bacteriologique visée de 80% et 30 de 87 structures qui ne l'ont pas atteinte. Les données des cas suivis dans les hôpitaux et les dispensaires ont été résumées sur des formulaires, saisies en informatique et comparées aux données du registre électronique de la TB (ETR). Nous avons évalué l'âge, le sexe, l'infection au virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et le type de structure en tant que facteurs de confusion de l'enregistrement des frottis.Résultats : L'âge, le sexe et l'infection VIH n'ont pas influencé l'enregistrement des frottis. Dans les hôpitaux, 61,8% des cas de TB pulmonaire ont eu des résultats de frottis de crachats dans leurs dossiers cliniques comparés à 93,6% dans les dispensaires (P < 0,001). Sur les 711 cas (30,3%) qui n'avaient pas de résultats de frottis dans le ETR, 342 (48,1%) avaient des résultats de frottis dans leurs dossiers cliniques.Conclusion : La faible couverture bactériologique constatée est due à la fois à des pratiques cliniques médiocres (surtout dans les hôpitaux) et à une maintenance insuffisante des dossiers. Ces deux problèmes doivent être résolus afin d'améliorer la prise en charge des patients et la gestion du programme.

  3. Abcès thyroïdien révélant un basedow: à propos d’un cas et revue de la littérature

    PubMed Central

    Chenguir, Meriem; Souldi, Hajar; Loufad, Fatima Zahra; Rouadi, Sami; Abada, Reda; Roubal, Mohamed; Mahtar, Mohamed

    2016-01-01

    L’abcès thyroïdien est une entité clinique très rare. Elle représente 0,1% des pathologies chirurgicales de la thyroïde. Les caractéristiques anatomique et physiologique de la glande lui procurent une résistance vis-à-vis des agents pathogènes. Les infections à Streptococcies et Staphylococcus sont les plus fréquentes. La tuberculose reste rarement rapportée dans la littérature. La survenue de l’infection sur goitre toxique est exceptionnelle. Les auteurs rapportent un cas rare d’abcès thyroïdien révélant un goitre toxique chez un jeune de 22 ans. Il s’est présenté aux urgences ORL pour une tuméfaction cervicale antérieure, légèrement latéralisée à gauche, mobile à la déglutition, associée à des hémoptysies, signes de dysthyroïdie, fièvre et sueurs nocturnes. La TDM cervicale a montré une masse occupant le lobe thyroïdien gauche de contenu liquidien mesurant 2 cm, avec un liquide purulent à la cytoponction. L’examen cyto-bactériologique a mis en évidence un Staphylococcus avec recherche de BK positive. Une radiographie thoracique a été demandée montrant un foyer alvéolaire pulmonaire apical droit. L’étude cytobactériologique des crachats ont isolé le bacille de koch. Le bilan biologique thyroïdien était en faveur d’un Basedow. La prise en charge était médicale comprenait une tri-antibiothérapie par voie parentérale, anti-bacillaire et anti-thyroïdien de synthèse avec bonne évolution. Le diagnostic de la tuberculose doit être évoqué devant toute abcédation thyroïdienne avec un tableau clinique peu bruyant. Il s’agit le plus souvent d’une dissémination hématogène à partir d’un autre foyer de primo-infection surtout pulmonaire. Le traitement est basé sur les anti-bacillaires associé parfois à la chirurgie. PMID:27795799

  4. Implementing intensified tuberculosis case-finding among street-connected youth and young adults in Kenya.

    PubMed

    Szkwarko, D; Mercer, T; Kimani, S; Braitstein, P; Buziba, N; Carter, E J

    2016-06-21

    Contexte : Les jeunes et les adultes vivant dans la rue (SCY) souffrent d'une myriade de problèmes de santé. Au Kenya, les SCY ont un risque élevé de tuberculose (TB) à cause de la promiscuité de leur habitat. Le dépistage de la TB n'est pas mis en œuvre en routine parmi les SCY et il n'y a eu aucune littérature publiée sur le poids de la TB chez les SCY de l'ouest du Kenya.Description du programme : En 2011, le programme TB AMPATH, un programme de dépistage de TB expérimenté, a établi un partenariat avec le Tumaini Center, une organisation fiable de jeunes de la rue, afin de réaliser une recherche de cas intensifiée (ICF) de la TB pulmonaire parmi les SCY. Notre programme a eu pour but de rechercher le nombre de SCY qui présentaient des symptômes et ceux qui ont eu un diagnostic de TB pulmonaire à frottis positif, et enfin de mettre en contact les SCY avec un site de traitement de la TB.Résultats : De 116 SCY qui ont été dépistés, 114 (98%) ont remis un questionnaire positif, 104 (90%) ont fourni un échantillon de crachats, 39 (34%) un échantillon matinal et 111 (97%) ont fait état d'une toux de >2 semaines. Un jeune de la rue a eu un frottis positif pour la TB et a été traité avec succès.Conclusions: La mise en œuvre de l'ICF de TB est faisable dans un contexte de faibles ressources à travers une unique collaboration entre les programmes de soins de santé et les organisations communautaires. En plus d'identifier la TB à frottis positif, notre programme a révélé un lourd fardeau de symptômes respiratoires parmi les SCY d'Eldoret, au Kenya.

  5. Diagnostic moléculaire du complexe Mycobacterium tuberculosis résistant à l'isoniazide et à la rifampicine au Burkina Faso

    PubMed Central

    Désire, Ilboudo; Cyrille, Bisseye; Florencia, Djigma; Souba, Diande; Albert, Yonli; Valerie, Bazie Jean Telesphore; Rebecca, Compaore; Charlemagne, Gnoula; Tamboura, Djibril; Rémy, Moret; Virginio, Pietra; Simplice, Karou Damintoti; Martial, Ouedraogo; Jacques, Simpore

    2015-01-01

    Introduction Cette étude a eu pour objectifs de diagnostiquer la tuberculose pulmonaire par l'examen microscopique et par la PCR des crachats et de déterminer les bases moléculaires de la résistance à la rifampicine et à l'isoniazide. Méthodes Le diagnostic du Complexe Mycobacterium Tuberculosis (CMTB) a été effectué par microscopie après coloration au Ziehl Nielsen et par PCR en temps réel en utilisant le kit d'identification du complexe MTB (Sacace Biotechnologie, Italie). Les résistances à la Rifampicine et à l'Isoniazide ont été étudiées par la technique de la PCR en utilisant le kit MTB résistance 8 (Sacace, Biotechnologie). Résultats Sur les 59 patients diagnostiqués pour la tuberculose pulmonaire, 59,3% étaient positifs en microscopie optique et 44,1% étaient positifs par PCR en Temps réel. Les résistances à la rifampicine (rpoB) et à l'isoniazide (katG et inhA) ont été observées chez 9 patients. La résistance à la rifampicine était due aux mutations (Asp516Val, Ser531Trp, Leu533Pro) et celle à l'isoniazide par les substitutions Ser315Thr du gène katG et C209T du gène inhA. Les multi résistances à la rifampicine et à l'isoniazide ont été observées dans 55,5% des échantillons et concernaient les associations: ropBAsp513Val + inhAC209T et rpoBLeu533Pro + katGSer315Thr. Conclusion La PCR en temps réel qui permet l'identification des allèles mutants rpoB, katG et inhA de M. tuberculosis est un outil de diagnostic épidémiologique de grande importance car elle permet de déterminer le niveau de résistance à la rifampicine et à l'isoniazide. PMID:26491516

  6. Effets de la pollution de l’air sur la santé

    PubMed Central

    Abelsohn, Alan; Stieb, Dave M.

    2011-01-01

    Résumé Objectif Faire connaître aux médecins de famille les effets de la pollution atmosphérique sur la santé et indiquer quels conseils donner aux patients vulnérables pour qu’ils soient moins exposés. Sources de l’information On a consulté MEDLINE à l’aide des termes relatifs à la pollution atmosphérique et à ses effets indésirables. On a révisé les articles en anglais publiés entre janvier 2008 et décembre 2009. La plupart des études contenaient des preuves de niveau II. Principal message Au Canada, la pollution de l’air extérieur cause une morbidité et une mortalité importantes. Elle peut affecter le système respiratoire (exacerbation de l’asthme et de la maladie pulmonaire obstructive chronique) et le système cardiovasculaire (déclencher l’arythmie, l’insuffisance cardiaque et les AVC). La cote air santé (CAS) est un nouvel outil de communication mis au point par Santé Canada et Environnement Canada qui indique sur une échelle de 1 à 10, le risque pour la santé causé par la pollution atmosphérique. La CAS est largement diffusée dans les médias et cet outil pourrait être utile au médecin de famille pour inciter les patients à haut risque (comme ceux qui souffrent d’asthme, de maladie pulmonaire obstructive chronique ou d’insuffisance cardiaque) à réduire leur exposition à la pollution atmosphérique. Conclusion Le médecin de famille peut se servir de la CAS et de ses messages sur la santé pour enseigner aux asthmatiques et aux autres patients à risque élevé la façon de réduire les risques pour la santé causés par la pollution atmosphérique.

  7. Pyo-pneumothorax tuberculeux: à propos de 18 cas

    PubMed Central

    Hicham, Souhi; Hanane, El Ouazzani; Hicham, Janah; Ismaïl, Rhorfi; Ahmed, Abid

    2016-01-01

    Le pyo-pneumothorax tuberculeux est une complication rare mais grave de la tuberculose pulmonaire évolutive. Nous rapportons une série de 18 cas de pyo-pneumothorax tuberculeux colligés au service de Pneumo-Phtisiologie de l'Hôpital Militaire d'Instruction Mohammed V de Rabat entre janvier 2005 et décembre 2009. Il s'agit de 15 hommes et 3 femmes d’âge moyen de 35 ans ±7 ans. 4 patients étaient diabétiques. Le tabagisme était retrouvé chez 9 cas. Le pyo-pneumothorax était du coté droit dans 13 cas. La radiographie thoracique avait montré des lésions cavitaires chez 15 patients et des lésions étendues et bilatérales chez 8 cas. La recherche de BK dans le liquide de tubage gastrique était positive chez 16 cas. Un drainage thoracique associé à un traitement antituberculeux selon le régime 2SRHZ/7RH et une kinésithérapie respiratoire ont été instaurés chez tous les cas. La durée moyenne de drainage pleural était de 4 semaines. Chez 3 cas on avait noté la persistance de la suppuration pleurale ayant nécessité une toilette pleurale sous thoracoscopie avec pleurectomie et exérèse pulmonaire limitée emportant la lésion parenchymateuse tuberculeuse et la persistance d'une volumineuse poche pleurale avec trouble ventilatoire restrictif ayant nécessité une décortication pleurale chirurgicale chez deux cas. L’évolution était favorable avec pachypleurite séquellaire minime chez le reste des cas. Le pyo-pneumothorax tuberculeux est une forme grave, qui est souvent en rapport avec une tuberculose cavitaire active. L’évolution est généralement trainante malgré le traitement antituberculeux et le drainage thoracique, d'où la nécessité d'un diagnostic et un traitement précoce de toute forme de tuberculose. PMID:27583090

  8. Impact of intensified case-finding strategies on childhood TB case registration in Nepal.

    PubMed

    Joshi, B; Chinnakali, P; Shrestha, A; Das, M; Kumar, A M V; Pant, R; Lama, R; Sarraf, R R; Dumre, S P; Harries, A D

    2015-06-21

    Contexte : Sept districts d'intervention avec des stratégies intensifiées de recherche active des cas de tuberculose (TB) mis en œuvre par une organisation non gouvernementale et sept districts témoins gérés par le Programme National Tuberculose au Népal.Objectifs : Evaluer les différences en termes d'enregistrement des cas de TB de l'enfant et de taux d'enregistrement pour 100 000 population entre deux périodes (année 1 = mars 2012 à mars 2013 et année 2 = mars 2013 à mars 2014) dans les districts d'intervention et les districts témoins.Schéma : Revue de dossiers rétrospective grâce aux données recueillies en routine.Résultats : Les cas de TB de l'enfant ont augmenté de 271 à 360 entre l'année 1 et l'année 2 dans les districts d'intervention (le taux d'enregistrement est passé de 18,2 à 24,2/100 000) et de 97 à 113 dans les districts témoins (13,4 à 15,6/100 000) : les augmentations ont été significativement plus importantes dans les districts d'intervention par rapport aux districts témoins. Les augmentations ont également été plus importantes chez les enfants de 0 à 4 ans et chez ceux qui ont eu une TB pulmonaire à frottis négatif et extra-pulmonaire. Parmi diverses stratégies de recherche des cas, le dépistage des contacts familiaux, les services conjoints privés-publics et les camps de santé mobiles pour la TB ont été les plus performants.Conclusion : Un paquet de stratégies intensifiées de recherche des cas a été associé à une augmentation des enregistrements de cas de TB de l'enfant au Népal. Il faut également envisager des approches diagnostiques supplémentaires pour augmenter encore l'enregistrement des cas.

  9. Les pneumopathies aigues du nourrisson en Côte d'Ivoire: apport de la radiographie thoracique dans la recherche étiologique et la prise en charge précoce

    PubMed Central

    Nágoan, Kouamé; Nágoan-Domoua, Anne-Marie; Alihonou, Sétchéou; Konan, Anhum Nicaise

    2012-01-01

    Introduction Identifier les tableaux radio-cliniques actuels des pneumopathies aiguës du nourrisson rencontrés en Côte d'Ivoire et démontrer le rôle de la radiographie thoracique dans leur prise en charge. Méthodes Etude rétrospective de 24 mois ayant concerné l'analyse de 165 radiographies thoraciques (RT) de face réalisées chez des nourrissons âgés de 1 à 24 mois, hospitalisés dans le service de pédiatrie du CHU de Yopougon (Abidjan-Côte d'Ivoire) pour pneumopathies aigues. Les éléments épidémio-cliniques, thérapeutiques et évolutifs ont été obtenus à partir du dossier médical des nourrissons. Résultats L'âge moyen des nourrissons était de 9 mois avec des extrêmes entre 3 et 22 mois. Le sex-ratio était égal à 1,2. Les syndromes radiographiques étaient dominés par le syndrome alvéolaire (70,3%) suivi par l'association syndrome alvéolaire-syndrome bronchique (29,7%). Les signes radiographiques de gravité étaient présents dans 61,8%. Les entités radio-cliniques étaient représentées par les pneumopathies massives (32,7%), la pneumonie franche lobaire aigue (4,2%), les abcès du poumon (7,3%), les staphylococcies pleuro-pulmonaires (4,2%), les pleuro-pneumopathies (13,3%), le pyo-pneumothorax (4,9%), les broncho-pneumopathies (29,7%) et la primo-infection tuberculeuse (3,7%). Conclusion A travers la mise en parallèle des entités radio-cliniques avec les éléments épidémiologiques et cliniques, la RT a permis de préjuger de l'étiologie des pneumopathies et de mettre en route immédiatement le traitement spécifique. A l'ère de la pandémie du VIH-SIDA, cette étude montre que la tuberculose pulmonaire est paradoxalement l'entité radio-clinique la plus rare. PMID:23319234

  10. Les facteurs associés à l'infection au cours de la polyarthrite rhumatoïde

    PubMed Central

    Akasbi, Nessrine; Tahiri, Latifa; Houssaini, Ghita Sqalli; Harzy, Taoufik

    2013-01-01

    Les complications infectieuses sont redoutables au cours de la polyarthrite rhumatoïde (PR). Le but de notre étude est d'estimer leur fréquence et de déterminer les facteurs associés à l'infection chez ces patients. Il s'agit d'une étude rétrospective incluant les cas de PR établis recensés entre 2007 et 2011 au service de rhumatologie au CHU Hassan II de Fès au Maroc. Nous avons inclu 164 patients atteint de PR, l’âge moyen des patients était de 47,9 ans, avec une prédominance féminine (137 F/27H). La fréquence des infections dans notre série était de 26,2%, dominées par les infections urogénitales (22 cas), pleuro pulmonaires (11 cas) dont 2 cas de tuberculose pulmonaire et un cas d'infection H1N1, 3 cas d'infections cutanées et 4 cas d'arthrite septiques. Dans notre série 127 patients étaient sous corticothérapie orale, 147 patients étaient sous méthotrexate, 25 patients étaient sous rituximab et 8 patients étaient sous tocilizumab. Dans notre étude, les facteurs associés à la survenue d'infection étaient l’âge avancé (p= 0,02), une CRP élevée (p= 0,04) et une dose de corticothérapie - 7.5 mg/j (p= 0,03). Notre étude a mis en évidence certains facteurs associés à la survenue d'une infection au cours de la PR. En connaissant ces facteurs, il faut instaurer une surveillance particulière pour améliorer la qualité de prise en charge. PMID:25120853

  11. Maladie de Horton révélée par une dyspnée

    PubMed Central

    Mahfoudhi, Madiha; Mamlouk, Habiba; Turki, Sami; Kheder, Adel

    2015-01-01

    Les manifestations pleuro-pulmonaires de la maladie de Horton sont rares et peu connues. Elles peuvent être inaugurales, à l'origine d'un retard à la prise en charge si elles sont méconnues. Il s'agissait d'un patient âgé de 75 ans, admis pour une dyspnée, une toux chronique et une fièvre. Il a reçu une antibiothérapie et a bénéficié d'une fibroscopie bronchique avec lavage broncho-alvéolaire à la recherche d'un germe, qui a révélé plutôt, une alvéolite lymphocytaire. L’évolution était marquée par la persistance des signes cliniques et du syndrome inflammatoire biologique. Un angio-scanner thoracique et une échographie cardiaque étaient sans anomalies. Une origine cardiaque, musculaire, hématologique, néoplasique, vasculaire ou métabolique de la dyspnée a été éliminée. Une maladie de Horton a été évoquée. La biopsie de l'artère temporale a confirmé le diagnostic d'une maladie de Horton. L’évolution sous corticothérapie était marquée par la disparition des signes cliniques et biologiques. Les manifestations pleuro-pulmonaires au cours de la maladie de Horton sont rares, et classiquement, rarement révélatrices de la maladie. La dyspnée peut initialement égarer le diagnostic vers d'autres étiologies notamment infectieuses. Le but de ce travail est d'insister sur le fait que la connaissance de ces différentes manifestations respiratoires au cours de la maladie de Horton (toux persistante, dyspnée, épanchement pleural) est utile au clinicien afin de prescrire une corticothérapie, chez un sujet le plus souvent âgé ayant un état fébrile et inflammatoire prolongé, permettant ainsi d’éviter l'apparition de complications. PMID:26161171

  12. Métastase atypique du cuir chevelu et surrénalienne d'un carcinome urothelial de la vessie

    PubMed Central

    Dossou, Serpos; James, Laurianne; Afif, Mohammed; Rahali, Leila; Bazine, Amine; Irigo, Joelle; Ogandaga, Etienne; Kebdani, Tayeb; Kettani, Fouad; Benjaafar, Noureddine

    2014-01-01

    Les métastases du cuir chevelu et surrénaliennes d'un carcinome urothélial de la vessie sont rares, peu de cas ont été rapportés dans la littérature, et la chimiothérapie est le traitement de choix. Nous rapportons le cas d'une femme de 60 ans qui présente un carcinome urothélial stade IV avec métastases surrénaliennes, pulmonaire et osseuses (cotes et scapula). Deux lignes de chimiothérapies ont été instaurées et la patiente bénéficia d'une radiothérapie palliative antalgique sur la scapula. Après la première ligne de chimiothérapie, une masse du cuir chevelu augmentant progressivement de volume apparue, une biopsie fut faite et le diagnostic de métastase d'un carcinome urothélial de la vessie fut confirmé par l'histologie. PMID:25722782

  13. Maladie de kaposi classique avec atteinte surrénalienne: un nouveau cas

    PubMed Central

    Bouzidi, Hanae; Gallouj, Salim; Krich, Sanae; Mernissi, Fatima Zahra

    2014-01-01

    La maladie de kaposi est une pathologie connue généralement dans sa forme épidémique associée au sida ou celle endémique présente dans l'Afrique subsaharienne. La forme classique de cette maladie ou dite également méditerranéenne n'est pas bien connue étant assez rare. Elle touche les hommes âgés HIV séronégatifs originaires de l'Europe centrale, l'Europe de l'Est et les méditerranéens. Elle se manifeste essentiellement par une atteinte cutanée, éventuellement muqueuse mais l'atteinte viscérale reste moins fréquente, dominée par l'atteinte osseuse, pulmonaire et gastrique. La localisation surrénalienne est inhabituelle et très rare. Nous rapportons ce nouveau cas pour mettre le point sur cette pathologie rare et signaler cette localisation atypique. PMID:25170378

  14. Résultats du traitement du synovialosarcome des members

    PubMed Central

    Lukulunga, Loubet Unyendje; Moussa, Abdou Kadri; Mahfoud, Mustapha; El Bardouni, Ahmed; Ismail, Farid; Kharmaz, Mohammed; Berrada, Mohamed Saleh; El Yaacoubi, Moradh

    2014-01-01

    (dans certaines situations), radiographie pulmonaire, la TDM pulmonaire et l'IRM. Les dimensions de la masse ont varié de 3 à 30 cm avec une moyenne de 8,25 cm. La TDM thoracique a révélé 5 cas de métastases pulmonaires. La numération formule sanguine réalisée dans le cadre du bilan préopératoire a montré une anémie dans 4 cas. L'examen anatomopathologique a mis en évidence dans 13 cas (67%) de synovialosarcome biphasique et 7 cas de monophasique avec 15 cas de grade III et 5 cas de grade II selon la FNLCC. Nous avons effectué un traitement conservateur dans 12 cas (60%) avec 9 cas de R0 et 3 cas de R1, et radical dans 8 cas (amputation, désarticulation). Cette chirurgie a été associée dans certains cas à la chimiothérapie et ou radiothérapie. Cependant il a été noté quelques complications: 1 cas de collection postopératoire, 1 cas de radionécrose, 5 cas de métastases pulmonaires, 3 cas de récidive tumorale et 3 cas de décès. Les résultats carcinologiques étaient R0 dans 85% (n = 17) et R1 dans 15% (n = 3) et les résultats fonctionnels avec un recul moyen de 3 ans selon MSTS (70%) étaient satisfaisants dans 55% (n = 11). Le synovialosarcome est une tumeur d’évolution imprévisible dont le diagnostic mal aisé. La prise en charge multidisciplinaire doit être précoce afin d'améliorer le pronostic. Le traitement carcinologique est souvent difficile à obtenir au prix de sacrifice d’éléments nobles et la chirurgie réparatrice laborieuse. Le traitement radical permet d'améliorer la qualité de vie du patient associé à la radiothérapie et chimiothérapie adjuvantes. PMID:25574319

  15. Métastase osseuse isolée du radius métachrone d’un cancer rectal

    PubMed Central

    Eddekkaoui, Houda; Chekrine, Tarik; Sahraoui, Souha; Marouane, Sofia; Alj, Amina; Zamiati, Soumaya; Nechad, Mohamed; Benider, Abdellatif

    2013-01-01

    Les métastases osseuses isolées des cancers colorectaux sont très rares. Le squelette axial est habituellement le plus atteint. La localisation au niveau du radius est exceptionnelle. Nous rapportons l'observation d'une femme âgée de 60 ans avec une métastase du radius distal isolée métachrone d'un cancer du haut rectum opéré un an auparavant. La métastase a été découverte sur les examens d'imagerie et confirmée par biopsie. Une amputation a été réalisée suite à une progression de la maladie après une radiothérapie palliative. L'évolution était marquée par l'apparition de métastases pulmonaires et le décès est survenu dans un tableau de défaillance respiratoire. PMID:23819003

  16. Cardiomyopathie hypertrophique néonatale de diagnostic étiologique difficile

    PubMed Central

    Hammami, Rania; Ouali, Sana; Naffeti, Ilyes; Hammas, Sami; Kacem, Slim; Gribaa, Rim; Remedi, Fahmi; Boughzela, Essia

    2011-01-01

    La cardiomyopathie hypertrophique néonatale est une entité rare, hétérogène regroupant plusieurs formes cliniques et donc de diagnostic étiologique difficile. Nous rapportons l'observation d'un nouveau né issu d'une grossesse gémellaire, ayant présenté à la naissance un tableau d'insuffisance cardiaque, l’échocardiographie avait conclut à une cardiomyopathie hypertrophique obstructive. Le bilan étiologique était négatif notamment une mère non diabétique. L’évolution était favorable avec régression de l'hypertrophie 2 semaines après la naissance. L’étiologie finalement suggérée était une cardiomyopathie secondaire à l'injection anténatale de corticoïdes dans le but d'accélérer la maturation pulmonaire. L’établissement par les sociétés savantes d'un consensus de bilan étiologique minimal standard selon une chronologie bien déterminée serait d'un grand apport dans la prise en charge de cette anomalie. PMID:22384306

  17. L’œdème aigue post chirurgical: complication redoutable

    PubMed Central

    Bouhabba, Najib; Bensghir, Mustapha; Fjouji, Salaheddine; Azendour, Hicham; Haimeur, Charki

    2015-01-01

    L’œdème aigu pulmonaire (OAP) post-obstructif est une complication respiratoire grave qui doit être reconnue par les anesthésistes et les réanimateurs a fin de permettre une prise en charge diagnostique et thérapeutique précoce. Nous rapportons un cas survenu chez un jeune patient en postopératoire d'une appendicectomie. Immédiatement après l'extubation le patient a développé une détresse respiratoire, une désaturation et des signes auscultatoires et radiologiques évoquant un œdème aigu du poumon. Un bilan étiologique, notamment cardiaque, est revenu normal et l’évolution était favorable dans les heures qui suivent après reintubation et traitement par diurétiques. Le diagnostic de l'OAP post-obstructif était alors retenu. A travers ce cas et une revue de la littérature, les auteurs mettent en relief cette complication redoutable nécessitant une prise en charge précoce. PMID:26140072

  18. Un anévrysme sacciforme de l'aorte abdominale révélant une maladie de Behçet: quand faut-il opérer?

    PubMed Central

    Ajili, Faida; Tounsi, Haifa; Aouini, Fatma; Bousetta, Najeh; Ben Abdelhafidh, Nadia; Louzir, Bassem; Laabidi, Janet; Othmani, Salah

    2014-01-01

    L'atteinte vasculaire est fréquente au cours de la maladie de Behçet. Elle est essentiellement représentée par les thromboses veineuses alors que l'atteinte artérielle est plus rare. Elle peut être isolée ou multifocale et peut toucher tous les territoires avec prédilection pour l'aorte abdominale, les artères pulmonaires et les artères des membres inférieurs. L'atteinte anévrysmale de l'aorte abdominale est trompeuse se manifestant par une symptomatologie atypique responsable d'un retard diagnostique favorisant la rupture. Dans notre cas, des douleurs abdominales paroxystiques ont incité le patient à consulter rapidement. L'enquête étiologique a conclue à un angio Behcet. Rarement, l'anévrysme de l'aorte abdominale est révélé par une complication telle que la rupture dans le rétro péritoine ou le tube digestif. Les indications chirurgicales des anévrysmes de l'aorte sont discutées ici. Un traitement immunosuppresseur au long cours s'impose en post opératoire pour limiter le risque de récidive. PMID:25852795

  19. Pneumonie organisée révélatrice d'une polymyosite

    PubMed Central

    Ben Saad, Ahmed; Joobeur, Samah; Rouetbi, Naceur; Mhamed, Saousen Cheikh; Skhiri, Néji; Mribah, Hathami; El Kamel, Ali

    2014-01-01

    Les polymyosites (PM) sont des connectivites très rares, d’étiologie inconnue, dotées d'un grand polymorphisme clinique et évolutif. Elles peuvent être associées à d'autres manifestations viscérales notamment pulmonaires telles que la pneumopathie interstitielle. Ces complications respiratoires sont souvent associées à un taux de mortalité élevé. Les cas de pneumonie organisée révélatrice de polymyosite sont rarement rapportés dans la littérature et de description récente. Nous rapportons l'observation d'une patiente âgée de 53 ans qui a présenté, 14 mois après avoir porter le diagnostic d'une pneumonie organisée, des myalgies diffuses, un ‘dème des membres inférieurs et une élévation des enzymes musculaires. La biopsie musculaire a confirmé le diagnostic de la myosite. L’évolution était favorable sous corticothérapie. Le traitement de la PO associée au PM n'est pas clairement établi. La corticothérapie constitue le traitement de première intention. PMID:25722789

  20. Importance des communications intercellulaires en radiopathologie expérimentale : le syndrôme inflammatoire radioinduit

    NASA Astrophysics Data System (ADS)

    Agay, D.; Clarencon, D.; Multon, E.; Mestries, J.-C.; van der Meeren, A.; Mouthon, M.-A.; Gourmelon, P.

    1998-04-01

    The monolithic image of radiation pathology, the physiopathological mechanisms of which are limited to the conventional concept of specific “target cell" with mitotic and apoptotic cell death, is changing owing to our increasing knowledge about intercellular communications. The cellular radiationbiology is currently enriched by the “humoral" radiationbiology with its concept of “target network" including cells and intercellular messengers. The radiation-induced disorders observed in these networks take shape in the inflammatory reaction, which is largely involved, in the physiopathological development of the acute radiation syndrome. These concepts of a perpetual cascade of cytokines, leading to radiation-induced late effects with no biological latent period, are especially illustrated by the radiation-induced pneumonitis and pulmonary fibrosis. L'image monolithique de la radiopathologie dont les mécanismes physiopathologiques sont réduits aux concepts classiques de “cellule cible" spécifique avec mort cellulaire mitotique et apoptotique, se modifie grâce à l'accroissement de nos connaissances sur les communications intercellulaires. La radiobiologie cellulaire s'enrichit aujourd'hui de la radiobiologie “humorale" avec son concept de “réseau cible" tant au niveau des cellules que des messagers intercellulaires. Les désordres radio-induits observés au niveau de ces réseaux se concrétisent dans la réaction inflammatoire qui est fortement impliquée dans l'évolution physiopathologique du syndrome aigu d'irradiation. Ces concepts d'une cascade perpétuelle de cytokines, sans période de latence biologique et qui amènent aux effets tardifs radio-induits, sont particulièrement illustrés dans la pneumonie et la fibrose pulmonaire radio-induites.

  1. Tuberculome de Bouchut dans la tuberculose multi focale: à propos de quatre cas

    PubMed Central

    Janah, Hicham; Alami, Ahmed; Souhi, Hicham; Zegmout, Adil; Naji-Amrani, Hicham; Raoufi, Mohamed; Elouazzani, Hanane; Rhorfi, Ismail Abderrahmani; Abid, Ahmed

    2014-01-01

    La tuberculose multifocale a connu un regain de fréquence avec la pandémie du SIDA, elle s'observe encore chez des sujets non infectés par le VIH surtout dans les pays en voie de développement notamment au Maroc. Nous rapportons quatre observations de tuberculose multifocale chez trois patients immunocompétents et un patient immunodéprimé. Quatre patients ont bénéficié d'un bilan phtisiologique, biologique, sérologique(HIV), radiologique et d'angiographie à la fluorescéine pour suspicion de tuberculose multifocale. Il s'agit de trois hommes et une femme, d’âge moyen de 44 ans, trois patients sont immunocompétents et un patient séropositif. La tuberculose intéressait trois localisations chez les quatre patients: pulmonaire dans quatre cas, ophtalmique dans quatre cas, digestive dans un cas, urinaire dans un cas, cérébrale dans un cas et un cas d'atteinte de la moelle osseuse. L'atteinte ophtalmologique est représentée par des nodules choroïdiens de Bouchut dans quatre cas et un nodule papillaire de Bouchut dans un cas; aucun des ces patients ne présentait une uvéite granulomateuse. Nos malades ont reçu un traitement anti-tuberculeux d'une durée de neuf mois avec une bonne évolution clinique, biologique, radiologique et angiographique. Au Maroc, la tuberculose continue à surprendre aussi bien par son extension touchant le sujet débilité et le sujet immunocompétent, que par ses présentations diverses y compris l'atteinte oculaire qu'elle faut rechercher par un examen ophtalmologique soigneux et systématique. PMID:25478047

  2. Les pneumopathies nosocomiales en réanimation de CHU Hassan II de Fès

    PubMed Central

    Shimi, Abdelkarim; Touzani, Soumaya; Elbakouri, Nabil; Bechri, Brahim; Derkaoui, Ali; Khatouf, Mohammed

    2015-01-01

    L'objectif principal de notre étude était d'identifier les bactéries incriminées dans la pneumopathie nosocomiale (PN) au service de réanimation A1 du CHU Hassan II de Fès, en vue d'en améliorer la prise en charge et de diminuer la morbi-mortalité associée. Il s'agit d'une étude rétrospective et descriptive, menée du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2013. Seules les infections pulmonaires survenant au-delà de 48 heures de l'admission du patient au service de réanimation ont été incluses. L'incidence de la PN était de 11,2%. Les Bacilles à Gram négatif (BGN) étaient retrouvés dans 48,5% des cas, le Staphylocoque Aureus dans 21,21% des cas et le Klebsiella Pneumoniae était dans 10,7% des cas. Le taux de mortalité était de 48,33%. L’âge, la gravité de la pathologie sous jacente et le retard de l'instauration d'une antibiothérapie adaptée étaient considérées comme facteurs de mauvais pronostic. L’étude de la résistance aux antibiotiques, montre une multirésistance surtout pour les BGN, dont il faut tenir compte en mettant en place une stratégie de prévention active. PMID:26966481

  3. L’actinomycose thoracique multiple chez l’immunocompétent

    PubMed Central

    Msougar, Yassine; Fenane, Hicham; Maidi, Mehdi; Benosman, Abdellatif

    2013-01-01

    L′actinomycose est une affection bactérienne granulomateuse, suppurative, étendue et chronique provoquée par la bactérie anaérobique gram positif Actinomyces israelii. La localisation thoracique est rare, elle peut simuler une pathologie néoplasique ou une tuberculose. Il s’agit d’un patient de 54ans sans antécédents pathologiques, qui s’est présenté avec deux tuméfactions pariétales basithoarciques droites, l’une antérieure et l’autre postérieure s’accompagnant d’une altération de l’état général. L’examen clinique ainsi que le bilan radiologique ont montré deux masses de la paroi thoracique et une atteinte parenchymateuse basale droite. L’examen anatomopathologique de la biopsie de la masse antérieure a montré des foyers d’actinomycose permettant d’établir le diagnostic d’actinomycose thoraco-pulmonaire. Un bilan immunologique s’est révélé normal. Le patient est alors mis sous traitement antibiotique à base d’amoxicilline protégée avec bonne évolution clinique et radiologique. Le but de cette observation est de rappeler les aspects radio-clinique, histologiques, thérapeutiques et évolutifs ainsi que les difficultés diagnostiques de cette affection. PMID:24672630

  4. La mort subite de l’adulte, particularités en Afrique, à propos de 476 cas

    PubMed Central

    Soumah, Mohamed Maniboliot; Kanikomo, Drissa; Ndiaye, Mor; Sow, Mamadou Lamine

    2013-01-01

    La mort subite est une mort instantanée ou rapide, d’origine naturelle, inattendue ou inopinée. Chez l’adulte les causes cardiovasculaires, pulmonaires et cérébrales prédominent. Son mode de survenue est dramatique. L’objectif était ici de déterminer les circonstances de survenue de ces morts subites, les facteurs de risque, d’identifier les causes de mort subite chez l’adulte à l’autopsie, en vue d’améliorer la prévention. Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur les cas de morts subites ayant fait l’objet d’une autopsie au service d’anatomie pathologique de l’Hôpital Aristide Le Dantec (HALD) de Dakar du 1er janvier 2003 au 31 décembre 2005. Durant cette période 476 cas de morts subites chez l’adulte sur 1936 autopsies ont été enregistrés. Le sexe ratio est de 2,9 avec 356 hommes (74,8%) et 120 femmes (25,2%). Les cardiopathies ont été la première cause de décès dans notre série avec 177cas sur 476 soit 37,2%. La prévention de la mort subite reste primordiale, surtout dans le contexte africain, où la prise en charge pré hospitalière est souvent défaillante. PMID:24839533

  5. Syndrome de Peutz-Jeghers, à propos de 3 cas dans la fratrie

    PubMed Central

    Zinelabidine, Kaoutar; Meziane, Meriame; Mernissi, Fatima Zahra

    2012-01-01

    Le SPJ est une maladie rare de transmission autosomique dominante, défini par l’association d’une atteinte cutanée à type de lentiginose péri-orificielle d’une atteinte digestive, pulmonaire et des organes reproducteurs. Le gène de PJS a été localisé sur le chromosome 19p13.13. Les signes cutanés sont affichants et constituent un signe révélateur de la maladie, ils sont à type de lentigines, Ils siègent le plus souvent sur les lèvres, la muqueuse buccale. Les polypes digestifs constituent le deuxième signe cardinal de ce syndrome et ils peuvent révéler la maladie lorsqu’ils se manifestent d’emblée par leur complication telles les hémorragies digestives et les obstructions. Les personnes atteintes de SPJ courent un risque accru de cancers, le risque cumulatif de cancer est estimé à 93%, Les organes les plus fréquemment touchés sont le tractus gastro-intestinal (oesophage, estomac, intestin grêle, côlon, rectum et pancréas), le poumon, la prostate, le sein et les organes reproducteurs. La prise en charge des SPJ est basée principalement sur la surveillance et le traitement des polypes hamartomateux. Il n′existe aucun traitement standarisé pour la pigmentation cutanéo-muqueuse. Le traitement fait appel à la cryochirurgie, la dermabrasion et au laser Q-switched. PMID:22593795

  6. Correlation between Limb Muscle Endurance, Strength, and Functional Capacity in People with Chronic Obstructive Pulmonary Disease.

    PubMed

    Nyberg, Andre; Törnberg, Anna; Wadell, Karin

    2016-01-01

    Objet : Étudier le lien entre l'endurance, la force et la capacité fonctionnelle des muscles des membres supérieurs et inférieurs de personnes qui ont une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). Méthode : Cet article décrit une analyse secondaire de données provenant d'un essai contrôlé randomisé. On a utilisé un dynamomètre stationnaire pour mesurer la force et l'endurance isocinétiques des muscles, le test de marche de six minutes (TM6M), le test du tableau perforé et des anneaux de six minutes (TPA6M) et le test des membres supérieurs non supportés (TMSNS) pour mesurer la capacité fonctionnelle. Résultats : Les participants étaient 44 adultes atteints de MPOC. La force et l'endurance musculaires des membres supérieurs et inférieurs a révélé un lien variant de modéré à solide avec la capacité fonctionnelle. Compte tenu de la force musculaire, on a établi un lien modéré entre l'endurance musculaire et la capacité fonctionnelle des membres supérieurs et inférieurs, mais compte tenu de l'endurance musculaire, il n'y avait aucun lien positif et significatif entre la force musculaire et la capacité fonctionnelle des membres supérieurs ou inférieurs. Conclusions : Il semble y avoir un lien plus étroit entre la capacité fonctionnelle et l'endurance des muscles des membres qu'entre la capacité fonctionnelle et la force des muscles des membres chez les personnes qui ont une MPOC.

  7. Sputum smear conversion and treatment outcomes for tuberculosis patients with and without diabetes in Fiji.

    PubMed

    Prasad, P; Gounder, S; Varman, S; Viney, K

    2014-09-21

    Contexte : Trois centres de traitement de la tuberculose (TB) dans le cadre du Programme national de Lutte contre la TB aux Fidji.Objectif : Déterminer la prévalence du diabète (DM) parmi les patients tuberculeux entre 2010 et 2012 et d'évaluer la conversion des frottis de crachats et les résultats du traitement de la TB en comparant les patients avec et sans DM.Schéma : Etude rétrospective descriptive basée sur les données recueillies en routine à partir des registres de la TB et des dossiers des patients hospitalisés.Résultats : De 577 patients tuberculeux identifiés, des informations relatives au DM étaient disponibles pour 567 d'entre eux (98%) ; parmi ceuxci, 68 (12%) étaient diabétiques. Le résultat du frottis à 2 mois était disponible pour 254 (82%) patients atteints de TB pulmonaire à frottis positif. Le taux de conversion du frottis (de positif à négatif) était identique chez tous les patients tuberculeux avec ou sans DM (78% contre 80% ; P = 0,66). Le résultat du traitement anti-tuberculeux était disponible pour 462 patients ; il n'y avait pas non plus de différence significative en termes de succès du traitement (91% chez les patients avec DM contre 84% chez les patients sans DM ; P = 0,06).Conclusion : Le DM est fréquent chez les patients tuberculeux aux Fidji. Le taux de conversion du frottis ne s'est cependant pas avéré différent chez les patients avec et sans DM, et il n'y a pas non plus eu de différence significative en termes de succès du traitement entre les deux groupes.

  8. High time to use rapid tests to detect multidrug resistance in sputum smear-negative tuberculosis in Belarus.

    PubMed

    Rusovich, V; Kumar, A M V; Skrahina, A; Hurevich, H; Astrauko, A; de Colombani, P; Tayler-Smith, K; Dara, M; Zachariah, R

    2014-12-21

    Contexte : Le Belarus (Europe de l'Est) est confronté à une épidémie de tuberculose multirésistante (TB-MDR). En 2012, les patients atteints de tuberculose pulmonaire (TBP) à frottis positif ont bénéficié en priorité de diagnostics moléculaires pour confirmer une TB-MDR, tandis que les patients atteints de TBP à frottis négatif (SN-PTB) ont bénéficié de méthodes conventionnelles qui retardaient souvent le diagnostic de TB-MDR de 2 à 4 mois.Objectif : Déterminer la proportion de TB-MDR parmi les patients SN-PTB enregistrés en 2012, ainsi que les facteurs cliniques et démographiques associés.Schéma : Etude de cohorte rétrospective basée sur des données émanant de tout le pays grâce au registre électronique national de la TB.Résultats : Sur 5377 cas de TB enregistrés, 2960 (55%) étaient des SN-PTB. Parmi ces derniers, 1639 (55%) avaient une culture positive, dont 768 (47%) avaient une TB-MDR : 33% (363/1084) nouveaux cas et 73% (405/555) patients déjà traités préalablement. La notion de traitement antérieur, l'âge, la région, la résidence en milieu urbain, le statut à l'égard du virus de l'immunodéficience humaine et le fait d'être retraité étaient indépendamment associés à la TB-MDR.Conclusion : Près de la moitié des patients SN-PTB à culture positive ont une TB-MDR, et dans les cas de retraitement, on arrive à plus de sept patients sur dix. La décision politique nationale d'extension des diagnostics moléculaires rapides à tous les patients TBP, y compris les patients SN-PTB, semble donc justifiée. Il est nécessaire de prendre des mesures afin d'assurer la mise en œuvre de cette priorité urgente, en raison des implications d'un diagnostic retardé à la fois pour les patients et en termes de santé publique.

  9. Patient delay in the diagnosis and treatment of tuberculosis in China: findings of case detection projects.

    PubMed

    Lin, Y; Enarson, D A; Chiang, C-Y; Rusen, I D; Qiu, L-X; Kan, X-H; Yuan, Y-L; Du, J; Zhang, T-H; Li, Y; Li, X-F; Du, C-T; Zhang, L-X

    2015-03-21

    Objectif : Evaluer le délai d’accès aux services des santé de nouveaux patients atteints de tuberculose pulmonaire (TBP) à frottis positif détectés au sein de sept projets FIDELIS (Fund for Innovative DOTS Expansion through Local Initiatives to Stop TB) exécutés en Chine entre 2003 et 2008 ; 2) comparer les retards du traitement par province ; et 3) évaluer les facteurs associés aux retards.Méthode : Les dossiers des patients TPB à frottis positif ont été revus. Les données émanaient du registre des consultations, de celui du laboratoire, des dossiers des patients, des cartes de traitement et des formulaires d’évaluation des personnes ayant un accès limité aux services de santé (PWLAHS). Les données ont été recueillies grâce à un questionnaire standard et vérifiées par le personnel des sites et de l’Union Internationale contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires (L’Union) et analysées par L’Union.Résultats : De 75 401 nouveaux patients atteints de TBP à frottis positif, 63–89% étaient des PWLAHS. Le produit intérieur brut moyen des sites du projet et du niveau national était de 557 et 998 $US respectivement. Le délai médian d’accès aux soins était de 93 jours (extrêmes 68–128). Ce délai était plus long pour les femmes, les patients âgés, les résidents ruraux et ceux estimés être des PWLAHS. Ce délai d’accès aux services était significativement associé à un nombre de symptômes plus élevé.Conclusions : Le délai d’accès aux services de santé en Chine est long et offre des opportunités d’amélioration en matière de lutte contre la TB et de traitement.

  10. Morbidité et mortalité hospitalière des maladies cardiovasculaires en milieu tropical: exemple d'un centre hospitalier à Lomé (Togo)

    PubMed Central

    Damorou, Findibe; Baragou, Soodougoua; Pio, Machihuede; Afassinou, Yaovi M; N'da, N'kenon W; Pessinaba, Soulemane; Tchérou, Tchaa; Attiogbé, Halé; Ehlan, Koffi; Goeh-Akue, Edem; Yayehd, Komlavi

    2014-01-01

    Introduction Les maladies cardiovasculaires (MCV) occupent une place importante dans la mortalité en Afrique, situation inquiétante traduisant une transition épidémiologique rapide. La connaissance des groupes nosologiques les plus mortelles devrait aider à l’élaboration de politiques en matière de traitement et de prévention. Méthodes Il's agit d une étude rétrospective du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2010, ayant inclus les patients hospitalisés pour une MCV selon la classification Internationale des maladies (CIM-10). Résultats La fréquentation hospitalière pour maladie MCV a augmenté au fil du temps; les maladies hypertensives étaient le premier motif d hospitalisation (66.8%). Les autres pathologies fréquentes étaient la maladie thromboembolique (9.1%), les syndromes coronaires aigus (SCA) (7.3%), l'insuffisance cardiaque (5.5%), les cardiomyopathies (5.3%). La majorité des sujets étaient jeunes (âge moyen: 55.1 ans) et il n'y avait pas de corrélation entre la durée d'hospitalisation et l’âge: r = + 0.024, p = 0.09. La mortalité globale était élevée (11%) et les taux de létalité élevés dans le SCA (27.9%), l'embolie pulmonaire (25%) et la péricardite (25%). Conclusion Les MCV sont responsables d'une hospitalisation croissante dans nos hôpitaux. L'absence d unité de soins intensifs cardiologiques et des méthodes de revascularisation coronaire, le manque de personnels qualifiés associés l'inexistence de sécurité sociale expliquent une mortalité élevée dans nos pays en voie de développement qui sans avoir achevé leur transition démographique entre en pleine transition épidémiologique. PMID:25018812

  11. Metastase axillaire d'un carcinome papillaire de la thyroïde: à propos d'un cas

    PubMed Central

    El Khiati, Rhizlane; Ouaissi, Laila; Rouadi, Sami; Abada, Redallah; Mahtar, Mohamed; Roubal, Mohamed; Janah, Abdellah; Essaadi, Mustapha; Kadiri, Fatmi

    2013-01-01

    Les métastases axillaires dans le cadre d'un cancer de la thyroïde sont extrêmement rares. Plusieurs hypothèses expliquent ce drainage. Nous rapportons le cas d'un patient de 78 ans ayant pour antécédents chirurgicaux une lobo-isthmectomie en 1987, puis une totalisation chirurgicale en 1997 non documentés, admis en septembre 2008 pour exploration d'une masse latéro-cervicale gauche. Le reste de l'examen clinique révèle la présence de multiples adénopathies axillaires bilatérales. La biopsie exérèse d'une adénopathie axillaire droite (côté controlatéral) retrouve une métastase ganglionnaire d'un carcinome papillaire de la thyroïde avec effraction capsulaire. La tomodensitométrie cervico-thoracique note la présence d'un processus tumoral latéro-cervical gauche, un lobe thyroïdien droit siège de multiples nodules hypodenses, des adénopathies cervicales et axillaires et des lésions suspectes au niveau du parenchyme pulmonaire. Une thyroïdectomie totale avec curage ganglionnaire cervical est décidée, complétée par une ablation des ganglions axillaires macroscopiquement atteints. Des cures d'iode radioactif (IRA-thérapie) sont indiquées. Bien qu'exceptionnelle, la présence de métastases axillaires d'un carcinome thyroïdien est de pronostic péjoratif. On se demande alors si ces patients ne nécessitent pas une prise en charge particulière. Une réflexion à une stratégie thérapeutique est donc nécessaire. PMID:24498461

  12. Ending neglect: providing effective childhood tuberculosis training for health care workers in Tanzania.

    PubMed

    Adams, L V; Olotu, R; Talbot, E A; Cronin, B J; Christopher, R; Mkomwa, Z

    2014-12-21

    Contexte : Structures de soins de santé à Dar es Salam, Pwani et Arusha, Tanzanie.Objectif : Evaluer les connaissances et pratiques du personnel de santé (HCW) un an après une formation spécifique à la tuberculose de l'enfant (TB).Schéma : Grâce à une enquête standardisée, nous avons interviewé un échantillon de complaisance de HCW offrant des soins à la fois généraux et spécialisés à des enfants.Résultats : Nous avons interviewé 117 HCW dans des dispensaires de TB, des centres de santé maternelle et infantile, des dispensaires pour le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), des consultations externes et des services de pédiatrie dans 12 établissements. Un total de 81 HCW (62% d'infirmières, 74% de cliniciens) a affirmé avoir bénéficié de la formation nationale relative à la TB de l'enfant. La majorité a répondu correctement aux questions relatives au diagnostic de la TB de l'enfant, à son traitement et à la prise en charge conjointe de la TB et du VIH, quels que soient les antécédents de formation. La plupart ont dit demander en routine des radiographies pulmonaires, un test VIH et une recherche de contacts tuberculeux lors de l'évaluation des enfants. Moins de la moitié des HCW a affirmé recueillir des crachats en routine pour une culture mycobactérienne ou réaliser un test cutané à la tuberculine. La prescription de thérapie préventive par isoniazide (IPT) a été faite trois fois plus souvent par des HCW formés que par ceux qui ne l'avaient pas été (P < 0,05).Conclusion : En général, les connaissances en matière de TB de l'enfant étaient élevées et les pratiques conformes aux directives nationales. L'étude a identifié des lacunes spécifiques en matière de diagnostic, de traitement et d'utilisation de l'IPT afin de mieux cibler les futures formations.

  13. Tuberculose ostéoarticulaire (mal de Pott exclu): à propos de 120 cas à Abidjan

    PubMed Central

    Gbané-Koné, Mariam; Koné, Samba; Ouali, Boubacar; Djaha, Kouassi Jean -Mermoz; Akoli, Ekoya Ondzala; Nseng, Ingrid Nseng; Eti, Edmond; Daboiko, Jean Claude; Touré, Stanislas André; Kouakou, N'zué Marcel

    2015-01-01

    Introduction La tuberculose ostéoarticulaire (TOA) représente 2 à 5% de l'ensemble des tuberculoses. Elle demeure d'actualité surtout dans les pays à forte endémicité tuberculeuse. L'objectif était de déterminer la prévalence, les aspects topographiques, radiologiques de la TOA en milieu hospitalier ivoirien. Méthodes Les auteurs rapportent une expérience de 11 ans, à travers une étude rétrospective de 120 dossiers de patients atteints de la tuberculose ostéoarticulaire (le mal de Pott est exclu de cette étude). N'ont pas été inclus dans l’étude les dossiers ne comportant pas d'imagerie. Résultats L'atteinte extra vertébrale représentait 09,2% de la tuberculose ostéoarticulaire. Il s'agissait de 54 hommes et 66 femmes, l’âge moyen était de 43,13 ans. On notait 123 cas d'ostéoarthrites, et 8 cas d'ostéites des os plats. L'atteinte des membres inférieurs prédominait dans 91,87% des cas. La hanche était la première localisation (45,04%), suivie du genou (25,19%). Les atteintes étaient multifocales dans 20% des cas. L'atteinte osseuse était associée à une tuberculose pulmonaire dans 05,83% des cas. Des localisations inhabituelles ont été rapportées: poignet (n = 2), branches ischiopubiennes (n = 4), atteinte sternoclaviculaire (n = 4), médiopieds (n = 2). Les lésions radiologiques étaient avancées (stades III et IV) dans 55,73% des cas. A la TDM, la prévalence des abcès était de 77%. Un geste chirurgical a été réalisé sur 16 articulations (2 épaules, 13 genoux, une cheville). Conclusion La TOA des membres est peu fréquente contrairement à l'atteinte vertébrale. La hanche est la principale localisation. Le retard au diagnostic explique l’étendue des lésions anatomoradiologiques. PMID:26587129

  14. Facteurs prédictifs de l’échec de traitement antituberculeux en Guinée Conakry

    PubMed Central

    Nimagan, Souleymane; Bopaka, Regis Gothard; Diallo, Mamadou Mouctar; Diallo, Boubacar Djelo; Diallo, Mamadou Bailo; Sow, Oumou Younoussa

    2015-01-01

    La tuberculose est un véritable problème de santé publique. C'est une maladie guérissable et cette guérison passe par une bonne prise en charge thérapeutique. Il arrive parfois on assiste à l’échec thérapeutique, d'où l'intérêt de notre étude portant sur les facteurs prédictifs de ses échecs. Dans l'espace d'une année sur 1300 cas de tuberculose toute forme confondue, 700 cas de tuberculose pulmonaire à microscopie positive ont été répertorié dont 100 cas transférés. La tranche d’âge de 15-25 ans a été la plus touchée avec un sexe-ratio de 2 en faveur des hommes et 41,66% de nos malades ont été les ouvriers suivis de 20,83% des commerçants. La majorité de nos patients provenait de Conakry soit 99, 5%. Sur 600 patients suivis les nouveaux cas représentaient 83,33% et l’échec thérapeutique représentait 12 cas soit 2%. L'interruption du traitement représente le principal facteur de l’échec. Les facteurs qui ont influencé la régularité des malades au traitement ont été multiples. Des facteurs liés à l'organisation du système de santé, la rupture des médicaments antituberculeux, l’éducation sanitaire insuffisante, les contraintes de la supervision du traitement, l'implication insuffisante et la vente des médicaments par le personnel de santé. Des facteurs liés aux patients eux-mêmes, la crainte de perte d'emploi, les contraintes financières. Les renforcements de l'organisation du système sanitaire et l’éducation thérapeutiques pourront réduire le taux d’échec du traitement antituberculeux. L'amélioration de la qualité de la prise en charge des malades en situation d’échec devrait passer par une culture systématique des expectorations avec antibiogramme. PMID:26889327

  15. Impact of a training course on the quality of chest radiography to diagnose pulmonary tuberculosis.

    PubMed

    Ohkado, A; Luna, P; Querri, A; Mercader, M; Yoshimatsu, S; Coprada, L; Bañares, R; Garfin, A M C; Date, T

    2015-03-21

    Contexte : Zones urbaines de bas niveau socio-économique aux Philippines.Objectif : Evaluer la performance des manipulateurs radio (RT) dans les 3 années suivant leur participation à un cours de formation destiné à améliorer la qualité des radiographies pulmonaires (CXR) ainsi que l’effet d’une visite de suivi après le cours.Schéma : Etude transversale et d’observation incluant le suivi sur place des structures de radiographie à Manille et Quezon et l’évaluation des clichés de CXR pris par 23 RT qui avaient assisté au cours de formation en 2009 ou 2010. Les sommes des scores d’évaluation de chacun des six facteurs d’évaluation à quatre moments, c’est-à-dire avant et après le cours de formation qui avaient été évalués précédemment et avant et après les visites de suivi qui étaient en cours d’analyse, ont été comparées.Résultats : Deux sommes de scores d’évaluation—identification du cliché ou positionnement du patient—n’ont pas mis en évidence de différence significative. Cependant, en ce qui concerne la densité, le contraste, la définition et les artefacts, une amélioration significative a été constatée après le cours de formation et avant et après la visite de suivi, par comparaison avec les résultats préalables à la formation. Par contre, il n’y a eu de différence significative dans aucun des facteurs d’évaluation avant et après les visites de suivi.Conclusion : Le cours de formation a démontré un effet à long terme en termes de maintien de la qualité des RP. Par contre, la visite de suivi après la formation n’a pas significativement amélioré la qualité des RP.

  16. Epidémiologie et étiologies des insuffisances cardiaques à Lomé

    PubMed Central

    Pio, Machihudé; Afassinou, Yaovi; Pessinaba, Soulemane; Baragou, Soodougoua; N'djao, Jacques; Atta, Borgatia; Ehlan, Efadzi; Damorou, Findibé; Goeh-Akué, Edem

    2014-01-01

    Introduction L'objectif est de déterminer la fréquence et les principales étiologies des insuffisances cardiaques (IC) en milieu cardiologique à Lomé. Méthodes Il s'agissait d'une étude transversale réalisée de janvier 2010 au Janvier 2012 dans le service de cardiologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé. Elle a porté sur 297 dossiers des patients hospitalisés pour IC. L’échodoppler cardiaque était indispensable pour l'inclusion du dossier dans l’étude. Résultats L'IC représentait 25,6% des hospitalisations. L’âge moyen des patients était de 52,2 ± 16,7 ans avec un sex ratio à 0,93. Le tableau clinique était celui d'une IC globale (67%), IC gauche (31,3%) et IC droite (1,7%). La fraction d’éjection du ventricule gauche (FEVG) moyenne était de 0,4 ± 0,17 (extrêmes 0,07 et 0,88). Les diagnostics lésionnels des IC étaient les cardiomyopathies dilatées (60%), l'IC à FEVG conservée (11,4%), les valvulopathies (11,8%). Les étiologies étaient l'hypertension artérielle (HTA) (43,1%), les coronaropathies (19,2%), la cardiomyopathie du péripartum (11,8%), les valvulopathies (11,8%), la cardiothyréose (3%), le c'ur pulmonaire chronique (2,7%), les cardiopathies congénitales (2,7%), l'alcoolisme chronique (2%), le VIH (3,4%) et idiopathique (5,9%). Conclusion L'IC est fréquente à Lomé et touche les sujets jeunes. Les lésions sont sévères et avancées sous forme de cardiomyopathies dilatées. PMID:25419310

  17. Anomalies échocardiographiques chez l'hémodialysé chronique: prévalence et facteurs de risqué

    PubMed Central

    Ezziani, Mariam; Najdi, Adil; Mikou, Souad; Elhassani, Anis; Akrichi, Mohammed Amine; Hanin, Hakim; Arrayhani, Mohammed; Houssaini, Tarik Sqalli

    2014-01-01

    Introduction Les complications cardio-vasculaires sont la principale cause de mortalité et de morbidité chez les patients hémodialysés chroniques. Le but de cette étude est de décrire les différentes atteintes cardiaques à l’échocardiographie transthoracique et de dégager les facteurs associés aux principales atteintes. Méthodes Etude transversale monocentrique incluant des patients adultes hémodialysés depuis plus d'un an et ayant bénéficié d'une échocardiographie transthoracique durant l'année 2012. Notre étude descriptive puis analytique a porté sur l'analyse des données démographiques, cliniques, biologiques et échocardiographiques. Résultats 50 patients ont été colligés, 32 femmes et 18 hommes. Leur âge moyen est de 55 ± 14 ans avec une ancienneté moyenne en hémodialyse de 93 ± 55 mois. Les anomalies échocardiographiques retrouvées sont dominées par l'hypertrophie ventriculaire gauche chez 56% des patients et les valvulopathies chez 80%. Les calcifications valvulaires ont été notées dans 14% des cas, une dilatation du ventricule gauche dans 12%, une hypertension artérielle pulmonaire dans 10% et une péricardite dans 6% des cas. Une seule dysfonction du ventricule gauche a été notée et la fraction d’éjection systolique moyenne est de 68,9 ± 9,5%. L'analyse statistique de variance des différentes anomalies montre que l'hypertrophie ventriculaire gauche est positivement corrélée à l'hypertension artérielle (p = 0,046) et que les pressions artérielles moyennes systoliques (p = 0,005) et diastoliques (p = 0,035) sont significativement plus élevées chez les patients avec une hypertrophie du ventricule gauche. Conclusion Les anomalies échocardiographiques sont fréquentes chez les hémodialysés chroniques notamment l'hypertrophie ventriculaire gauche qui est fortement liée à la présence d'une hypertension artérielle. PMID:25419342

  18. Place du traitement chirurgical sous circulation extracorporelle à cœur battant dans les cancers du rein avec envahissement cave supra-diaphragmatique: à propos de sept cas

    PubMed Central

    Lahyani, Mounir; Karmouni, Tarik; Elkhader, Khalid; Koutani, Abdellatif; Andaloussi, Ahmed Ibn Attya

    2014-01-01

    Ce travail vise à analyser les résultats de la néphrectomie avec thrombectomie atrio-cave sous circulation extracorporelle (CEC) chez sept patients ayant un cancer du rein avec envahissement cave supra-diaphragmatique et de discuter les indications opératoires. Sept patients, six hommes et une femme dont l’âge varie entre 46ans et 65ans, ont été opérés d'un cancer du rein avec extension atrio-cave. L’écho-doppler a toujours permis la mise en évidence de l'extension veineuse mais la limite supérieure du thrombus était formellement identifiée par l'examen tomodensitométrique quatre fois, et par la résonance magnétique nucléaire dans tous les cas. Tous les patients ont été opérés sous CEC à cœur battant en normothermie. Un seul décès postopératoire est survenu. La durée du séjour en réanimation a été de 4,5 jours. Cinq patients ont eu à distance une dissémination métastatique. Cinq malades ont eu une médiane de survie de 11,5 mois (de 7 à16). Un malade a subi une métastasectomie pulmonaire 6 mois après la néphrectomie. L'exérèse des thrombi atrio-caves a été facilitée par la CEC avec une mortalité et une morbidité postopératoires acceptables mais les résultats à distance ont été décevants. Cette intervention ne peut être proposée qu'aux patients n'ayant aucune extension locorégionale et générale décelable, ce qui souligne l'importance des examens morphologiques préopératoires. PMID:25995777

  19. Adherence to anti-tuberculosis treatment in Tigray, Northern Ethiopia.

    PubMed

    Kiros, Y K; Teklu, T; Desalegn, F; Tesfay, M; Klinkenberg, E; Mulugeta, A

    2014-12-21

    Contexte : Patients tuberculeux dans la zone de Mekelle, région du Tigray en Ethiopie.Objectif : Examiner l'adhésion au traitement antituberculeux.Schéma : Une étude transversale a été réalisée dans des centres de santé offrant un traitement antituberculeux. L'adhésion a été mesurée de trois manières : par la déclaration des doses manquées par les patients eux-mêmes, par une échelle visuelle analogue grâce à laquelle les patients notent leur propre adhésion et en étudiant les dossiers. Un patient était considéré comme adhérent s'il avait pris au moins 90% des doses prescrites.Résultats : Un total de 278 patients tuberculeux ont été inclus, 101 dans la phase intensive et 177 dans la phase de continuation. Respectivement 67 (24,1%), 130 (46,8%) et 80 (28,8%) patients avaient une tuberculose à frottis positif, à frottis négatif et extra-pulmonaire. La déclaration par les patients sur les doses manquées et la consultation des dossiers ont indiqué une adhésion de 273 patients (97,3%) et 271 patients (97,5%), respectivement. Avec l'échelle visuelle analogue, 250 (91,6%) patients se considéraient comme adhérents. Des antécédents d'effets secondaires (aOR ajusté [aOR] 0,25 ; IC95% 0,08–0,77) et des connaissances en matière de prévention de la TB (aOR 0,19 ; IC95% 0,05–0,8) étaient indépendamment associés à l'adhésion dans ce contexte.Conclusion : L'adhésion au traitement antituberculeux était élevée dans notre étude. Un soutien à l'adhésion devrait être offert aux patients pauvres, âgés, co-infectés par le virus de l'immunodéficience humaine, consommateurs excessifs d'alcool et fumeurs. Tous les patients devraient bénéficier régulièrement d'une éducation sanitaire à la prévention de la TB.

  20. La tuberculose abdominale pseudo-tumorale

    PubMed Central

    El Barni, Rachid; Lahkim, Mohamed; Achour, Abdessamad

    2012-01-01

    Introduction L’objectif de ce travail est de rapporter cinq cas de tuberculose abdominale pseudo-tumorale afin d’en souligner les aspects diagnostiques et thérapeutiques. Cinq observations sont colligées dans le service de chirurgie générale de l’hôpital militaire Avicenne de Marrakech au cours de l’année 2007. Les aspects cliniques sont disparates. Ainsi, les auteurs ont noté un syndrome péritonéal dans un cas, une masse épigastrique dans un cas, une lésion suspect du sigmoïde dans un cas, une masse de la fosse iliaque droite dans un cas et une altération de l’état général avec fièvre dans le dernier cas. Un seul patient avaient bénéficié d’une biopsie scano-guidée et les quatre patients restants avaient été opérés. Une masse du méso côlon était notée dans le premier cas. Dans le second cas, l’aspect de la masse épigastrique et son siège avaient orienté vers une tumeur du grand omentum. Une localisation tuberculeuse péritonéale et sigmoïdienne avait été trouvée dans le troisième cas. Le diagnostic d’une tumeur du côlon droit était hautement suspect chez le patient séropositif qui avait présenté une péritonite post-opératoire et décédé à J + 3 dans un tableau de choc septique. Le siège et l’aspect nécrotique des lésions trouvées à la tomodensitométrie chez la seule patiente de l’étude avaient fait discuter en premier un lymphome. Même en l’absence d’antécédents de tuberculose pulmonaire, le diagnostic tuberculose abdominale pseudo-tumorale doit être évoqué surtout dans un pays d’endémie comme le notre et le recours à une laparotomie est justifié chaque fois que persiste un doute diagnostique ou en cas de complication. PMID:23330023

  1. Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la tuberculose ganglionnaire en Tunisie

    PubMed Central

    Ben Brahim, Hajer; Kooli, Ikbel; Aouam, Abir; Toumi, Adnene; Loussaief, Chawki; Koubaa, Jamel; Chakroun, Mohamed

    2014-01-01

    La tuberculose ganglionnaire est la localisation extra-pulmonaire la plus fréquente de la tuberculose. Nous nous proposons dans ce travail d’étudier les modalités diagnostiques, thérapeutiques et évolutives de cette localisation. Il s'agit d'une étude rétrospective portant sur 100 cas de tuberculose ganglionnaire. L’âge moyen était de 35 ± 15 ans (15-85 ans). Aucun malade n’était VIH positif. L'aire cervicale était la plus touchée (93 cas). L'intradermo-réaction à la tuberculine était positive dans 76/91 cas (83,5%). L'examen bactériologique des prélèvements au niveau des ganglions atteints avait mis en évidence des bacilles acido-alcoolo-résistants à l'examen direct dans 2/31 cas (6,4%) et la culture avait isolé Mycobacteruim tuberculosis dans 1/31 cas (3,2%). La cytoponction ganglionnaire (FNAC) était évocatrice de tuberculose dans 35/42 cas (83,3%). La biopsie ganglionnaire était réalisée dans 69 cas et avait permis de retenir le diagnostic de tuberculose dans tous les cas. La FNAC, comparativement à la biopsie, avait permis de raccourcir significativement le délai de la prise en charge (15,1 vs 22,8 jours; p=0,001) et la durée d'hospitalisation (17,3 vs 24,6; p=0,004). La durée moyenne du traitement antituberculeux était de 9,8 ± 4,6 mois (7 à 44 mois). Le traitement chirurgical initial avait raccourci significativement la durée du traitement médical. Il n'avait pas d'impact sur le taux de guérison. Nous avons noté 10 cas de réponse paradoxale aux antituberculeux, quatre cas de résistance clinique et une rechute dans deux cas. La tuberculose ganglionnaire pose un problème diagnostique et thérapeutique. La microbiologie est d'un faible apport. La FNAC est un moyen diagnostique très utiles dans les pays endémiques et à faibles ressources. Un traitement médical seul permet d’éviter les inconvénients de la chirurgie. PMID:25829976

  2. Tuberculose ganglionnaire: aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques, à propos de 357 cas

    PubMed Central

    Hamzaoui, Ghizlane; Amro, Lamyae; Sajiai, Hafsa; Serhane, Hind; Moumen, Nezha; Ennezari, Abdellah; Yazidi, Abdelhaq Alaoui

    2014-01-01

    La tuberculose ganglionnaire (TG) est la localisation extrapulmonaire la plus fréquente au Maroc. Elle pose encore un problème diagnostique et thérapeutique. Le but du travail est d’ étudier le profil épidémiologique, diagnostique et thérapeutique de la tuberculose ganglionnaire. Il s'agit d'une étude rétrospective portant sur les nouveaux cas de TG suivis au centre spécialisé de tuberculose de Marrakech, entre Janvier 2011 et Décembre 2012. Trois cents cinquante sept cas de TG ont été inclus sur l'ensemble de 1717 cas de tuberculose toute forme confondue, soit une incidence de 20,8%. La moyenne d’âge était de 29,1 ans avec un sex ratio de 0,6 (62,5% de femmes). Le diabète, le contage tuberculeux et l'infection VIH ont été retrouvés respectivement dans 9%, 14,6% et 3,6% des cas. Les adénopathies étaient cervicales dans 95%, médiastinales dans 5,1%, abdominales dans 3,7%, axillaires dans 2,8% et inguinales dans 0,3% des cas. La radiographie du thorax (faite dans 96,4% des cas) a été anormale dans 8,1%. Le diagnostic a été confirmé dans 97,2% des cas. Le régime thérapeutique était 2 RHZE/4RH dans 88% des cas. Dans les cas suivis, l’évolution a été marquée par la disparition des adénopathies dans 95,2% et par l'augmentation du volume ganglionnaire dans 4,8%. 1,4% des cas ont été perdus de vue. La rechute de TG a été notée dans 3,1%. La TG reste fréquente et occupe la 2ème place après l'atteinte pulmonaire et pose un problème diagnostique et thérapeutique. PMID:25767675

  3. Syndrome de Gougerot-Sjögren primitif du sujet âgé: caractéristiques cliniques et immunologiques

    PubMed Central

    Chebbi, Wafa; Ben Salem, Wafa; Klii, Rim; Kessomtini, Wassia; Jerbi, Saida; Sfar, Mohamed Habib

    2015-01-01

    Les objectifs de notre étude est d’étudier les caractéristiques cliniques et immunologiques du syndrome de Gougerot Sjogren primitif (SGSp) du sujet âgé et les comparer à une population témoin plus jeune. Nous avons analysé rétrospectivement les dossiers de 60 patients atteints de SGSp consécutifs, suivis au service de Médecine interne du CHU Taher Sfar de Mahdia, en Tunisie, durant une période de 7 ans (janvier 2007 à décembre 2013). Les patients avec SGSp étaient classés en deux groupes selon l’âge de début de la maladie: groupe de sujets âgés (≥ 65 ans) et groupe de sujets jeunes (<65 ans). Chez 18 patients (30%), le SGSp a débuté après 65 ans. Il s'agissait de 17 femmes (94,5%) et un homme (5,5%). L’âge moyen du début du SGSp était de 70,5 ans ±3,1. Le délai moyen du diagnostic était de 38,6 mois ±26,8. Les manifestations glandulaires étaient constantes. La comparaison entre le groupe du SGSp du sujet âgé et celui du sujet jeune montrait que le délai moyen du diagnostic du SGSp était significativement plus long chez les sujets âgés. Les manifestations pulmonaires étaient significativement plus fréquentes chez les sujets âgés. En revanche, les fréquences des anticorps antinucléaires, anti-SSA et anti-SSB étaient significativement plus élevées chez les sujets jeunes. Bien que le SGSp soit une maladie typique d'adultes d’âge moyen, les cliniciens ne devraient pas ignorer que cette maladie peut être diagnostiquée aussi chez les patients âgés. Notre étude montre que l’âge du début avancé influence le profil clinique et immunologique du SGSp. PMID:25995805

  4. Management and treatment outcomes of patients enrolled in MDR-TB treatment in Viet Nam.

    PubMed

    Phuong, N T M; Nhung, N V; Hoa, N B; Thuy, H T; Takarinda, K C; Tayler-Smith, K; Harries, A D

    2016-03-21

    Contexte : La prise en charge de la tuberculose (TB) pharmacorésistante au Viet Nam a bénéficié d'une accélération considérable depuis 2009.Objectifs : Documenter le nombre annuel de patients enrôlés pour un traitement de TB multirésistante (TB-MDR) entre 2010 et 2014, et déterminer les caractéristiques et les résultats du traitement des patients qui l'out commencé entre 2010 et 2012.Schéma : Etude rétrospective de cohorte basée sur les rapports nationaux et les données du système national de données électroniques pour la TB pharmacorésistante.Résultats : Le nombre de patients enrôlés chaque année pour traitement de TB-MDR a augmenté de 97 en 2010 à 1522 en 2014. La majorité des patients étaient des hommes d'âge moyen qui avaient une atteinte pulmonaire et chez qui un protocole de retraitement avait échoué ; 77% d'entre eux avaient reçu au moins deux traitements de TB. De bons résultats (guérison et achèvement du traitement) ont été obtenus chez 73% des patients. Les résultats défavorables incluaient les sujets perdus de vue (12,5%), les décès (8%) et les échecs (6,3%). Avoir eu plus de deux traitements préalables et être positif pour le virus de l'immunodéficience humaine étaient associés à des résultats défavorables.Conclusion : Un nombre croissant de patients est traité pour TB-MDR chaque année dans le cadre du programme national de prise en charge au Viet Nam, avec de bons résultats. Cependant, il est nécessaire d'augmenter la détection des cas (actuellement seulement 30% des 5100 cas de TB-MDR estimés par an), de réduire la proportion de résultats défavorables et d'améliorer le suivi et l'évaluation.

  5. On occasion of 800th anniversary of birth of Ibn al-Nafis--discoverer of cardiac and pulmonary circulation.

    PubMed

    Masic, Izet

    2010-01-01

    . It stemmed back to the sixteenth century. When Michael Servetus (1511-1553), Anderea Vesalius (?1514-1654), Nicolai Massa (1485-1569), Realdo Colombo (1520-1654), Valverde De Hamusco (1508-1565), Andera Cesalpino (1519-1603), Fabrici d'Aquapendent (1533-1619) and William Harvey (1578-1657) developed the concept. However, Muhyi-d-din At-Tatawi (1896-1945) presented his thesis "Der Lungenkreislauf nach El-Korachi. Dissert, z.eil. d. Doktorwrde, Freiburg im Brisgau 1924" of the blood circulation according to al Qurashi relaying on his discovery of his description of pulmonary circulation in one of ancient manuscripts, He proposed that the real credit for the discovery of the pulmonary circulation belongs this eminent physician of the thirteenth century: Ibn al-Nafis. Later another doctor Abdul Kareem Chihade (1922- ) presented another dissertation in Paris 1951 entitled" decouverte de la circulatio pulmonaire chez Ibn an-Nafis". Published by Institut Francais De Damas 1955. Other prominent professors like: Paul Galiounji and Salman Qatayyah researched extensively in his manuscripts and produced very important monographs. The general consensus is that Ibn al-Nafis' work exerted great influence on the development of medical science, both in the Islamic world and Europe. A closer look on Ibn al-Nafis contribution would indicate that he also described the coronary circulation, the cranial nerves the gall bladder anatomy and many new aspect of ophthalmology. He advocated as well therapy through nutrition. His work integrated the medical knowledge with great clarity and emphasized precision. PMID:21287961

  6. MDR-TB screening in a setting with molecular diagnostic techniques: who got tested, who didn't and why?

    PubMed

    Shewade, H D; Govindarajan, S; Sharath, B N; Tripathy, J P; Chinnakali, P; Kumar, A M V; Muthaiah, M; Vivekananda, K; Paulraj, A K; Roy, G

    2015-06-21

    Contexte : Programme national révisé de Lutte contre la Tuberculose, Pondichéry, Inde, avec une structure de techniques de diagnostic moléculaire.Objectif : Déterminer l'abandon préalable au diagnostic et préalable au traitement et leurs raisons parmi des patients présumés atteints de tuberculose multirésistante (TB-MDR).Méthodes : Dans cette étude utilisant plusieurs méthodes, l'élément quantitatif consistait en une analyse de cohorte rétrospective, grâce à une revue de dossiers, de tous les patients présumés atteints de TB-MDR entre octobre 2012 et septembre 2013. L'élément qualitatif incluait des entretiens approfondis avec des informateurs clés impliqués dans la gestion programmatique des services de TB pharmacorésistante.Résultats : Sur 341 patients présumés TB-MDR éligibles, le taux d'abandon avant le diagnostic et avant le traitement a été de 45,5% (155/341) et 29% (2/7), respectivement. Les patients atteints de TB extra-pulmonaire (RR = 2,3), de coïnfection par le virus de l'immunodéficience humaine et TB (RR = 1,7), inscrits entre octobre et décembre 2012 (RR = 1,3) et identifiés à partir de centres de santé primaires/secondaires (RR = 1,8) avaient moins de chances d'être testés. Les thèmes qui ont émergé lors de l'analyse des données qualitatives ont été « l'absence d'un mécanisme systématique de suivi des patients référés pour culture et test de pharmaco sensibilité », « l'absence de services de coursier pour transporter les crachats », « le manque de connaissances et d'appropriation du personnel de santé en général », « les ruptures de stock de kits de diagnostic » et « la non-adhérence du patient ».Conclusion : En dépit de l'introduction de techniques de diagnostic moléculaire, les problèmes opérationnels de dépistage de la TB-MDR restent préoccupants et requièrent une attention urgente.

  7. L’alimentation des enfants ayant une déficience neurologique

    PubMed Central

    2009-01-01

    La malnutrition, qu’il s’agisse de sous-alimentation ou de suralimentation, est courante chez les enfants ayant une déficience neurologique. Les besoins en énergie sont difficiles à définir au sein de cette population hétérogène. De plus, on manque d’information sur ce qui constitue la croissance normale chez ces enfants. Des facteurs non nutritionnels peuvent influer sur la croissance, mais des facteurs nutritionnels, tels qu’un apport calorique insuffisant, des pertes excessives d’éléments nutritifs et un métabolisme énergétique anormal, contribuent également au retard de croissance de ces enfants. La malnutrition est liée à une importante morbidité, tandis que la réadaptation nutritionnelle améliore l’état de santé global. Le soutien nutritionnel doit faire partie intégrante de la prise en charge des enfants ayant une déficience nutritionnelle et viser non seulement à améliorer l’état nutritionnel, mais également la qualité de vie des patients et de leur famille. Au moment d’envisager une intervention nutritionnelle, il faut tenir compte du dysfonctionnement oromoteur, du reflux gastro-œsophagien et de l’aspiration pulmonaire, et une équipe multidisciplinaire doit se concerter. Il faut repérer rapidement les enfants vulnérables à des troubles nutritionnels et procéder à une évaluation de leur état nutritionnel au moins une fois par année, et plus souvent chez les nourrissons et les jeunes enfants ou chez les enfants qui risquent de souffrir de malnutrition. Il faut optimiser l’apport oral s’il est sécuritaire, mais entreprendre une alimentation entérale chez les enfants ayant un dysfonctionnement oromoteur qui provoque une aspiration marquée ou chez ceux qui sont incapables de maintenir un état nutritionnel suffisant au moyen de l’apport oral. Il faut réserver l’alimentation par sonde nasogastrique aux interventions à court terme, mais si une intervention nutritionnelle prolongée s

  8. Multidisciplinary management of invasive placenta previa.

    PubMed

    Walker, Melissa G; Allen, Lisa; Windrim, Rory C; Kachura, John; Pollard, Lindsay; Pantazi, Sophia; Keating, Sarah; Carvalho, Jose C A; Kingdom, John C P

    2013-05-01

    Objectif : Évaluer l’efficacité d’une approche d’équipe multidisciplinaire visant l’atténuation de la morbidité maternelle grave chez les femmes qui présentent un placenta prævia invasif. Méthodes : Nous avons mené une étude prospective auprès de 33 femmes qui présentaient un placenta prævia et increta-percreta (diagnostiqué par échographie et/ou imagerie par résonance magnétique) et qui accouchaient au Mount Sinai Hospital de Toronto, à la suite du lancement (en janvier 2008) d’une approche d’équipe visant les femmes qui présentaient une telle placentation. Nous avons inclus les accouchements chez les femmes visées jusqu’en juin 2012. Nous avons analysé les dossiers prénataux (services externes et services hospitaliers) en vue d’y repérer l’utilisation par l’obstétricien titulaire de six composantes d’équipe prédéfinies : (1) consultation prénatale en médecine fœto-maternelle; (2) consultation en chirurgie gynécologique; (3) IRM prénatale; (4) consultation en radiologie interventionnelle et mise en place préopératoire de sondes à ballonnet dans les divisions antérieures des artères iliaques internes; (5) planification à l’avance de la date de chirurgie; et (6) chirurgie menée par des membres de l’équipe chirurgicale vouée aux cas de placenta invasif. Les détails de l’évolution prénatale, de l’accouchement et de la période postpartum ont été consignés afin d’établir un score composite de morbidité maternelle grave en cinq points fondé sur la présence ou l’absence de ce qui suit : (1) admission à l’USI à la suite de l’accouchement; (2) transfusion de plus de deux unités de sang; (3) anesthésie générale (administration ou conversion); (4) temps opératoire se situant dans le quartile le plus élevé (> 125 minutes); et (5) complications postopératoires significatives (réhospitalisation, hospitalisation postpartum prolongée et/ou embolie pulmonaire). R

  9. Prevalence of sleep-disordered breathing in the general population: the HypnoLaus study

    PubMed Central

    Heinzer, R; Vat, S; Marques-Vidal, P; Marti-Soler, H; Andries, D; Tobback, N; Mooser, V; Preisig, M; Malhotra, A; Waeber, G; Vollenweider, P; Tafti, M; Haba-Rubio, J

    2015-01-01

    be attributable to the increased sensitivity of current recording techniques and scoring criteria. These results suggest that sleep-disordered breathing is highly prevalent, with important public health outcomes, and that the definition of the disorder should be revised. Funding Faculty of Biology and Medicine of Lausanne, Lausanne University Hospital, Swiss National Science Foundation, Leenaards Foundation, GlaxoSmithKline, Ligue Pulmonaire Vaudoise. PMID:25682233

  10. Les péricardites tuberculeuses au centre hospitalier universitaire de Bobo-Dioulasso, Burkina Faso

    PubMed Central

    Yaméogo, Aimé Arsène; Kyelem, Carole Gilberte; Nikiéma, Zakari; Birba, Emile; Yaméogo, Téné Marceline; Zabsonré, Patrice

    2012-01-01

    Introduction La tuberculose constitue toujours un problème de santé publique. Sa localisation péricardique reste fréquente. L’objectif de cette étude rétrospective descriptive était de décrire les caractéristiques cliniques et évolutives des cas de péricardites tuberculeuses dans le service de cardiologie du centre hospitalier universitaire de Bobo-Dioulasso. Méthodes Nous avons mené une étude rétrospective descriptive des cas de péricardite tuberculeuse colligés en deux ans à partir des dossiers et registres dans le service de cardiologie du CHU de Bobo-Dioulasso de janvier 2009 à décembre 2010. Résultats De janvier 2009 à décembre 2010, parmi 945 hospitalisations dans le service de cardiologie, une péricardite tuberculeuse a été diagnostiquée chez dix patients âgés de 18 à 82 ans. L’âge moyen était de 46,8±25 ans avec un sexe ratio de un. Soixante pour cent des patients avaient moins de 40 ans. Tous les patients avaient un niveau socio-économique bas. Une notion de contage tuberculeux a été retrouvée chez six patients. Trois patients présentaient une tuberculose pulmonaire à microscopie positive. L’insuffisance cardiaque était constante chez tous les patients avec deux cas de tamponnade à l’admission ayant nécessité une ponction péricardique d’urgence. Tous les patients avaient une sérologie VIH négative. L’échocardiographie a été importante pour le diagnostic positif et dans la prise en charge. L’évolution sous traitement antituberculeux et de l’IC a été bonne chez neuf patients à la fin de la première phase du traitement antituberculeux. Un cas de décès a cependant été enregistré chez un patient avec une HTA déjà compliquée d’accident vasculaire cérébrale ischémique. Conclusion Les péricardiques tuberculeuses sont fréquentes au Burkina Faso. Elles touchent surtout les sujets jeunes et un intérêt particulier devrait être accordé au dépistage et au traitement précoce des

  11. Le carcinome urothélial plasmocytoïde de la vessie : une entité histologique rare au pronostic sombre

    PubMed Central

    Benazzouz, Mohamed Hicham; Essatara, Younes; Elsayegh, Hachem; Iken, Ali; Benslimane, Lounis; Znati, Kaoutar; Nouini, Yassine

    2014-01-01

    Résumé Introduction : Le carcinome urothélial plasmocytoïde est une variante histologique rare du carcinome urothélial. Seule une centaine de cas ont été décrits dans la littérature. Dans cette étude, nous faisons état de deux nouvelles observations. En combinant nos résultats à ceux des différentes séries décrites dans la littérature, nous tentons de définir les caractéristiques cliniques et pathologiques ainsi que l’approche thérapeutique de cette pathologie. Observations : Deux nouveaux cas de carcinome urothélial plasmocytoïde ont été diagnostiqués et pris en charge dans notre établissement. Les 2 patients étaient des hommes de 76 ans en moyenne. L’hématurie était le principal symptôme. Les deux patients ont subi une résection transurétrale de la vessie. Le stade tumoral au moment du diagnostic était avancé dans les deux cas (respectivement T3N0M0 et T3N1M0). Les deux patients ont été traités par cystoprostatectomie. L’analyse histologique de la pièce opératoire, complétée par une étude immunohistochimique, a confirmé le diagnostic de carcinome urothélial plasmocytoïde. Le premier patient est décédé un mois plus tard des suites d’une embolie pulmonaire. Le deuxième patient est décédé au bout de deux mois après avoir reçu deux cycles de chimiothérapie adjuvante. Les données recueillies sur les différentes séries décrites dans la littérature vont dans le même sens que nos données, à savoir un stade avancé au moment du diagnostic et un pronostic sombre. Conclusion : Le carcinome urothélial plasmocytoïde est une variante histologique rare et agressive du carcinome urothélial. Le diagnostic se fait souvent à un stade avancé, et le pronostic est peu encourageant. Le traitement repose le plus souvent sur une cystectomie, suivie d’une chimiothérapie adjuvante à base de cisplatine. L’intérêt d’une chimiothérapie néo-adjuvante n’a pas encore été établi. PMID:25408815

  12. La place de la thoracoscopie dans la prise en charge des pathologies thoraciques: à propos de 104 cas

    PubMed Central

    Lakranbi, Marwane; Rabiou, Sani; Ghalimi, Jamal; Issoufou, Ibrahim; Ouadnouni, Yassine; Smahi, Mohamed

    2015-01-01

    Introduction La thoracoscopie est l'exploration endoscopique de la cavité pleurale, des organes avoisinants (diaphragme, péricarde, médiastin) et du poumon. Le but de ce travail se veut d'abord didactique; décrivant la thoracoscopie, ses techniques ainsi que sa place dans la prise en charge de la pathologie thoracique (indications et perspectives thérapeutiques) et informatif en rapportant l'expérience de notre équipe. Méthodes Il s'agit d'une étude rétrospective intéressant 104 thoracoscopies à visée diagnostique et/ou thérapeutique réalisées au service de chirurgie thoracique du Centre Hospitalier Universitaire Hassan II de Fès, sur une période de 04 ans (Août 2008-décembre 2012). Nous avons exclu de notre étude les cas ayant bénéficié d'une médiastinoscopie ainsi que les cas ayant bénéficié d'une thoracoscopie dans le cadre des traumatismes fermés du thorax ou des plaies thoraciques. Résultats L’ âge moyen des patients est de 47 ans, avec des extrêmes allant de 18 à 80 ans, et une légère prédominance masculine à 54%. La thoracoscopie est d'ordre pleural chez 86 patients, pulmonaire chez 10 patients et médiastinale chez 8 patients. La thoracoscopie avait une indication à visée diagnostique chez 87 cas et thérapeutique chez 52 patients (talcage dans 45 cas, décortication pleuropulmonaire dans 2 cas, résection de kystepleuro-péricardique dans 2 cas, cure de pneumothorax dans 2 cas et une fenêtre péricardique). L’évolution post opératoire etait marquée par une amélioration clinico-radiologique chez 40 malades, 11 ont présenté une amélioration clinique seule, 6 ont présenté une persistance ou une récidive de l’épanchement. Conclusion La thoracoscopie représente un réel gain en matière de diagnostic de certaines pathologies intra-thoraciques. Son intérêt thérapeutique limité doit être éventuellement étendu grâce à la chirurgie thoracique vidéo assistée, qui est une technique récente fiable

  13. Antibioprophylaxie dans les chirurgies gynécologiques et obstétricales propres et propres contaminées à l'Hôpital Général de Yaoundé, Cameroun

    PubMed Central

    Ngowa, Jean Dupont Kemfang; Ngassam, Anny; Mbouopda, R Motzebo; Kasia, Jean Marie

    2014-01-01

    Introduction Il s'agira de déterminer l'incidence et les facteurs associés à l'infection post opératoire dans les chirurgies gynécologiques et obstétricales propres et propres contaminées. Méthodes Étude de cohorte prospective axée sur la surveillance de l'infection post opératoire chez les patientes opérées d'une chirurgie gynécologique ou obstétricale propre ou propre contaminée au Service de Gynécologie B de l'Hôpital Général de Yaoundé, après une antibioprophylaxie avec la cefazoline. La période d’étude de 18 mois s'est étalée de janvier 2012 à juin 2013. La surveillance des patientes opérées se poursuivait sur les 30 premiers jours post opératoires. Résultats Au total 211 patientes opérées d'une chirurgie gynécologique ou obstétricale propre ou propre contaminée ont été enrôlées dans cette étude. La moyenne d’âge des patientes était de 35,4 ±10 ans; les chirurgies propres contaminées représentaient 76,3% et les chirurgies propres 23,7%. Nous avons observé au total 06 (2,8%) cas d'infection post opératoire, dont 03 (1,4%) cas d'infection du site opératoire, 02 (0,95%) cas d'infection urinaire et 01(0,47%) cas d'infection pulmonaire. Les variables significativement associées à l'infection post opératoire étaient la durée de la chirurgie (durée moyenne: 126± 89min vs 82± 50 min; p< 0,04) et le diabète (OR. 40,8; IC à 95%. 2,2-749,2; p < 0,000. Conclusion Notre taux d'infection post opératoire global de 2,8% et d'infection du site opératoire de 1,4% vient renforcer les données de la littérature sur l'efficacité de l'antibioprophylaxie dans les chirurgies gynécologiques et obstétricales propres et propres contaminées en milieu africain. Cependant le respect des principes d'asepsie péri opératoire et une sélection précise de la classe de chirurgie devraient être de règle dans notre contexte. PMID:25667685

  14. Chronic respiratory disease in adults treated for tuberculosis in Khartoum, Sudan

    PubMed Central

    Mortimer, K.; Bjune, G.; El Sony, A. I.

    2016-01-01

    Background: Chronic respiratory disease (CRD) causes substantial morbidity and mortality. Although the global CRD epidemic collides with the tuberculosis (TB) epidemic in many low- and middle-income country settings, the risk of TB-associated CRD is not well described in countries with a high burden of TB. Methods: We recruited 136 patients with a history of sputum smear-positive pulmonary TB (PTB) from the TB clinic at Omdurman Teaching Hospital in Khartoum, Sudan, and 136 age- and sex-matched community controls, between 28 July 2013 and 30 December 2013. Data were collected using standardised questionnaires and spirometry was performed before and after bronchodilator. Results: The mean age of the subjects with previous PTB and controls was respectively 44.0 years (SD 8.5) and 44.5 years (SD 8.6), with 27.2% females in both groups. Chronic respiratory symptoms such as chronic cough (OR 6.67, 95%CI 2.98–14.90, P < 0.001) and the presence of chronic airflow obstruction (OR 12.4, 95%CI 1.56–98.40, P = 0.02) were both strongly associated with a past history of PTB after adjusting for potential confounders. Conclusion: The clinical features of CRDs are strongly associated with past history of PTB. An integrated approach to improve the management of these common conditions should be considered. Contexte : Les maladies respiratoires chroniques (MRC) sont à l'origine d'une morbidité et d'une mortalité considérables dans le monde. Bien que l'épidémie mondiale des MRC entre en conflit avec l'épidémie de tuberculose (TB) dans de nombreux pays à revenu faible ou moyen, le risque de MRC associée à la TB n'est pas bien décrit dans les pays durement frappés par la TB. Méthodes : Nous avons recruté 136 patients ayant des antécédents de tuberculose pulmonaire (TBP) à frottis positif dans le service de pneumologie du Centre Hospitalier Universitaire Omdurman à Khartoum, Soudan, et 136 témoins de la communauté, appariés sur l'âge et le sexe, entre le 28

  15. Chronic respiratory disease in adults treated for tuberculosis in Khartoum, Sudan

    PubMed Central

    Mortimer, K.; Bjune, G.; El Sony, A. I.

    2016-01-01

    Background: Chronic respiratory disease (CRD) causes substantial morbidity and mortality. Although the global CRD epidemic collides with the tuberculosis (TB) epidemic in many low- and middle-income country settings, the risk of TB-associated CRD is not well described in countries with a high burden of TB. Methods: We recruited 136 patients with a history of sputum smear-positive pulmonary TB (PTB) from the TB clinic at Omdurman Teaching Hospital in Khartoum, Sudan, and 136 age- and sex-matched community controls, between 28 July 2013 and 30 December 2013. Data were collected using standardised questionnaires and spirometry was performed before and after bronchodilator. Results: The mean age of the subjects with previous PTB and controls was respectively 44.0 years (SD 8.5) and 44.5 years (SD 8.6), with 27.2% females in both groups. Chronic respiratory symptoms such as chronic cough (OR 6.67, 95%CI 2.98–14.90, P < 0.001) and the presence of chronic airflow obstruction (OR 12.4, 95%CI 1.56–98.40, P = 0.02) were both strongly associated with a past history of PTB after adjusting for potential confounders. Conclusion: The clinical features of CRDs are strongly associated with past history of PTB. An integrated approach to improve the management of these common conditions should be considered. Contexte : Les maladies respiratoires chroniques (MRC) sont à l'origine d'une morbidité et d'une mortalité considérables dans le monde. Bien que l'épidémie mondiale des MRC entre en conflit avec l'épidémie de tuberculose (TB) dans de nombreux pays à revenu faible ou moyen, le risque de MRC associée à la TB n'est pas bien décrit dans les pays durement frappés par la TB. Méthodes : Nous avons recruté 136 patients ayant des antécédents de tuberculose pulmonaire (TBP) à frottis positif dans le service de pneumologie du Centre Hospitalier Universitaire Omdurman à Khartoum, Soudan, et 136 témoins de la communauté, appariés sur l'âge et le sexe, entre le 28

  16. Venous thromboembolism and antithrombotic therapy in pregnancy.

    PubMed

    Chan, Wee-Shian; Rey, Evelyne; Kent, Nancy E; Chan, Wee-Shian; Kent, Nancy E; Rey, Evelyne; Corbett, Thomas; David, Michèle; Douglas, M Joanne; Gibson, Paul S; Magee, Laura; Rodger, Marc; Smith, Reginald E

    2014-06-01

    Objectif : Présenter une approche, fondée sur les données actuelles, envers le diagnostic, la prise en charge et la thromboprophylaxie de la thromboembolie veineuse pendant la grossesse et la période postpartum. Résultats : La littérature publiée a été récupérée par l’intermédiaire de recherches menées dans PubMed, Medline, CINAHL et The Cochrane Library entre novembre 2011 et juillet 2013 au moyen d’un vocabulaire contrôlé (p. ex. « pregnancy », « venous thromboembolism », « deep vein thrombosis », « pulmonary embolism », « pulmonary thrombosis ») et de mots clés (p. ex. « maternal morbidity », « pregnancy complications », « thromboprophylaxis », « antithrombotic therapy ») appropriés. Les résultats ont été restreints aux analyses systématiques, aux essais comparatifs randomisés / essais cliniques comparatifs et aux études observationnelles publiés en anglais ou en français. Aucune restriction n’a été imposée en matière de dates. La littérature grise (non publiée) a été identifiée par l’intermédiaire de recherches menées dans les sites Web d’organismes s’intéressant à l’évaluation des technologies dans le domaine de la santé et d’organismes connexes, dans des collections de directives cliniques, dans des registres d’essais cliniques et auprès de sociétés de spécialité médicale nationales et internationales. Valeurs : La qualité des résultats est évaluée au moyen des critères décrits dans le rapport du Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs (Tableau). Recommandations 1. La tenue d’un examen objectif s’avère requise lorsque la présence d’une thrombose veineuse profonde ou d’une embolie pulmonaire est soupçonnée sur le plan clinique. (II-2A) 2. Pour diagnostiquer la présence d’une thrombose veineuse profonde, il est recommandé d’avoir recours à une échographie; lorsque l’examen initial donne des résultats n